Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie

Dernier ajout : 12 décembre.

Bobo-Dioulasso : Des groupes de résistances installés dans les secteurs et principales entrées de la ville

 vendredi 18 septembre 2015

Le couvre-feu décrété par le Conseil National pour la Démocratie, présidé par le général Gilbert Diendéré n’a pas été respecté à Bobo-Dioulasso dans la soirée du 17 septembre. Réunis à la place Tiefo Amoro, représentants de partis politiques (MPP et UPC) et organisations de la société civile ont informé de la mise en place des groupes de résistance dans les différents secteurs et les principales entrées de la ville. Ils ont également réitéré l’appel à la mobilisation pour faire échec à la forfaiture du Régiment de (...)

Carburant à Ouagadougou : Les bonnes affaires des vendeurs ambulants

 vendredi 18 septembre 2015

Plus rien ne va dans la capitale burkinabè après le passage en force du Régiment de sécurité présidentiel à la tête de l’Etat, ce jeudi 17 septembre 2015. « Une transition dans la transition », c’est le terme utilisé par des manifestants la veille, pour qualifier ce qu’ils redoutaient : un coup d’Etat. A Ouagadougou, plusieurs stations-services sont fermées. Le carburant se fait rare et les citoyens sont obligés de se ravitailler auprès de « vendeurs par terre ». Un commerce qui semble bien marcher pour (...)

L’Union européenne pour le retour à la transition politique

 vendredi 18 septembre 2015

Déclaration de la Haute représentante/Vice-présidente, Federica Mogherini, sur le coup d’Etat au Burkina Faso
Le coup d´Etat survenu au Burkina Faso constitue une atteinte inacceptable au processus de Transition en cours. Le pouvoir doit être remis immédiatement et sans conditions aux autorités civiles afin d’assurer le retour à la transition politique, en accord avec la Constitution du Burkina Faso et la Charte de la Transition.
Nous appelons également à la libération sans délais du Président (...)

Général de brigade Gilbert Diendéré : De l’ombre à la lumière !

 vendredi 18 septembre 2015

« Golf ». C’est aussi sous ce sobriquet qu’est connu celui-là qui, depuis les premières heures de ce jeudi, 17 septembre 2015, s’est proclamé nouvel homme fort du Burkina. Finalement ! L’histoire a donné raison à ces observateurs qui, depuis les premiers moments de la transition (et suite à ce qu’ils ont qualifié de « clash » entre le Général de brigade et son numéro 2, Isaac Yacouba Zida) ont vu en lui (Diendéré), celui-là sur lequel repose l’« état de santé » de la transition.
Après plusieurs crises qui (...)

Afrique : La fin du pouvoir des prétoriens

 vendredi 18 septembre 2015

Des soldats n’ont pas compris la marche du monde à Ouagadougou. Déformation professionnelle oblige, ils ont pensé que le muscle primait sur le cerveau. Le propre de l’erreur, c’est que l’auteur se rend compte de sa bévue après coup. A Ouagadougou, ça va plus loin. Car, c’est toute la classe politique africaine qui est concernée, tiraillée, interpellée par ces événements.
Il faut toujours écouter les fous. Ou alors les imbéciles pouvant passer pour des fous de proximité. A défaut, il faut entendre le chant (...)

Déclaration du SYNADEC sur la situation nationale

 vendredi 18 septembre 2015

Depuis la journée du 16 septembre 2015, notre pays traverse la plus grave crise de la transition marquée par l’incertitude et la confusion totale. A l’origine de celle-ci, l’irruption d’éléments du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) aux environs de 14h30 mn dans la salle du Conseil des Ministres qui se tenait à Kosyam, la Présidence du Faso. Ces éléments du RSP ont pris en otage le Président du Faso, son excellence Monsieur Michel Kafando, ainsi que des membres du gouvernement. Après des heures de (...)

Françoise Toé, candidate indépendante à l’élection présidentielle, en appelle à la mobilisation générale

 vendredi 18 septembre 2015

Comme beaucoup de mes compatriotes, j’ai appris avec surprise et consternation, l’arrestation du Président de la Transition, Michel Kafando, du Premier Ministre Isaac Zida, ainsi que d’autres ministres, par des militaires appartenant au Régiment de sécurité présidentielle (RSP).
Je condamne fermement cette tentative de coup d’état perpétré par ces éléments dont l’objectif est de porter un coup d’arrêt à la Transition qui est en train de s’achever avec l’organisation d’un double scrutin, présidentielle et (...)

Le Faso Autrement demande le rétablissement des institutions de la République

 vendredi 18 septembre 2015

La direction politique du parti Le Faso Autrement condamne le coup d’état survenu au Burkina Faso le mercredi 16 septembre 2015 et la rétention du Chef de l’Etat, du Chef du Gouvernement ainsi que des membres du gouvernement de transition.
Il appelle par ailleurs les auteurs dudit acte à rétablir incessamment les institutions de la république et ce afin de permettre leur bon fonctionnement.
Il exhorte aussi l’ensemble des militants et toute la population à rester mobilisé et à faire preuve de (...)

France : Le Collectif contre la confiscation de la démocratie appelle à une manifestation devant l’ambassade du Burkina

 vendredi 18 septembre 2015

Le Collectif Contre la Confiscation de la Démocratie au Burkina Faso condamne avec la dernière énergie le coup d’État militaire perpétré par le Régiment de Sécurité Présidentielle, faisant basculer le peuple burkinabè dans une période des plus sombres de son histoire.
Dans notre déclaration du 23 mars 2015 exigeant la dissolution du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP), nous disions ceci : « L’immixtion dans la gestion des affaire de l’État, les tentatives de caporalisation du pouvoir transitoire en (...)

Amnesty International : Il faut que l’armée libère les dirigeants détenus et s’abstienne de réprimer violemment les manifestations

 vendredi 18 septembre 2015

Il faut que la garde présidentielle du Burkina Faso cesse d’avoir recours à la force meurtrière, aux coups et à toute autre forme de violence pour réprimer les manifestations et qu’elle libère les membres du gouvernement de transition qui sont détenus arbitrairement, a déclaré Amnesty International en apprenant que des manifestants avaient été frappés et avaient essuyé des tirs à la suite du coup d’État du 17 septembre.
Des manifestations de grande ampleur s’annoncent en réaction à la dissolution du (...)

Situation nationale : Le Mouvement Soyons Sérieux appelle à un dialogue politique national

 vendredi 18 septembre 2015

Depuis l’après midi du mercredi 16 septembre 2015, la transition vie une nouvelle crise avec la prise en otage du Président KAFANDO, du Premier ministre ZIDA et de certains membres du gouvernement par des éléments du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP). La nuit du 16 au 17 septembre a été marquée par des tirs sporadiques de coups de feu dans les quartiers de Ouagadougou, plongeant les populations dans la torpeur et la psychose.
Pendant que les mobiles de cette quatrième irruption du RSP dans la (...)

Les syndicats des greffiers condamnent des actes rétrogrades

 vendredi 18 septembre 2015

Les 30 et 31 octobre 2014, le peuple burkinabè a marqué positivement l’histoire de l’Afrique et du monde entier en mettant fin à la tentative de Blaise COMPAORE de modifier l’article 37 de la Constitution. Ce qui a conduit à la mise en place des institutions de la transition. Les autorités de la transition avec tout le peuple ont conduit jusqu’à alors le processus vers l’organisation d’élections libres et transparentes afin de permettre au Burkina de renouer avec la démocratie.
C’est avec (...)

Côte d’Ivoire : Le Mouvement N23 condamne un acte de terrorisme

 vendredi 18 septembre 2015

Depuis l’avènement de la transition suite au soulèvement populaire des 30 et 31 octobre 2014, certains compatriotes qui, pour des raisons qui leurs sont propres, n’ont pas entériné le nouveau virage démocratique que notre peuple a souverainement dessiné pour son avenir prenant ainsi son destin en main.
Cette position que nous qualifions de négationnisme notoire de la démocratie, les a poussés, à quatre reprises, à prendre en otage la transition politique en cours, ses institutions et un peuple de plus (...)

Le PAREN invite l’Armée à assumer ses responsabilités

 jeudi 17 septembre 2015

Le Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) a décidé de s’illustrer tristement en prenant en otage l’avenir du la nation et celui du peuple Burkinabè. En effet, depuis le mercredi 16 septembre 2015, des éléments du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ont fait irruption dans la salle de conseil des ministres au palais de Kosyam et ont pris en otage le Président de la Transition, son Premier ministre et quelques ministres.
A travers cet acte et des proclamations sans aucune portée, le Régiment de (...)

Entretien de France 24 avec le Général Diendéré après le coup d’État au BURKINA FASO

 jeudi 17 septembre 2015

Coup d’État au Burkina Faso - 1 mort et 60 blessés au principal hôpital de Ouagadougou

 jeudi 17 septembre 2015

Le Balai Citoyen appelle à la résistance populaire

 jeudi 17 septembre 2015

Peuple du Burkina Faso ; La nation burkinabè est en péril ;
Des miliciens du Régiment de la sécurité présidentielle (RSP) ont perpétré un coup de force lors du Conseil des ministres et ont pris en otage le Président du Faso, le Premier ministre, les ministres de la fonction publique celui de l’habitat, tous deux membres de la société civile.
C’est la quatrième fois que les miliciens du RSP dirigés par le capitaine Dao avec comme éminence grise le général Gilbert Diendéré et la complicité du CDP essaient (...)

Déclaration des Burkinabè d´Allemagne : Appel à la résistance

 jeudi 17 septembre 2015

Burkinabè, Burkinabè de l´Allemagne et de la diaspora, Amis du Burkina Faso.
Le RSP (régiment de Sécurité présidentiel), la garde prétorienne de Blaise Compaoré, probablement soutenue par son parti le CDP et leurs affiliés viennent encore de prendre le Burkina Faso en otage et par la même occasion nous plonge dans un climat d´incertitudes. Ces hommes d´un autre siècle, n´ont pas encore compris qu´aujourd´hui l´argument de la force est révolu.
Alors, fils du Burkina l´heure n´est plus à la passivité ni (...)

Le Mouvement Y en a Marre dénonce un acte anti-républicain

 jeudi 17 septembre 2015

Le Mouvement Y en a Marre suit avec consternation les événements douloureux qui se déroulent depuis quelques heures dans le peuple frère du Burkina Faso.
Le peuple Burkinabé s’est révélé récemment au monde par son engagement patriotique, son abnégation et sa ferme volonté de prendre en charge son propre destin, en chassant du pouvoir Blaise Compaoré, pour ouvrir un processus devant lui permettre de revenir à la normalité constitutionnelle, l’Etat de Droit et la République des Citoyens. Les fruits de (...)

Le Groupe International de Soutien et d’Accompagnement à la Transition au Burkina Faso (GISAT-BF) rejette l’interruption du processus démocratique et

 jeudi 17 septembre 2015

Les pays et les organisations membres du GISAT-BF, sous la co-présidence de la CEDEAO, l’Union Africaine et les Nations Unies, condamnent avec la plus grande fermeté le coup d’Etat perpétré par des éléments des forces de défense et de sécurité Burkinabè. Ils rappellent le principe de zéro tolérance aux prises de pouvoir par la force.
Le GISAT-BF rejette l’interruption du processus démocratique et exige la libération des otages détenus depuis le 16 septembre.
Le GISAT-BF réaffirme son plein soutien à la (...)

Pages : 0 | ... | 240 | 260 | 280 | 300 | 320 | 340 | 360 | 380 | 400 | 420

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 18/12/2017

ARR : 7-9-6-3 NP : 00
ORD : 474 000
DES : 35 500

C G : 14 500
C P A : 3 000
C P B : 3 500
C P C : 3 000

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés