Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • lundi 16 novembre 2020 à 23h00min
Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

Frappé par la loi dite d’exclusion en 2015, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir), après une crise interne, organise son comeback au pouvoir au soir du 22 novembre 2020. Investi candidat de ce parti pour la présidentielle, Eddie Komboïgo, l’expert-comptable de 56 ans aura-t-il cet aura qu’il a pour les affaires, pour convaincre les millions d’électeurs appelés dimanche aux urnes ? Son ambition pour le Burkina Faso, axée sur la sécurité, la paix, la réconciliation nationale, la jeunesse, le développement du monde rural et des services sociaux de base, va-t-elle convaincre la majorité des Burkinabè ? A une semaine du scrutin, nous avons reçu le candidat dans notre studio. Entretien !


Lire aussi Elections couplées 2020 au Burkina : « Je vais négocier avec les terroristes », Do Pascal Sessouma


Questions : Oumar Ouédraogo
Montage : Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 16 novembre 2020 à 21:31, par 𝐋𝐀𝐆𝐔𝐈 𝐀𝐃𝐀𝐌𝐀 En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    Au nom de son Excellence 𝑩𝑳𝑨𝑰𝑺𝑬 𝑪𝑶𝑴𝑷𝑨𝑶𝑹𝑬 Qu’Allah le bénisse et le protège nous donnerons le meilleur de nous-mêmes pour tu sois le président démocratiquement élu du 𝐅𝐀𝐒𝐎 par le Peuple pour le Peuple Ainsi les délinquants des 30-31 Octobre 2014 comprendront à leurs dépens que le pouvoir s’acquiert par les 𝑼𝑹𝑵𝑬𝑺 et non par des méthodes sauvages et criminelles dites populaires Vive le Peuple Vive la démocratie Vive 𝐂𝐃𝐏 Victoire au 𝐂𝐃𝐏 Qu’Allah bénisse et protège son Excellence 𝑩𝑳𝑨𝑰𝑺𝑬 𝑪𝑶𝑴𝑷𝑨𝑶𝑹𝑬 et sa noble famille

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre 2020 à 11:40, par Le Vigilent En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

      @LAGII ADAMA, tu fais bien de rappeler à l’attention de tous que « le pouvoir s’acquiert par les URNES et non par des méthodes sauvages et criminelles dites populaires ». Va porter ce message à son Excellence Blaise Compaore qui est, pour toi, un dieu infaillible. Prends quand même le soin de lui rappeler qu’il acquis le pouvoir un soir du 15 octobre 1987 par des méthodes que tu sais qu’elles sont sauvages et criminelles mais que, jamais, tu ne leur donneras de tels qualificatifs et ne permettras à personne de le faire.

      Répondre à ce message

  • Le 16 novembre 2020 à 21:41, par Lejuré En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    Grand frère, nous qui sommes nés grandis à ouaga savons tous que tu ne sur viens pas de rien.
    On ne peux survenir de rien et venir dirigé un parti politique comme le cdp.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre 2020 à 23:41, par Wendezoa En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    Je luis voterai si je pouvais le faire, il est vraiment un grand visionnaire ! Bonne chance à vous monsieur Komboigo.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2020 à 04:18, par Prézida En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    Interessant de remarquer : "je sais ce que je suis", "je suis ce que je suis", des rimes qui se ressemblent fortemant ... qui viennent de deux candidats. On dirait que c’est à la mode Mr Komboïgo ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2020 à 08:02, par Yirmegna En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    “Il n’y a pas d’avenir pour celui qui ignore son passé” Vous ne venez pas du néant. Votre père (Paix a son âme) relevait du cercle restraint de Oumarou Kanazoe. Vous aviez par la suite évolué dans les bonnes grâces de l’ex président Blaise et son cercle restreint. Donc si vous voulez un avenir politique ayez l’humilité de reconnaître d’où vous venez.
    Bonne chance tout de même !

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2020 à 08:21, par koh En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    encore erreur monumentale d’un opposant politique. En 2015 Zeph a renié qu’il n’est pas Bissa et cela a provoqué des bruits maintenant c’est Eddie qui dit qu’il vient du néant pour dire qu’il ne traine pas de casserole du CDP pardon de François Compaoré. tout le monde sait que tu es un pion de François et dès que tu arrive à Kossiam, le lendemain François et la belle mère nationale vont débarquer à Ouaga et commencé à en découdre avec ceux qui leurs ont mis la honte.
    il dit qu’il ne fera pas la chasse aux sorcières mais c’est de la pure comédie. IL VEUT QUE LA FAMILLE COMPAORE ET AUTRES REVIENNENT EN TOUTE IMPUNITE AU B F
    Si vous aviez l’occasion, demandez lui quel sera suite du dossier Norbert Zongo ? Pour insurrection il n’en parlera pas car il considère toujours que c’est un coup d’état donc les victimes mérites ce qu’il ont fait.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2020 à 08:33, par Nongasidapguiligdi En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    est ce le CDP parler de paix et de réconciliation après tout c qui s’est passé du temps de règne de son mentor Blaise COMPAORE ? Les veuves, les orphelins, les parents de toutes les victimes de système CDP attendent toujours la vérité, la justice avant de parler RÉCONCILIATION ET PAIX. Voici deux choses auxquelles tous les burkinabè sont attachés et qui ne verront jamais le jour si le CDP revenait au POUVOIR au BURKINA FASO.
    Les burkinabè n’ont qu’à bien ouvrir les yeux pour ne pas se laisser berner par les billets de banque et regretter leur choix le 22 novembre prochain. Le retour de Blaise et ou de François COMPAORE au Burkina sans passer par la Justice constituera une reprise de ce que le peuple à connu pendant 27 an de règne : assassinats, KAFcidents, accaparement des ressources vitales de notre pays au profit d’une famille et de ses amis.
    Que DIEU, le Créateur de l’univers nous éloigne de la Pandémie CDP

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2020 à 10:07, par Bigbale En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    C’est vraiment le propre des mégalomane ! Ce Monsieur osé dire qu’il vient du néant ! Quelle ingratitude ! De toute façon, les Burkinabè sont avertis quand des personnes de cette espèces se présente comme candidat à un poste electif quelconque ! Quelle insulte !

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2020 à 11:59, par Le Vigilent En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    Voilà bien le prototype des gars trop imbus de leur personne. C’est à peine s’il reconnaît qu’il est né d’un père et d’une mère. Il finira par affirmer qu’il est l’égal ou même supérieur au Créateur du ciel et de la terre.
    A une émission radio diffusée, il a rétorqué au journaliste qui a osé dire que Blaise Compaore est son mentor, qu’il n’a jamais eu un quelconque mentor et qu’il a toujours été le mentor de lui-même. Quelle suffisance !!! Il a dit reconnaître que Blaise Compaore est le fondateur du CDP et que ça s’arrête là - un point un trait comme diraient certains.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2020 à 15:11, par Dedegueba SANON En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    Politicien ? Eddie n’y connaît rien. Il fait trop d’erreurs dans ses "sorties". À l’Est il dit que là-bas les populations seront enterrées si elles votent MPP, trop lugubre et violente comme affirmation. Je ne le vois pas réussir une sécurisation du territoire là où Roch a du mal, à moins qu’il n’ait quelques complicités dans le milieu barbus. Il a raison de donc, dire qu’il va négocier, car au moins il connaît qui nous attaque, ce que Roch comme il le dit lui-même ,ne connaît pas après 5ans.
    Je lui ( Eddie)avais conseillé de moins parler et de commettre à celle tâche, ceux qui dans son parti ont l’art de la parole. D’ailleurs c’est curieux, sur je ne sente pas un idéologue comme Achille Tapsoba. En plus avoir comme programme politique : "le retour de Blaise "qui fut chassé presque unanimement à cause des pratiques mafieuses de François et de sa belle-mère, ne me paraît pas pertinent. Beaucoup en veulent moins à Blaise qu’à François et ses " beaux". A moins vraiment de considérer que notre insurrection fut une farce.
    Pour terminer, je dis que si vraiment Eddie gagne les élections, alors je désespérerai de ce peuple, en ce sens que distribuer des tee-shirts, des casquettes et faire le plein de carburant de quelques agités dans les stations d’essence suffisent à élire un président.
    Que Dieu nous en garde.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2020 à 15:23, par ousmene En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    Vraiment comment les gens comprenne les chose l’Ancien pouvoir a mis le pays dans le chaos avec ces ancien dirigent des décennie et si les peuple on pris leur destin a la mains et ses ancien reviens encorde qu’il sont neutre vous nous prenne pour qui es que un homme compréhensif doivent les accompagnement avec toutes le sang qu’ils on verse sur le sol burkinabé et ailleurs ces desolent avec qui les soutient toujours sauf se a qui il profitaient a ce jour

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2020 à 00:19, par dabouee@gmail.com En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    Arrêtez donc d’attaquer ce monsieur avec des propos malsains. Si vous ne voulez pas de lui comme président du Faso, pourquoi vous excitez vous et vous acharnez vous sur lui, ne le voyez tout simplement pas si vous ne le voulez pas, un point un trait.
    Je pense que si on allait avoir de telles esprit personne ne serait assez digne pour diriger le Burkina Faso. Mettez un peu d’eau dans vos vins et faites ce que vous avez à faire le 22 Novembre. Vous n’avez pas besoin de partager ce genre d’avis

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2020 à 09:17, par koh En réponse à : Election présidentielle 2020 : « Je surviens du néant et je suis ce que je suis », clame le candidat Eddie Komboïgo

    Vraiment ce monsieur est compliqué hier il dit qu’il vient du néant aujourd’hui il dit qu’il st le fils que Blaise a engendré avant de partir.
    Si c’est ce lui là que Blaise a engendré ? Et comme il doit faire lieux que son père, ALORS SAUVE QUI PEUT comme le dit maitre Sankara.
    Blaise a fait 27 ans et lui voudrait faire 54 ans ?
    NON ET NON Faites tout possible que ce monsieur ne vienne pas au pouvoir si non si non.......
    C’est maintenant que les un et les autres révèlent leur propre visage.
    VOTER CDP C’EST VOTER BLAISE DONC VOTER FRANÇOIS C’EST VOTER LA MORT DE L’INSURRECTION

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Elections couplées de novembre 2020 : Le PNUD et le NDI capitalisent l’accompagnement apporté aux candidates
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés