Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus il y a de candidatures pour une élection présidentielle, moins on préservera l’environnement.» Édith Boukeu Journaliste-fact Checker, Cameroun

UPC : Le Poé Naaba a démissionné

Accueil > Actualités > Politique • Déclaration • mercredi 21 octobre 2020 à 23h30min
UPC : Le Poé Naaba a démissionné

Ceci est un communiqué de presse de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) relatif à la démission du Poé Naaba. Un départ qui intervient quelques temps après un autre poids lourd du parti, Nathanaël Ouédraogo. Pour le cas du Poé Naaba, le parti informe que l’intéressé ne donne aucun motif lié à sa démission. Lisez !

Le député Justin Compaoré, 5ème Vice-Président de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), connu sous le nom de Poé Naaba en référence à ses responsabilités coutumières, a informé la Direction de l’UPC ce jour 21 octobre 2020, de sa décision de démissionner du parti. Dans sa lettre de démission, il ne donne aucun motif, ni ne formule aucun grief à l’encontre du parti.

La Direction de l’UPC en prend acte. Elle le remercie pour sa contribution à l’édification du parti, à travers les différents postes de responsabilité qu’il a occupés au sein des organes dirigeants du parti et au sein de l’Assemblée nationale.

Cette démission, comme d’autres qui l’ont précédée au sein de la Fédération du Kadiogo, survient dans un contexte où certains cadres du parti, mécontents de n’avoir pas été désignés comme candidats aux élections législatives par les militants du Kadiogo, ont choisi de quitter le parti.

De fait, dans la perspective des élections du 22 novembre, le Poé Naaba a sollicité un troisième mandat de député qui ne lui a malheureusement pas été accordé.

En rappel, en 2013, l’intéressé a été appelé à l’hémicycle après que le Président Zéphirin Diabré, dont il était le suppléant, ait décidé de démissionner de son poste de député pour lui permettre de faire une expérience parlementaire.

En 2015, le parti lui a accordé à nouveau le privilège de la tête de liste nationale, ce qui lui a permis de siéger à nouveau à l’Assemblée nationale jusqu’à sa démission.

Lorsque le parti a lancé la procédure des candidatures pour les législatives, le Poé Naaba, contrairement à d’autres leaders du Kadiogo (il était Secrétaire général adjoint de la section du Kadiogo) a choisi de ne pas postuler sur la liste du Kadiogo. De ce fait, il n’a pas participé aux primaires qui ont permis aux militants du Kadiogo de désigner démocratiquement les membres de la liste de cette province.

Par contre, il a posé sa candidature pour figurer sur la liste nationale, au poste de premier titulaire. Cette demande n’a pas reçu une réponse favorable, à cause du simple principe de rotation, qui commande de ne pas toujours accorder le privilège de la liste nationale aux mêmes personnes.

En attendant la prise de dispositions définitives, les responsabilités au sein du Bureau Politique National qui lui étaient dévolues, seront prises en charge par Monsieur Clément Pitroipa, connu sous le nom de Samandin Naaba en référence à ses responsabilités coutumières de « logeur » de Sa Majesté le Moogho Naaba. Il est Secrétaire national adjoint chargé des affaires politiques au sein du Bureau Politique National. En particulier, il s’occupera désormais des initiatives du parti relatives à la question de la Réconciliation nationale.

Inspecteur des impôts diplômé de l’Ecole Nationale des Impôts de Clermont Ferrand et titulaire d’un DESS en droit des affaires et fiscalité de l’Université Paris XII, le Samandin Naaba (Téléphone : 76 29 51 52) est expert fiscaliste agréé auprès des cours et tribunaux de notre pays. Il est candidat aux élections législatives du 22 novembre prochain au compte de l’UPC, au poste de 2ème titulaire sur la Liste nationale.

Ouagadougou le 21 Octobre 2020

La Direction de la communication de campagne de l’UPC

Vos commentaires

  • Le 21 octobre à 15:25, par LE MAITRE GOMYAAREE : PAYS SANS FOI NI LOI En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    VOILA QUI EST CLAIR.

    PS ROTATION BASE démocratie Y EN A MARRE DES mêmes TÈTES A CHAQUE SURTOUT LES INCAPABLES AU GOUVERNEMENT.

    Répondre à ce message

    • Le 23 octobre à 18:41, par Jamaal Ahmed En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      Le maitre dans un parti il y a ceux qui ont fait le parti et ceux qui font le parti. Par leur image les gens comme le POE NABA rehausse l’image du parti. L’ossature du CDP c’était SALIF DIALLO et Autres ROCK et Simon . Le hangard du CDP reposait sur ces poutres. Le hangard est tombé Après leur depart . Rappelez vous que ASSIMI disait que leur départ etait un non evènement. Dans une famille il y a le père la mère et les enfants. Aucun enfant ne peut prendre la place du père ou de la mère. Nous sommes en démocratie mais Zephirin a sa place et les bonzes qui font le parti restent a leur place

      Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 15:28, par Omar Dao En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Quelles que soient les justifications données à toutes ces démissions qui tendent à montrer à l’opinion que la direction du parti a toujours raison, il est évident que l’UPC n’arrive pas à gérer l’ambition de ses hauts cadres et cela démontre une incapacité à trouver des compromis pour garder ses figures de proue. Rien de rassurant quand on sait qu’à l’échelle du pays, ce genre de situation est multiplié par 1 million.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 15:34, par Koh En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Il faut impérativement que zeph revoie sa copie. Nathael lors de entretien sur Burkina info avait décrit la tension qui existait au sein de l’UPC. Il avait dit qu’il y aura d’autres d’émissions. Et cela se confirme. Si vous ne pouvez pas gérer votre parti comment vous pouviez gérer le Bf ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 15:35, par Vérité En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    C’est l’égo qui tué les politiciens. Ça ne nous surprend guère car c’est pour la même cause. Non content d’être sur la liste des législatives. En 2012 Zeph avait fait de toi son adjoint, tu as siégé à l’assemblée, en 2015 on t’a fait tête de liste nationale tu as siégé, cette fois ci les militants pour une fois ont fait leur choix de listes, tu es mécontent au point de quitter le parti. Vive l UPC pour un changement. Du courage

    Répondre à ce message

    • Le 21 octobre à 16:56, par Bruno En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      Chers amis, je me suis toujours posé la question de savoir si ce sont les hommes qui font les partis politiques oubien ce serait les partis qui font les hommes. Ma petite idée à l’intention des responsables de partis politiques : un parti n’est fort que par ses hommes. Ce que je remarque est qu’un leader cré son parti, mobilise d’autres leaders qui à leur tour mobilisent dans leur bastions de nombreuses populations derrière l’idéal du parti. C’est dire que, le ou les fondateurs, tout en ayant le droit de revendiquer la paternité de la création du regroupement, doit ou doivent attribuer la paternité de la force du parti aux différents leaders qui en constituent les poutres essentiels. Dire que c’est nous qui avons fait un tel comme nous l’entendons assez souvent, c’est penser que c’est le parti qui fait les hommes. Le régime déchu en a payé les frais à force de se convaincre du contraire. Que chacun fasse une bonne appréciation pour rester humble dans la mesure du possible. Si par orgueil, vous arrachez les principaux poutres de votre paillote en espérant les remplacer en pleine saison, l’issue sera fatale. Tout militant du parti aussi petit et insignifiant peut-il paraître vous vos un pesant d’or. À bon entendeur, salut !

      Répondre à ce message

      • Le 21 octobre à 19:14, par Angamiri En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

        Le parti contribue à mettre en exergue ceux qu’il met au devant de la scène. Avant la première première élection des deux sue vous avez cité ils n’étaient pas connus du grand public. C’étaient à eux d’être humbles surtout.

        Répondre à ce message

      • Le 22 octobre à 07:50, par le Zongale En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

        Voici une publication plus qu’éclairée. S’il fallait vous noter, 50/20 ne serait pas de trop.
        Quand je vois certaine publications ici, aussi bien que les justifs de la Direction de l’UPC, je regrette que le message annonçant la fragilisation du parti ne soit toujours pas compris.
        Vous l’avez bien dit Monsieur Bruno, c’est les hommes qui font le parti et non le contraire.
        A bon entendeur

        Répondre à ce message

    • Le 21 octobre à 17:02, par Bruno SAWADOGO En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      Chers amis, je me suis toujours posé la question de savoir si ce sont les hommes qui font les partis politiques oubien ce serait les partis qui font les hommes. Ma petite idée à l’intention des responsables de partis politiques. Un parti n’est fort que par ses hommes. Ce que je remarque est qu’un leader cré son parti, mobilise d’autres leaders qui à leur tour mobilisent dans leurs bastions de nombreuses populations derrière l’idéal du parti. C’est dire que, le ou les fondateurs, tout en ayant le droit de revendiquer la paternité de la création du regroupement, doit ou doivent attribuer la paternité de la force du parti aux différents leaders qui en constituent les poutres essentiels. Dire que c’est nous qui avons fait un tel comme nous l’entendons assez souvent, c’est penser que c’est le parti qui fait les hommes. Le régime déchu en a payé les frais à force de se convaincre du contraire. Que chacun fasse une bonne appréciation pour rester humble dans la mesure du possible. Si par orgueil, vous arrachez les principaux poutres de votre paillote en espérant les remplacer en pleine saison, l’issue sera fatale. Tout militant du parti aussi petit et insignifiant peut-il paraître vous vaut un pesant d’or. À bon entendeur, salut.

      Répondre à ce message

    • Le 22 octobre à 09:54, par koh En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      mr vérité
      un adage mossi dit que quand on racontant un problème donné on se donne toujours raison. quand mr Nathanaël a démissionné qu’est ce qu’on pas attendu dire. Au finish les raisons qu’il a donné n’ont rien à voir avec ce que les gents disaient. il avait prédit d’autres démissions telle celle du Poé Naaba de Moussa Zerbo et bien d’autres encore. Ne vendons pas la peau du loup sans l’avoir abattu. Donc le temps nous dira pour quoi il a démissionné.

      Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 15:37, par TANGA En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Il faut attendre la démission de zeph pour la raison qu’il n’aura personne avec lui et pour lui.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 15:53, par Juste En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    ça inquiète au niveau de ce parti tout de même. D’abord les députés frondeurs, ensuite et ensuite ; sans oublier que ce n’est peut être pas terminé. On veut gérer tout le pays avec ça ? Comme le disait le comédien Jean Miché : Toi même il faut voir. Il y a forcement un problème de management des hommes dans ce parti ; vous ne pouvez pas rassembler autant d’hommes de de femmes d’un certain gabarit et vouloir les gérer comme des jeunes Scout. Si avec un parti d’abord c’est comme ça, avec tout le pays ça sera comment ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 16:07, par Manuel En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Bonjour
    Inspecteur des impôts, fiscaliste, diplômé d’une université française ! Hiee !
    Tout ça pour dire que ce parti regorge de cadres ; bon courage à vous !
    Vous dites que le démissionnaire n’a pas donné de raisons mais vous semblez avoir des explications sur son départ. Est ce que vous n’allez pas commencer à être sérieux ?
    Mais rien qui étonne car après avoir appelé à chasser le capitaine Blaise Compaoré, vous êtes devenus son principal défenseur.
    Nous sommes vigilant et vous aurez la preuve le 22 novembre !

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 16:09, par Élève En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Je partage l’avis de l’internaute vérité. Ce sont les égoïstes qui ne veulent pas qu’on les remplace. C’est vraiment méchant. Où est le sens de l’alternance, alors ? Il faut également permettre à d’autres personnes de faire valoir leur compétence.
    Bon, je vais retourner en classe car j’ai demandé la permission pour sortir.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 16:14, par SAA En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Et le LION continua son amaigrissement.
    Il faut une perfusion si non, bonjour la déshydratation total.
    Toi ZEPH tu parle de rotation alors que personne ne rote au poste de président du parti à la présidentiel.
    Quel inconséquence.
    Merci de renforcer le KO du MPP.
    Tu comprendras ta douleur avec tes amis du CEFOP une fois que tu ne seras plus Chef de file de l’opposition.

    Répondre à ce message

    • Le 22 octobre à 10:04, par koh En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      bien dit SAA
      est ce que ZEPH a fait des primaires pour être candidat à l’élection présidentielle ? Il fallait qu’il commence à cela. ET INSCRIRE DANS LES TEXTES DU PARTI QUE CE SONT PRIMAIRES QUI DÉSIGNERONT les CANDIDATS AUX DIFFÉRENTES ÉLECTIONS.
      comme on le voit en France comme aux USA.

      Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 16:16, par Lom-Lom En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Cela m’étonne que ça soit le Parti UPC lui-même qui donne les raisons de la démission du Poe - Naaba à sa place ! Quand je vois comment L’UPC a présenté son remplaçant le Samand Naaba en détaillant ses titres et les Universités qu’il a fréquentées, j’ai été triste de tirer la.conclusion que c’est la même vision de ce Parti qui est toujours en vogue : présenter L’UPC comme un parti des intellectuels et c’est tout. Sinon, pourquoi toutes ces mentions et détails ici ? Et Président Zephirin DIABLE, faut dire à tes hommes de revoir leur copie sinon, c’est toi-même qui risque de démissionner !

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 16:19, par tawfik En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Dommage, dommage et dommage pour ce parti qui avait suscité de l’espoir pour de nombreux démocrates et partisans de l’alternance. Devant cette cascade de démissions, on ne peux que s’interroger. Est-ce le reflet de la vitalité de la démocratie interne qui a provoqué le départs de personnalités guidées par leurs ambitions personnelles ? Est-ce une question de management des ressources humaines d’un partie en quête de la gestion du pouvoir d’État ou est-ce le résultats d’une gestion chaotique, autocratique et solitaire d’un homme qui se révèle à quelques encâblure des élections présidentielle et législatives ? Doit-on gérer un parti politique de cette trempe comme un parti qui gère déjà le pouvoir d’État ? Une situation d’autant plus inquiétante que jusqu’à présent, on avait pu justifier les départs successifs de membres fondateurs, et pas des moindres, de ce parti. Aujourd’hui, le doute s’installe dans l’esprit de certains observateurs. Où va ce parti ? Nous serons tous édifiés au soir du 22 novembre prochain.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 16:35, par Jean pasc En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    J’attend la démission de Zeph pour qu’on en finisse avec ça. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 16:59, par ô pays mon beau peuple En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Je pense à mon humble avis que la démocratie que ce parti veut expérimenter n’est pas encore conforme à nos réalités. Chaque société à son mode de fonctionnement. En Chine, en Occident les pratiques démocratique varient d’une réalité sociale à l’autre. Créons notre propre démocratie en nous inspirant des fonctionnement de nos sociétés traditionnelles. Pourquoi ces complexes là ? Regarder la merde que les copier coller créent dans presque la totalité des pays africains

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 17:20, par Soucieux pour mon pays En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    TANT QUE LE PRIVILÈGE N’EST PAS A MOI, ÇA NE MARCHE PAS AVEC MOI, DONC JE QUITTE. Voici la la leçon de morale qu’on donne à la face du monde et surtout A NOS JEUNES ENFANTS.
    Le Burkina est en train de se dessiner une très mauvaise image avec ces attitudes, surtout quand cela vient des personnes âgées ou encore pire, des dépositaires de nos traditions. Mélégué TAORE au CDP, Nathanaël OUEDRAOGO et Poe-naaba à l’UPC,..... tout ça comme pour dire "SI JE GÈRE ET LES AUTRES REGARDENT, ÇA MARCHE ; MAIS, SI QUELQU’UN DOIT GÉRER, JE NATTENDRAI PAS". Jeunesse burkinabè, je vous pleure, parce que les aînés sont en train de s’activer pour faire disparaitre les repères du "PAYS DES HOMMES INTÈGRES"

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 17:27, par Le pragmatique En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Vraiment dommage et pathétique !! Zeph paie au prix fort sa suffisance et son incurie politique. Gérer les frustrations fait partie aussi du management des hommes. Si on n’a pas cette qualité on ne peut pas gérer un pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 17:51, par CHEICK En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    CETTE SITUATION ENCHATE LE CDP ET L ADF RDA EN PLUS DU MPP

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 18:10, par L’artiste En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    C’est vrai, une démission du Président du Parti du Lion qui ne sait plus rugir, qui perd progressivement ses dents et ses poils n’étonnera personne car depuis le dossier des députés frondeurs, nous suivons la saignée qui se poursuit. Même en dehors de la période électorale, perdre un militant par démission n’est pas une bonne nouvelle. Je n’ai pas voté pour Roch en 2015 mais cette fois-ci, je préfère voter pour Ablassé Ouédraogo car chez lui au moins, il n y a pas de d’émissions !

    Répondre à ce message

    • Le 21 octobre à 19:30, par lepaysvamieux En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      Tu es sûr que Ablassé a toujours des membres ? Moi je préfère m’abstenir si je vais voter Ablassé OUEDRAOGO.

      Répondre à ce message

    • Le 22 octobre à 17:53, par kipre En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      MAIS, FRANGIN, IL FAUT D’ABORD DES MILITANTS AVANT DE PARLER DE DEMISSION. QUAND ON EST LE SEUL MILITANT DU PARTI, COMMENT PARLER DE DEMISSION. PAS DE TENDANCE INTERNE, PAS DE CONTESTATION. ON FAIT SEMBLANT D’EXISTER OU ON FERME DEFINITIVEMENT BOUTIQUE

      Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 18:14, par citoyen Lambda En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Il est maintenant clair, qu’il y a un sérieux problème de management des hommes dans ce parti et cela par le fait du président ZEPH . Je ne crois pas, que toutes ces personnes aient démissionné par la seule raison qu’elles n’ont pas été retenues sur les listes pour les législatives . Tout dépend de la manière dont elles ont été écartées et surtout ,si les subterfuges et autres astuces utilisées par les écarter ressemblent beaucoup plus à de l’humiliation qu’à autre chose . Quoi qu’il en soit ,les torts sont certainement partagés et ZEPH peut être sûr ,que c’est la fin de ses ambitions à la fonction de PF et peut-être de CFOP. Heureusement qu’il s’est aménagé une porte de sortie honorable à travers le poste de député qu’il sait qu’il ne ratera point, vu son premier rang sur la liste nationale UPC . Il a senti les choses venir .

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 18:23, par Ka ya woto En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Quand je vais créer mon parti, c’est naaba Baongo même qui sera tête de liste nationale, et puis c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 18:54, par Yacoub En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Yamyélé ne dit rien jusqu,à présent peut être qu’,il est moisi.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 19:23, par HUG En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Courage à l upc. on à vu les quinze demissionnaires. Ceux qui sont contents des démissions là attendez le 22 novembre pour voir. Nul n est irrremplacable

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 19:29, par Angamiri En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Le parti contribue à mettre en exergue ceux qu’il met au devant de la scène. Avant la première première élection des deux que vous avez cités ils n’étaient pas connus du grand public. C’étaient à eux d’être humbles surtout. Si ne pas être bien positionné ou pas du tout devrait constituer un motif de démission aucun parti n’existerait. C’est le renoncement de la majorité qui FAI que certains pensent qu’eux seuls ont droit aux honneurs et à ses retombées. Vive la démocratie dans la jouissance des postes électifs. Du reste ceux qui défendront les couleurs de l’UPC ne sont pas des bras cassés. Ils vont mouiller les maillots pour la victoire du parti. Ils ne sont pas à minimiser

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 19:48, par warzat En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Il me revient cette phrase : ’’il y a des moments dans la vie d’un homme où le silence s’exprime mieux que le verbe’’. On notera que c’est un caractère particulier des Burkinabè. Ils encaissent les turpitudes de leur chef jusqu’à débordement. Alors quelques soient les concessions du chef, ils n’en veulent plus. A cet effet, il se raconte que le président Maurice Yaméogo a fait des concessions de dernières minutes , comme l’a fait Blaise Compaoré mais c’était trop tard.
    Au regard des constats ci-dessus, du silence du démissionnaire, Zeph devrait redresser la barre à notre humble avis.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 20:07, par El_monstro En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    A mon avis Zépherin doit être un grand cadre intellectuel mais un piètre politique. J’ai le cœur en lambeau ce soir. Il ne faut surtout pas gérer les hommes comme ca même si tu penses sincèrement à la rotation des postes dans ton parti. Il y a des membres dont la présence simple constitue un très beau label pour l’UPC. Vouloir aveuglement la démocratie à la base, c’est se mettre une balle dans la tête. Imagine que par un réal politique ethinciste des cadres UPC proposaient de remplacer DABRE Zépherin (bissa) par un cadre dont l’ethnie passe mieux vis a vis de l’opinion, ce sera un scandale. Vous n’êtes pas n’importe qui à l’UPC. Vous êtes l’UPC. Membre fondateur, l’incarnation totale de l’UPC. Pourtant si au détour d’un effort surhumain l’UPC présentait par exemple KADRE ou tout autre cadre national autre que vous, je vous assure que vous gagnerez des voix supplémentaires voir la Présidence de ce pays. Donc soyons réaliste, ne banalisons pas la démission de Nethanael, le Poé Naba et autres comme de vulgaires militants. Dommage je comptais beaucoup sur ce parti......

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 20:22, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Hum... Affaire des soi-disant "intellos"...

    1°) Pourquoi ne pas pousser la logique de la "rotation" jusqu’au bout et proposer un autre candidat à la présidentielle ? Surtout que celui-là est aussi candidat à la législative ?

    2°) Si un parti ne reconnait pas l’apport de ses militants et de ses cadres à la mobilisation et à ses résultats électoraux, et qu’il croit que toutes les voix engrangées appartiennent au parti ou à son fondateur, qui peut positionner qui il veut par "rotation" comme un "cadeau" fait aux gens, alors ce parti ne comprend rien à la politique et au Burkina, et ne mérite pas de conquérir le pouvoir.

    Mais ce n’est que mon avis... qui sera vite vérifié : Alors, plus de 33 députés ou moins aux élections de 2020 sera-t-il le résultat de la "haute" stratégie adoptée ? Wait and see...

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 20:40, par Lucius En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Je me suis toujours posé la question de la compétence politique du parti de Zephirin Diabre ou de sa propre connaissance de la politique. La gestion d’un parti politique, ce n’est pas la gestion d’une entreprise classique. C’est beaucoup plus. Il faut avoir des hommes prêts à aller au charbon sur les plans stratégiques, médiatiques, communicationnel, etc. Ces personnes constituent le socle du parti et ne peuvent être mis en cause quelles que soient les raisons. Ce sont les privilégiés du parti. Leur place est toujours prioritaire. La démocratie du parti ne s’applique pas mécaniquement pour eux. Dans les pays comme la France ou les USA ces inconditionnels existent dans les partis politiques.
    Si à l’UPC autant de grandes valeurs démissionnent, que restera-t-il du parti ? Une coquille vide avec de nouvelles personnes qui n’auront pas la même valeur que les précédentes. A cette allure je suis convaincu que Zephirin Diabre perdra le CFOP et diminuera ses chances d’obtenir un bon score à la présidentielle. Quel dommage pour un jeune parti qui n’a pas su tirer profit des opportunités offertes. Qu’il comprenne que son parti ne sera même pas le quatrième à l’issue des élections de 2020. Quel dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 21:11, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    hum !les caisses du roi se vident alors il faut y remédier par l impôt:dégrader les pingres,avares et récalcitrants pour faire la place aux débonnaires aux volontaires et aux prodigues car désormais dans l antre "tu mangeras a la sueur de ton front et tu régnera par le délestage de ta poche !"

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 21:46, par Adakalan En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Démission par ci ,par la, c’est pas ca nous on mange.
    Quand chaque burkinabè pris individuellement saura ce qui est bon pour lui, les choses iront mieux.
    Une démission change quoi dans mon assiette ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 22:39, par YALMpaZOUANGA En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    J’ai eu l’occasion de Travailler avec le Poé Naba que j’ai beaucoup apprécié pour son calme et sa discretion. Les personnalités coutumières dans les listes électorales c’est un couteau à double tranchant. MERCI À DIABRÉ QUI PREND DES INCONNUS POUR EN FAIRE DES PERSONNALITÉS POLITIQUES .

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 01:00, par caca En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Le Bon Grain et l’Ivraie est une parabole du Nouveau Testament. Elle fait allusion au tri des âmes lors du jugement dernier et à l’importance de porter du bon fruit. La parabole du filet suit celle du bon grain et de l’ivraie dans le chapitre 13 de l’Évangile selon Matthieu.

    Évangile selon Matthieu, chapitre 13, versets 24 à 30 :
    « Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi. Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ? Il leur répondit : C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu que nous allions l’arracher ? Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier. »

    Le pape Benoît XVI explique dans son discours lors de l’Angélus du 17 juillet 2011 : « Jésus compare le Royaume des cieux à un champ de blé, pour nous faire comprendre qu’en nous a été semé quelque chose de petit et de caché qui possède toutefois une force vitale irrépressible. En dépit de tous les obstacles, la graine se développera et le fruit mûrira. Ce fruit sera bon uniquement si la terre de la vie est cultivée selon la volonté de Dieu. C’est pour cela que dans la parabole du bon grain et de l’ivraie (Mt 13, 24-30), Jésus nous avertit qu’après l’ensemencement fait par le maître, « pendant que les gens dormaient », « son ennemi » est intervenu et a semé l’ivraie. Cela signifie que nous devons être disposés à préserver la grâce reçue le jour de notre baptême, en continuant à nourrir notre foi dans le Seigneur qui empêche le mal de s’enraciner.

    Le CDP a déjà fait le tri de son bon grain, l’ivraie étant disqualifié permet le parti d’avoir de conviction et de préparer l’avenir avec sérénité. C’est le tour l’UPC d’expérimenter le triage du bon grain de l’ivraie et c’est ainsi la vie politique au Burkina Faso. Dans cinq ans, ça sera le tour du MPP de vivre la douleur d’accouchement des démissions. Et là, ça risque de faire mal étant donné que les tenants de bourse gratuite s’en vont et chacun sera dans l’obligation de prendre son destin en main.
    Bon courage au CDP !

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 02:42, par Jonassan En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Ce qui me fait mal dans cette affaire c’est le retour en politique du CDP et j’en veux à Zeph qui a cimenté ce retour. Même si l’équipe adverse a remporté la coupe, ce n’est pas une raison pour aller jouer dans une marre.
    Le CDP a fait trop de mal à ce pays et il continue de le faire appuyé par des inconséquents comme les militants de l’UPC.
    Le CDP grâce à Zeph revient en imposant une réconciliation sans justice et une réparation sans destruction. C’est injuste ! Le pays des hommes intègres méritent mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 07:37, par salou En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Sans être de l’UPC, Je soutiens le principe de rotation et si c’est la raison de sa démission, c’est un bon débarras.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 08:21, par verite no1 En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Ah ! L’UPC est devenu comme Mari Maar, a chaque semaine son feuilleton !!!!!! Je suis cale a Dassasgho et J’attend le jeudi prochain !!!!!! Peut-etre qu’on regardera le film de la demission de Moussa Zerbo ou de l’internaute Hug !!!!!! Ah ah ah ah ah, oh my God, j’ai trop ri !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 08:33, par verite no1 En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Les gens de l’UPC ont explique Samandin Naaba et laisse Poe Naaba, peut-etre qu’ils ne connaissent pas ! Le Poe Naaba, c’est le chef de la justice qui donne son dernier mot s’il faut punir ou pas un sujet qui a desobeit aux coutumes ! Seules certaines familles peuvent etre juges tels les Compaore, Kabre, Bonkoungou, Kafando etc... qui sont des POESSE c’est a dire des juges ! Ils sont les seuls qui peuvent se promener dans la cour du Moro Naaba sans etre inquiete, ils peuvent rentrer partout, meme dans la cour du Napoaka !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 08:42, par Vérité indiscutable En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    L’UPC se montre vraiment un Parti sérieux.
    Félicitations à ZEPH et ses pairs. Le Burkina Faso a besoin de gens neuves pour gouverner convenablement ce pays. Ils peuvent aller s’allier à qui ils veulent pour la médiocrité.
    UPC, le Parti qui assainit la sphère politique.
    Félicitations !

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 08:58, par Wendpanga En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Il n’y a aucune autorité sur terre qui ne soit établie par Dieu. Pour moi, les principes directeurs de L’UPC sont des principes d’équité et de justice. Choses qui plaisent au Seigneur. Les électeurs ne sont qu’un moyen du Seigneur pour améner qui il veut au pouvoir. Il résiste aux orgueilleux, mais fait grâce aux humbles. Il abaisse l’un et élève l’autre. S’il approuve les voies d’un homme, il dispose favorablement à son égard, même ses ennemis !
    Je vous assure l’UPC dirigera ce pays !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 09:01, par Bebeto En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Zéphirin Diabré est en train d’être rattrapé, par son manque de réalisme politique. Maintenant est-ce que Zephirin Diabré se rend compte dans quel piteux état se trouve l’UPC ? Est-ce que l’état-major de l’UPC cerne la gravité de la situation ?
    C’est connu de tous, Mr. Zephirin Diabré aime taxer les autres d’incompetents. Il est libre. C’est curieux que c’est lui qui est en train d’étaler au grand jour toute son incompétence à gérer les cadres de l’UPC . Quelle saignée au sein de l’UPC !!! Au cours de la legidlature en cours, l’UPC de Zephirin a perdu 15 députés et bien d’autres cadres. Pour les députés, la perte avoisine les 50%. Cette perte de 15 députés est le signe que les choses ne tournent pas bien dans la gestion du parti et cela ne date pas d’aujourd’hui.. Nos journalistes n’ont pas été en mesure d’enquêter pour nous situer. Ils ont tous été embarqués par les déclarations fracassantes de l’UPC, chaque mardi au siège du CFOP. Tout menteur politique est toujours rattrapé par ses mensonges. Le cas de l’ex dictateur Blaise Compaoré est édifiant, lui qui a fui le BF en plein midi, après nous avoir bourré le crâne durant 27 ans.
    Les jets d’éponge récents de Mr. Nathanaël Ouedraogo et du Poè Naba de l’UPC viennent confirmer l’incompétence de Mr. Zephirin Diabré à gérer un vrai parti politique. On ne doit pas confondre gérer un parti politique et gérer des caniches et des petits larbins sans personnalité qui gravitent autour de nous.
    Pour paraphraser Le Président Macron, la mort cérébrale de l’UPC est devenue une réalité.
    Avec cette hémorragie massive au sein de l’UPC, combinée à l’émiettement du CDP en trois petits morceaux squeletiques, sans militants ( Eddie, Kouanda et Kadré), la victoire par un coup KO du Président Rock est devenue une certitude absolue. Ce sur quoi il faut pronostiquer, c’est avec quel pourcentage Le Président Rock sera réélu au 1er tour ? Autrement dit, c’est à quel round le Président Rock mettra ses adversaires par KO technique ?
    Quand on veut gagner une élection présidentielle, il faut rassembler très marge au delà de son parti mère. Zephiri Diabré est e’ incapacité de rassembler large au sein de l’UPC à fortiori au sein d’autres partis. L’handicap est de taille. Cela pressage un petit score squelettique de Zephirin Diabrè à la présidentielle. Je me disais que l’UPC pouvait garder la tête du CFOP. Mais je me vois obliger de reconsidérer mes analyses et donc e’ la rétrogradant. Parce que l’hémorragie qu’elle est en train de subir ressemble fort à un AVC politique.
    La politique, ce n’est pas qu’une affaire de diplômes universitaires. Des professeurs d’université sont en train de faire le constat eux mêmes. J’ai fait l’université JKZ ou Thomas SANKARA, ou la Sorbone, Harvard, Cambridge ou Oxford, c’est très bien, mais c’est pas nécessairement arrivé. Ceux qui sont dans une telle logique ne sont pas des Hommes politiques, ce sont des personnes complexées en quête de publicité. Ce sont de anciens carriéristes qui espèrent bj rattraper le temps perdu.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 10:30, par Jacques En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    En fait de principe de rotation lancé contre le Poe Naaba, remarquons que le Zeph était candidat a la présidentielle a 2015, et il est toujours là pour la présidentielle 2020. Et gageons qu en 2025 il sera encore en liste de départ puisqu en 2020 ça fera encore pshiiit.

    Pourquoi Zeph ne se l applique t Il pas lui même , son principe de rotation, avant de l appliquer au Poe Naaba et aux autres ? Ca aurait fait plus crédible, plus sérieux , n est ce pas Zeph ?

    Répondre à ce message

    • Le 22 octobre à 11:02, par SOLO En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      Il ne faut pas confondre mandat électif et postes de responsabilités au sein de parti. Si la règle rotation concerne uniquement les mandats électifs, alors le débat est clos. Le seul mandat électif que Zeph a eu, c’est le Poé Naaba qui en a profité.

      Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 10:31, par koh En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    je pense qu’il y a un fond que les uns et autres démissionnaires ne disent pas. Nathanaêl a parlé de la goute d’eau qui a fait déborder le vase. les députés frondeurs ont parlé d’un gestion au-pacte du parti par Zeph.
    Je pense que depuis que Zeph a parlé des trois baobabs ensuite son union avec cdp que beaucoup n’ont pas résister à cette façon de faire qu’ils sont partis
    paix à lâme de Salif DIallo. Sil était encore vivant on dira que c’est lui qui derrière toutes démissions. Ou bien ces détracteurs pensent que de sa tombe il continue de terminer ce qu’il a commencé ?
    on ne peut pas combattre quelqu’un aujourd’hui et encore s’unir à lui demain pour combattre son partenaire d’hier. Soit on ne sait pas ce que l’on veut ou bien on est là pour amuser la gallérie
    au MPP des cadres comme Simon Clémen Sawadogo et bien d’autres ont été mise au garage mais ils n’ont démissionné.
    il faut une technique d’approche pour dire à quelqu’un de céder sa place et il fera en toute gaité.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 10:32, par YAAM SOBA En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    “Quand quelqu’un laisse quelqu’un prend” ! Poe Naba est parti et il a été remplacé par le Samandin Naba ! Ainsi va la vie ! Nul n’est indispensable !

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 11:36, par skal En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Ces démissions en cascade à la veille des élections à l’UPC me font croire que nous avons plus de politiens carriéristes que d’Hommes prêt à servir leur pays.
    Contrairement à ce que pensent plusieurs personnes ces démissions sont un gage que à l’UPC c’est la démocratie directe et populaire qui règne. Et cela conforte davantage les électeurs que nous sommes et surtout la jeunesse qui aspire au changement.
    C’est bien dommage qu’ils (Nathanael et Poé) quittent le navire mais comme on aime à le dire nul n’est indispensable.
    La lutte pour le vrai changement continue et de plus belle !

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 12:48, par PENGWENDE En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    A ce rythme la, le "1 Coup KO" du MPP n’est pas loin dai y compris les legislatives !
    CDP ou KDO n’ont qu’a se preparer pour assurer la Chefferie de file de l’opposition alors.
    Deplorable pour tous ce monde fou de jeunes burkinabes qui avaient fonde beaucoup d’espoir sur le parti-Lion.

    Zeph, Felicitations ! J’ai comme l’impression que vous ne vous interessez meme pas a la Magistrature supreme ce pays !
    Moi en tout cas, je ne vais pas m’hasarder a confier ma voix a un responsable d’un soit disant parti, incapable/incompetent de/pour garder/conserver la cohesion a l’interieur de sa petite maisonnette quelques soit les raisons.

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 14:46, par Ragnangue En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Salut à tous, je voudrais attirer l’attention de mon cher ami Lom-Lom, sur le fait qu’il faut un minimum de respect pour nos autorités. J’ai remarqué chaque fois que vous citez le Chef de file de l’Opposition politique vous écrivez « Zéphirin DIABLE ». Même si vous n’êtes d’accord avec ses idées, ayez un peu de respect pour les ainés, car je suis sûr que vous n’avez pas son âge. De toute façon, appelle-le « SATAN », si tu veux, ça ne changera rien dans ce que Dieu a programmé dans la vie de ce grand homme ! SANS RANCUNE ! Je voudrais également salut les hautes qualités démocratique, républicaine du président ZEPH, qui a d’abord démissionné en 2013 de l’Assemblée nationale pour permettre à Justin COMPAORE (Poé-naba) de siéger ; quelle grandeur d’esprit ? Preuve suffisante que Zeph n’est un assoiffé du pouvoir ! Montrez-moi un président de parti politique au Burkina Faso, pour ne pas dire en Afrique francophone, qui l’a déjà fait. Mieux, le parti a accepté que le Poé-naba soit tête de liste en 2015 pour siéger de nouveau à l’Assemblée nationale. Et les autres cadres du parti, sont-ils incompétents pour siéger et défendre les intérêts du peuple ? Si le président de l’UPC se comportait de la sorte…..Humm ! Même si on n’aime pas le livre, on est obligé (si on a un minimum d’honnêteté et de bon sens) de reconnaître qu’il a de longues oreilles ! ZEPH, TU ES UN GRAND HOMME D’ETAT, UN VISIONNAIRE ! Je me pose la question de la crédibilité qu’aura un chef coutumier comme le Poé-naba, après cette démission pour une saison si banale. J’ai honte, comment voulez-vous une chose et son contraire, c’est à cause du manque d’alternance que nous vous avons accompagné pour dire non à Blaise COMPAORE et son projet de modification de l’Article 37. Le changement tant crié et réclammé doit commencer au niveau de chaque citoyen. Courage ZEPH, les honnetes citoyens sont avec toi ! Vive l’UPC ? Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

    • Le 22 octobre à 19:23, par Amadoum En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      Mr Ragnangué merci pour votre precision " les hautes qualités democratiques " sic .Pour votre propre gouverne epargné nous des affirmations gratuites car au Burkina a coté des gens avant Zeph que je respecte ont cedé leur poste a leurs suppleants a moins que tu ne sois né seulement en 2012.Sache que tout ceux qui critiquemt la demission du poé naba ne sont pas forcement contre l UPC.C est plutot des laudateurs comme vous autres qui cree des dictateurs dans les partis.

      Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 19:07, par Lom-Lom En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Mon frère @ Ragnague, merci pour l’observation ! En fait, je suis un peu trahi par le système de remplacement automatique des mots par mon clavier qui fait que quand j’écris "-Zephirin DIABRE", le clavier le remplace automatiquement par le.mot "DIABLE" qui fait partie du dictionnaire du telephone. Désormais, je ferai attention à relire pour m’assurer que le nom "DIABRE" est bien respecté par mon appareil et que le système de "remplacement automatique" n’a pas écorché le nom de famille de cet illustre Chef de Parti. Sinon, je n’ai aucunement l’intention de traiter un petit frère encore moins un ainé de ’diable" parce que je ne partage pas ses points de vue. Je t’apprends ceci : devant Dieu, je sais que je n’ai pas voté pour Roch en 2015 et j’ai même voté pour L’UPC aux législatives de 2015. Tout compte fait, j’ai pris mes distances avec L’UPC quand Mr DIABRE à fait l’option de faire la promotion du CDP et vous vous souvenez bien de ce cri de Mr DIABRE au Congrès du CDP qui disait et répétait "CDP is back, CDP is back". C’est depuis ce temps que j’ai pris mes distances avec ce Parti. Pour conclure, je voudrais une fois de plus vous remercier pour votre observation sur le nom DIABRE et présenter mes excuses à toute personne qui s’est senti offensé par cette erreur involontaire ! C’est un devoir pour des gens qui se veulent "civilisés" grâce à leur éducation reçue d’abord au village avant le complément reçu à l’école !

    Répondre à ce message

  • Le 22 octobre à 21:50, par Hamed En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    L’UPC VICTIME DU JEU DEMOCRATIQUE. VOICI DES PSEUDO DEMOCRATES QUI REFUSENT LE VERDICT DES PRIMAIRES. LE TEMPS OÙ ON IMPOSAIT LES CANDIDATS AUX MILITANTS EST REVOLU. BON VENT À EUX.

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre à 09:03, par Ragnangue En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Merci bien mon cher @Lom-lom de m’avoir compris ; que Dieu vous bénisse ! Pour ce qui concerne la promotion du CDP par le Président DIABRE dont vous évoquez, je ne suis pas d’avis avec vous. Imaginez si Zéphirin traitait le CDP, l’ADF/RDA et les autres qui sont membres du chef de file de l’Opposition politique (qui avaient soutenu la modification de l’Article 37 avant l’insurrection), le MPP allait alimenter cette division pour ne pas dire cette haine entre les opposants et se frotter simplement les mains. Un pouvoir avec une opposition qui s’entre-déchire ne force rien pour se faire réélire. L’union faisant la force, il fallait collaborer avec le CDP et les autres qui sont venus au CFOP. Vous n’avez pas vu que certains n’y sont pas venus, pour aller ensuite créer le CODER ou la COPA ? Si Zéphirin ne l’avait pas fait, pensez-vous que la Convention historique (en cas de 2nd tour) que les membres du CFOP ont tous signé allait exister ? C’est au congrès du CDP où Zéphirin a été invité, (on pouvait ne pas l’inviter ou bien Zéphirin pouvait également se faire représenter) mais il est allé lui-même pour dire qu’en politique il n’y a pas d’ennemis mais des adversaires. Ce sont les idées que l’on doit combattre et non les hommes. Alors que dites-vous de Me Bénewendé SANKARA qui se dit sankariste et qui est allé toute honte bue au Gouvernement ? Et puis entre nous, ce n’est pas le parti CDP qui était mauvais en soi, vous n’allez pas me dire qu’il n’y a pas d’hommes et de femmes intègres et honnêtes au CDP, même au temps de Blaise. Zéphirin est un GRAND RASSEMBLEUR et aujourd’hui le Burkina Faso a besoin d’un homme comme lui pour réellement le sortir du bourbier dans lequel il se trouve. Quand à mon ami @Amadoum, je vais lui demander de me citer un homme politique qui a cédé son mandat à son suppléant (en démissionnant, j’insiste), et qui n’a pas été auparavant nommé soit ministre, soit ambassadeur, conseiller du président ou DG dans une société d’Etat de la place. Rassure-toi je ne suis pas de ce siècle, j’ai vécu la Révolution de Thomas SANKARA que j’ai même eu l’honneur de rencontrer. Nous avons posé les rails ensemble. Sans rancune. Dieu bénisse ma Patrie !

    Répondre à ce message

    • Le 23 octobre à 17:10, par Amadoum En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      Mr Ragnangué je m excuse si je ne t ai pas lu plus tot et j espere aussi que tu me liras.Pour ta gouverne sache que Ki Zerbo a demissionné volontairement et remplacé par Pare Emile.Me Benewendé egalement a demissionné 2 fois de suite et remplacé par Boureima de Gourcy en 2002 et Boudou Athanase en 2009.Maintenant revenant au grand democrate devant l eternel qu est Zeph j ai ete son militant avec carte d adhesion malheureument il est trop inteligent pour etre politique(ce n est pas du tout de la derision).Les elections a venir je vais encore le voter mais l UPC n a plus d avenir.La politique c est comme le chroniqueur de foot....il ya ce qu il veut comme supporter et l analyse technique qui s en fou des sentiments.Merci a tot de me lire.

      Répondre à ce message

    • Le 24 octobre à 08:44, par Joseph En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

      Mr Ragnanué en toute honnêteté tu voulais que Me Sankara aille ou ? Au CFOP avec le CDP qu’il a combattu toute sa vie(27ans) ? De tout les candidats il était le seul vrai opposant à Blaise Koassi le peuple n’a pas choisi le vrai changement ! Vous ferez quoi à sa place ? Je pense qu’il a eu raison d’aller à la majorité présidentielle. Donc évitons les jugements non motivés et insultants !

      Répondre à ce message

  • Le 29 octobre à 15:54, par KIELGINTIGUE En réponse à : UPC : Le Poé Naaba a démissionné

    Au fond Mr RAYANGUE parle vraiment en homme politique . Le politique parle vite avec assurance. C’est par cette tactique qu’il emballe les gens et les met dans son sac. Vive mon frère RAYANGUE que j’invite à changer de nom. Tu dois t ’appeler maintenant WERWERRE. Sans rancune !!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Initiative Suisse pour des multinationales responsables : Les propos du ministre Harouna Kaboré indignent
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (2e partie)
Roch Kaboré : « Nous ne négocierons pas avec ceux qui ont pour projet de démanteler le Burkina »
Laurent Bado : « Quand l’Africain se tournera vers une volonté de dompter la nature, les autres peuples ne verront pas sa poussière »
Attaque de Tin-Akoff : Pour le parti APP/Burkindi, « Cela augure de lendemains incertains pour le peuple »
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (1re partie )
John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, le Burkina perd un frère, regrette Roch Kaboré
Sondage en ligne sur le bilan du MPP et les candidats à la présidentielle : A vos claviers !
Burkina : « On a les gouvernants qu’on mérite. C’est la population qui a voté ces gens-là », dixit Smockey
Yacouba Isaac Zida, dossier Sankara, pouvoir Kaboré : Les confessions de l’ambassadeur Mousbila Sankara
Commémoration du 11-décembre à Banfora : Des fils et filles de la région demandent un report en 2021
Politique : « Les femmes du Burkina sont engagées pour un changement de leurs conditions », selon Martine Yabré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés