Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Tahirou Barry : Mes 30 mesures fortes pour changer qualitativement le Faso

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • Message du candidat Tahirou Barry • samedi 31 octobre 2020 à 09h50min
Tahirou Barry : Mes 30 mesures fortes pour changer qualitativement le Faso

Peuples du Burkina Faso,
Le contrat social que nous vous proposons est un programme, chiffré et planifié dans le temps pour ne pas tomber dans le jeu des vaines incantations et conçu après un travail rigoureux de terrain qui a pris en compte les aspirations profondes des masses populaires.

Notre vision est de :
- reconstruire un Etat puissant qui se fonde sur ses valeurs fondatrices et ses capacités intrinsèques pour prospérer ;
- faire renaitre un Burkinabè nouveau, intègre, digne et travailleur ;

Le Programme se fonde sur deux grands axes stratégiques pour relever le défi de changement :
- la refondation profonde des institutions et de l’Administration ;
- la refondation du système éducatif pour créer un Burkinabè nouveau et conscient de sa mission patriotique.

Peuples du Burkina Faso,
Si vous me faites confiance, notre action sera dynamique et bien planifiée dans le temps. Aucune minute, aucune heure, aucun jour ne sera perdu. En un mot, il n’y aura ni sommeil ni fête. Nous avons retenu trente (30) mesures déterminantes à mettre en œuvre dans le temps durant tout le quinquennat : Dès la mise en place du gouvernement de quinze vertueux, grands technocrates et serviteurs de l’Etat en 48 heures, je m’engage à :

1. Mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut dans les délais requis ;

2. Initier une opération dragon de lutte contre la fraude, les détournements et la corruption ;

3. plafonner les dépenses de campagne pour ne pas fausser les règles du jeu électoral. A cet effet, chaque parti doit fournir un compte de campagne par son mandataire financier certifié par un expert-comptable et vérifié par une commission spécialisée électorale.

4. Initier une opération de réforme du système éducatif pour le rendre plus valorisant et qualifiant.

5. Réviser la loi portant programmation militaire pour porter le budget à mille milliards et proposer une autre loi de programmation sécuritaire de 1000 milliards afin de soutenir l’efficacité et l’efficience des FDS face au terrorisme ;

6. responsabiliser à la tête des structures sécuritaires et militaires des chefs crédibles, proches des troupes et compétents ;

7. construire des garnisons militaires en dehors des villes et transformés ceux des villes en Hôpitaux Militaires Spécialisés ;

8. Mettre en place un fonds de financement de 100 milliards chaque année pour le financement des projets innovants et structurants des jeunes et des femmes avec des subventions, garanties et crédits individuels pouvant atteindre au moins cinquante millions de FCFA ;

9. Renforcer la capacité opérationnelle et réformer le Fond de développement Culturel et Touristique avec budget un annuel de 100 milliards pour atteindre le potentiel de création de 400 000 emplois durables dans le secteur ;

10. contribuer pour trente-cinq milliards au budget de l’Etat pour la construction gigantesque et l’équipement du Mémorial Thomas Sankara avec un suivi rigoureux du processus de construction en collaboration avec le comité du mémorial.

11. Instituer un statut de l’entrepreneur ouvert à tous y compris les salariés et étudiants. Elle visera à simplifier la création des activités professionnelles sans passer par la création des sociétés et à alléger le régime fiscal de ces types d’entreprises ;

12. Adopter et opérationnaliser une politique nationale de cohésion nationale.

13. Améliorer le plateau technique des hôpitaux et services sanitaires et supprimer les évacuations sanitaires extérieures à la charge de l’Etat.

14. Renforcer la capacité et l’efficacité des services d’urgence en assurant une prise en charge gratuite et intégrale des urgences sans prépaiement des personnes démunies ;

15. Construire 13 centres de formation dans toutes les disciplines sportives en raison d’un centre par région

16. Réduire de façon substantielle le train de vie de l’Etat avec la suppression des institutions sans portée véritable sur la gouvernance publique

17. Mettre en œuvre les schémas directeurs d’assainissement dans toutes les communes et un vaste programme de construction des ouvrages d’eau potables.

18. Créer ou réhabiliter un lycée professionnel et technique, un lycée agro pastoral ainsi qu’un lycée scientifique dans chaque région ;

19. Octroyer 600 000 bourses d’étude dont 400 000 au secteur post primaire et secondaire à tous les élèves et étudiants méritants.

20. Mettre en place une commission ad’hoc de réexamen et retrait des 105 000 parcelles irrégulièrement attribués ou illégalement occupés ainsi que les parcelles non mise en valeur 4 accompagnées de leur réaffectation aux personnes injustement écartées ;

21. Faire du Burkina Faso le grenier du sahel ;

22. Règlementer et mieux contrôler l’activité des sociétés immobilières et minières dans les zones à vocation agro sylvopastorales ;

23. Accompagner les femmes rurales à travers un accès sécurisé et prioritaire aux zones aménagées de production, aux intrants, à la formation et aux crédits ;

24. délimiter de façon raisonnable, aménager et sécuriser 1000 ha par an des zones de pâturage et les couloirs de transhumances ;

25. accompagner et faciliter la création, l’équipement et la modernisation des unités de transformation des produits agricoles ;

26. mettre en œuvre un vaste programme de construction et de réhabilitation de barrages assorti d’une stratégie d’entretien et de maintenance de toutes ces infrastructures ;

27. Engager une vaste campagne de reforestation à travers tout le pays afin d’accroitre le couvert forestier ;

28. Réhabiliter les zones industrielles de la région du centre et des hauts bassins, restructurer toutes les entreprises en difficultés, aménager et viabiliser une zone industrielle dans chaque région du pays qui n’en dispose pas ;

29. Construire cinquante mille logements sociaux

30. Créer cinq cent mille emplois

Peuples du Burkina Faso,

Ces engagements nécessiteront la mobilisation d’un budget de quinze mille milliards en cinq an soit un budget annuelle moyen de 5 trois mille milliards avec une affectation de 30% au système éducatif soit 4500 milliards. Ces ressources seront mobilisées à travers une révision du code fiscal qui rétablira une véritable justice fiscale qui voudrait que chacun contribue selon ses moyens et un combat décisif contre la fraude, les détournements de deniers publics et la corruption.

Peuples du Burkina Faso,

Je vous demande de me faire confiance dans ce contexte de rejet de la classe politique après tant d’illusions savamment entretenues et de promesses jamais tenue. L’éduction que j’ai reçue a érigé le respect de la parole donnée et le sens de l’honneur en valeur suprême. Cette éducation familiale et religieuse m’interdit toutes formes de duperie ou de fourberie.

J’ai pleinement conscience, à la lumière des enseignements divins, que le pouvoir est un dépôt de Dieu et tout dépositaire rendra compte tôt ou tard de sa gestion. Pour réussir, nous n’avons que nos convictions, notre foi et la volonté de ceux qui ont bâti, dans le dénuement depuis plus de 4500 ans, les pyramides colossales d’Egypte, symbole de toutes les techniques architecturales, construction de tous les records figurant parmi les sept merveilles du monde. C’est par la volonté que nous relèverons cet immense défi si telle est notre décision inébranlable.

Que Dieu vous bénisse et protège le Faso

Tahirou BARRY

Vos commentaires

  • Le 31 octobre 2020 à 11:55, par caca En réponse à : Tahirou Barry : Mes 30 mesures fortes pour changer qualitativement le Faso

    Bon vent au candidat Barry, mais votre programme pour les 5 ans ne pas réaliste. Le budget actuel est de 2600 milliards et comment pouvez doubler ce budget en un temps record si vous élu au soir du 22 novembre 2020 ? Je remarque que la réconciliation nationale est absente dans votre programme.

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2020 à 13:03, par Kinkester En réponse à : Tahirou Barry : Mes 30 mesures fortes pour changer qualitativement le Faso

    Pas mal comme programme. Surtout le numéro 18. Tant qu’on aura pas une jeunesse formée, point de salut. Mais en ce qui concerne le mémorial Thom Sank, le Capitaine serait scandalisé par une telle somme allouée à un mémorial. Enfin bref ! Tu ne seras peut-être pas élu mais j’ai toujours vu en toi quelqu’un de sérieux et d’honnête. Bon courage

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2020 à 14:17, par Diongwale En réponse à : Tahirou Barry : Mes 30 mesures fortes pour changer qualitativement le Faso

    .
    Votre "éducation familiale et religieuse [vous]interdit toutes formes de duperie ou de fourberie", mais ne vous a pas empêché, il y a cinq ans, de porter le programme de Laurent Bado, basé sur une politique de bouc émissaire, et ça, c’est impardonnable.
    Comment faire confiance à quelqu’un qui a soutenu un programme basé sur la stigmatisation [en l’occurrence des homosexuels], même si son programme actuel semble exempt de ce genre d’ignominie, un homme politique, qui a accepté l’idée qu’une politique de bouc émissaire puisse porter des fruits nobles, peut-il contribuer à la réconciliation des communautés au Burkina Faso ? Je crains que non.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2020 à 10:37, par soundjata En réponse à : Tahirou Barry : Mes 30 mesures fortes pour changer qualitativement le Faso

    j ai lu ton programme mais je trouve qu il est trop ambitieux même si tu gagnais les élections de 2020 et de 2025. c est vrai que le défi sécuritaire est très important mais ou vas tu dénicher l argent pour doubler le budget militaire .. vas tu lever des impôts auprès des populations aux corps squelettiques et qui n ont plus de support physique sur lequel serrer la ceinture...tu sais aussi que les bailleurs de fonds sont réticents a ce genre de financement.. je pense que pour les 5 ans il faut proposer des objectifs prioritaires clés par exemple améliorer le développement et réduire l insécurité bien sure en armant et en motivant plus les FDS et pourquoi pas amorcer une négociation avec les terroristes par aucune grande puissance n a totalement vaincu le terrorisme.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Elections couplées de novembre 2020 : Le PNUD et le NDI capitalisent l’accompagnement apporté aux candidates
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés