Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce sont nos choix qui montrent qui nous sommes, bien plus que nos capacités.» Joanne K.Rowling

Gestion de l’eau et de l’assainissement : Un atelier pour valider la stratégie nationale et son plan d’action

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • vendredi 6 novembre 2020 à 21h41min
Gestion de l’eau et de l’assainissement : Un atelier pour valider la stratégie nationale et son plan d’action

Le ministère de l’Eau et de l’Assainissement a initié ce vendredi 6 novembre 2020 à Ouagadougou, un atelier de validation de la stratégie nationale de l’eau 2020-2025. La même rencontre se penche également sur l’adoption de son plan d’actions 2021-2023.

Le Burkina Faso est confronté à plusieurs défis liés à l’eau et à l’assainissement. Ils se résument entre autres, à l’amélioration de la connaissance et de la gestion des ressources d’une part. D’autre part, il y a la réalisation de l’accès universel à l’eau potable, la réalisation de l’accès universel à l’assainissement et l’amélioration du cadre de vie des populations. Pour relever ces défis, une stratégie nationale de l’eau 2021-2025 et son plan d’action 2021-2023 s’avéraient nécessaire. Les différents acteurs se sont rencontrés le vendredi 6 novembre pour valider les différents documents.

Une vue des participants à l’atelier

En l’absence du ministre de l’Eau et de l’Assainissement, c’est son conseiller technique Ghislain Kaboré qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Il a fait remarquer qu’en adoptant les deux documents, le Burkina Faso va vers l’atteinte des objectifs du développement durable dans le secteur de l’or bleu. Il s’agit de garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau. La stratégie adoptée va permettre selon lui, de favoriser plus de synergie et de cohérence dans les investissements privés et publics ainsi que dans les interventions des différents acteurs.

Ghislain Kaboré, conseiller technique du ministre de l’eau et de l’assainissement

Le conseiller technique a poursuivi en expliquant que la vision de la stratégie nationale est qu’en 2025, la ressource en eau du Burkina est connue, gérée efficacement et le droit d’accès universel à l’eau et l’assainissement est effectif et contribue au développement durable du pays. « Nous sommes à la dernière année du PNDES et un référentiel national de développement est cours d’élaboration pour la période 2021-2025. Cela nous conforte donc dans la nécessité de disposer de cette stratégie sous-sectorielle et d’un plan d’actions pour faciliter la prise en compte des actions de l’ensemble de nos programmes dans ce nouveau référentiel national » a-t-il rappelé.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Protection de la « mère nature » : Chacun doit jouer sa partition pour son bien-être et celui des autres
Burkina : Les acteurs du projet de promotion de l’hygiène et de l’assainissement tiennent leur 2e session du comité technique de suivi
Eau et assainissement : Le ministre Ousmane Nacro visite des stations de pompage de l’ONEA
Ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique : Siméon Sawadogo "intronisé" roi de la forêt
Environnement : Une clôture pour la Forêt « Bangre Raaga » de Yacouba Sawadogo
Amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement : Le Burkina signe des contrats de mise en œuvre de programmes avec la Chine et l’Arabie Saoudite
Forêt de Yacouba Sawadogo : Il avait prévenu !
Mise en œuvre du PNDES : 83,03% de taux d’exécution pour le volet Eau et Assainissement
Programme d’investissement forestier (PIF) : Les journalistes visitent des réalisations de la REDD+
Bobo-Dioulasso : Le ministre Ambroise Niouga Ouédraogo rencontre les services de police de l’eau
Programme d’investissement forestier : Les journalistes et communicateurs à l’école de la REDD+ et de ses réalisations
Ministère de l’Environnement : Le mérite reconnu de 26 agents et partenaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés