Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus il y a de candidatures pour une élection présidentielle, moins on préservera l’environnement.» Édith Boukeu Journaliste-fact Checker, Cameroun

Lutte contre l’extrémisme violent : Les jeunes du Centre-Nord réfléchissent sur leurs rôles

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 19 novembre 2020 à 20h30min
Lutte contre l’extrémisme violent :  Les jeunes du Centre-Nord réfléchissent sur leurs rôles

Le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) a organisé un forum au profit des jeunes du Centre-Nord les 18 et 19 novembre 2020. L’enjeu de cette rencontre, c’est d’amener les jeunes à réfléchir sur leurs rôles dans la lutte contre l’extrémisme violent.

Le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) a une conviction. Celle que les jeunes ont un rôle essentiel à jouer pour la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent et qu’ils doivent être impliqués en tant qu’acteurs clés dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques efficaces de lutte contre ce fléau. C’est dans cette optique que le PNUD développe plusieurs initiatives de promotion de la participation citoyenne des jeunes et leur implication effective dans la recherche et la mise en œuvre des solutions adéquates.

Mme Isabelle Tschan

« Ce forum qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Prévention de l’extrémisme violent par la résilience des communautés au Burkina Faso, vise à susciter un réel engagement des jeunes, pour la communauté et pour la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent » a expliqué Isabelle Tschan, représentante résidente adjointe du PNUD/Burkina Faso.

Casimir B.Segueda prononçant son discours

Un forum bien à propos

Pour le gouverneur de la région du Centre-Nord, Casimir Segueda, ce forum est le bienvenu au regard du contexte actuel et de la place qu’occupe la jeunesse dans sa région. « Les jeunes occupent plus de 60% de la population du Centre-Nord. C’est ainsi que des initiatives visant à promouvoir leur pleine participation ne peuvent qu’être salutaires » s’est-il réjouit, avant d’inviter les jeunes à s’approprier l’opportunité qui leur est offerte pour formuler des recommandations favorables à la promotion de la cohésion sociale et la prévention de l’extrémisme violent dans leur province respective, la région et partant du Burkina tout entier.

Joël OUEDRAOGO VP CPJ Sanmatenga

Des recommandations qui, selon Joël Ouédraogo, vice-président du Conseil provincial de la jeunesse du Sanmatenga, seront fidèlement partagées avec leurs camarades, une fois de retour dans leur localité.

Photo de famille

Mise en œuvre par le gouvernement du Burkina Faso et le PNUD, le coût du projet est d’un million de dollars soit plus de 500 millions de Fcfa, dont une importante contribution financière du gouvernement du Japon. Il vise à œuvrer à la stabilisation des moyens d’existence des populations vulnérables, en particulier les femmes, les jeunes garçons et les filles des régions du Centre-Nord et de l’Est du pays. Sa durée est de 12 mois.

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Kaya
Lefaso.net

Portfolio

  • Joël OUEDRAOGO livrant message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Santé : La prématurité constitue la 3e cause de décès dans les formations sanitaires du Burkina
Bobo-Dioulasso : Des acteurs de l’éducation renforcent leurs capacités dans l’exécution de la dépense publique
Démographie, paix et sécurité : L’UNFPA au chevet des Etats du Sahel
Protection des enfants en situation d’urgence : SOS Villages d’Enfants et ses partenaires réfléchissent à une synergie d’actions
Festivités du 11 décembre à Banfora : Me Pacéré Frédéric Titinga plaide pour le maintien
Suspension des conférences pédagogiques : Le Synateb dénonce un mépris à l’égard des organisations syndicales
Individu tué vers le camp militaire Gal Baba Sy : Le parquet militaire explique
Ouagadougou : « Nous pouvons confirmer la mort d’un citoyen américain », un porte-parole du département d’État américain
Syndicalisme au Burkina : La F-SYNTER rend hommage aux devanciers
Zonta club de Ouagadougou : Une nuit consacrée à la passation de charge et d’accueil de nouveaux membres
Lutte contre le mariage d’enfants au Burkina : Des organisations de la société civile plaident pour la légalisation de l’âge à 18 ans
Participation citoyenne et redevabilité politique : Le Projet JERP accompagne des associations et mouvements de jeunes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés