Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Élections 2020 au Burkina : Les chefs coutumiers et religieux appelés à faciliter la participation des femmes

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • jeudi 5 novembre 2020 à 15h51min
Élections 2020 au Burkina : Les chefs coutumiers et religieux appelés à faciliter la participation des femmes

La Coalition des associations et mouvements citoyens pour le suivi des politiques publiques (CSPP) a organisé le jeudi 5 novembre 2020 à Bobo-Dioulasso, le forum des leaders et religieux dans le but de faciliter la participation des femmes dans le processus électoral.

« Les acteurs socio-économiques et culturels qui influencent négativement sur la participation des femmes aux élections ». C’est sous ce thème que se tient le forum qui veut contribuer à la tenue d’élections participatives, inclusives et apaisées Dans cette optique, la Coalition des associations et mouvements citoyens pour le suivi des politiques publiques (CSPP) a bénéficié de l’accompagnement du Programme d’appui au processus électoral du PNUD pour mener une campagne de mobilisation citoyenne.

Ce forum fait partie d’une série d’activités qui sera réalisée dans les 3 provinces, 12 communes et 36 villages de la région des Hauts-Bassins, en vue de sensibiliser les populations sur la nécessité de participer au processus électoral dans un esprit de paix et de cohésion sociale, tout en garantissant la liberté d’expression de chacun sans distinction aucune.

Les participants

Selon Gustave Somé, coordonnateur du CSPP, ce forum vise à sensibiliser les leaders pour qu’ils puissent à leur tour servir de relais pour encourager la participation des femmes aux élections. Il souligne à cet effet qu’en Afrique, on trouve souvent que c’est l’homme qui doit tout dicter à la femme, y compris la personne qu’elle doit voter pour ce qui concerne le cas des élections. Il faut donc pour lui, changer cette donne pour que toutes les femmes soient sur le même pied d’égalité pendant la période électorale et faire librement leur choix de vote.

Gustave Somé, coordonnateur du CSPP

Le chef suprême des Bobo-mandaré a, par la voix de son représentant, indiqué que ce forum doit leur permettre en tant que leaders coutumiers et religieux de mener une réflexion approfondie en vue d’identifier et de déconstruire ces facteurs néfastes qui empêchent les femmes de la région des Hauts-Bassins de contribuer activement à la vie politique en toute liberté.

Il a donc invité tous les leaders coutumiers et religieux, à s’engager aux côtés de l’État et de la société civile afin de jouer pleinement le rôle qu’on attend d’eux en cette période électorale et contribuer ainsi à faire des élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020, des élections inclusives où les femmes de la région des Hauts-Bassins feront librement leur choix.

Laurentia Napon/Sanou, représentante du gouverneur des Hauts-Bassins

Laurentia Napon/Sanou, représentante du gouverneur des Hauts-Bassins, a salué la pertinence de cette activité qui devrait permettre de lever les barrières afin de permettre aux femmes de participer pleinement aux élections du 22 novembre 2020.

Créée en février 2016, la Coalition des associations et mouvements citoyens pour le suivi des politiques publiques (CSPP) est un réseau d’associations et d’organisations de la société. Elle a des représentations dans toutes les communes de la région des Hauts-Bassins.

Haoua Touré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Elections couplées de novembre 2020 : Le PNUD et le NDI capitalisent l’accompagnement apporté aux candidates
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés