Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, le Burkina perd un frère, regrette Roch Kaboré

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET - Crédit photo : Aouaga • jeudi 12 novembre 2020 à 14h54min
John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, le Burkina perd un frère, regrette Roch Kaboré

Sur son compte twitter, Roch Marc Christian Kaboré a réagi à la disparition de John Jerry Rawlings, ce 12 novembre 2020.

« C’est avec tristesse que j’ai appris le décès de l’ancien Président du Ghana, John Jerry Rawlings » écrit le président Kaboré. « Avec sa disparition, poursuit-il, l’Afrique perd un panafricaniste et le Ghana un homme de conviction, un patriote qui a su remettre son pays sur le chemin de la croissance et de la démocratie. »

Le défunt a entretenu des liens étroits avec le Burkina Faso. D’où le fait que Roch Kaboré parle de la perte d’un frère. « Avec la disparition de John Jerry Rawlings, le Burkina Faso perd un frère, un ami sincère. »

Le président Kaboré a alors adressé sa compassion et ses condoléances « les plus attristées » à l’épouse du défunt, à son homologue Nakufo Addo et au peuple ghanéen.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 novembre à 15:13, par Lom-Lom En réponse à : John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, le Burkina perd un frère, regrette Roch Kaboré

    Eh oui, voici quelqu’un de la noble lignée des Africanistes sincères et digne héritier de N’Kwame Krumah. Les Ghanaens plus quiconque sauront apprécier maintenant et plus tard ce que cet homme a été pour les générations actuelles et futures. L’Histoire n’a pas d’amis, pas de complaisance et saura placer chacun à sa vraie place. Il part à un moment où la justice n’a pas encore fait la lumière sur l’assassinat de son frère d’arme Thomas Sankara mais l’histoire se chargera de leur transmettre le verdict (le.verdict de l’histoire, cela s’entend ). Repose en paix, le Panafricaniste ! Repose en paix, le Patriote ! Même mort, tu es plus utile que certains "vivants" qui vivent aujourd’hui la honte de l’apatridie volontaire. Ton exemple sera suivi et le rayon de soleil que tu as su préservé dans cette Afrique assombrie par les terroristes de tout bord, survivra ! La.Patrie ou la Mort, Nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre à 16:17, par Diongwale En réponse à : John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, le Burkina perd un frère, regrette Roch Kaboré

    .
    Précision : John Rawlings a eu des liens étroits avec le Burkina Faso de Thomas Sankara, ça n’en fait pas un frère des félons qui l’ont assassiné, ni de ceux qui ont trahis l’insurrection de 2014.

    "Avec sa disparition, l’Afrique perd un panafricaniste et [son pays] un homme de conviction, un patriote qui a su remettre son pays sur le chemin de la croissance et de la démocratie". Ces mots-là ne seront jamais accolés à la personne qui vient de les écrire en hommage au président défunt...

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre à 23:26, par La juste En réponse à : John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, le Burkina perd un frère, regrette Roch Kaboré

    Diongwale, il est dit que le Burkina Faso perd un frère. Si tu reconnais qu’il était panafricaiste, c’est qu’il était un frère du Burkina Faso qui est résolument panafricaiste. Ravale ton venin et aie un peu de bon sens et de discernement. En toute panafraternité

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Initiative Suisse pour des multinationales responsables : Les propos du ministre Harouna Kaboré indignent
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (2e partie)
Roch Kaboré : « Nous ne négocierons pas avec ceux qui ont pour projet de démanteler le Burkina »
Laurent Bado : « Quand l’Africain se tournera vers une volonté de dompter la nature, les autres peuples ne verront pas sa poussière »
Attaque de Tin-Akoff : Pour le parti APP/Burkindi, « Cela augure de lendemains incertains pour le peuple »
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (1re partie )
John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, le Burkina perd un frère, regrette Roch Kaboré
Sondage en ligne sur le bilan du MPP et les candidats à la présidentielle : A vos claviers !
Burkina : « On a les gouvernants qu’on mérite. C’est la population qui a voté ces gens-là », dixit Smockey
Yacouba Isaac Zida, dossier Sankara, pouvoir Kaboré : Les confessions de l’ambassadeur Mousbila Sankara
Commémoration du 11-décembre à Banfora : Des fils et filles de la région demandent un report en 2021
Politique : « Les femmes du Burkina sont engagées pour un changement de leurs conditions », selon Martine Yabré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés