Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Campagne électorale : A Kaya, Zéphirin Diabré promet de changer la manière de lutter contre le terrorisme

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • mardi 3 novembre 2020 à 23h31min
Campagne électorale : A Kaya, Zéphirin Diabré promet de changer la manière de lutter contre le terrorisme

Le parti du lion, l’Union pour le progrès et le changement (UPC), a tenu son troisième meeting régional à Kaya, dans la région du Centre-Nord, ce lundi 2 novembre 2020. Ce fut l’occasion pour les militants et sympathisants, venus des trois provinces que compte la région, de réaffirmer leur engagement et leur détermination à accompagner Zéphirin Diabré au palais de Kosyam.

C’est le lundi 2 novembre 2020 que Zéphirin Diabré a tenu son troisième meeting régional à Kaya, dans le Centre-Nord, en présence de ses militants et sympathisants venus des trois provinces de la région. Accueilli par une immense foule au stade régional de Kaya, le candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) s’est dit revigoré par la forte mobilisation. « Militants et militantes du Centre-Nord, au nom de la direction politique du parti, je suis très heureux et très encouragé par l’immense mobilisation que je vois ici, et je tiens à vous féliciter », a lancé Zéphirin Diabré.

Forte mobilisation

Tour à tour, les représentants des différentes structures du parti ont manifesté leur souhait de voir « le lion rugir à Kosyam au soir du 22 novembre 2020 ». Ils ont tous demandé aux Burkinabè de voter pour un vrai changement.
Prenant la parole, le représentant des anciens a appelé la population du Centre-Nord à voter l’UPC. Le représentant des jeunes, P. Adama Sawadogo, quant à lui, a laissé entendre qu’ils ont fait le mauvais choix en 2015. « Nous avons commis une erreur. Mais cette année, nous allons suivre le bon chemin », a-t-il déclaré. Il a aussi demandé au candidat de penser à question du chômage des jeunes, une fois au palais de Kosyam.

Zepherin Diabré s’adressant à ses millitants

Au nom de l’autre moitié du ciel, Rihanata Zoungrana a rassuré « Zeph » que les femmes sont prêtes à l’accompagner au palais présidentiel.
Pour le candidat aux législatives de l’UPC dans le Sanmatenga, Mathias Ouédraogo, rien ne peut empêcher « le lion de rugir au Centre-Nord ». « Ceux qui prônent un coup K.O. rêvent. Notre candidat Zéphirin Diabré sortira victorieux dans ces élections », a-t-il laissé entendre.

Après avoir fait observer une minute de silence en mémoire des victimes d’attaques terroristes, Zéphirin Diabré a souligné que le fusil seul ne peut pas lutter contre le terrorisme. « Si nous sommes élus, nous allons changer notre manière de lutter », a-t-il promis.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Kaya
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 4 novembre 2020 à 13:49, par ARMAND En réponse à : Campagne électorale : A Kaya, Zéphirin Diabré promet de changer la manière de lutter contre le terrorisme

    Donc L’UPC sait Comment finir avec les terroristes mais attends d’être au pouvoir avant . Laisser tuer ses frères. Sauf ceux qui iront a la retraite vous viendrez trouver les mêmes militaires que le MPP va vous laisser. Sauf si Zephirin va aller au front et élaborer des plans de guerre comme Idriss Deby. Eh la politique. Féliciter nos FDS et dénigrer le chef suprême.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2020 à 16:38, par Le Vigilent En réponse à : Campagne électorale : A Kaya, Zéphirin Diabré promet de changer la manière de lutter contre le terrorisme

    Ohhhh Zephirin, tu dis que tu vas changer la façon de lutter contre le terrorisme et comme stratégie tu dis qu’il s’agira de chercher à savoir qui nous attaquent et ce qu’ils veulent et négocier avec eux !!! C’est vraiment très géniale. Tu aurais été plus crédible si tu nous disais : chers compatriotes voilà ceux qui nous attaquent et ce qu’ils revendiquent. Le pouvoir actuel refuse de leur accorder ceci ou cela et voilà pourquoi ils continuent de nous harceler avec de nombreuses victimes civiles et militaires. Si je suis élu, je négocierai ceci ou cela avec eux en leur concédant ceci ou cela afin qu’ils cessent de nous attaquer. Qu’est ce qui te dit que ce que ces terroristes réclament est négociable pour un état qui tient à son intégrité territoriale, à son caractère laïc, unitaire, républicain etc. Tu penses que ceux qui nous gouvernent actuellement sont si bouchés, inconscients, cruels etc. qu’ils ne font aucun effort pour mettre fin au terrorisme ? Tu crois être le plus intelligent et le seul à détenir les meilleures solutions à tous les problèmes de ce pays, mais sache que de millions d’autres burkinabé sont capables de penser et faire mieux que toi.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Elections couplées de novembre 2020 : Le PNUD et le NDI capitalisent l’accompagnement apporté aux candidates
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés