Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

Elections législatives 2020 au Burkina : Le NDI coache des femmes candidates du Nord

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • • dimanche 18 octobre 2020 à 23h30min
Elections législatives  2020 au Burkina : Le NDI coache des femmes candidates du Nord

La salle de conférence du Conseil régional du Nord a abrité le mercredi 14 octobre 2020, un atelier de formation au profit des femmes candidates aux consultations électorales. Durant trois jours, une trentaine de femmes leaders, venues des différentes provinces du Nord, a bénéficié de cette session de coaching organisée par le National Democratic Institut (NDI) en collaboration avec le PNUD.

C’est pour permettre à la gente féminine dont les noms figurent sur les listes électorales de pouvoir sortir victorieuses des élections législatives à venir, le NDI et le PNUD, ont conjointement élaboré un plan d’action en faveur des femmes retenues candidates par leurs formations politiques. L’initiative consiste à les former sur les techniques, règles et comportement à adopter pour affronter les échéances électorales. Cette session de renforcement de capacités des femmes engagées politiquement est la suite à une précédemment organisée pour elles sur les techniques de plaidoyers ainsi que les stratégies à mettre en place, dans le but d’obtenir une nomination au sein de leurs partis comme candidates.

Surmonter les défis pour une amélioration de la participation des femmes en politique

« À travers cet appuis du NDI et du PNUD, nous partons de l’hypothèse, selon laquelle, si les femmes réussissent à gagner des sièges à l’Assemblée nationale, il y aura une amélioration de la participation politique des femmes, dans les sphères de prises de décision dans un élan d’équité, d’exclusivité et la gouvernance sera plus efficace et efficiente ». Le représentant du NDI, Abdramane Diallo, a indiqué dans ses propos qu’il espère que les formules et les connaissances qui seront partagées à l’issue des travaux, vont permettre aux participantes d’intégrer l’hémicycle.

Rachidatou Maïga, prenant la parole au nom du représentant résident du PNUD au Burkina Faso, a laissé entendre que cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui au processus électoral de 2019-2021 au Burkina Faso. Selon elle, les sessions de formations que son institution appuie, visent particulièrement à accroître la participation politique des femmes de manière générale et leur ascension à l’Assemblée nationale, à travers le renforcement de leurs capacités, avec des thématiques fort utiles pour assurer une bonne préparation à ces dernières au processus électoral et une participation inclusive aux élections de novembre 2020.

Pour sa part, il s’agira, toujours, de développer les savoir-faire et savoir-être susceptibles de permettre aux candidates de concevoir un bon programme, de mobilier les ressources nécessaires et battre une campagne efficace afin d’augmenter leurs chances d’être élues. La volonté politique des autorités burkinabè d’améliorer le statut de la femme est réelle, mais, le chemin à parcourir reste long et parsemé de plusieurs défis et barrières à franchir pour arriver à la parité hommes-femmes, d’où l’avènement de cette formation dont le but est de préparer les femmes candidates de sorte à ce qu’elles puissent être élues et participer activement à l’animation politique du pays au même titre que les hommes, a laissé entendre Rachidatou Maïga.

Des candidates aux élections législatives prêtes à relever les défis

Pendant les trois jours de la formation, plusieurs modules on étét développés, des exercices, simulations, exposés et échanges étaient au programme. Les échanges ont porté entre autres sur des thèmes centraux sur la communication en situation de campagne, la communication digitale, le cadre légal et institutionnel des élections législatives au Burkina, la préparation et l’organisation de la campagne électorale, la conduite de la campagne, les rôles et responsabilités de la candidate aux différentes étapes du processus électoral, et le rôle du député burkinabè.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

YANN NIKEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Elections présidentielle et législatives : Voici les grands perdants du scrutin du 22 novembre 2020
Résultats provisoires de la présidentielle 2020 : Le CDP « a décidé d’abandonner » la poursuite de recours
22 novembre 2020 : Un scrutin, moult leçons
EN DIRECT - Elections 2020 au Burkina : Proclamation des résultats provisoires des législatives
Résultats des législatives du 22 novembre : Le NTD enjambe l’UPC, le CDP revient en force
Présidentielle et législatives 2020 au Burkina : Leçons des élections
Législatives 2020 au Burkina : Les dissidents de l’UPC reviennent à l’hémicycle sous la bannière du MBF
Assemblée nationale : Le PAREN, une voix éteinte !
Elections 2020 au Burkina : « L’intérêt égoïste a pris le dessus sur l’intérêt général », regrette Me Ambroise Farama
Législatives 2020 au Burkina : Liste provisoire des députés MPP 2020-2025
Élections législatives 2020 au Burkina : Maxime Koné rempile dans la Kossi avec le MPP
Burkina : « L’élection du 22 novembre s’est révélée libre, fiable et transparente » selon une coalition d’ONG et associations africaines
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés