Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Mali : CMA - CMAS, même combat pour un Etat islamique !

Accueil > Actualités > Opinions • • mardi 17 novembre 2020 à 13h00min
Mali : CMA - CMAS, même combat pour un Etat islamique !

Tout comme cette étrange analogie entre « CMA » (Coordination des Mouvements de l’Azawad) et « CMAS » (Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’imam Dicko), il y a dans ces deux entités une étrange convergence d’idées non avouée.

Que veut la CMAS de Dicko ? Il suffit de lire entre les lignes de sa déclaration préliminaire de soutien au gouvernement de transition du 17 octobre dernier. Dicko demande, exige, en échange de son soutien, la révision de la loi électorale, l’amélioration du système de santé et du système éducatif, ainsi que le renforcement de l’armée. Qui ne serait pas d’accord avec ce fourre-tout programmatif ? Sauf qu’à l’intérieur de ce bel emballage on ne sait pas quel « cadeau » il nous réserve. C’est la surprise du chef ! Et pour cela, comme si on ne le voyait pas venir, il veut participer aux organes législatifs via son mouvement de soutien.

En fait, pour se faire une idée de ce cadeau il faut se tourner vers la CMA. Que veut-elle ? Piloter le Nord Mali et donc obtenir un système électoral qui lui soit favorable, pour imposer, entre autres, son propre système éducatif. Et ce système n’est pas l’écolage mais l’étude coranique. Pour rappel, à Kidal fief de la CMA, il y a peu, trois enseignants maliens ont été tabassés.

La coordination d’Alghabass Ag Intallah veut aussi avoir son armée de combattants (essentiellement du HCUA, déguisés en FAMa pour sauver les apparences) et un système de santé performant (un pour les hommes et un autre pour les femmes). C’est en clair le programme attendu dans les Ifoghas et que Dicko doit imposer à Bamako. Pour cela, il a obtenu des postes de ministres et fait pression pour un dialogue avec le terroriste Iyad ag Ghali, chef de file caché de cette tendance « islamo-azawadienne ». La CMA et la CMAS sont ainsi idéologiquement compatibles !

En réalité, Dicko pèse quelques milliers de sympathisants sincères ou calculateurs, les Arabo-berbères au Nord représentent 2 à 3% de la population malienne qui compte environ 20 millions d’habitants, tandis que la CMA ne regroupe peut-être que 5% des Arabo-berbères. C’est dire si une infime minorité, parce qu’elle a des armes au Nord (CMA) et parce qu’elle s’agite beaucoup à Bamako (CMAS) veut soumettre la majorité d’entre nous. Finalement, le non-dit de leur projet, l’objectif de leur taqîya, est une Confédération islamique malienne pilotée comme le Soudan de Béchir. Sommes-nous prêts à ça ? Voulons-nous céder le Mali de nos pères pour ce projet doctrinaire piloté par d’obscurs imams formés en Arabie ou au Pakistan ?

Boubacar Samba
@bsamba730

Vos commentaires

  • Le 17 novembre 2020 à 16:21, par Paligba En réponse à : Mali : CMA - CMAS, même combat pour un Etat islamique !

    Je pense qu’il faut desormais eviter de publier les chiffons de la presse sous regionale sur votre site. La presse burkinabe est tellement prise au serieux..................

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2020 à 20:02, par tintin En réponse à : Mali : CMA - CMAS, même combat pour un Etat islamique !

      PALIGBA en quoi l"article est un chiffon.Moi je l’ai lu avec grand interet.J"attendais que par des idées tres pertinentes nous nous demontre le contraire de ce qui est ecrit car c"est ainsi que nous nous edifiérons les uns les autres et c"est ainsi aussi que nous construirons un monde de paix ,de tolérance,d’amour.

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2020 à 21:17, par EBENEZER En réponse à : Mali : CMA - CMAS, même combat pour un Etat islamique !

    J’avais dit qu’il y a un danger que des religieux se coalisent avec des partis politiques pour des revendications.
    C’est vrai que le jeu sombre et trouble de la France et la corruption de la classe politique IBK ont favorisé cet amalgame.
    Toutefois les autorités de la transition peuvent toujours rectifier le tir.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2020 à 00:07, par Jonassan En réponse à : Mali : CMA - CMAS, même combat pour un Etat islamique !

    Pourquoi quand il s’agit de religion même les plus instruits perdent leur logique ?
    Les pays musulmans sont plus réfléchis que le Burkina qui se targue d’être laïc. Moi, je pense que le Burkina est le terreau du terrorisme dans la sous-région. Constatez avec moi que nous sommes le noyau faible. Je pense même que c’est mieux de pactiser avec les djaddistes qui ont pris les armes, eux au moins sont honnêtes. Voyez nos comportements comment ils deviennent de plus en plus archaïques. Pendant que des pays musulmans comme l’Iran, l’Arabie Saoudite et autres se détachent de plus en plus de leur culture pour s’internationaliser, nous on va vers là d’où ils sont passés. Quand on observe la société burkinabé on ne peut se tromper d’affirmer cela. La Taquiya dont parle l’auteur malien est global, majoritaire et se manifeste dans le quotidien dans notre pays et l’hypocrisie des observateurs est plus suicidaire que les abrutis qui nous nationalise leur dogme au point de faire honte aux fidèles qui ne demande qu’à régler rationnellement leur intérieur aux préceptes universels d’Allah. La preuve, si c’est un burkinabé qui avait écrit cet article on l’aurait pourchassé à mort mais comme c’est un malien, on préfère s’en prendre au support qui nous l’a transmis alors que c’est une analyse qui explique et qui tient quand à la situation politique inextricable malienne depuis des années. Puisse Allah aider le Mali à s’en sortir. Quant au Burkina, je pense que nous nous plaisons dans cet imbroglio de forcing à être ce que nous n’avons jamais été.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2020 à 15:03, par Valerian En réponse à : Mali : CMA - CMAS, même combat pour un Etat islamique !

    Dicko veut le bien du peuple malien, voilà pourquoi la France et ses complices l’attaquent. Tout vrai patriote africain est une liste d’élimination physique des néo-colonialistes français

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2020 à 12:18, par Nabi Kiera En réponse à : Mali : CMA - CMAS, même combat pour un Etat islamique !

    La religion est bien la voie qui empêche l’homme de devenir le compagnon de Satan. Ceux qui disent non à la religion sont ceux la qui au nom d’autres lois qu’ils ont fabriquées s’arrogent le droit de commetre les pires injustes à l’encontre de leurs semblables.
    La religion impose que tu ne feras pas le mal à autrui. Tu dois traiter l’autre comme tu voudrais être traité. Aucune différence entre les êtres humains.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés