Retour au format normal
lefaso.net

Burkina / lutte contre la contrebande : Des réseaux de contrebande démantelés dans les régions de l’Est et du Centre-Est.

lundi 4 décembre 2023.

 

Dans un communiqué de presse signé le 27 novembre 2023, la 6e légion de Gendarmerie informe qu’elle a démantelé plusieurs réseaux de contrebande dans les régions de l’Est et du Centre-Est. Les opérations ont eu lieu du 18 au 21 novembre 2023. Elles ont été conduites par les groupements de gendarmerie départementale de Fada et de Tenkodogo. Cette mission s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les sources de financement des groupes armés terroristes. Ci-joint le communiqué de presse.

Lefaso.net

La 6e Légion de Gendarmerie démantèle plusieurs réseaux de contrebande dans la région de l’Est et du Centre-Est.

Du 18 au 21 novembre 2023, les Groupements de Gendarmerie Départementale de Fada et de Tenkodogo, relevant de la 6e Légion de Gendarmerie, ont conduit simultanément des opérations de lutte contre les trafics de stupéfiants, la contrebande des hydrocarbures, ainsi que toutes les autres formes de trafics.
Cette mission s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les sources de financement des Groupes Armés Terroristes.

En effet, en dépit des mesures prises, des commerçants véreux continuent de rallier certaines localités avec des engins soit pour écouler des vivres, du carburant, des produits prohibés ou des pièces détachées, malgré la présence de Groupes Armés Terroristes dans ces zones qu’ils traversent. Ce qui laisse donc entrevoir une certaine complicité. Aussi, des malfrats parviennent à écouler des bétails volés au profit des Groupes Armés Terroristes dans la clandestinité.

Pour mettre fin à ces pratiques, cette opération a combiné à la fois des missions de sûreté et des patrouilles. Sa réussite a nécessité également la mise en place de plusieurs check-points dans les circonscriptions du Groupement de Gendarmerie de Fada N’Gourma et de Tenkodogo.

L’opération a permis l’interpellation de plusieurs individus sur lesquels pèsent des soupçons d’actes de terrorisme ou de complicité et l’identification de plus de deux cents autres. Les résultats de cette mission se présentent comme suit :
 Deux cent quatre-vingt-huit (288) personnes identifiées parmi lesquelles neuf (09) mineurs ont été interceptés et confiés aux services de l’action sociale ;
 Quatre cent onze (411) numéros de téléphone analysés ;

 Onze (11) véhicules et vingt-cinq (25) engins à deux roues saisis ;
 Mille six cent vingt-neuf (1.629) sacs de sésame, cent onze (111) sacs de mil, des sacs de maïs, avec cent cinquante (150) tricycles saisis pour investigations ;
 Trente-trois (33) têtes de bœufs, deux cent vingt-sept (227) têtes de petits ruminants saisis ;

 Cinq cent quatre-vingt (580) litres de carburant saisis ;
 Quatre cent treize virgule cinq cent quarante-cinq (413,545) kilogrammes de chanvre indien et trois (03) sacs d’amphétamines saisis ;
 Des produits pharmaceutiques prohibés saisis ;
 Deux (02) sacs de nitrate de sodium, des blocs moteurs de motos, diverses pièces de rechange d’engins de grosse cylindrée, du sucre et de l’huile alimentaire issus de la fraude, de la cigarette, etc. , saisis.

Les investigations sont toujours en cours et toutes les personnes interpellées pendant cette opération sur qui pèsent des indices graves et concordants de culpabilité d’actes ou de complicité d’actes terroristes seront conduites devant les juridictions compétentes.

C’est le lieu d’inviter les populations à plus de vigilance, surtout dans ce contexte de terrorisme et à dénoncer tout cas suspect à la Brigade de Gendarmerie ou au Commissariat de Police le plus proche ou en appelant les numéros verts ci-après :
 Centre National de Veille et d’Alerte : 1010
 Gendarmerie : 16
 Police : 17
Fada N’Gourma, le 27 novembre 2023.



Vos commentaires