Retour au format normal
lefaso.net

Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

jeudi 23 novembre 2023.

 

Selon des éléments à caractères visiblement confidentiel et administratif qui alimentent les réseaux ces dernières heures, l’ex-président de l’Assemblée nationale, Bala Alassane Sakandé, qui devait répondre, le 22 novembre 2023, à la convocation de l’Autorité supérieure de contrôle d’État et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) au sujet de l’audit de son ancienne institution, « a pris la poudre d’escampette ».

Ces informations font état de ce que l’ancien président de l’Assemblée nationale, Bala Alassane Sakandé, ne s’est pas présenté au siège de l’Autorité supérieure de contrôle d’État et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), le 22 novembre 2023 à partir de 9h, pour répondre à une convocation qui lui a été délivrée aux fins d’audition. Le message, qui affirme également que l’intéressé est injoignable et « aurait pris la poudre d’escampette », requiert la saisine des services en charge de l’immigration pour fournir les informations sur une probable sortie de l’intéressé du territoire national.

Face à la situation, les conseils de l’ancien président de l’Assemblée nationale ont fait une mise au point. En effet, par une note d’information en date du 23 novembre 2023, les conseils de Bala Alassane Sakandé ont expliqué au procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouaga I que leur client est ‘’plutôt’’ « à l’étranger pour des raisons médicales et se présentera dès que possible ».

« Comprenant que la finalité des auteurs du message soutenant que notre client a pris la poudre d’escampette est de vous convaincre d’émettre un mandat d’arrêt, ce pourquoi nous nous empressons de vous donner ces informations portées déjà à leur connaissance. Nous imaginons que cette démarche ne suffira pas à arrêter tout plan déjà conçu, mais au moins, elle éteint toute excuse que les raisons de non comparution de notre client n’étaient pas connues », lit-on dans la correspondance adressée au procureur du Faso.

Dans une autre notre adressée au contrôleur d’Etat chargé de l’intérim (ACSE-LC), signée du 21 novembre 2023 et dont le destinataire a accusé réception le 23 novembre 2023, les conseils ont donné la même raison. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

O.L
Lefaso.net



Vos commentaires

  • Le 23 novembre 2023 à 21:47, par Banana Republic En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    Comme dans ce pays de savane tout se sait et se voit, il a eu de le temps de prendre la poudre d’escampette.
    Depuis que ce garçon est rentré dans les grâces de l’ODP MT en 91, grâce à un certain Roch par lequel il a trahi ses camarades de Facs, il a pris la grosse tête.
    Ça veut dire quoi, il est à l’étranger pour raison médicale. Et tout le matériel médical qu’il avait détourné à son seul profit, j’espère qu’il l’a restitué.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 01:25, par Sacksida En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    Quand est ce que votre Client reviendra pour repondre a la Convocation de la Justice et du Procureur du Faso ?. Vous faites une fuite en avant et un Proces d’Intention car vous savez tres bien que Bala Sankande a un Dossiers Judiciaire Criminels economiques en Cours. Le Procureur de Faso et ses Collaborateurs ne font que continuer leur Travail Serieux, et contentez vous de Donner juste des Informations sur Votre Client et cela sans une Fuite en avant qui devient Douteux. La Justice appreciera s’il faudrait l’attendre ou lancer un Mandat D’arrestation Internationale contre lui ou Pas dans le temps et l’evolution de son Sejour a l’etranger pour soins Medicaux ou Pas. Courage et Determination a la Justice pour la Justice Sociale et dans un contexte ou l’executif Transitoire se base sur la question securitaire pour regler des comptes a des Citoyens Burkinabe et Honnetes. La Justice devient un Rampart contre la Dictature Militaires qui s’Installe dans notre Pays et sont Peuple qui a Paye un Lourd Tribut pour la Democratie et la Justice Sociale. Salut
    .

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 01:43, par Barou En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    Donc c’est si facile de quitter le Burkina quand t’on à faire à la justice ?
    Djibril Bassolé il va se soigner, il n’est plus revenu
    Celui la aussi est allé pour se soigner.
    POURQUOI LAISSER DES GENS QUI ONT EU A GERER CE PAYS SORTIR ALLER SE SOIGNER POURQUOI ?
    C’est des Burkinbès qui sont entraint de se faire soigner au Burkina, d’autres par faute de moyens et d’ equipments meurent.
    Ces inconscients qui etaient aux affaires qui pouvaient changer cela l’ont pas fait et c’est à eux on permet de quitter le pays pour aller se faire soigner avec l’argent de ceux qui meurent de faute de moyens et de equipments.
    La transition à obligation de mettre fin à cette forfeiture

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 06:37, par HUG En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    Avocat des causes perdues tout le.monde sait que la gestion du mpp etait caracterisée par un mal gouvernance à tous les niveaux.Pourquoi votre client n est pas au pays.Hum allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 07:43, par kiswensida En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    Hum ! A l’étranger pour des raisons "médicales" ou bien pour brouiller les pistes conduisant au lieu où dort le magot ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 08:22, par Naso En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    On s’attendait déjà à ce type d’explication. Cela ne nous étonne pas puisqu’on savait déjà que c’est la raison de santé qui allait être évoquée pour justifié son "gain en temps"

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2023 à 12:47, par SIDNABA En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    Il faut que cette justice du Burkina applique la loi de la même manière à tous les habitants du Burkina Faso selon notre constitution loin d’être respecter par tous. Tenez, les putschistes ont utilisé la justice en les faisant prêter serment à des individus non élus par le peuple. Ensuite, des gens ont été jugées et condamnées par les tribunaux et n’ont jamais été inquiétées pour purger leur peine (cas de Blaise Compaoré et Djibril Bassolé). Avec cela, comment on peut respecter cette justice à deux poids deux mesures ? Si Balla Sakandé est allé se soigner à l’étranger ce n’est pas la première fois que des gens jugées condamnées sont parties se soigner à l’extérieur mais lui au moins n’est pas jugé ni condamné à ma connaissance. Alors, que ces juges s’occupent des dossiers plus importants pour plus de crédibilité de la justice vraie. A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2023 à 10:56, par Citoyen LAMBDA En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    Un conseil à Mr BALA Alassane SAKANDE . Il faut vite rentrer et affronter ton destin . Soyez courageux comme Luc Adolphe TIAO qui est rentré dignement ,a accepté d’aller souffrir un peu à la MACO et ressortir quelques mois après, en attendant son jugement . Le voilà aujourd’hui entrain de se balader dignement et respecté par tous . La fuite ,la lâcheté et la peur ne sont jamais de bonnes solutions dans ce genre de situations.
    Ce qui arrive à BALA SAKANDE et consorts devraient servir de leçon à tous ceux qui sont au sommet de l’ETAT aujourd’hui et à tous les grands ordonnateurs des deniers publics . A entendre certains rumeurs qui circulent par rapport à certaines pratiques même sous le régime de IB ,certains hauts responsables de l’Etat pensent que ça n’arrive qu’aux autres .
    Or on peut toujours être rattrapé par ses actes de gestion et de gouvernance, même quand on s’estime fort à un moment donné . Leçon de vie :" soyons toujours correcte et humble dans notre vie sur terre, pour que même nos enfants et petits enfants puissent vivre la tête haute quand nous ne serons plus au pouvoir ou de ce monde .

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2023 à 10:54, par Le guide En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    Vraiment le Burkina Faso a tend souffert des crimes économiques et d’autres crimes connexes.Du régime Compaoré en passant par le régime Kaboré, tout le monde du système se servait sans être inquiété.Bravo a la justice pour avoir le courage de pêcher de gros poissons.D’autres dossiers s’en suivront.Quant aux avocats ils plaident pour avoir leur argent sinon ils savent déjà le verdict du procès.Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2023 à 11:01, par Le guide En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    Vraiment le Burkina Faso,pays des hommes a tend souffert des mots de crimes économiques et d’autres crimes connexes.Du régime Compaoré en passant par le régime Kaboré,la gestion économique était trés opaque.Tout le monde du régime se servait sans être inquiété.Mais finira par se savoir ici bas..Bravo a la justice burkinabè.Quant aux avocat,ils savent qu’ils plaident pour argent sinon le procès est déjà perdu.
    Mais la seule erreur que le principal concerné notamment Bala Sakandé n’est pas là.C’est une tentative d’extirpation de la procédure judiciaire.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2023 à 21:03, par Par citoyen du monde En réponse à : Burkina/Affaire « audit de l’Assemblée nationale » : Les conseils de Bala Alassane Sakandé font une mise au point

    Tout fini ici bas. Le pouvoir a beaucoup d’amis mais l’échec est orphelin.Je me rappelle comme si c’était hier lors de la célébration du 11 décembre 2019 à tenkodogo a côté de l’hôtel Laafi.Bala Sakandé qui se croyait marché au ciel avec les anges,avec un chapeau en mode Cobow noire visé sur sa tête et gardé par la sécurité armée jusqu’au dent.L’ex président de l’Assemblée nationale avançait a pas feutré et en file indienne devant des centaines de hautes fonctionnaires Burkinabè et des diplomates.Il se croyait intouchable.Aussi un autre fait a savoir lors des campagnes électorales,Bala Sakandé distribuait de l’argent comme des cacahettes et dansant comme des enfants dans leur folle jeunesse.Il se voyait déjà président pour succéder à l’enfant terrible de Tuiré.Voila que le grand Bala a traversé les frontières du Burkina Faso sans laisser aucune trace.Que chacun ait un bon comportement dans la vie car tout fini ici bas même les rois les plus intelligents ou les plus têtus.Que la paix revienne au pays .

    Répondre à ce message