Retour au format normal
lefaso.net

Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

dimanche 4 juin 2023.

 

Intitulé « Les crises de déplacement les plus négligées dans le monde-2022 », le rapport annuel du Conseil norvégien pour les réfugiés publié le 1er juin 2023, classe au premier rang, le Burkina Faso, en proie à des attaques terroristes depuis 2015.

Chaque année, le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) publie un rapport sur les dix crises de déplacement les plus négligées dans le monde. L’objectif est de mettre l’accent sur le sort des personnes dont les souffrances font rarement la Une des journaux internationaux, qui ne reçoivent que peu ou pas d’aide et qui ne sont jamais au centre de l’attention des efforts de la diplomatie internationale.

Avec plus de 14 000 personnes tuées ces cinq dernières années, dont la moitié depuis janvier 2022, et plus de deux millions de déplacés internes, le Burkina Faso endure « la crise la plus négligée au monde », devant la République Démocratique du Congo (RD Congo), la Colombie, le Soudan, le Venezuela. C’est ce qu’a révélé le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) dans son classement rendu public le jeudi 1er juin 2023.

Il ressort également qu’au moment où 4,9 millions de personnes avaient besoin d’aide, seuls 42 % des fonds humanitaires demandés ont été versés en 2022. De l’appréciation du NRC, il y a un traitement discriminatoire, relevant l’écart abyssal entre les fonds requis pour l’aide humanitaire et les montants alloués, au Burkina Faso et à d’autres pays en crise sur la planète terre. En comparaison, révèle le rapport, « pour chaque dollar collecté par personne dans le besoin en Ukraine, seulement 25 cents ont été collectés par personne dans le besoin dans les dix crises les plus négligées dans le monde ».

Par ailleurs, les structures éducatives ont subi les effets des groupes armées terroristes. Le NRC estime à plus de 6 200, le nombre d’écoles fermées. La fermeture de ces écoles a impacté l’éducation de plus d’un million d’enfants. Des attaques de points d’eau perpétrées par des groupes armés ont aussi coupé l’accès à l’eau pour 830 000 personnes, informe la même source, soulignant que l’instabilité politique a ajouté une couche supplémentaire
à la crise, avec deux prises de pouvoir militaires à huit mois d’intervalle : la première en janvier a déposé le président démocratiquement élu, la seconde a opposé deux camps militaires.

Selon les prévisions de l’ONG, plus de 3,3 millions de personnes devraient souffrir de la faim cet été au Burkina Faso. En guise de recommandation, elle estime souhaitable de « fournir une aide humanitaire en fonction des besoins des personnes touchées, et non en fonction d’intérêts géopolitiques ou du degré d’attention des médias à l’égard de certaines crises ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net



Vos commentaires

  • Le 3 juin 2023 à 16:36, par HUG En réponse à : Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

    Le mpsr 2 et ses supporters aveuglés ne vont pas aimer cet article qui est pourtant la verité.Et on prend la forme comme si nous etions en paix.

  • Le 3 juin 2023 à 17:47, par Ka En réponse à : Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

    Aïssata Laure G. Sidibé, ceux qui ont le pouvoir et mangent à leur faim et voyage en classe affaire avec le denier publique s’en foute de cette situation de notre pays. Toutes les chancelleries doivent certainement s’interroger sur le niveau de stabilité de notre pays. Par ailleurs, quand on est à l’intérieur du Burkina en regardant au niveau des activités économiques, il est à craindre que des investisseurs étrangers ne trainent le pas dans leurs désirs d’investir dans notre pays, » et on les comprend si un premier ministre enfonce le clou en s’affichant avec des pays voyous pour acheter des armes contre les terroristes et par occasion les utilisés pour s’éterniser au pouvoir comme en Centre Afrique. Il y a des industriels qui envisageaient d’implanter des usines au Burkina il y a trois ans, je pense qu’ils vont réexaminer la question car "il y a actuellement défaillance dans la chaîne de commandement et de décision dans notre pays.

    Pour dire sans masque que cette crise dans notre pays est un très mauvais signal, à un moment où on court après les investisseurs et où on prétend développer le tourisme. Ces gens ont horreur de l’insécurité et de l’incertitude. En se tournant vers les pays qui s’en foute de la démocratie ou le droit de l’homme, le Burkina restera une Ile pour les investisseurs.

  • Le 3 juin 2023 à 18:08, par Salvatore En réponse à : Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

    Espérons que le blé ukrainien ne sera pas bloqué et que notre soutien russe fournira également !

  • Le 3 juin 2023 à 18:18, par Salvatore En réponse à : Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

    C’est instructif et édifiant d’avoir ces informations ; elles sont une vraie boussole pour agir et contrôler les effets des politiques !
    Pourquoi tant de moyens ne sont pas disponibles et dépendent de la générosité internationale ?
    Parallèlement, tant de lourdeurs et d’ONG et de projets officiels internationaux et de dons non consommés ; et un tiers du budget national financé par des PTF …

  • Le 3 juin 2023 à 19:06, par Salvatore En réponse à : Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

    Nous sommes bien avec le Venezuela et le Mali selon ce rapport ; d’où leur solidarité récente.

  • Le 3 juin 2023 à 20:23, par warzat En réponse à : Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

    Hummm !!!, nous ne sommes rien. Notre pays a été une colonie de main d’œuvre pour les autres colonies. Avec la crétinisation de nos leaders politiques cette situation s’est exacerbée par la suite. De la digne pauvreté sous la révolution où un enfant de 0 à 5 ans était certain d’avoir tous ses vaccins, de manger à sa faim en famille, nous sommes passés à un pays de misérables avec des dirigeants mendiants, contents d’apparaitre à la télé à chaque fois qu’on daigne nous prêter de l’argent. Oubliant que la main qui donne est toujours au dessus de celle qui reçoit. Comme dit dans la Bible ’’ celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête.
    De plus certains d’entre nos compatriotes sont vraiment méchants, ils s’inscrivent sur les listes des PDI, l’inflation demeure élevée du fait de commerçants véreux qui ne baisseront pas leur prix quelque soit les avantages accordés à eux par le gouvernement. On ne peut non plus compter sur les agents du ministère du commerce pour un contrôle avec des sanctions à la hauteur des résultats voulus.
    N’oublions pas d’où nous venons, aimons nous les uns les autres et comptons sur nous même. ’’La pierre abandonnée deviendra la principale, la pierre angulaire de la maison’’. Nous ne sommes rien, l’insécurité n’empêche pas l’exploitation de notre pays surtout avec les dirigeants méchants, voleurs, égoïstes que nous avons eu dans un passé récent. Du champagne pour quelques uns , politiciens et cadres délinquants et de l’eau boueuse contenant du ver de guinée pour le reste.
    Notre point fort est l’humilité du vrai peuple, travailleur, intégré dans la majorité des ses composantes qu’aucun leader politique larbin et complice ne peut détruire.

  • Le 4 juin 2023 à 00:31, par Jean le celeste En réponse à : Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

    Monsieur HUG !!!
    Relisez tranquillement l article avant de réagir ! Juste les 3 premiires lignes svp !!!
    Votre réaction montre que vous n avez rien compris de l article !!! Voilà comment les gens jouent à l intellectuel dans ce pays !
    Pauvre BF avec ses connaisseurs !!! Sortirons nous un jour de l auberge ?

  • Le 4 juin 2023 à 08:22, par Lom-Lom En réponse à : Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

    De ces chiffres annoncés, combien sont de vrais "Personnes Déplacées Internes" ? Peut-être même pas 1/3 ! Le reste, c’est les conséquences des mauvaises habitudes innoculées par la gouvernance de Blaise Compaoré pendant 30 ans. On l’a vu lors des inondations du 1er Septembre 2009 comment des non-sinistrés sont allés occuper les sites, se faire inscrire, prendre les parcelles et les materiaux de construction pour les revendre pour s’enrichir. Vos chiffres n’impressionnent personne ! Si on cesse de bourrir ces gens, beaucoup retourneront dans leurs villages pour s’adonner à la production. Les joirnalistes, les faux experts et autres charlatans ont beau claironner, le Burkina restera debout et les investisseurs serieux viendront pour y travailler dans une cooperation gagnant-gagnant ! En attendant les Burkinabe ont opté de se battre avec des armes pour vivre dignes chez eux, tant pis pour les négrier de tout genre et collaborateurs des oppresseurs des peuples !

  • Le 4 juin 2023 à 11:56, par RV En réponse à : Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

    Quelle tragédie ! Prions pour la Paix. Ce qui passe par l’amour du peuple. Toute chose qui manque à nos leaders. Nous vivons des jours sombres où des burkinabè tuent leur pays pensant le servir. Prions !

  • Le 4 juin 2023 à 14:59, par HUG En réponse à : Crises humanitaires négligées dans le monde : Le Burkina Faso en tête de liste, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés

    Internaute 7 jean le celeste et Pourtant j ai lu mais je ne comprend pas pourquoi vous m attaquez.Combien a tu reçu pour venir nier ce qui n est pas niable.Saches ceci, il faut une capacite d analyse elevé pour comprendre HUG.Et pour ta gouverne saches que tout le monde est impacté par cette crise.Ok.