Accueil > Actualités > Multimédia

Dernier ajout : 23 janvier.

L’émergence de la communication dans un contexte de sous-information

 samedi 7 février 2004

"L’émergence de la communication dans un contexte de sous-information". Voilà le thème du colloque international organisé les 27, 28 et 29 janvier 2004 par le Centre d’expertise et de recherche africain sur les médias et la communication (CERAM) et le département de Journalisme et communication de l’université de Ouagadougou.
A l’issue de ce colloque, nous avons tendu notre micro au directeur du CERAM, le Pr Serge Théophile Balima qu’on ne présente plus, il nous entretient ici sur les conclusions de (...)

Développement de l’Afrique : La voie de la communication

 samedi 7 février 2004

L’émergence de la communication dans un contexte de sous-information. C’est le thème du colloque international de 72 heures qui s’est tenu à l’université de Ouagadougou du 27 au 29 janvier 2004 et dont l’ouverture a été présidée par le Pr Laya Sawadogo,ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique.
Quarante ans après les indépendances, l’Afrique reste un continent encore sous-développé où une écrasante majorité des populations croupit dans l’ignorance et la (...)

Point de presse du Gouvernement : Un élan salutaire de communication pour les Burkinabè

 samedi 7 février 2004

Les Burkinabè, fort heureusement, disposent d’un choix très ouvert en matière d’information. Et dans l’immédiat, les Burkinabè, toutes conditions confondues s’interrogent sur ce que sera demain, et sur ce qu’ils feront justement aujourd’hui pour que demain soit meilleur.
Le souci de transparence dans l’exercice de ses missions s’est traduit depuis trois mois de la part du gouvernement par l’institution des points de presse. Cela signifie que la communication devient une préoccupation majeur dans la (...)

Appel aux professionnels de l’audiovisuel

 mercredi 4 février 2004

La perfection n’est certes pas de ce monde, mais la qualité est à la portée de tous à condition de la rechercher, en la plaçant comme objectif. Journaliste, je pense l’être et c’est ce qui justifie mon inquiétude grandissante vis-à-vis de l’évolution négative de la profession (à certains niveaux), au Burkina. Je m’inquiète de plus en plus du manque de recherche de la qualité dans la réalisation des reportages et du fait de subordonner les reportages au payement de factures.
Pourquoi il ne faut pas faire (...)

Téléphone mobile : une concurrence déloyale ?

 vendredi 30 janvier 2004

Mahamadi Ouédraogo, étudiant à l’Université Jean Moulin de France estime qu’il y a des pratiques pas catholiques entre les opérateurs de téléphonie mobile au Burkina. Il nous a fait parvenir à ce sujet, ce message électronique.
"Vu au début comme un produit de luxe, le téléphone portable est devenu une nécessité au Burkina Faso et nul doute que l’installation de deux opérateurs Télecel et Celtel en plus de Telmob y est pour quelque chose.
Les clients ont un grand intérêt dans cette concurrence qui a un (...)

Téléphonie : bientôt une nouvelle numérotation au Burkina

 jeudi 29 janvier 2004

Au Conseil des ministres du 28 janvier 2004, le ministre des Postes et Télécommunications, M. Justin Thombiano, a annoncé la mise en oeuvre d’une numérotation à huit chiffres au Burkina.
Selon le compte rendu du Consil des ministres, le nouveau plan de numérotation téléphonique national entrera en vigueur à compter du 30 avril 2004 à minuit.
Il comprend désormais huit chiffres au total dont deux chiffres comme préfixe.
Il a été conçu pour répondre au besoin croissant en numéros de téléphone fixe et (...)

Bonne gouvernance : Les journalistes ont pris l’engagement de mieux faire

 jeudi 29 janvier 2004

"Quelle contribution des organes de presse pour une appropriation constructive du processus de bonne gouvernance dans notre pays" ? Ce thème a réuni à Kaya (Sanmatenga) les hommes des médias les 22 et 23 janvier 2004. Après 48 heures d’échanges, ils sont repartis dans leur rédaction avec l’engagement de mieux informer sur la bonne gouvernance.
Au quotidien, les journalistes dans leur pratique dénonce les tares qui minent la société et qui ont pour nom l’injustice, la corruption, l’impunité tout ce (...)

Révolution informatique : le Burkina à la peine

 mardi 27 janvier 2004

L’Afrique a embarqué difficilement dans le train de la révolution informatique. Elle occupe les places laissées inoccupées par les pays industrialisés qui, eux, trônent dans les wagons de prestige. Au sein même du continent, les disparités en matière d’informatique sont criardes, en raison de la capacité de réaction et d’adoption des uns, du laxisme des autres.
Les pays africains sont donc engagés dans l’ère informatique en rangs dispersés et cela se ressent sur leur niveau de performance. Le (...)

Ministère de l’Information : Raymond Edouard Ouédraogo passe le témoin à Joseph Kahoun

 mercredi 21 janvier 2004

Suite au remaniement ministériel intervenu le 17 janvier dernier, Monsieur Joseph Kahoun, précédemment secrétaire général du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme est appelé à succéder à Monsieur Raymond Edouard Ouédraogo. La passation de service a eu lieu hier soir, en présence du secrétaire général du gouvernement.
Un serviteur de l’Etat quitte le ministère de l’Information et un autre prend sa place. Ainsi va la République sous le ciel du Faso. En toute fraternité burkinabè, Monsieur Raymond (...)

"Reporters du Faso" : Le nouveau-né dans le paysage associatif

 mardi 20 janvier 2004

Ils sont nombreux aujourd’hui à s’intéresser au travail des médias en général et surtout au métier de journaliste, en particulier. Cependant comme dans tout corps, les vertus fondamentales telles l’éthique et la déontologie ne sont toujours pas maîtrisées par tous. Pour juguler le problème, un cadre de lutte pour la promotion du métier de voir le jour : l’association Reporters du Faso.
"Un arbre vient d’être planté. Nous l’avons baptisé Association Reporters du Faso. Il peut mourir si vous ne lui apportez (...)

SIDA : Association African Solidarité ouvre Laafi FM

 mardi 20 janvier 2004

Le 31 décembre 2003, l’Association African Solidarité (AAS) a réalisé un de ses projets cher aux membres. A Zorgho dans la province du Ganzourgou, AAS a inauguré une radio FM, un outil de communication de proximité et grand public indispensable à la lutte contre le VIH-SIDA et pour le changement de comportement.
Les habitants de la ville et ses environs trouveront des informations variées sur le VIH-SIDA, les endémies et les autres phénomènes socioculturels pour améliorer la santé des populations. La (...)

Vœux aux Editions Sidwaya : Sous le signe de l’identification

 lundi 19 janvier 2004

Le personnel des Editions Sidwaya a présenté à la Direction générale, ses vœux de santé et de prospérité. C’était le 16 janvier 2004 au siège de l’organe de presse. La cérémonie a connu la participation d’invités venus du monde de la communication et d’artistes-musiciens.
L’année 2004 a été placée sous le signe de l’identification aux Editions Sidwaya. La cérémonie de présentation de vœux du 16 janvier 2004 a été une occasion pour le Directeur général, Michel Ouédraogo d’appeler ses agents à s’identifier à Sidwaya (...)

La Haute autorité des médias congolaise (RDC) à Sidwaya

 vendredi 16 janvier 2004

Née il y a à peine six mois, la Haute autorité des médias (HAM) de la République démocratique du Congo veut grandir sur des bases solides. Trois de ses membres, accompagnés d’un expert de l’Institut PANOS de Paris viennent s’inspirer de l’expérience du Burkina. Ils ont rendu hier jeudi visite aux Editions Sidwaya.
Messieurs Jean-Pierre Lola Kisanga 3e vice-président de la HAM, Imana Ingulu rapporteur général, Banza Ilunga Tiefolo, conseiller en communication et presse au cabinet du président de la HAM, (...)

Rires et déboires de l’audiovisuel burkinabé

 jeudi 15 janvier 2004

Fer de lance de la production audiovisuelle ouest-africaine, les industries culturelles burkinabés restent tout de même confrontées à d’épineux problèmes en matière de diffusion et de formation professionnelle. Pour parer à ces difficultés, la société Jovial’Productions travaille à une intégration verticale de la filière. Interview d’Oumarou Sanfo, administrateur général.
Si le Burkina est la vitrine de l’audiovisuel ouest-africain, il n’en demeure pas moins que le secteur pâtit de certains manques qui (...)

An dix de Radio Taanba de Fada : Le président du CSI participe à la célébration

 jeudi 15 janvier 2004

Sur invitation du promoteur de Radio Taanba, le président du Conseil supérieur de l’information (CSI), M. Luc Adolphe TIAO a participé, le 10 janvier 2004 à Fada, à une cérémonie commémorative du Xe anniversaire de la station.
Le président Tiao a prononcé à cette occasion, une allocution en présence du Grand chancelier des Ordres burkinabè, le colonel Mamadou Djerma, du ministre de l’Education de base et de l’Alphabétisation, M. Mathieu Ouédraogo, du ministre des Postes et Télécommunications, M. Justin (...)

Coopération nippo-burkinabè : La radio nationale bientôt en numérique

 mercredi 14 janvier 2004

Une délégation japonaise conduite par le parlementaire Kazunori Tanaka a visité en compagnie du ministre de l’Information, les locaux de la radiodiffusion nationale, mardi 13 janvier 2004. Une occasion pour mesurer l’état d’avancement des travaux d’équipement des studios que finance le gouvernement nippon.
Il y a quelques années, lors du Sommet du G8 à Okinawa, le Japon accordait la priorité au Burkina Faso dans le cadre du combat du fossé numérique entre les pays du Nord et ceux du Sud. Après la (...)

Télécommunications au Burkina : le mobile en concurrence réglementée

 jeudi 8 janvier 2004

Comme ailleurs, le réseau du téléphone fixe souffre d’une faible télédensité et un coût élevé des communications. La privatisation de l’Onatel est d’actualité mais n’est pas synonyme de libéralisation. La téléphonie mobile, quant à elle, fait l’objet d’une concurrence réglementée.
La télédensité s’établissait fin 2002 à 1,41 téléphone pour 1000 habitants. Le taux est encore plus faible en zone rurale : 3 940 télécentres privés et cabines publiques, soit 0,3 pour 1 000 habitants. En 2001, le total des recettes provenant (...)

Burkina Faso : la presse et l’effet « Zongo »

 mardi 6 janvier 2004

(MFI) L’affaire Norbert Zongo a durablement ébranlé la presse du Burkina. Elle l’a aussi libéré de certaines de ses hantises. Cinq ans après les faits, le paysage médiatique du pays semble en voie de stabilisation.
S’il n’y avait eu « l’affaire », parlerait-on du Burkina Faso ? Dans une Afrique si souvent livrée aux crises, le pays des Hommes intègres fait figure d’un îlot plutôt calme. Le président Blaise Compaoré dirige, son parti règne, sur une scène politique qui est un dosage subtil d’autoritarisme et (...)

« La presse ne doit pas véhiculer la rumeur »

 vendredi 2 janvier 2004

Serge Théophile Balima est directeur du Centre d’expertise et de recherche africain sur les médias et la communication (CEREAM)de l’université de Ouagadougou. Dans le cadre d’un dossier réalisé en mai dernier sur la liberté de la presse au Burkina, il parle ici de la pratique du journalisme dans les médias burkinabè.
(LCPF) : En tant que spécialiste de la communication, comment appréciez-vous les différents textes régissant la presse au Burkina ?
Serge Théophile Balima (STB) : D’une manière générale, (...)

Politique nationale de communication : Impulser une nouvelle dynamique de développement

 mercredi 31 décembre 2003

Le Burkina Faso a engagé depuis plus d’une décennie, une série de réformes économiques en vue de mettre le pays sur la voie de la croissance pour réduire la pauvreté et assurer un développement durable et intégral de l’homme. Mais nombre de politiques nationales mises en œuvre dans ce cadre présentent des résultats assez limités dus en partie à l’absence d’une communication participative. C’est alors que le 14 novembre 2001, le gouvernement a adopté en Conseil des ministres la Politique nationale de (...)

Pages : 0 | ... | 3040 | 3060 | 3080 | 3100 | 3120 | 3140 | 3160 | 3180 | 3200 | 3220

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 22/01/2018

ARR : 7-1-9-15 NP : 00
ORD : 906 000
DES : 75 500

C G : 16 000
C P A : 3 500
C P B : 2 000
C P C : 8 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés