Accueil > Actualités > Société

Dernier ajout : 22 octobre.

  Dossier  
  Dossier  

Fait divers : Après trois concubinages, elle abandonne son 3e enfant

 lundi 6 février 2006

Le 20 janvier dernier un bébé d’un mois et demi est retrouvé au secteur n°5 de Kombissiri. Et comme « au village tout le monde se sait », très vite la mère est retrouvée. A la direction de l’action sociale où Zoungrana Iwaonga est conduite, on s’interroge toujours sur les mobiles de son acte qui, quoi qu’on die est ignoble, voire criminel pour un enfant qui n’a point demandé à venir au monde.
A priori elle est condamnable. Mais avant, essayons de suivre les péripéties de sa vie, peut-être y trouverons nous (...)

Méningite : Prendre le taureau par les cornes

 lundi 6 février 2006

La méningite attaque. Une dizaine de décès ont été enregistrés ces deux dernières semaines dans des provinces situées au Sud-Ouest et à l’Ouest du pays. Gouverner, c’est prévoir, dit-on. L’adage n’a pas échappé au gouvernement burkinabè qui a déjà prévu 650 millions de F CFA pour combattre la maladie en cas d’apparition. La maladie étant là, il nous presse et il faut agir vite, très vite et bien. On sait que le premier trimestre de chaque année apporte son lot de malheurs.
Appelé mois des épidémies, février (...)

Mouvement Ahmadiyya : Les femmes Ahmadi assument leurs droits et devoirs

 lundi 6 février 2006

La conférence islamique nationale de la Femme Musulmane Ahmadi s’est tenue les 4 et 5 février 2005. Les femmes venues de divers horizons du Burkina ont fortifié leur foi et acquis des connaissances sur leurs droits et devoirs au sein de la communauté.
Le congrès annuel de la femme Musulmane Ahmadi s’est tenu les 4 et 5 février 2006. Il a permis à la Lajina Imaillah ( organisation des femmes ou filles de plus de 16 ans) de s’appesantir sur le statut de la femme musulmane au sein de la Jama’at ( (...)

Société : La vie peu enviable des homosexuels

 vendredi 3 février 2006

Ces homosexuels africains, et si on en débattait ? Bien sûr, pas à la façon d’une certaine presse camerounaise qui vient de salir son image, en publiant une liste d’homosexuels « présumés », sans, comme on l’en accuse, apporter la preuve de ce qu’elle avance, et qui a, par ce fait, foulé au pied les règles de la profession.
Comment s’étonner que cette presse ait essuyé les critiques acerbes de ses confrères, visiblement plus respectueux des règles, qui n’ont pas manqué de lui remonter les bretelles, allant (...)

Éducation civique des jeunes : « En avant citoyens ! »

 vendredi 3 février 2006

Dimanche 29 janvier 06. « Amphithéâtre A » de l’Université de Ouagadougou. C’est le cadre choisit par cinq cent étudiants pour une réflexion sur la citoyenneté.
Depuis les années 90, les Universités africaines sont l’objet de manifestions diverses. Revendicatives pour la plupart, les actions menées se déportent très souvent sur le terrain de la violence.
Le Burkina n’a d’ailleurs pas échappé à cette logique. En ce début d’année, une association syndicale a même appelé ses militants à rester mobilisés. Face (...)

Lotissement au secteur n°19 : Un faussaire arrêté par la police

 vendredi 3 février 2006

Spécialisé dans la vente illicite et l’escroquerie de parcelles, M. Batian Benao a été arrêté après avoir réussi à berner des « clients ». La police de l’Arrondissement de Boulmiougou a mis la main sur un faussaire de parcelles.
M. Batian Benao âgé de 62 ans a été appréhendé pour « vente illicite de parcelles, écriture en faux, escroquerie et détention de cartons d’attribution de parcelles ».
Selon le commissaire Bernard Bamouni, M. Batian Benao faisait croire à ses « victimes » qu’il pouvait les aider à avoir (...)

Tueries de Boulporé : Retour sur les lieux du drame

 jeudi 2 février 2006

Comme Sapouy depuis peu plus de sept ans maintenant, son nom évoque désormais l’horreur, déclenche des frissons et soulève la controverse. Village situé à une soixantaine de kilomètres de Ouagadougou (sur la route Ouagadougou-Kongoussi), Boulporé vient de faire une irruption retentissante dans l’actualité nationale depuis la découverte en mi-décembre de quatre corps abandonnés pourrissant dans la nature
En attendant les résultats de l’enquête judiciaire, une équipe de L’Observateur paalga, qui a pu (...)

Site aurifère de Namissiguima : les policiers wanted !

 jeudi 2 février 2006

Le village de Namissiguima, à 25 km à l’est de Ouahigouya, était en ébullition le mardi 24 janvier 2006. Une brouille entre les orpailleurs et les agents de la Société minière Kindo Adama (SOMIKA) a dégénéré suite à l’intervention d’une équipe de la police venue de Ouahigouya et qui a embrasé tout le village.
Bilan : 4 agents de la SOMIKA blessés, un hangar brûlé au marché, les tentes servant d’habitations sur le site aurifère réduites en cendres.
Mercredi 26 janvier 2006. Il est 11h quand nous arrivons à (...)

Conflits entre agriculteurs et éleveurs : Tout part souvent d’un petit problème

 jeudi 2 février 2006

Le cadre de concertation mis en place par les autorités politiques et locales pour ramener la paix « définitive » à Kampala, localité située à 24 km à l’Est de Pô, province du Nahouri, a une mission délicate dans cette partie du Burkina.
Les conflits entre agriculteurs et éleveurs sont légion au Burkina. Si ce ne sont pas des problèmes liés à la gestion foncière ou à la divagation des animaux qui sont à la source de Ces différends, ce sont des histoires de femmes ou de vols qui endeuillent parfois des (...)

Syndicat national des enseignants du secondaire et du supérieur : Des militants suspendus

 jeudi 2 février 2006

Le samedi 28 janvier 2006, s’est tenu au Centre d’éducation ouvrière de Ouagadougou (CEO), le conseil ordinaire du Syndicat national des enseignants du secondaire et du supérieur (SNESS) sur le thème : « Unité d’action syndicale, quelles perspectives pour le SNESS ? ».
Les conseillers, après avoir fait le point des actions unitaires menées avec les syndicats de l’éducation, les syndicats des travailleurs de la Fonction publique, les centrales syndicales et les syndicat autonome, situé le rôle et la (...)

Faits divers : Un nouveau-né jeté en pâture aux caïmans du barrage de Bilbalogho

 mercredi 1er février 2006

La banalisation de la vie humaine se déporte de plus en plus vers nos contrées où les us et coutumes conservaient toujours sacrée cette vie que seul Dieu peut donner.
C’est ce qu’on est tenté de conclure devant certaines scènes dont celle du barrage de Bilbalogho, département de Guiba dans la matinée du 30 janvier dernier . Dans cette retenue d’eau située à une dizaine de kilomètres de Manga, une mère s’est débarrassée de son nouveau-né en le proposant aux caïmans. A notre arrivée sur les lieux en (...)

Les faits divers de Sacré : Les ennuis de « 44 »

 mardi 31 janvier 2006

Dans sa localité, Mathias était plus connu et appelé « 44 », un surnom que je ne saurai justifier, ce qui, du reste, n’est pas l’objet de notre chronique. Ayant pris son congé, « 44 » était attablé en ce début de soirée sous la cabane du kiosque à siroter du « patassi ».
Il était à son énième verre de cette eau de feu, lorsque l’un des clients se levant de sa table vint lui demander l’autorisation de s’asseoir à ses côtés. Dès qu’il se fut installé, l’homme qui buvait également du patassi en commanda une (...)

<I>Kabako</I> : Handicapés mais bagarreurs

 mardi 31 janvier 2006

Deux personnes qui se battent à sang pour, tenez-vous bien, 10 F CFA ! Ce n’est pas courant, et pourtant c’est arrivé il y a quelques semaines aux abords du marché central de Bobo-Dioulasso. Ce qui était encore plus insolite voire iconoclaste, c’est la nature ou, du moins, le physique des protagonistes, deux handicapés des membres inférieurs.
Ces deux individus, a priori faibles, se sont pourtant battus avec une violence insoupçonnée, devant des badauds médusés et perclus, au regard du spectacle qui (...)

Eglise militaire Saint-Sébastien : 25 ans de vie dans la foi chrétienne

 mardi 31 janvier 2006

L’église militaire Saint Sébastien sise au Camp « Général Aboubacar Sangoulé Lamizana » a 25 ans d’existence. Les festivités marquant le début de ce jubilé d’argent ont débuté, samedi 28 janvier 2006, par des conférences et, le dimanche 29 janvier 2006, par une messe solennelle d’ouverture. La messe dominicale a été présidée par Mgr Jean-Marie U. Compaoré en présence des plus hautes autorités militaires du Burkina Faso.
1981 - 2006, cela fait 25 ans que la paroisse militaire Saint - Sébastien située dans le (...)

Hadj 2006 : Un pèlerin, un arbre

 mardi 31 janvier 2006

La communauté musulmane du Burkina a décidé de jouer à fond sa partition dans la promotion de l’éco-citoyenneté en initiant pour la deuxième année consécutive, l’opération dénommée « Un pèlerin, un arbre ». Tout comme en 2005, les candidats au hadj 2006 de Bobo-Dioulasso ont reçu chacun à leur descente d’avion, un arbre. Tout un symbole face à la grave menace de la destruction du couvert végétal.
Les pèlerins musulmans de retour des lieux saints de l’Islam ont reçu des plants de la communauté, musulmane. Une (...)

Enseignement de base : Les ENEP en conférence annuelle à Bobo

 mardi 31 janvier 2006

Les directeurs généraux, les directeurs et les chefs de service des Ecoles nationales des enseignants du primaire (ENEP) se sont retrouvés du 26 au 28 janvier à Bobo-Dioulasso, pour leur conférence annuelle.
La rencontre annuelle de concertation des Ecoles nationales des enseignants du primaire a été initiée pour examiner l’ensemble des difficultés qui entravent le bon fonctionnement de ces structures de formation des enseignants. Les difficultés portent sur la gestion des ressources humaines, (...)

Alcoolisme : Sur les traces du « qui m’a pousse »

 lundi 30 janvier 2006

« Koutoukou », « akpêtê », « qui m’a pousse », autant de noms pour un breuvage. L’alcool des pauvres, comme on l’appelle, fait monter la pression dans les boyaux. Ce sont les Ghanéens qui ont apporté l’eau de vie au Burkina. C’est l’avis de Marcellin, agent de santé en retraite et consommateur occasionnel du « patassi. » Il en reconnaît les vertus, dont celle par exemple de chauffer les entrailles.
Béranger lui non plus ne dit pas le contraire. Pour calmer ses violentes choliques dit-il, il a suffi d’un peu (...)

Ministère des enseignements : les promesses du ministre Paré

 lundi 30 janvier 2006

Le ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique (MESSRS), Joseph Paré et le ministre délégué à l’Enseignement technique et professionnel, Hyppolite Ouédraogo ont reçu, vendredi 27 janvier 2006, dans la soirée, les vœux de nouvel an de leurs agents.
Au cours de cette cérémonie, M. Paré a promis de trouver une solution durable aux problèmes soulevés par son personnel. C’est le secrétaire général du ministère, Eloi Bambara, qui a souhaité, au nom de tout le personnel, la (...)

Justice et les droits humains : face aux violences faites aux femmes, le droit est impuissant

 lundi 30 janvier 2006

La violence faite aux femmes vise principalement le contrôle et la contrainte des femmes. C’est un grave problème juridique qui inclut les mutilations sexuelles féminines, les mariages forcés, les meurtres liés à la dot, les meurtres d’honneur, l’infanticide des filles et la traite des femmes : la violence contre les femmes revêt de nombreuses formes.
La violence peut être physique (coups de poings, coups de pieds, étranglement, coups de couteau, mutilation, meurtre, etc.), sexuelle (viol, (...)

Taximan burkinabè : moi, discipliné ? Jamais !

 samedi 28 janvier 2006

L’ordre et la discipline sont les choses les moins bien partagées chez les taximen Burkinabè. Une culture de l’incivisme face à laquelle l’autorité municipale a bien tenté de réagir. Sans succès hélas !
Dans les grandes agglomérations, les taxis sont d’une utilité certaine pour les citoyens. . C’est le cas par exemple à Ouagadougou et à Bobo Dioulasso, les deux principales villes du Burkina.
Mais il faut malheureusement compter aussi avec l’incivisme des chauffeurs de taxis. Excès de vitesse, surcharge, (...)

Pages : 0 | ... | 19960 | 19980 | 20000 | 20020 | 20040 | 20060 | 20080 | 20100 | 20120 | ... | 21740

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 22/10/2018
ARR : 9 - 3 - 7 - 18 NP : 00
ORD : 5 987 500 FCFA
DES : 498 500 FCFA
TIERCE V :
COUPLE V :
C G : 34 500
C P A : 7 500
C P B : 9 000
C P C : 37 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés