Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont ces choses que vous apercevez lorsque vous détournez les yeux de vos objectifs.» Henry Ford

Ecole nationale des douanes : Une promotion toute fraiche de 90 membres, prête à servir

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 26 octobre 2020 à 22h35min
Ecole nationale des douanes : Une promotion toute fraiche de 90 membres, prête à servir

Après deux années de formation à l’Ecole nationale des douanes (END) et au Groupement des forces armées (GFA) à Bobo, 90 nouveaux douaniers font leur sortie de promotion, le lundi 26 octobre 2020, sous le parrainage de Michel Zimba, ex-Directeur général adjoint des douanes du Burkina à la retraite. C’est une cérémonie conviviale, présidée par le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré, qui a été organisée en l’honneur des 90 récipiendaires. Promotion « résilience » c’est le nom qu’a donné ce dernier, à cette 26e promotion.

Le ministre de l’économie Lassané Kaboré, donne le nom de baptême Résilience à la promotion

Annoncée par la fanfare, l’arrivée du ministre de l’économie et des finances, accompagné du parrain et du directeur général de l’École nationale des douanes, Casimir Sawadogo, a donné le top de départ de la cérémonie du jour. Après les honneurs au drapeau, suivis de la revue des troupes, le délégué de la promotion sortante, Georges Tougouri, a pris la parole au nom de toute la promotion sortante. « C’est avec grande joie que je porte à la connaissance de monsieur le ministre de l’économie, des finances et du développement et du directeur général des douanes, que nous sommes prêts à accomplir avec professionnalisme et dévouement, les missions assignées à nos administrations » a-t-il réitéré dans son propos.

Les majors des deux filières reçoivent leurs gallons des mains du ministre de l’économie et le parrain de la promotion

Le directeur général de l’École, Casimir Sawadogo, pour sa part a présenté les effectifs de cette 26e promotion, dont le taux de succès a été de 100%. Selon lui, ils sont 90 élèves dont 16 filles, formés professionnellement et militairement. Parmi ces 90, ce sont 40 nouvelles compétences, dont 10 inspecteurs et 30 contrôleurs qui sont mis à la disposition de l’administration des douanes du Burkina. Les élèves venant de l’étranger étant composé de 33 Centrafricains dont 7 inspecteurs et 26 contrôleurs des douanes, 15 Congolais dont 4 inspecteurs et 11 contrôleurs, 01 contrôleur Tchadien et 01 contrôleur Bissau-guinéen.

Les invités

Casimir Sawadogo, tout en saluant les résultats engrangés (100% de taux de succès ndlr), n’a pas manqué de montrer l’impact du covid-19 sur les activités académiques de l’école. « L’année a été difficile à cause de la covid-19 et l’est toujours. Je saisis l’opportunité pour saluer tous mes collaborateurs pour le résultat positif auquel nous sommes parvenus » a souligné monsieur Sawadogo. Les difficultés ont été surmontées, selon lui, grâce à la résilience des uns et des autres, qui a permis la reprise des cours le 4 mai 2020, après leur suspension en mars 2020.

Georges Tougiri, délégué général de la 26è promotion

Après ce bilan élogieux, le directeur général de l’école a conseillé aux nouveaux lauréats à continuer à se former, à apprendre s’ils veulent être compétents. Après son discours, les 90 récipiendaires ont reçu leurs gallons des mains des autorités venues pour la circonstance. Le ministre de l’économie était accompagné de son ministre délégué chargé de l’aménagement du territoire, Pauline Zouré et du ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré. Etaient aussi présents à ladite cérémonie, le directeur général des douanes du Burkina, Elie Kalkoumdo et son homologue du Congo Brazzaville, Guénolé Koumou Mbongo, parrain de la promotion précédente.

Michel Zimba, parrain de la cérémonie

Michel Zimba, ex directeur général adjoint des douanes du Burkina, qui était le parrain de la présente promotion, est allé dans la lancée du directeur général de l’école, en invitant ses filleuls à plus de responsabilités après avoir gravi des grades supérieurs. « Un certain nombre de valeurs et de vertus cardinales, parmi lesquelles, la discipline, l’intégrité et la rigueur doivent habiter en vous » a-t-il renchéri, confiant que l’administration douanière peut compter sur ces derniers.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Individu tué vers le camp militaire Gal Baba Sy : Le parquet militaire explique
Ouagadougou : « Nous pouvons confirmer la mort d’un citoyen américain », un porte-parole du département d’État américain
Syndicalisme au Burkina : La F-SYNTER rend hommage aux devanciers
Zonta club de Ouagadougou : Une nuit consacrée à la passation de charge et d’accueil de nouveaux membres
Lutte contre le mariage d’enfants au Burkina : Des organisations de la société civile plaident pour la légalisation de l’âge à 18 ans
Participation citoyenne et redevabilité politique : Le Projet JERP accompagne des associations et mouvements de jeunes
Entrepreneuriat agricole : Des acteurs outillés sur le Code d’investissement agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique
Réduction des inégalités et élections : Les femmes juristes plaident pour le droit à la santé à Koudougou
Bobo-Dioulasso : Issa Traoré remporte plus de 84 millions de Fcfa au 4+1 de la LONAB
11-Décembre à Banfora : L’idée du report des festivités divise les citoyens
Gouvernance vertueuse au Burkina : Le REN-LAC souhaite plus d’engagement des candidats à l’élection présidentielle
Caricatures du prophète Mahomet : « En islam, on ne se moque pas de Dieu, de ses prophètes et de ses lois », selon l’imam Ilboudo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés