Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.» Jésus de Nazareth

Soutenance de thèse de doctorat : Kanfieni Estelle Nassouri s’intéresse au processus de formation des tas de sables

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 18 octobre 2020 à 23h00min
Soutenance de thèse de doctorat : Kanfieni Estelle Nassouri s’intéresse au processus de formation des tas de sables

C’est sous le thème « Etude de modèles de formation de tas de sable et d’équations aux dérivées partielles non linéaires sous des conditions assez générales sur les données », que Kanfieni Estelle Alidiatou Koné/ Nassouri a présenté son travail pour l’obtention du grade de Docteur de l’Université Joseph Ki-Zerbo option Sciences appliquées spécialité, le samedi 17 octobre 2020. Les travaux, dont le ministre Stanislas Ouaro était le directeur de thèse, ont été vivement salués par le jury qui a décerné la mention très honorable à l’ensemble du travail.

Estelle Nassouri a expliqué que le travail, qu’elle a présenté, a porté sur deux thèmes. Le premier concerne d’une manière générale les matériaux granulaires sur les tas de sable. Un sujet qui peut être utile dans le domaine de l’environnement à lutter contre les désertifications, l’ensablement, etc. Le second porte sur les problèmes elliptiques non linéaires à puissances variables. « Sur ce second thème, c’est juste une étude théorique qui a été faite, mais elle a des domaines d’application qui sont la mécanique, l’acoustique et le traitement d’images » poursuit l’impétrante. Pour elle, le choix du thème est lié au fait qu’elle a toujours voulu appliquer les mathématiques à un domaine physique bien précis. « C’est un thème que le professeur m’a proposé et que j’ai trouvé très intéressant » précise-t-elle.

Dr Kanfieni Estelle Alidiatou Koné Nassouri, impétrante

Le travail présenté par Estelle Nassouri est le fruit de quatre longues années de lutte acharnée, au côté d’un professeur qui a toujours su manager son calendrier pour l’accompagner, nonobstant sa fonction de ministre. C’est l’aboutissement de plusieurs journées de doute et d’hésitation pour l’étudiante et aussi pour l’encadreur, explique le Pr Stanislas Ouaro. « Lorsque vous travaillez sur des questions et qu’il n’y a pas de résultats, il y a des regards qui peuvent être accusateurs. Mais lorsque les résultats sont bons comme c’est le cas aujourd’hui, on ne peut que s’en féliciter » poursuit Stanislas Ouaro qui dit accueillir avec joie la mention qu’a obtenue l’impétrante.

Le professeur Stanislas Ouaro, encadreur de l’impétrante

Pour le professeur, les conséquences des dunes de sables sur le plan climatique, des transports, etc. sont énormes. L’objectif était donc de comprendre tout ce phénomène et, espère-t-il « après le contrôle, pourquoi pas travailler un jour à dévier les dunes de sable de leur destination ». Chose qui peut contribuer, selon lui, à protéger l’environnement et montrer aussi l’importance des mathématiques dans ces domaines.

Les membres du jury. Derrière eux, le public venu assister à la soutenance

Pour le président de jury, Hamidou Touré, professeur de Mathématiques à l’Université Joseph Ki-Zerbo, c’est un travail riche et varié que l’impétrante a présenté au jury. Il explique qu’elle a voulu comprendre le phénomène de formation des tas de sables, les simuler sur le plan pratique et voir comment ça se constitue, quelles sont les contraintes et pouvoir travailler par la suite sur les questions des dunes de sables qui sont des formations successives de tas de sables. « Ces résultats sont d’une importance scientifique, mathématique » affirme le Pr Hamidou Touré, pour qui il est rare que dans les thèses on trouve une telle densité de travail.

Pr Hamidou Touré, président du jury

Il ajoute que le travail de l’impétrante a même fait l’objet de trois publications et beaucoup d’autres sont en attente. C’est pourquoi, il lui recommande de toujours poursuivre dans la même dynamique avec la même détermination.

Après critique, le travail de l’impétrante a été jugé recevable et le jury lui a décerné la mention très honorable. Une mention, selon le président du jury, qui est la plus grande des mentions décernées par l’Université Joseph Ki-Zerbo. Estelle Nassouri ambitionne de continuer la recherche avec d’autres sujets parce que, dit-elle, « c’est un domaine passionnant que j’ai toujours aimé ».

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Santé : Le Burkina Faso expérimente la téléconsultation
Année scolaire 2020-2021 : 99 étoiles célébrées chez « Tonton Roch »
Garde de sécurité pénitentiaire : La promotion « Persévérance » prête à relever les défis
Burkina : « La semaine CANA est une mission d’évangélisation qui consiste à renouveler la vie du couple, la revisiter … » Ezéchiel Hébié
Burkina Faso : Le CISC alerte sur la dégradation de la situation sécuritaire au camp de déplacés internes de Barsalogho
Renforcement de la Planification familiale : Le 1er adjoint du maire de Ouagadougou satisfait des résultats du projet
Dédougou (Boucle du Mouhoun) : Les jeunes invités à s’engager dans l’édification d’une paix durable
MAADO : Des Assemblées Générales pour le renouvellement de ses organes
Offre de formation : Certificat en communication digitale
Plan international : Plus de 12 milliards de FCFA investis en 2021 au Burkina Faso
IST et SIDA au Burkina : Les acteurs s’arment contre la stigmatisation des personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA
Burkina Faso : L’ABNORM instruit les acteurs du miel de la région de l’Est sur la norme nationale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés