Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie

Dernier ajout : 21 juillet.

Abdoul Karim Sango : « C’est abuser des insurgés que de faire croire que Djibrill ne devrait pas bénéficier d’une liberté provisoire »

 mercredi 11 octobre 2017

Dans quel pays sommes nous là ? Le juge rend une décision de justice accordant une liberté provisoire à un citoyen conformément à la loi, on n’est pas content on appelle à manifester sans tenir compte des procédures en la matière.
Mais Djibril a les mêmes droits que tous les citoyens burkinabé et à ce titre il peut bénéficier d’une liberté provisoire si le juge estime que les conditions sont réunies. Et c’est le cas ici quand on examine les motifs allégués. Cette démarche qui pousse a une justice sélective (...)

Burkina Faso : Djibrill Bassolé bénéficie d’une liberté provisoire

 mercredi 11 octobre 2017

Selon plusieurs sources proches du dossier du coup d’État de septembre 2015, le juge de la chambre d’accusations a accordé une liberté provisoire au Général Djibrill Bassolé dans la soirée de ce mardi, 10 octobre 2017 pour des raisons de santé. L’intéressé devrait pouvoir rentrer chez lui ce mercredi 11octobre 2017.
Pour mémoire, c’est depuis le 29 septembre 2015 que le dernier ministre des Affaires étrangères du régime Compaoré est détenu à la Maison d’arrêt et de correction des Armées (MACA) dans le (...)

Nouvelle Alliance du Faso(NAFA) : Le Centre-Nord mobilisé pour la libération de Djibrill Bassolé

 dimanche 8 octobre 2017

La Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) a, au cours d’une rencontre régionale, dans le Centre-Nord, rappelé la détention arbitraire de son leader, Djibrill Bassolé, incarcéré depuis, à la Mai son d’arrêt et de correction des armées (MACA), puis demandé sa libération afin de lui permettre de participer à la construction de son pays, le Burkina Faso.
« Les militants du Namentenga demandent la libération de Djibrill Bassolé », ainsi pouvait-on lire sur certaines banderoles. En effet, à l’instar de cette (...)

Procès du Putsch : L’audience de confirmation des charges (encore) renvoyée au 25 octobre

 vendredi 6 octobre 2017

Les audiences se suivent et se ressemblent au tribunal militaire, dans le cadre du procès du putsch de septembre 2015. Une fois de plus ce 6 octobre 2017, l’audience de confirmation des charges à la chambre de contrôle a été simplement renvoyée au 25 octobre. Cette fois encore, c’est l’absence de certaines pièces ’’essentielles’’ dans le dossier remis aux avocats de la défense, qui en est la raison.
Une audience à huit clos pendant des heures, et au finish un renvoi. Encore. Ce 6 octobre 2017, les (...)

Affaire Djibril BASSOLE : Le juge Burkinabè à l’école de l’honneur et de la responsabilité

 vendredi 6 octobre 2017

Je suis vraiment choqué du comportement des acteurs de la justice militaire Burkinabè. Vraiment avec ce comportement moins digne d’hommes de tenue comment voulez-vous que notre armée soit dynamique ? Quand les officiers refusent de s’émanciper des coups louches cela ne peut qu’affecter le moral de la troupe.Mais passons, tel n’est guère le motif de mon regard…
Voilà plusieurs années (2) que le Général BASSOLE est détenu à la MACA pour des raisons que l’on ne sait jusque-là si ce n’est la claire influence (...)

« Qu’on laisse la justice indépendante faire son travail », Boubacar Kouanda de l’union provinciale des commerçants du secteur informel et ouvriers du Kadiogo

 lundi 2 octobre 2017

L’union provinciale des commerçants du secteur informel et ouvriers du Kadiogo, a tenu à la maison des jeunes de Ouagadougou, non loin de la mairie centrale, une conférence de presse. Conférence de presse qui s’est tenue le samedi 30 septembre, s’inscrit à la suite des différentes sorties des collectifs et associations de commerçants réclamant la libération des généraux Djibril Bassolé et Gilbert Diendéré. Et invite par ailleurs, à laisser la justice indépendante faire son travail.
Depuis un certain temps, (...)

Dossier Djibrill Bassolé : « Deux ans de détention arbitraire et illégale... Trop, c’est trop ! »

 lundi 2 octobre 2017

29 septembre 2015- 29 septembre 2017. Deux ans que Djibrill Bassolé a été arrêté et détenu à la Maison d’arrêt et de correction des Armées (MACA) dans le cadre du putsch. Deux ans de ce que ses partisans ont qualifié de ‘’détention arbitraire et illégale à des fins purement politiques‘’. Vendredi, 29 septembre 2017 à Réo, chef-lieu de la province du Sanguié, sur initiative de jeunes de la localité, des populations ont donné de la voix pour protester contre cette ‘’situation de statu quo’’. De la Maison de (...)

Pr Mahamoudou Dicko, Président par intérim de la NAFA : « Notre silence a des limites et nous exigeons la libération de Djibrill Bassolé »

 samedi 30 septembre 2017

29 septembre 2015- 29 septembre 2017. Cela fait exactement deux ans que le Général Djibrill Bassolé croupit à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA). Arrêté et détenu dans le cadre du putsch perpétré par le Général Gilbert Diendéré et le RSP, il attend toujours son jugement. D’une dizaine de chefs d’inculpations au départ, une seule a finalement (trahison) a été retenue contre lui par le juge d’instruction lors du délibéré du 15 Juin 2017. Pour ses partisans, le Général Bassolé est simplement un (...)

Nouvelle Alliance du Faso : Dossier Djibrill Bassolé, « un cas criard et atypique »

 vendredi 22 septembre 2017

Après plusieurs localités du pays, c’est au tour de la jeunesse militante de la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) de la capitale, Ouagadougou, de donner de la voix pour demander la libération de Djibrill Bassolé, arrêté le 29 septembre 2015 dans le cadre du coup d’Etat du 16 septembre 2015. Mobilisés dans le cadre d’une assemblée générale, les jeunes de ce parti ont, après analyse de la situation, lancé un appel à la « libération immédiate » du général Bassolé. C’était dans la soirée de ce jeudi, 21 (...)

Réconciliation nationale : Un collectif de commerçants appelle à plus d’indulgence vis-à-vis des généraux Bassolé et Diendéré

 mardi 19 septembre 2017

Le Collectif des Associations des Commerçants et Ouvriers du Kadiogo (C.A.C.O.K), a convié les journalistes à une conférence de presse sur la situation nationale, ce mardi 19 septembre 2017, à la bourse du travail.
Le début de cette conférence a été marqué par l’observation d’une minute de silence à l’endroit des dernières victimes des attaques terroristes au Burkina Faso. « Hier, terre de paix où le bonheur de vivre était partagé par tous, le Burkina Faso est devenu un pays de tous les dangers. Les (...)

Résistance au putsch de septembre 2015 : « C’est l’unité spéciale de la gendarmerie qui a facilité l’entrée pratiquement de toutes les troupes à Ouagadougou », Chérif Sy

 mardi 19 septembre 2017

16 septembre 2015 - 16 septembre 2017. Deux ans déjà que le peuple burkinabè opposait une farouche résistance au coup d’Etat de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle dirigé par le général Gilbert Diendéré. Et pour commémorer le deuxième anniversaire de cette grande résistance qui a eu raison du putsch, un comité de jeunes « combattants de la liberté » a organisé une soirée dénommée nuit de résistance au maquis One love café en face du stade du 4 août de Ouagadougou. Une soirée qui a connu la participation de (...)

AN II du Putsch manqué : « Le peuple burkinabè a des convictions ancrées dans la démocratie et l’Etat de droit »

 mardi 19 septembre 2017

Pour commémorer le deuxième anniversaire du coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015, une conférence publique a été organisée le 16 septembre 2017. « Quels enseignements tirer de la résistance pour la consolidation de l’Etat de droit au Burkina Faso ? », s’est sur ce thème que les panélistes se sont entretenus avec le public. La conférence était sous le parrainage du Haut représentant du chef de l’Etat, Chériff Moumina Sy, président du Conseil national de la transition (CNT) au moment du putsch.
Cela fait (...)

« Notre système judiciaire reste toujours incapable de juger dans des délais raisonnables les crimes abominables commis contre le peuple », fait remarquer le MBDHP

 lundi 18 septembre 2017

Ceci est une déclaration du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) à l’occasion du deuxième anniversaire de la résistance populaire au putsch de septembre 2015.
Ce 15 septembre 2017, cela fait deux (2) ans que le peuple burkinabè, dans un sursaut patriotique salvateur, s’est dressé comme un seul homme, pour mettre en échec le projet funeste et cynique de coup d’état du général Gilbert DIENDERE et de l’ex-RSP ; projet qui visait clairement à restaurer le régime déchu de Blaise (...)

An 2 du putsch manqué : Les parents des victimes se recueillent, toujours dans l’attente de la justice

 lundi 18 septembre 2017

Ce samedi 16 septembre 2017, marque le deuxième anniversaire du putsch manqué du Général Gilbert Diendéré. Une tentative qui a fait plusieurs victimes blessées et une quinzaine de morts. En cette date anniversaire, parents et autorités se sont donné rendez-vous au cimetière municipal de Gounghin pour se recueillir.
C’est sous une pluie battante que parents et proches des personnes décédées lors de la résistance à la tentative de coup d’Etat de l’ex-RSP (Régiment de sécurité présidentielle), sont venus se (...)

An II du putsch manqué de septembre 2015 : La Coordination de la société civile de Bobo-Dioulasso réclame justice pour les victimes

 lundi 18 septembre 2017

16 septembre 2015, 16 septembre 2017. Il y a de cela deux ans, jour pour jour que le Burkina Faso a traversé des moments sombres de son histoire politique. Ce à travers le coup d’état manqué du 16 septembre 2015. Pour commémorer l’an II de la résistance que le peuple burkinabè a su opposer à ce coup d’état, la coordination de la société civile de Bobo-Dioulasso (CSC-BD) a prévu une série d’activités dans la ville de Sya, notamment la tenue d’une conférence de presse à la place Tieffo Amoro, le samedi 16 (...)

An II de la Résistance au putsch : Le message du Président du Faso

 dimanche 17 septembre 2017

Voici le message à la nation de Son Excellence Monsieur le Président du Faso à l’occasion de la commémoration du deuxième anniversaire de la résistance au putsch du 16 septembre 2015.
Chers compatriotes ;
Démocrates et patriotes du Burkina Faso La journée du 16 septembre qui marque le deuxième anniversaire de l’héroïque résistance de notre peuple au putsch de 2015, m’offre l’occasion de saluer la mémoire de nos martyrs tombés sur le champ d’honneur pour préserver notre dignité et promouvoir les idéaux de (...)

An II de la Résistance au putsch : Déclaration de la coalition Dytanié

 samedi 16 septembre 2017

Le 16 septembre 2015, pendant que le peuple burkinabè s’acheminait vers les derniers actes de la transition, il apprend aux environs de 14h que le conseil des ministres de ce jour a été brutalement interrompu par des soldats de l’ex régiment de sécurité présidentielle qui perturbaient pour la quatrième fois la bonne marche de la transition.
La nouvelle de l’arrestation du président de la transition, son Excellence Michel KAFANDO, ainsi que celle de son Premier ministre et de bien d’autres ministres (...)

Putsch manqué : La mise en accusation pour le 6 octobre

 samedi 16 septembre 2017

La Chambre de contrôle de la Justice militaire a reporté au 6 octobre 2017 l’audience de mise en accusation des personnes inculpées dans l’affaire du coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015. L’information leur a été notifiée ce vendredi 15 septembre 2017.
Les rounds d’observation se prolongent dans l’affaire du coup d’Etat manqué du 16 septembre 2017. En effet, convoqués pour leur mise en accusation, les inculpés ont été informés du report de l’audience, sur la demande de leurs conseils, au 6 octobre (...)

Putsch du CND : Revivez le film des événements avec Lefaso.net

 samedi 16 septembre 2017

Le 16 septembre 2015, dans l’après-midi, éclatait ce qu’on pensait être un énième mouvement d’humeur du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) et qui se révèlera comme « le coup d’Etat le plus bête du monde » selon l’étiquette qui lui est désormais collée. Si sous la pression des militaires notre rédaction, comme beaucoup d’autres, a dû fermer son siège pendant quelques jours, nous sommes restés au cœur de l’information pour faire vivre ces événements minute par minute dans notre rubrique « Flash Info ». Nous (...)

An 2 du putsch du CND : L’UPC demande à la justice de faire la lumière sur cette période sombre

 samedi 16 septembre 2017

Vaillant peuple du Burkina Faso, Ce 16 septembre 2017, notre pays commémore le deuxième anniversaire de la Résistance victorieuse face au putsch du Conseil National pour la Démocratie (CND)
Ce 16 septembre 2017, notre pays commémore le deuxième anniversaire En ce moment de souvenir, l’Union pour le Progrès et le Changement a une pensée très pieuse à l’endroit de nos martyrs, des blessés et de toutes les autres victimes du putsch manqué. Aux forces armées nationales et aux autres forces vives dont les (...)

Pages : 0 | ... | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | ... | 520

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 20/07/2018
ARR : 4 - 6 - 3 - 1 - 12 NP : 00
ORD : 3 789 500 FCFA
DES : 49 000 FCFA
TIERCE V :
COUPLE V :
C G : 7 000
C P A : 2 000
C P B : 2 000
C P C : 9 000

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés