Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Faso Healthy vote : Une solution digitale pour des votes sains et saufs

Accueil > Actualités > Multimédia • • mercredi 28 octobre 2020 à 17h30min
Faso Healthy vote : Une solution digitale pour des votes sains et saufs

La start-up TECHFIM, en collaboration avec ASSUTEHC, a procédé le samedi 24 octobre 2020 au lancement du projet « Faso Healthy vote ». C’était en présence de Abdoul Karim Tiemtoré, chargé de missions, représentant le ministre de la Jeunesse et du directeur de Cabinet du président de la Commission électorale nationale indépendante, Alidou Zorom.

Dans quelques semaines, le peuple burkinabè choisira à travers les votes, celui qui conduira la destinée du pays les cinq prochaines années. Pour garantir la bonne tenue de ces élections, les organisateurs et les partis politiques mettent les bouchées doubles chacun à sa manière. Cependant on ne peut pas perdre de vue le contexte dans lequel se tiendra ces élections. Notamment la pandémie du Covid-19. Les populations sont donc invitées à conjuguer vote et respect de mesures barrières. Une tâche difficile quand on connaît l’affluence durant les périodes électorales, particulièrement dans les bureaux de vote.

Safiatou Nana, Coordonnatrice de VoteFaso

C’est dans cette lancée que le projet « Faso Healthy Vote » a été initié par la startup TECHFIM, avec l’appui d’une équipe de jeunes leaders volontaires, pour accompagner les autorités sanitaires à limiter la propagation de la Covid-19. Selon la coordonnatrice du dit projet, Safiatou Nana, il vise à contribuer à limiter la propagation de la Covid-19 en période électorale, à travers des solutions digitales, afin de permettre aux jeunes, d’accomplir leur droit de vote, sains et saufs. A cela s’ajoute son ambition d’améliorer l’accès des électeurs aux informations électorales et faciliter la participation des jeunes aux processus électoraux grâce à des approches adaptées utilisant les nouvelles technologies de la communication.

« Faso Healthy vote » présente trois composantes à savoir, le développement d’une application web dénommée « voteFaso » qui permettra aux électeurs burkinabè de connaitre les statistiques des élections antérieures et en cours ; les biographies des candidats, les informations clés sur les partis politiques et les bureaux de votes etc. Du reste, les utilisateurs pourront s’informer sur les risques d’exposition de la Covid-19 durant les campagnes et les votes électoraux.

Abdoul Karim Tiemtoré Chargé des missions, représentant le ministre de la Jeunesse

Ensuite la formation des jeunes à travers des mini Tech Camp en ligne pour outiller les jeunes sur la participation aux processus électoraux grâce à des stratégies numériques et susciter un engagement civique limitant les risques de contamination du Covid-19. Enfin les campagnes de sensibilisation à travers les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram).

Pour sa part, Abdoul Karim Tiemtoré chargé de missions, représentant le ministre de la Jeunesse a salué l’initiative de ses jeunes. Il a pour l’occasion invité la population à s’approprier l’application web Vote Faso afin d’avoir une élection saine avec zéro cas de Covid-19 au soir du 22 novembre. Du côté du Directeur de cabinet du président de la CENI, Zorom Alidou ce projet vient à point pour accompagner les efforts de l’institution durant le processus électoral. « Ces jeunes sont à féliciter et la CENI reste disponible pour tout besoin » a-t-il déclaré à l’endroit de ces jeunes pour les inviter à une collaboration avec l’institution pour plus d’efficacité.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Leila Ouédraogo, Chargée des programmes éducatifs et culturels au niveau de l’Ambassade

Judith SANOU
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Réseaux sociaux : Les gens sont plus réceptifs à des messages partagés par des amis ou des parents, selon la Banque mondiale
Autorité du bassin du Niger : Le Burkina Faso a un nouveau réseau de journalistes et communicateurs pour plus de visibilité
WhatsApp repousse la modification de ses conditions d’utilisation au 15 mai 2021
Dialogue social : Ousséni Tamboura tâte le terrain à la SEP
Télévision : Un incendie dans les locaux de BF1 fait d’importants dégâts matériels
Ministère de la Communication : « La priorité, c’est la qualité du service public (…). Cela passe par l’amélioration des conditions de vie et de travail », Aboubakar Sanfo, SG adjoint du SYNATIC
Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement : Ousséni Tamboura promet de nouveaux chantiers
A la Une de l’Evènement du 10 janvier 2021
AstuceTic : Decrypto, l’application qui dévoile les messages codés
« Nous ne sommes pas obligés de raconter toute notre vie sur internet », rappelle l’expert en cyber-sécurité Youn Sanfo
Nouvelles conditions de WhatsApp : Voici les risques et les alternatives selon l’expert en sécurité informatique, Youn Sanfo
ASSASSINAT DE THOMAS SANKARA : Comment le complot a été organisé et exécuté
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés