Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les nations sont nées dans le cœur des poètes, elles prospèrent et meurent dans les mains des politiciens.» Mohamed Itqbal (poète, barrister et philosophe de l’époque de l’Inde britannique)

Démographie, paix et sécurité : L’UNFPA au chevet des Etats du Sahel

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 24 novembre 2020 à 15h25min
Démographie, paix et sécurité : L’UNFPA au chevet des Etats du Sahel

Le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) en collaboration avec le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, a initié une consultation nationale sur la problématique de la démographie, la paix et la sécurité dans le Sahel, ce mardi 24 novembre 2020 à Ouagadougou.

Le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) est embarrassé face aux défis relatifs à la démographie, la paix et la sécurité au Sahel. Depuis janvier 2020, en collaboration avec le gouvernement des pays concerné (Burkina, Mali et Niger), des travaux ont été engagés pour examiner les défis et discuter des moyens de concevoir des politiques ou des programmes innovants pour faire face à ces sujets à caution. Un symposium est prévu courant l’année 2021 au Niger, pour rassembler les résultats.

Ce mardi 24 novembre 2020, à Ouagadougou, en prélude à ce symposium régional, s’est tenue une session de consultation nationale sur « Démographie, paix et sécurité au Burkina Faso » afin d’attirer l’attention des décideurs politiques sur les causes profondes de l’insécurité qui règne au Sahel en général et au Burkina Faso en particulier.

Représentant résident de l’UNFPA, Auguste Kpognon

Selon le représentant pays de l’UNFPA, Augustin Kpognon, ces consultations visent à entamer des réflexions profondes sur les liens entre la démographie, la paix et la sécurité. Les résultats obtenus, a-t-il fait savoir, contribueront aux Etats, au bureau régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest, du Centre et le gouvernement du Niger, dans la prise de décisions en lien avec ces problématiques.

Les participants

Les réflexions, a-t-il décliné, viendront alimenter les décisions lors du symposium régional. « Je reste confiant qu’au sortir de cette rencontre, le pays disposera d’une feuille de route pour relever les défis liés à la problématique qui permettra au Burkina Faso d’enrichir le niveau des réflexions », a-t-il déclaré.

Représentant résident de l’UNFPA, Auguste Kpognon

Le Directeur général adjoint de l’Economie et de la planification, Mahamadou Bokoum, revenant sur l’objectif de cette session, a laissé entendre qu’elle permettra aux participants non seulement de se familiariser avec « Statistical Paccktage for the Social Sciences » (SPSS), mais aussi de maitriser ses fonctions et ses commandes courantes. « J’exhorte l’ensemble des participants à ne ménager aucun effort pour prendre part à la formation de façon assidue et active », a-t-il conclu.

Obissa Juste MIEN
LeFaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Collège "Notre-Dame de l’espérance" (Ouagadougou) : Les mérites de 110 élèves reconnus
Burkina : Le projet « Faso Jege » lancé à Ouahigouya
Gendarmerie nationale : La 48e promotion des élèves sous-officiers présentée au drapeau
Site minier de Sanbrado (Ganzourgou) : Une quarantaine de femmes formées au métier de tissage
Contrôle des surcharges des véhicules : La presse s’imprègne du processus de pesage
Journée de la chaire UNESCO : Les enjeux de développement et les crises sécuritaires en Afrique scrutés
Gestion des menstrues en milieu scolaire : Un besoin de plus de 300 milliards de FCFA
Lutte contre la résistance aux antimicrobiens : Les chercheurs en santé en conclave à Ouagadougou
Journée nationale de lutte contre la pratique de l’excision : La 21e édition interpelle les jeunes à plus de dynamisme et de synergie d’actions
Commune de Nanoro (Centre-Ouest) : Il faut sauver le collège de Soala en dégradation
Affaire Lionel Kaboui : Un an après, la famille réclame toujours justice
Andemtenga (province du Kouritenga) : Plus de 1100 élèves abandonnent l’école au profit de l’or
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés