Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Boucle du Mouhoun : Toma se mobilise pour une culture de la sécurité routière

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 26 octobre 2020 à 22h15min
Boucle du Mouhoun : Toma se mobilise pour une culture de la sécurité routière

La Direction régionale des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière de la Boucle du Mouhoun et l’ONASER ont organisé des activités de sensibilisation à Toma, trois jours durant. Le lancement des activités a eu lieu le jeudi 22 octobre 2020 dans la salle polyvalente de Toma. Cette 5e édition était placée sous la présidence du gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun représenté par Mariama Konaté / Gnanou et le parrainage de Drissa Koussoubé représenté par Siméon Toé.

L’édition de cette année, cinquième du genre, a pour thème : ’’ Synergie d’actions entre acteurs pour une culture de la sécurité routière’’. L’activité a débuté par une conférence sur la sécurité routière. Ensuite, quelques élèves des différents établissements avec le concours de l’auto-école Kasero, furent initiés au ba.ba du code de la route.

Le deuxième jour, un cross populaire a été organisé suivi de l’enrôlement au permis de conduire et une collecte des dossiers d’immatriculation. Une sensibilisation dans les écoles aux abords de la Nationale en construction a été faite suivie d’une initiation au code de la route, et une sensibilisation à travers les artères de la ville de Toma. Le soir, une animation avec le camion podium a permis de détendre l’atmosphère dans la ville de Toma. Le dernier jour, avant la clôture des activités, une sensibilisation à travers les artères de la ville a été faite.

Debkoun Aristide Meda , directeur régional des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière de la Boucle du Mouhoun, a traduit toute sa reconnaissance à Mme le haut-commissaire de la province du Nayala représentant monsieur le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, qui a bien voulu présider la présente cérémonie malgré son calendrier bien chargé. Il a saisis cette occasion pour traduire toute sa reconnaissance au nom du comité d’organisation au directeur général de Best Technologie et à Drissa Koussoubé, directeur général adjoint de la compagnie de transport TSR tous parrains de cette 5e édition.

En effet, les soixante-douze heures de la sécurité routière sont une initiative des acteurs de la région de la Boucle du Mouhoun avec le soutien de ses partenaires en l’occurrence l’Office national de la Sécurité routière (ONASER). Elles ont pour objectif d’informer et de sensibiliser les citoyens de la région au respect des règles de la circulation afin de réduire considérablement les accidents ainsi que leur gravité. Aussi, elles servent de cadre pour faire respecter le code de la route et informer la population sur les causes des accidents de la circulation et leurs effets, explique le directeur.

« Il m’est particulièrement agréable de prendre la parole aujourd’hui pour vous encourager, vous féliciter et traduire toute ma satisfaction pour votre engagement et votre contribution combien fort appréciable dans le soutien à la promotion de la sécurité routière à travers vos multiples actions de sensibilisation. L’organisation de telles journées pour sensibiliser et appeler les citoyens au civisme et au respect du code de la route nécessite d’être encouragée et soutenue au regard de son importance. » dit le parrain.

Le haut-commissaire représentant le gouverneur, a souhaité la bienvenue à l’ensemble des autorités et des invités présents et à tous les participants à cette cérémonie. « Je voudrais ensuite vous traduire toute ma gratitude pour votre présence effective, malgré vos charges de travail contraignantes. Vous témoignez ainsi de l’intérêt évident que vous portez à la problématique de l’insécurité routière dans notre pays. Cela témoigne également de votre engagement auprès de l’administration et de ses partenaires dans le combat inlassable contre ce phénomène aux conséquences socioéconomiques énormes pour notre pays. » [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Gaston Toé
Lefaso.net
Nayala

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Observateur, Dialogue Sans Frontières recommande au gouvernement de garantir la sécurité post-électorale des personnes et des biens
Violence en milieu scolaire : L’alliance et la parenté à plaisanterie comme un rempart
Explosion d’un car sur la RN1 : Cinq décès dont un bébé de 18 mois (officiel)
Serie Tecno CAMON 16 : Super vidéo mode 4K, stabilisateur pro et charge rapide
Recrutement frauduleux à la CNSS : La CGT-B/CNSS s’interroge sur la responsabilité du directeur général de la Caisse
Air Burkina : « Les racines et les ailes de l’Afrique de l’Ouest » s’étendent à Libreville
Prévention et riposte contre les épidémies : La cohorte « Nicolas Meda » prête à servir
Eau et assainissement : Implantation de six forages dans le village de Kolan, commune de Toma
Campagne agricole de saison sèche au Burkina : Plus de 130 000 tonnes de céréales sont attendues d’ici à 2021
Lutte contre le Covid-19 et le paludisme : Les démographes du Burkina initient un don de sang
Gestion des ressources pastorales : Le projet SOM présente les résultats de ses recherches
Enseignement à distance au Burkina : L’Université virtuelle reçoit un studio d’enregistrement mobile
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés