Accueil > Actualités > DOSSIERS > Insurrection populaire

Dernier ajout : 15 mai.

Procès du gouvernement Tiao : Encore suspendu, en attendant la décision du conseil constitutionnel

 mardi 16 mai 2017

Le procès du gouvernement Luc Adolphe Tiao, après un troisième renvoi, a repris ce lundi 15 mai 2017 au palais de justice de Ouagadougou. Mais pas pour longtemps. Les avocats de la défense ayant introduit des requêtes d’inconstitutionnalité auprès du Conseil constitutionnel, la Cour a finalement suspendu ses travaux en attendant la décision de l’institution que dirige Kassoum Kambou. Le Conseil constitutionnel qui a un délai d’un mois maximum pour statuer.
Le 8 mai dernier, les avocats de la défense (...)

Haute Cour de Justice du Burkina Faso : Le procès équitable est de l’intérêt de tous

 lundi 15 mai 2017

Le lundi 8 mai 2017, la Haute Cour de Justice a renvoyé le procès des ministres du dernier gouvernement du Président Blaise COMPAORE au lundi 15 mai afin que ceux-ci constituent de nouveaux conseils pour les assister. L’ensemble de leurs avocats venait de se retirer de la salle d’audience pour protester contre la violation de la Constitution par la Haute Cour de Justice.
« Nous ne pouvons pas nous reconnaitre dans cette justice qui méprise la Constitution, les textes internationaux et les droits (...)

La Haute Cour de Justice victime des incohérences de la transition et de la justice politique

 samedi 13 mai 2017

La Haute Cour de Justice est victime de malformations congénitales qui handicapent son fonctionnement, faisant honte à la justice et au pays.
C’est une juridiction politique d’exception qui, par nature, ne peut produire et défendre une justice équitable. C’est à dire une justice qui s’administre en toute indépendance et impartialité et qui respecte les droits de la défense.
Pourtant la constitution et bien de traités signés et ratifiés par le Burkina l’exigent. C’est en 2015 sous la transition que des (...)

Concours international d’architecture pour la conception d’une œuvre du mémorial Thomas Sankara : Top ! C’est parti pour les inscriptions

 mercredi 10 mai 2017

L’Association comité international mémorial Thomas Sankara vient de lancer le concours international pour la conception d’une œuvre architecturale du mémorial Thomas Sankara qui sera implantée sur le site principal du Conseil de l’entente. Il s’étale sur deux mois, c’est-à-dire du 11 mai au 26 juillet 2017. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse, ce mercredi 10 mai 2017 à Ouagadougou.
Suite aux décisions prises par l’assemblée générale lors du lancement officiel du projet de (...)

Haute cour de justice : Harouna Dicko en appelle au respect de l’article 25 de la Constitution

 mardi 9 mai 2017

La Haute cour de justice est une institution constitutionnelle compétente pour :
connaître des actes commis par le Président du Faso dans l’exercice de ses fonctions et constitutifs de haute trahison, d’attentat à la Constitution ou de détournement de deniers publics ;
juger les membres du gouvernement en raison des faits qualifiés de crimes ou délits commis dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de leurs fonctions.
Bien qu’étant une juridiction spécifique en marge des juridictions de (...)

Procès du dernier gouvernement Tiao : Abandonnés par leurs avocats, Luc Adolphe Tiao et ses ministres ont 72h pour en trouver d’autres

 mardi 9 mai 2017

Le procès du dernier gouvernement du régime de Blaise Compaoré a repris ce lundi 8 mai 2017. Dès la réouverture, le voltage du ton qui régissait les débats entre les avocats de la défense et la Haute Cour de justice, laissait transparaitre ce qui allait suivre. C’est à dire un troisième renvoi. Dénonçant une violation flagrante du droit de la défense, les avocats se sont déportés. Et en attendant la reprise du procès le lundi 15 mai 2017, les accusés ont un délai de 72h pour se trouver un conseil.
Une (...)

Reprise du procès du gouvernement Tiao : Les avocats de la défense dénoncent une violation de la loi

 mardi 9 mai 2017

Dans la déclaration commune ci-après, les avocats de la défense dans le procès du dernier gouvernement de l’ex président Blaise Compaoré, donnent les raisons de leur décision de ne plus prendre part aux audiences.
Ce jour 08 mai 2017, la défense des accusés a soumis à la Haute Cour de Justice deux exceptions d’inconstitutionnalité dans le cadre du procès des ministres du gouvernement de Monsieur Luc Adolphe TIAO, lui demandant de surseoir à statuer et de saisir le Conseil Constitutionnel de ces (...)

Déclaration du collectif des avocats des accusés, poursuivis devant la haute cour de justice

 lundi 8 mai 2017

Initialement prévu pour se tenir le jeudi 27 avril 2017 au Palais de justice de Ouagadougou, le procès des ex-ministres du Gouvernement TIAO, a été renvoyé au 04 mai 2017 où les débats ont été ouverts.
A ce procès, deux des accusés en l’occurrence messieurs Baba DEME et Baba HAMA n’avaient pas pu chacun s’attacher les services d’un Avocat.
S’agissant d’une matière criminelle, où la présence de l’avocat auprès de l’accusé est obligatoire, le président de la Haute Cour de Justice a saisi le Bâtonnier de (...)

Procès gouvernement Tiao 3 : La Haute Cour de Justice dénonce la "mauvaise foi" de certains avocats

 lundi 8 mai 2017

Dans le cadre du procès en cours devant la Haute Cour de Justice, certains avocats, de mauvaise foi ou par méconnaissance des règles régissant l’intervention de l’avocat en matière pénale, notamment la notion d’assistance, tentent de faire croire à l’opinion publique nationale et internationale la volonté délibérée de la Haute Cour de justice de violer les droits de la défense.
Nous tenons à préciser et à réaffirmer l’attachement de la procédure pénale Burkinabé au respect du principe des droits de la (...)

Procès gouvernement Tiao 3 : Nouveau rendez-vous pour le 8 mai prochain

 vendredi 5 mai 2017

« Même si le procès est reporté 40 000 fois, ils finiront pas juger », clame Victor Pouahoulabou, président des familles des victimes de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, rencontré peu avant l’ouverture de l’audience. Ouvert mercredi dernier, le procès du gouvernement Tiao 3 a effectivement repris ce jeudi 4 mai 2017, conformément à son renvoi. Mais, il sera de nouveau renvoyé au lundi 8 mai prochain, sur requête des avocats commis d’office aux ex-ministres Baba Hama et Baba (...)

Procès de Blaise Compaoré : « C’est trop grave de museler un avocat », Me Pierre-Olivier Sur

 vendredi 5 mai 2017

S’il y a bien une personne qui était sous les feux des projecteurs, ce jeudi, au procès du dernier gouvernement de Luc Adolphe Tiao, c’est bien le bâtonnier Pierre-Olivier Sur, l’un des avocats de Blaise Compaoré. A l’ouverture du procès, il s’est présenté en tant qu’avocat défenseur avant de devenir observateur.
A l’appel des prévenus par le président de la Haute Cour de Justice, Mathieu Ouédraogo, tous répondent « présents » en se mettant debout. A l’appel de Blaise Compaoré (en tant qu’ancien ministre de (...)

Composition de la Haute Cour de Justice : « Irrégulière », selon les avocats du gouvernement TIAO 3

 vendredi 5 mai 2017

A la suite d’une requête des conseils de Baba Démé et Baba Hama, le procès du dernier gouvernement de Luc Adolphe Tiao a été renvoyé une seconde fois au lundi 8 mai à 9h. Ce jeudi 4 mai, un groupe d’avocats s’est attaqué à la composition de la Haute Cour de Justice, qu’il juge « irrégulière » du fait que cette juridiction compte en son sein un Magistrat de grade exceptionnel issu du Conseil d’Etat mais nommé par le président de la Cour de Cassation.
Conformément à la Constitution, la Haute Cour de justice (...)

Comparution des ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré : Le procès de la vérité

 lundi 1er mai 2017

« Mieux vaut être vaincu en disant la vérité que de vaincre avec le mensonge. » Proverbe italien. Le 27 avril 2017 s’est ouvert le procès de 32 ministres du dernier gouvernement du Président Blaise COMPAORE devant la Haute Cour de Justice dont 25 comparants, poursuivis pour complicité de coups et blessures volontaires et complicité d’homicides volontaires.
La Haute Cour de Justice est une juridiction politique d’exception et il n’est pas excessif de penser que dans le schéma retenu par les tenants du (...)

Burkina Faso : Le Procès des vaincus d’Octobre ajourné

 lundi 1er mai 2017

La loi 2005-02/PRES/PM/SECU/MATD/DEF/MJ du 31 janvier 2005 est querellée par la Haute Cour de Justice du Burkina Faso. Pourquoi ? Parce que son application est l’objet de la poursuite et mise en accusation. En logique générale, l’on en déduit qu’appliquer une loi, cette loi est désormais une infraction au Faso. L’absurdité frappe désormais le recours à cette loi.
Il s’ensuit que, jurisprudence oblige, les clients statutaires désignés par ladite loi que sont le Président du Faso, les Ministres sont (...)

Procès du dernier gouvernement de Blaise Compaoré : Matinée de retrouvailles au palais de justice, le dossier renvoyé au 4 mai

 jeudi 27 avril 2017

Le procès historique de tous les membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré, s’est ouvert ce 27 avril au palais de justice de Ouagadougou. Poursuivis pour « complicité d’homicides volontaires », « coups et blessures volontaires », le chef du gouvernement de l’époque, Luc Adolphe Tiao et certains ministres étaient présents dans le box des accusés. Mais comme cela était prévisible, à peine débuté, le procès a été renvoyé au 4 mai prochain. Pour cause, la rentrée du barreau burkinabè.
Chaudes poignées (...)

Jugement du dernier gouvernement Tiao : « Un procès historique » selon, un responsable du CDP

 jeudi 27 avril 2017

Après le renvoi du procès du dernier gouvernement de Luc Adolphe Tiao pour le jeudi 4 mai 2017, nous avons recueilli les sentiments de quelques acteurs politiques et de la société civile. Si certains n’en n’ont cure de l’issue du procès, d’autres par contre disent avoir confiance en la justice pour la manifestation de la vérité.
Procès politique ou historique, c’est selon. Pour Tahita Salifou, secrétaire national adjoint chargé de la mobilisation de la jeunesse du Congrès pour la démocratie et le (...)

Procès du gouvernement Luc Adolphe TIAO : 26 des 34 accusés attendus devant la Haute Cour de justice ce 27 avril 2017

 jeudi 27 avril 2017

C’est ce jeudi 27 avril 2017 à 9 heures que s’ouvre devant la Haute Cour de justice le procès du dernier gouvernement du Premier ministre Luc Adolphe TIAO qui a été renversé par l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. 26 des 34 ministres devraient être effectivement dans la salle d’audience du Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre aux faits qui leur sont reprochés.
En rappel, c’est la résolution No 29-2015/CNT du 16 juillet 2015 du Conseil national de la Transition qui a (...)

Procès du Gouvernement Luc Adolphe TIAO : L’UNIR/PS invite tous les juges de la Haute Cour de Justice au respect de leur serment

 jeudi 27 avril 2017

Peuple du Burkina Faso, Démocrates et patriotes, L’holocauste de Sapouy, perpétré le 13 décembre 1998 avec l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et de ses compagnons a constitué l’élément déclencheur de la crise révolutionnaire qui a secoué notre pays, le Burkina Faso.
Cette crise, a contraint le peuple à s’organiser autour du Collectif des Organisations Démocratiques de Masse et de Partis Politiques (CODMPP) pour mener la lutte populaire à partir d’une plate-forme d’action.
Avant cette crise socio (...)

Procès des membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré : Les attentes de certains Burkinabè

 jeudi 27 avril 2017

Ce jeudi 27 avril 2017 dans la salle d’audience du Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou, débute le procès du dossier de l’insurrection populaire. Les membres du dernier gouvernement de Luc Adolphe TIAO, dont l’ancien président Blaise COMPAORE alors ministre de la défense nationale et des anciens combattants, sont poursuivis pour « complicité d’homicide volontaire » et « coups et blessures volontaires », en raison de leur participation au conseil extraordinaire des ministres du 29 octobre 2014. Ils (...)

Procès du Gouvernement Luc Adolphe Tiao : Pour le CDP, c’est « un règlement de comptes politiques, sous la forme d’une parodie de justice »

 mercredi 19 avril 2017

À en croire le récent communiqué publié par le Parquet général près la Haute Cour de Justice, cette juridiction d’exception prévoit d’ouvrir, le 27 avril 2017, le procès collectif des membres du dernier Gouvernement du Président Blaise Compaoré.
Ces ministres, avec à leur tête le Premier Ministre Beyon Luc Adolphe TIAO, sont poursuivis sous le chef d’accusation de " complicité d’homicides volontaires" et de " coups et blessures volontaires " , pour avoir participé le 29 octobre 2014 à un Conseil des (...)

Pages : 0 | 20 | 40

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 28/05/2017

ARR : 15 - 6 - 7 - 10 - 2 NP : 01
ORD : NEANT
DES : 799 500
QUARTE V : 105 000
BONUS : 26 000

C G : 24 000
C P A : 5 000
C P B : 20 000
C P C : 4 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés