Accueil du site > Actualités > DOSSIERS > FESPACO 2013 : 23 février au 02 mars

Dernier ajout : 7 avril 2013.

FESPACO 2013 : Pazouknam Jean-Baptiste Ouédraogo fête son trophée avec ses camarades de l’ISIS

Le lauréat du meilleur film de fiction des écoles de cinéma au FESPACO 2013 continue d’être fêté. Le vendredi 05 avril, c’est le bureau des étudiants de l’Institut supérieur de l’image et du son (ISIS) qui a organisé une cérémonie au sein dudit institut pour féliciter officiellement leur camarade, Pazouknam Jean-Baptiste Ouédraogo. A l’occasion, le lauréat a annoncé une tournée dans les différents organes de presse dès ce lundi pour présenter son trophée et leur dire merci pour l’accompagnement dont il a (...)

Fespaco/Bobo : Les Bobolais ont « raffolé » les films

Bobo-Dioulasso a eu son festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) du 7 au 10 mars 2013. Quatre jours d’extase, les cinéphiles bobolais s’en sont procurés avec la projection des films primés à Ouagadougou. Au total, 36 films ont été projetés sur les écrans de l’Institut français et du ciné Sanyon. Retour sur ce rendez-vous cinématographique à Sya. Les véritables informations sont venues de Ouagadougou, le jour même de l’ouverture du Fespaco à Bobo. Le comité local d’organisation, avec pour (...)

FESPACO 2013 : Gros plan sur le podium de la 23e édition

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) se déporte à Bobo-Dioulasso du 07 au 10 mars 2013, seulement cinq jours après avoir refermé ses portes dans la capitale. FESPACO/Bobo se veut une tribune de promotion des films primés à la biennale du cinéma africain. Zoom sur le podium du FESPACO 2013. C’est le film Tey/Aujourd’hui d’Alain Gomis qui a remporté le prestigieux étalon de Yennenga, et l’étalon de bronze est allé à La Pirogue de Moussa Touré. Entre ces deux (...)

FESPACO/Bobo : 36 films seront projetés

Le comité d’organisation du FESPACO/Bobo était face à la presse ce jeudi 07 mars 2013 à Bobo-Dioulasso. Il s’agissait pour le délégué général Michel Ouédraogo et son staff d’informer les journalistes sur l’organisation du FESPACO/Bobo et de demander leur collaboration. FESPACO/Bobo démarre officiellement ce jeudi 07 mars 2013 par une cérémonie officielle au palais de la culture de Bobo-Dioulasso. En marge de l’évènement Michel Ouédraogo, le délégué général du Festival panafricain du cinéma et de la (...)

Fespaco décentralisé : Est-ce parce que c’est Bobo ?

L’organisation d’un Fespaco bis dans le cadre de la tenue de la 23ème édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) à Bobo-Dioulasso n’est pas digne d’une ville que l’on chante à tout vent, culturelle. Ce n’est pas parce que le Comité régional n’a pas voulu travailler, mais en réalité, il ne savait trop quoi faire. En effet, on sait bien que le rendez-vous du cinéma africain, depuis 46 ans se tient Ouagadougou dans la capitale politique du pays. On sait également que des tentatives de (...)

Saint Pierre Yaméogo : « J’ai été censuré par le FESPACO »

Cinéaste burkinabè très connu, Sakama Pierre Yaméogo alias Saint Pierre Yaméogo n’a pas sa langue dans sa poche. Beaucoup le savent. Après avoir soumis son dernier long métrage, « Bayiri » ou le retour au bercail, en compétition au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui s’est déroulé du 23 février au 2 mars 2013, il a vu son film rejeté par le comité de sélection. Dans cette interview, il livre ses sentiments et donne son appréciation, « Tey », qui a remporté l’Etalon (...)

MAGIC SYSTEM AU STADE DU 4 AOUT : Une symphonie totalement inachevée

Annoncé comme l’attraction principale pour la clôture officielle du 23e Fespaco, le groupe de musique ivoirien Magic System n’a finalement pas pu s’exprimer totalement. Prenant ainsi à contre-pied le public qui attendait autre chose que quelques minutes de prestation. En arrivant au stade du 4 août ce soir du 2 mars 2013, ils sont nombreux les spectateurs qui s’attendaient sans doute à communier avec le groupe Magic system. Du reste, la carte de visite brandie par Asalfo et son équipe plaidaient (...)

Colin DUPRE, Historien et écrivain français, auteur de « Fespaco, une affaire d’Etat » : Le Fespaco gagnerait à plus s’autonomiser sur le plan administratif

Les ouvrages sur le cinéma africain en général et sur l’expérience burkinabè en particulier ne se rencontrent pas tous les jours. Et Colin Dupré, un jeune historien français s’est attaqué à ce défi. Il y est parvenu en mettant sur le marché du livre, un ouvrage à succès, intitulé « Fespaco, une affaire d’Etat ». Nous l’avons rencontré à la veille de la clôture de la 23e édition de la biennale du cinéma africain L’histoire de cet ouvrage qui, en peu de temps, s’est arraché comme de petits pains aussi bien en (...)

FESPACO à Bobo : C’est du 07 au 10 mars 2013

Le FESPACO Bobo commencera avec le film « Tey », étalon d’or de Yennega de la 23ème édition du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou. En marge de l’évènement, le directeur régional du ministère de la Culture et du Tourisme des Hauts-Bassins, Bakary Alexandre Sanou nous a accordé une interview. Lisez plutôt. Lefaso.net : Pourquoi un Fespaco de Bobo ? Bakary Alexandre SANOU : Le Fespaco de Bobo a pour ambition de permettre au bobolais de vivre le Fespaco. Il permet donc aux (...)

Fespaco Bobo : Du cinéma dans une ville sans salle

Dans quelques heures seulement, la ville de Guimbi Ouattara aura son « Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou » (Fespaco). Comme le jour et la nuit, Bobo-Dioulasso ne connaîtra certainement pas l’effervescence qu’a eue Ouagadougou lors du rendez-vous du cinéma. Elle se contentera simplement de faire découvrir, du 7 au 10 mars 2012, une projection d’une vingtaine de films des palmarès de la 23é édition du Fespaco. Et dans quelles salles ? « Dans les années 1974 et 1980, si tu venais à (...)

« Moi Zaphira », d’Apolline Traoré : Le public a adoré, pas les critiques de cinéma

Sur la vingtaine de films en compétition pour l’étalon de Yennenga, un intéressait particulièrement le public burkinabè. Il s’agit de « Moi Zaphira » d’Apolline Traoré, l’unique burkinabè qui était en lice pour le prestigieux trophée d’étalon d’or. Les trois projections intervenues dans le cadre du FESPACO ont toujours fait salle comble. Mais, aucun prix… sauf celui de la meilleure interprétation féminine. Apolline Traoré était à sa première participation pour l’étalon d’or de Yennenga. Mais, cette (...)

FESPACO 2013 : Le Sénégal en or et en bronze, le Burkina devra encore travailler

Les lampions se sont éteints sur la 23e édition du Festival Panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, ce samedi 2 mars 2013 au Stade du 4 août. Au palmarès, le Sénégal s’en tire à bon compte avec l’or et le bronze. Quant au Burkina, pays hôte du festival, il devra redoubler d’ardeur au travail, s’il veut arriver un jour à décrocher un troisième Etalon d’or. Le Sénégal est sur le toit de l’Afrique cinématographique. A l’issue de la 23e édition du Fespaco qui s’est achevée dans une ambiance (...)

FESPACO 2013 : L’étalon d’or à "Tey" d’Alain Gomis du Sénégal

La 23e édition du Festival Panafricain du film et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) s’est achevée ce samedi soir avec la proclamation du palmarès officiel au cours d’une cérémonie présidée par le président Blaise Compaoré. Le premier prix du festival, l’étalon d’or a été attribué au film TEY (Aujourd’hui) du réalisateur Alain GOMIS du Sénégal. L’étalon d’argent est revenu à YEMA de Djamila SAHRAOUI (Algérie) et l’étalon de bronze à La PIROGUE de Moussa Touré (Sénégal). La 24e édition aura lieu du 28 (...)

PRIX SPECIAUX, FESPACO 2013 : 24 donateurs et plus de 100 milions de FCFA de prix attribués

Les prix spéciaux du Fespaco 2013 sont connus. Ils ont été dévoilés et attribués ce 1er mars 2013 à l’espace aéré de la BCEAO. Il peut être heureux, Michel Saba le président de la commission prix spéciaux du Fespaco 2013. Et pour cause, la 23 e biennale du cinéma africain a enregistré un nombre important de donateurs. Et ce, malgré le contexte de crise économique et sociale. Cet engagement, aux dires du président témoigne d’un engagement à accompagner le développement et la promotion du septième art en (...)

FESPACO 2015 : Il y aura des innovations

La 23e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) s’est achevée ce samedi 2 mars 2013 avec le sacre du cinéaste sénégalais, Alain Gomis, pour son film « Tey ». Prononçant la clôture du festival, Michel Ouédraogo, délégué général du FESPACO, a annoncé des changements à compter du FESPACO 2015. C’est ainsi que pour la prochaine édition, le lauréat de l’Etalon de bronze remportera la cagnotte de 5 millions de francs CFA contre 2,5 millions pour les éditions précédentes. (...)

Pages : 0 | 15 | 30 | 45

  Météo
Clair de lune très nuageux
27°C
Ouagadougou
Clair de lune très nuageux
Humididté : 79%
Jeudi
Inconnu
23|30°C
Vendredi
Orages isolés
24|32°C
Samedi
Orage
22|30°C
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« TIERCE » DU 30 Juillet 2014

2 - 13 - 1 NP : 00

ORD :24 500 F

DES :4 500F

C G : 3 000F

C P A : 1 000F

C P B : 6 500F

C P C : 2 000F


REPORT ORDRE DU VENDREDI 1er AOÛT

18 674 854 F

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter



LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés