Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus il y a de candidatures pour une élection présidentielle, moins on préservera l’environnement.» Édith Boukeu Journaliste-fact Checker, Cameroun

Scrutin du 22 novembre 2020 : Observateurs Sans Frontière invitent les Burkinabè à faire prévaloir l’intérêt supérieur de la nation

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • samedi 21 novembre 2020 à 20h02min
Scrutin du 22 novembre 2020 : Observateurs Sans Frontière invitent les Burkinabè à faire prévaloir l’intérêt supérieur de la nation

Ce vendredi 20 novembre 2020 à 23h59’’59’’’ s’est clôturée la campagne électorale présidentielle et législatives dans une ambiance relativement paisible.

En principe, après cette date, toute propagande de quelques natures que ce soient est prohibée, et toutes les affiches entrant dans le cadre de cette campagne devraient être retirées de la place publique.

Observateurs Sans Frontières félicite les candidats, les partis politiques, les regroupements d’indépendants, les militant(e)s, et l’ensemble du peuple burkinabè pour son sens citoyen et républicain lors de ces 21 jours de compétition électorale.
Aussi nos félicitations vont à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), organisme organisateur de ces élections.

Demain 22 novembre 2020 à 6h00, le scrutin va s’ouvrir et les électeurs vont librement exprimer leur choix sur le futur Président et les futurs locataires de notre Assemblée nationale.

Observateurs Sans Frontières éprise de transparence, de paix et de patriotisme déploiera 162 observateurs accrédités sur toute l’étendue du territoire burkinabè.
Notre apport dans cette observation est un sacerdoce sempiternel que nous payons le prix du consentement.

Observateurs Sans Frontières éprise de paix, invite les différents candidats, les partis politiques, les regroupements d’indépendants, leurs différent(e)s militant(e)s, à faire prévaloir l’intérêt supérieur de notre nation.

Observateurs Sans Frontières rappelle à la population d’observer son sens civique, patriotique et sortant massivement pour exprimer son choix de manière libre, consciencieuse et responsable dans les urnes.

Jusqu’ici nous avons mis le Burkina Faso au-dessus de nos personnes, de nos différences et de nos intérêts subjectifs continuons dans cette direction en acceptant tous, le verdict des urnes ou en usant des voies de recours de notre république.

Travaillons à protéger et à sauvegarder notre maison commune le Burkina Faso.
C’est cela aussi la démocratie.

Que le meilleur gagne.
Vive Observateurs Sans Frontières.
Que dieu bénisse le Burkina Faso

Observateurs Sans frontières (OSF)

Vos commentaires

  • Le 22 novembre à 08:38, par Séraphin Pierre En réponse à : Scrutin du 22 novembre 2020 : Observateurs Sans Frontière invitent les Burkinabè à faire prévaloir l’intérêt supérieur de la nation

    L’intérêt supérieur de la Nation, c’est le débarrassement de cette même Nation de tous les corrupteurs, corrompus et fraudeurs qui minent le développement du Burkina Faso. Le travail a commencé en 2014 et continuera jusqu’à ce que le Burkina Faso mérite bien bien son nom et soit un repère pour toutes les nations en quête de l’intégrité et de bons repères pour amorcer leur développement.

    Le pays des hommes intègres voulu par SANKARA a été transformé en pays de responsables corrompus, fraudeurs et voleurs en 27 années de règne d’un régime assassin. Ce n’est pas acceptable et le peuple du pays réel reste vigilant.

    Les élections doivent être transparentes et reflétées le choix du peuple. Toute tentative de vols et de fraudes ne passera pas.

    Après avoir dit ce que nous entendons par intérêt supérieur de la Nation, nous disons que le peuple épris de justice, de pays et d’intégrité mettra hors du Palais présidentiel tous ceux qui voudront confisquer le choix du peuple.

    A bas les corrupteurs !
    A bas les détourneurs de biens publics !
    A bas les fraudeurs !
    A bas tous ceux qui empêchent le pays de prendre son essor !
    A bas ceux qui accompagnent les corrupteurs, les détourneurs de biens publics, les fraudeurs, ...!
    Qu’arrive un Burkina Faso débarrassé de tous les corrupteurs, détourneurs de biens publics, fraudeurs, ...!
    Qu’arrive un Burkina Faso peuplé d’Hommes intègres et soucieux du devenir de leur pays !

    La Patrie ou la Mort, Nous vaincrons !

    QUE LA VOLONTE DE DIEU S’ACCOMPLISSE !

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 10:17, par Schan Djyt En réponse à : Scrutin du 22 novembre 2020 : Observateurs Sans Frontière invitent les Burkinabè à faire prévaloir l’intérêt supérieur de la nation

    Je vous souhaite une bonne élection présidentielle, le peuple burkinabe a besoin du calme, du respect.
    TOUS ensemble pour SORTIR le B_F des difficultés.
    Merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
EN DIRECT - Elections 2020 au Burkina : Proclamation des résultats provisoires
Délibérations sur le scrutin du 22 novembre 2020 : Le président de la CENI veut prendre le public burkinabè à temoin
Election présidentielle 2020 : La CENI va poursuivre la proclamation des résultats malgré l’absence de cinq commissaires
Compilation des résultats : Ce que dit l’article 97 du Code électoral
Tension électorale : Le mouvement "Faso ou Rien" appelle les différentes parties au dialogue
Elections 2020 au Burkina : L’armée a mené des opérations aériennes au profit de la CENI
Elections 2020 au Burkina : La majorité présidentielle invite l’opposition à « recourir aux voix légales »
Elections 2020 au Burkina : Le président de la CENI explique les difficultés qui ont émaillé le scrutin
Élections couplées au Burkina : Les candidats signataires de l’accord politique de Ouagadougou réfutent les résultats provisoires de la CENI
Elections couplées 2020 au Burkina : Quand la question sécuritaire s’invite au scrutin
Elections 2020 au Burkina : Des problèmes organisationnels ont émaillé le scrutin
Élections 2020 : La CEN-SAD salue l’attachement des Burkinabè à la démocratie et à la paix
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés