Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Elections du 22 novembre 2020 : 100 jeunes ambassadeurs de bonne gouvernance et de démocratie pour un processus électoral apaisé.

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • vendredi 30 octobre 2020 à 23h15min
Elections du 22 novembre 2020 : 100 jeunes ambassadeurs de bonne gouvernance et de démocratie pour un processus électoral apaisé.

En vue d’inciter à une participation qualitative de la jeunesse au processus électoral, le Conseil régional de la jeunesse du Centre a initié un projet dénommé, Modèle inclusion : actions des jeunes et des femmes pour des élections apaisées. Le lancement de ce projet a eu lieu le vendredi, 30 octobre 2020 en présence de la conseillère technique Manila Zoubga/Bayili représentant le gouverneur de la région du centre et du président du conseil régional du centre Eric K. Tiemtoré.

Dans quelques jours, la population burkinabè désignera le nouveau président qui conduira le pays, les 5 prochaines années. Pour une participation active et qualitative de la jeunesse à ces élections le 22 novembre prochain, le Conseil régional de la jeunesse du centre a initié un atelier de formation, au profit de 100 jeunes ambassadeurs de bonne gouvernance et de démocratie. Cette formation qui se tient sous le thème « participation politique et engagement citoyen : quel juste milieu pour le jeune ambassadeur » rentre dans le cadre du projet : Modèle inclusion : actions des jeunes et des femmes pour des élections apaisées.

Aziz Sanogo, Vice-président du Conseil régional de la jeunesse du centre, et Coordonnateur du présent projet.

Selon Aziz Sanogo, vice-président du Conseil régional de la jeunesse du centre, et coordonnateur du présent projet, les campagnes électorales sont des moments autours desquels les adversités politiques entrainent des positions qui ont tendance à se radicaliser pouvant entrainer des conflits ouverts. D’où l’ambition de ce projet de contribuer à la réalisation d’élections présidentielles et législatives pacifiques, à travers une implication qualitative des jeunes et des femmes.

La Conseillère technique Manila Zoubga/Bayili représentant le gouverneur de la région du centre

Il s’agira de renforcer les capacités de ces jeunes leaders, sur les enjeux électoraux et leur rôle citoyen pour la préservation de la paix ; et organiser leur participation active à travers la constitution de club d’alertes précoces et de gestion des conflits électoraux. Tout ceci permettra, à en croire Aziz Sanogo, à ces jeunes de faire une immersion au sein des différents partis politiques en vue de la veille citoyenne et l’observation domestique des élections. Pour l’occasion le président du conseil régional du centre, Eric K. Tiemtoré a échangé avec ces jeunes ambassadeurs sur le thème « Développement local : quel contribution des jeunes ».

Ce projet a été bien accueilli par le gouverneur de la région du centre, représenté par sa conseillère technique Manila Zoubga/Bayili. Pour elle ce projet vient à point nommé pour contribuer à l’apaisement du climat social en cette période électorale. Et la présente formation permettra non seulement à ces jeunes de participer aux différentes instances de surveillance des élections pour témoigner du respect des normes, mais aussi leur permettra d’acquérir de l’expérience sur les règles du système démocratique et de la gouvernance.

Moumouni Ilboudo, Directeur général de l’Entretien Routier

Dans cette même lancée, le représentant des parrains Moumouni Ilboudo, directeur général de l’entretien routier s’est réjoui d’accompagner cette initiative qui permet à la jeunesse de jouer pleinement son rôle dans la vie de la nation. Etant donné que les grands changements ont toujours été apportés par la jeunesse dans l’évolution historique des pays, il estime que le présent projet est la preuve que la jeunesse burkinabè veut accomplir sa mission. Ils ont ainsi invité ces jeunes à une participation active aux échanges afin de sortir mieux aguerris pour jouer leur partition dans le processus démocratique.

Judith SANOU
Le Faso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Elections couplées de novembre 2020 : Le PNUD et le NDI capitalisent l’accompagnement apporté aux candidates
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés