Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Musique : L’artiste slameur Delfy présente sa "Vision politique"

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • dimanche 18 octobre 2020 à 19h30min
Musique : L’artiste slameur  Delfy présente sa

L’artiste slameur Delfy a lancé son single ‘’Vision politique’’ le jeudi 15 octobre 2020. Le single enregistre beaucoup de vues et est disponible sur les pages officielles You tube et Facebook de l’artiste.

Pour une meilleure gouvernance dans les pays africains, l’artiste slameur Delfy a dirigé sa plume sur la politique et les politiciens.
De ce fait, Delfy a lancé son single ‘’Vision politique’’ le jeudi 15 octobre 2020. Le single enregistre beaucoup de vues et est disponible sur ses pages Facebook : Delfy officiel et Youtube : Delfy officiel.

Le single Vision politique est décrit par Delfy comme un morceau conscientisateur, ironique, qui dépeint les réalités politiques des pays africains en galère démocratique.

Aussi, cette fusion entre la poésie antique et l’oralité du mandé, analyse, dénonce et interpelle les peuples autour des mœurs pour s’engager dans une politique dans toute son éthique.

A son avis, « la politique en elle-même n’est pas mauvaise, ce sont les gens mauvais qui l’ont rendu mauvais aux yeux des gens justes. Vision politique qui est une vision d’éthique se veut un nouveau point de départ pour la nouvelle génération de la classe politique du tiers monde. La jeunesse est au centre de son intérêt, car jugée de bétail électoral. Nous pensons et concevons que la jeunesse doit s’assumer dans les questions politiques pour un développement durable ».

Par ailleurs vision politique s’érige contre, dit-il, « toute forme de politique politicienne, vision archaïque de la politique qui est basée sur la loi du moins disant, l’utilisation de gadget afin d’intimider les esprits faibles, et le grand tournoi de la corruption ainsi que la dictature sous un manteau de démocratie ».

Pour Delphy, si la politique doit se faire, qu’elle se fasse dans les règles du jeu car la participation électorale est un devoir citoyen. De ce fait, chaque individu doit avoir la liberté de choisir son représentant sur les fauteuils du peuple, la liberté de choisir son développement, en un mot la liberté de choisir son destin.

Né Dabiré Fidèle et originaire de Bobo-Dioulasso, Delfy est un artiste de scène, parolier, chorégraphe, comédien qui adopte comme nom de scène Delfy le Mec au Bec Tranchant ou Kunta kinté.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Toure
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cinéma : Le réalisateur Zacharie Nikiema fait la promotion de l’entrepreneuriat avec son film « Mariage à tout prix »
Culture : « Le cinéma burkinabè était bien parti, mais il risque de retomber », Justin Ouindiga dit GSK, comédien
Café littéraire : La commune de Ouagadougou veut éveiller le goût de la lecture chez les élèves
Journées cinématographiques franco-burkinabè : Des films des deux pays projetés au profit des jeunes
Cinéma africain et de sa diaspora : Girley Charlène Jazama de la Namibie sacrée Sotigui d’or 2020
Culture : Les acteurs du théâtre tiennent leurs grandes assises nationales
Culture et tourisme au Burkina : Tahirou Barry promet 185 milliards de Fcfa aux acteurs
Festival ciné droit Libre : La population de Koudougou sensibilisée pour la tenue d’élections apaisées
Cinéma : Yacouba Napon dit MCZ projette son « élection présidentielle 2025 »
Patrimoine culturel burkinabè : L’université Joseph KI-Zerbo scrute les risques majeurs du secteur
5e édition de Ouaga film lab : Des porteurs de projets en développement décrochent une vingtaine de bourses
Covid-19 : « Son impact va se ressentir sur les droits d’auteur à repartir en 2021 », dixit Wahabou Bara, directeur général du BBDA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés