Accueil > Actualités > Portraits

Dernier ajout : 11 avril.

Clara Lawson : « intellectuelle et couturière »

 lundi 9 mai 2005

Clara Lawson porte haut le flambeau culturel de l’Afrique dont elle se veut ambassadrice. Elle est née à Lomé, en République du Togo. Elle est installée à Ouagadougou, au Burkina Faso, et elle veut montrer le visage positif de tout un continent.
Créative et pugnace, féministe et africaniste, cette styliste, qui ne manque ni de talent ni d’initiative, a déjà bien tissé sa toile. Un gros press-book sous le bras atteste de la reconnaissance internationale de ses talents et, si sa consécration ne s’est pas (...)

Groupe OBC : les guerriers de "dégansom"

 mercredi 27 avril 2005

Ombre, bravoure et célébrité. Ainsi se décompose le sigle OBC. Ce groupe qui a passé plus de quatre ans dans l’underground, commence maintenant à tisser sa toile et surtout à se faire accepter et respecter dans le gotha" rappologique burkinabè.
Adepte d’un rap hard cor,OBC est convaincu que "le hip hop est le porte-flambeau de tous les peuples épris de justice ; mais malheureusement soumis au suivisme et à la dictature" ; Une "urgente révolution" s’impose donc...
Sankara, Golgo 13, Raslama et bois (...)

Henriette Kaboré : détermination et espoir

 lundi 18 avril 2005

Il y’a quelques mois, une femme burkinabè, entrepreneur de son état, a fait la fierté du "pays des hommes intègres" à Genève en Suisse. C’est dans ce pays que le Conseil de la Fodation pour l’excellence dans la pratique des affaires l’a honorée à travers une médaille en or à elle décernée pour l’excellence dans son travail. Portrait d’une dame battante et convaicante...
Mme Henriette Kaboré a fait ses débuts dans le monde de l’entreprenariat en Côte d’Ivoire. Elle n’attendra pas une "opération bayiri" ( (...)

Portrait : Boureima Badini, ministre de la Justice, Garde des Sceaux

 jeudi 14 avril 2005

Magistrat de formation et féru de football devant l’Eternel, Boureima Badini est un homme qui ne s’embarrasse pas de fioritures quand il parle. La langue de bois, ce n’est pas son fort. Le verbe rapide, il parle comme il pense, sans toujours s’entourer de précautions politiques ou politiciennes.
Bref, c’est un homme qui ne manque pas de sincérité et que les lourdes charges politiques ont surpris, comme savent le faire les humeurs du destin. Trapu et bien sur ses deux pieds, Badini gère l’un des (...)

Omar NIKIEMA : “Je suis l’un des écrivains le plus lu au Burkina”

 lundi 11 avril 2005

Il a pris sur lui, la charge de relever le défi d’une génération dans un domaine réservé jadis aux doyens. Jeune, grand parmi les grands, Omar NIKIEMA, puisque c’est de lui qu’il s’agit veut, à travers sa plume apporter sa contribution aux combats de sa génération.
Par sa plume, il éduque, sensibilise, conseille, la jeunesse et partant tous les Burkinabé sur les dangers de la pandémie du siècle.
De « maladie d’amour » à la « dernière confession » en passant par « un voyage dans le monde » au « verdict des (...)

François Traoré : "Je ne suis pas contre les OGM"

 lundi 4 avril 2005

Sous son calme apparent et sa voix posée, se cache un homme au tempérament chaud quand il s’agit de parler du coton. Et de façon globale du monde paysan.
A 50 ans, François Traoré, président de la Confédération paysanne du Faso et de l’Union nationale des producteurs du coton du Burkina est un "grand monsieur".
Ce, en dépit d’une scolarité très tôt abrégée pour faire face aux charges familiales. Aujourd’hui ce cotonculteur burkinabè fait partie des rares paysans burkinabè connus "mondialement’’. A ce (...)

Simon Compaoré, le bouillant bourgmestre de Ouagadougou

 lundi 28 mars 2005

Le maire de la ville de Ouagadougou est connu pour être un homme plein de tonus et de punch. Il n’hésite pas du reste à faire lui-même des descentes "musclées" dans les différentes artères de la capitale pour rétablir l’ordre et la discipline.
Simon Compaoré, le "shérif de la ville" est également un politicien qui joue les premiers rôles au sein du CDP, le parti au pouvoir...
Simon Compaoré est fils de pasteur. La cinquantaine bien sonnée, l’homme a fait des études en économie et en gestion des (...)

Me Gilbert Noël Ouédraogo : la politique en héritage

 lundi 21 mars 2005

A moins de 37 ans, le parcours professionnel de Me Gilbert Noël Ouédraogo (GNO) est plus qu’impressionnant.
Avocat de formation avec une riche expérience dans la défense de dossiers tant en droit pénal qu’en droit des affaires ou en procédures de divorce..., GNO est depuis 2004 chef de file de l’opposition burkinabè.
En tant que président de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération/ Rassemblement Démocratique Africain (ADF/RDA), le principal parti d’opposition au Burkina. Zoom sur l’héritier de (...)

Roch Marc Christian Kaboré, la force de la modestie ?

 lundi 14 mars 2005

Bien qu’étant à un niveau de responsabilité très élevé,le Président de l’Assemblée Nationale, Roch Marc Christian Kaboré (RMCK) passe pour être un homme réservé. Comme lui même aime le dire, il n’était pas spécialement fait pour la politique.
Mais par le "concours des circonstances", il s’y est retrouvé et le moins que l’on puisse dire est que "le Rocco" en récolte aujourd’hui de nombreuses dividendes...
Banquier de formation, Directeur Général de la Banque Internationale du Burkina, Ministre des transports (...)

Boubacar Diallo : "Journalisme et cinéma, aucun antagonisme !"

 lundi 28 février 2005

On le connaissait homme de média, notamment à travers son organe "JJ", le très prisé hebdomadaire satirique du dromadaire. Pourtant, Boubacar Diallo, comme vous l’avez du reste reconnu, n’a pas jugé suffisant d’avoir une seule flèche dans son carquois.
Et c’est pour cela qu’il s’est lancé dans le cinéma où il est d’ailleurs prolixe. En témoignent "Traque à Ouaga", "Sofia", etc. qui, bien qu’en numérique, n’en suscitent pas moins l’engouement des cinéphiles. Nous avons rencontré ce confrère pour vous. (...)

Adama Rouamba, cinéaste : "Le FESPACO n’a rien à envier au festival de Cannes”

 lundi 21 février 2005

Venu au cinéma « par passion », comme il le dit, Adama Rouamba fait aujourd’hui la fierté du Burkina Faso. Toujours présent au FESPACO avec au moins un film, il nous a rendu une visite surprise le lundi 24 janvier dernier.
L’occasion faisant le larron, nous lui avons posé quelques questions relatives à son métier au prochain FESPACO.
Qui est Adama ROUAMBA et comment es-tu venu au cinéma ? Adama ROUAMBA (A.R) : Je suis réalisateur, Burkinabè... et je fais du cinéma depuis une dizaine d’années... (...)

Fanta Régina Nacro, une cinéaste à l’imagination fertile

 lundi 14 février 2005

Depuis plus d’une décennie, Fanta Régina Nacro écrit de très belles pages pour le septième art burkinabè. Dans un domaine où les pressions, les incertitudes sont légion, elle a su trouver sa voie grâce à une forte détermination et une brillante créativité...
Fanta Régina Nacro est née en 1962 au Burkina Faso. Dans la plupart de ses courts métrages, elle interroge avec humour les traditions de son pays et les relations complexes entre tradition et modernité. Avec Puk nini et Un certain matin, elle est (...)

Sacré Chedou Ouédraogo : la foi et l’optimisme, un remède efficace

 lundi 7 février 2005

Sacré Chedou Ouédraogo, c’est cet auteur des faits divers que beaucoup d’auditeurs et auditrices de radio Burkina ou de radio France Internationale connaissent. Victime d’une maladie qui a failli le paralyser, il est aujourd’hui sur ses pieds. Homme de foi et d’optimisme, il s’est ouvert à Sidwaya Magazine.
SM. : Quel est votre état de santé ?
S.C.O. : J’ai appris pendant ces longs mois de difficultés, qu’il ne faut jamais perdre patiente ni espoir et s’alarmer de ce que la maladie paraît être. La foi (...)

Samuel Kiendrébéogo, journaliste burkinabè à la Voix de l’Amérique

 lundi 31 janvier 2005

Journaliste à la Voix de l’Amérique (VOA), Samuel Kiendrébéogo est l’un des rares professionnels de la presse burkinabè a avoir réussi au plan international. Celui que les auditeurs retrouvent régulièrement dans "Escale en Afrique de l’ouest" et "Médias d’Afrique et d’ailleurs" explique les exigences d’une carrière internationale.
Lefaso.net : Depuis quand travaillez-vous à la Voix de l’Amérique ?
Samuel Kiendrébéogo :
Depuis bientôt douze ans. C’est en effet depuis un certain 25 février 1993 que j’ai (...)

Idrissa Ouédraogo dit "Empéreur Bissongo" : "J’ai toujours assez de jus pour une carrière"

 samedi 29 janvier 2005

Son titre « Bissongo lebg wa » sorti en 1972 allait faire de lui un des artistes célèbres de notre pays. De nos jours, même dans le milieu du show-biz, ils ne sont pas nombreux à connaître son identité à l’état civil, mais plutôt son nom d’artiste « Empereur Bissongo ». .
Idrissa Ouédraogo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a également connu une certaine notoriété avec « Les léopards » de Bobo, qui ont écrit de belles pages de la musique burkinabè dans les années 1970-1980. Avec sa cinquantaine d’années, « (...)

Thibaut Nana, "l’enfant terrible de Samandin"

 lundi 24 janvier 2005

Il est un peu à l’opposition ce qu’un Mahamadi Koanda est à la majorité. Personnage assez singulier, pour ne pas dire pittoresque comme l’autre, il n’a pas « gros diplôme » comme on le dit, mais ne laisse personne indifférent. Parce qu’il conserve, quelle que soit la situation, sa liberté de parole.
Il dit souvent tout haut ce que nombre de politiciens auraient murmuré entre quatre murs. Vous en voulez une preuve ? Alors lisez cet entretien qu’il nous a accordé le 10 janvier dernier. En ce début (...)

Yéro Boly : de l’administration territoriale à la Défense nationale

 mardi 11 janvier 2005

Ce n’est pas la première fois que Yéro Boly flirte avec les hommes de tenue. En effet, l’actuel ministre de la Défense avait déjà vu son destin croiser celui des forces de l’ordre en 1995 lorsqu’il s’est vu confier le maroquin de l’Administration territoriale et de la Sécurité. C’était son premier poste ministériel.
Depuis lors, Yéro Boly est resté fidèle aux militaires malgré son costume aux plis impeccables d’administrateur civil. Le ministre de la Défense que nous avons rencontré à son cabinet, malgré son (...)

Musique : Tim Winsé ou la tradition revisitée

 samedi 8 janvier 2005

Du nouveau avec de l’ancien. Tim Winsé ravive la tradition pour une éclatante leçon de style. L’artiste burkinabé a ciselé le wassamana de son village natal pour le transformer en un courant musical résolument contemporain, plein d’énergie et de caractère. Un remarquable travail de recherche et de création consigné dans un premier album, Zessa, dont il nous fait partager la philosophie artistique. Interview.
Wassamana ? Si les la plupart des Burkinabé ignoraient ce mot, ils ont depuis appris à le (...)

Mahamoudou Ouédraogo, l’éminence grise de la Culture

 jeudi 30 décembre 2004

Ministre de la culture, des arts et du tourisme, Mahamoudou Ouédraogo est un homme éloquent, pratique et enthousiaste. Il voue un saint culte à la culture et croit dur comme fer qu" une approche hollistique du développement entraine ipso facto la prise en compte de la dimension culturelle dans tous les projets de développement",
Journaliste, formé au Centre d’études en sciences et techniques de Dakar( CESTI), Mahamoudou Ouédraogo est également spécialiste de la communication, diplômé de Paris I (...)

Zêdess, le vent en poupe !

 jeudi 23 décembre 2004

Cela fait plus d’une décennie que zêdess officie sur la scène musicale burkinabè et internationale.
Son style artistique est empreint de satire sociale et d’humour.Il a déjà à son actif quatre album dont le dernier en date "Sagesse Africaine" est officiellement sorti le 20 décembre dernier.
A travers cet opus,"l’étalon de la musique burkinabé" confirme tout le talent et l’imagination qu’on lui prêtent.C’est un artiste qui n’attriste pas mais qui communique plûtot joie et espérance... Zongo Seydou, (...)

Pages : 0 | ... | 260 | 280 | 300 | 320 | 340 | 360 | 380 | 400 | 420 | 440

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 25/04/2017

ARR :14 - 17 - 3 - 6 - 5 NP : 00
ORD : NEANT
DES : 481 500
TIERCE V :
BONUS : 20 500

C G : 196 500
C P A : 36 500
C P B : 10 000
C P C : 41 000

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés