Accueil > Actualités > Société

Dernier ajout : 18 juillet.

  Dossier  
  Dossier  

<I>Kabako</I> : Handicapés mais bagarreurs

 mardi 31 janvier 2006

Deux personnes qui se battent à sang pour, tenez-vous bien, 10 F CFA ! Ce n’est pas courant, et pourtant c’est arrivé il y a quelques semaines aux abords du marché central de Bobo-Dioulasso. Ce qui était encore plus insolite voire iconoclaste, c’est la nature ou, du moins, le physique des protagonistes, deux handicapés des membres inférieurs.
Ces deux individus, a priori faibles, se sont pourtant battus avec une violence insoupçonnée, devant des badauds médusés et perclus, au regard du spectacle qui (...)

Eglise militaire Saint-Sébastien : 25 ans de vie dans la foi chrétienne

 mardi 31 janvier 2006

L’église militaire Saint Sébastien sise au Camp « Général Aboubacar Sangoulé Lamizana » a 25 ans d’existence. Les festivités marquant le début de ce jubilé d’argent ont débuté, samedi 28 janvier 2006, par des conférences et, le dimanche 29 janvier 2006, par une messe solennelle d’ouverture. La messe dominicale a été présidée par Mgr Jean-Marie U. Compaoré en présence des plus hautes autorités militaires du Burkina Faso.
1981 - 2006, cela fait 25 ans que la paroisse militaire Saint - Sébastien située dans le (...)

Hadj 2006 : Un pèlerin, un arbre

 mardi 31 janvier 2006

La communauté musulmane du Burkina a décidé de jouer à fond sa partition dans la promotion de l’éco-citoyenneté en initiant pour la deuxième année consécutive, l’opération dénommée « Un pèlerin, un arbre ». Tout comme en 2005, les candidats au hadj 2006 de Bobo-Dioulasso ont reçu chacun à leur descente d’avion, un arbre. Tout un symbole face à la grave menace de la destruction du couvert végétal.
Les pèlerins musulmans de retour des lieux saints de l’Islam ont reçu des plants de la communauté, musulmane. Une (...)

Enseignement de base : Les ENEP en conférence annuelle à Bobo

 mardi 31 janvier 2006

Les directeurs généraux, les directeurs et les chefs de service des Ecoles nationales des enseignants du primaire (ENEP) se sont retrouvés du 26 au 28 janvier à Bobo-Dioulasso, pour leur conférence annuelle.
La rencontre annuelle de concertation des Ecoles nationales des enseignants du primaire a été initiée pour examiner l’ensemble des difficultés qui entravent le bon fonctionnement de ces structures de formation des enseignants. Les difficultés portent sur la gestion des ressources humaines, (...)

Alcoolisme : Sur les traces du « qui m’a pousse »

 lundi 30 janvier 2006

« Koutoukou », « akpêtê », « qui m’a pousse », autant de noms pour un breuvage. L’alcool des pauvres, comme on l’appelle, fait monter la pression dans les boyaux. Ce sont les Ghanéens qui ont apporté l’eau de vie au Burkina. C’est l’avis de Marcellin, agent de santé en retraite et consommateur occasionnel du « patassi. » Il en reconnaît les vertus, dont celle par exemple de chauffer les entrailles.
Béranger lui non plus ne dit pas le contraire. Pour calmer ses violentes choliques dit-il, il a suffi d’un peu (...)

Ministère des enseignements : les promesses du ministre Paré

 lundi 30 janvier 2006

Le ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique (MESSRS), Joseph Paré et le ministre délégué à l’Enseignement technique et professionnel, Hyppolite Ouédraogo ont reçu, vendredi 27 janvier 2006, dans la soirée, les vœux de nouvel an de leurs agents.
Au cours de cette cérémonie, M. Paré a promis de trouver une solution durable aux problèmes soulevés par son personnel. C’est le secrétaire général du ministère, Eloi Bambara, qui a souhaité, au nom de tout le personnel, la (...)

Justice et les droits humains : face aux violences faites aux femmes, le droit est impuissant

 lundi 30 janvier 2006

La violence faite aux femmes vise principalement le contrôle et la contrainte des femmes. C’est un grave problème juridique qui inclut les mutilations sexuelles féminines, les mariages forcés, les meurtres liés à la dot, les meurtres d’honneur, l’infanticide des filles et la traite des femmes : la violence contre les femmes revêt de nombreuses formes.
La violence peut être physique (coups de poings, coups de pieds, étranglement, coups de couteau, mutilation, meurtre, etc.), sexuelle (viol, (...)

Taximan burkinabè : moi, discipliné ? Jamais !

 samedi 28 janvier 2006

L’ordre et la discipline sont les choses les moins bien partagées chez les taximen Burkinabè. Une culture de l’incivisme face à laquelle l’autorité municipale a bien tenté de réagir. Sans succès hélas !
Dans les grandes agglomérations, les taxis sont d’une utilité certaine pour les citoyens. . C’est le cas par exemple à Ouagadougou et à Bobo Dioulasso, les deux principales villes du Burkina.
Mais il faut malheureusement compter aussi avec l’incivisme des chauffeurs de taxis. Excès de vitesse, surcharge, (...)

Fait divers : Safi a raison, Boukaré est le père de son enfant

 samedi 28 janvier 2006

Les bringues, les veillées nocturnes, les "rasandaasés", ce n’est pas ce qui manque en ce mois de fêtes de fin d’années. Ces fêtes sont le plus souvent des occasions de réjouissances populaires et de ripailles. Surtout, elles permettent aux jeunes garçons et filles d’établir des relations quelque peu coupables, qui aboutissent parfois à des grossesses indésirées.
Boukaré est de ceux qui disent qu’on n’a pas besoin d’une bonne eau pour éteindre du feu. Pour eux tous les endroits sont bons pour se soulager. (...)

Cours particuliers : le calvaire des « maîtres de maison »

 samedi 28 janvier 2006

Au Burkina, le recours aux services d’un "maître de maison" est une pratique courante. Surtout, lorsqu’il s’agit d’aider un écolier à remonter son niveau, ou à préparer son examen. Certains propriétaires d’établissement d’enseignement secondaire font également appel à eux pour assurer des vacations.
Mais en retour, ces enseignants sont payés en monnaie de singe. Et ce, en dépit des efforts surhumains qu’ils fournissent au nom de la survie.
Edmond est étudiant en quatrième année d’Anglais à l’Université (...)

Les talibés : Les esclaves des temps modernes

 vendredi 27 janvier 2006

On les appelle communément « garibous » ou plus précisément des « talibés », ces jeunes enfants portant en baluchon des boîtes de tomate et dandinant dans les rues de Ouagadougou à la quête du pain quotidien. Au-delà de cet acte de charité, des individus exploitent ces « innocents » faisant d’eux des « esclaves des temps modernes ».
Les talibés constituent de nos jours un fonds de commerce pour des maîtres coraniques. Aux abords des mosquées, des restaurants et dans les rues de Ouagadougou, ils déambulent à (...)

Barreau : Communion entre avocats et responsables de la Justice

 vendredi 27 janvier 2006

Le Bâtonnier de l’Ordre des avocats Me Barthélemy Kéré et le ministre de la Justice garde des Seaux ont reçu les vœux de nouvel an des avocats. Les deux cérémonies de présentation de vœux ont eu lieu le 24 janvier 2006 à la Maison de l’avocat à Ouagadougou.
Au non du Conseil de l’Ordre des avocats du Burkina Faso, Me Benoît Sawadogo l’avocat le plus ancien au sein dudit conseil et ayant le grade le plus élevé a formulé les vœux de santé, de bonheur et de prospérité au Bâtonnier Me Barthelemy Kéré et à sa (...)

Les nouvelles du grin : Une femme polyandre à Bobo ?

 vendredi 27 janvier 2006

La jeunesse de Bobo-Dioulasso dans sa plus grande majorité est liée au thé. C’est une vieille histoire et ce n’est pas demain la fin ; même si certaines personnes se permettent de les décrire comme des moins que rien, prêts à tout faire pour un verre de thé.
De telles considérations laissent imperturbables cependant et on se bat, s’organise comme on peut pour survivre autour des fameux « grins », de véritables secondes familles pour certains. Les grins sont le symbole même de la fraternité bobolaise. (...)

Insécurité : la côte d’alerte est atteinte

 vendredi 27 janvier 2006

L’année 2005 a été des plus difficiles pour les Burkinabè. La famine a frappé, le choléra a secoué, mais le mal qui aura le plus endeuillé des familles en cette année reste l’insécurité. Les bandits ont frappé à plusieurs reprises et à travers tout le pays. La cote rouge a même été dépassée puisqu’aucune catégorie socio- professionnelle n’a échappé à cette « Saga » des bandits.
2004 a été horrible pour les Burkinabè des villes et des campagnes car les records de l’insécurité avaient atteint leur paroxysme. Mais, (...)

Gwiriko : Origine et significations

 vendredi 27 janvier 2006

Les gens s’interrogent de plus en plus aujourd’hui sur la signification réelle du nom “Gwiriko”. Quelle est son origine ? Etait-ce vraiment le nom d’un royaume comme l’avait fait croire Dominique Traoré ? Quelle était l’étendue de ce royaume ? Ou s’agit-il simplement d’un mythe ?
Pour comprendre l’origine du nom Gwiriko, il faut remonter à l’expansion commerciale et politique de Kong au début du XVIIIe siècle. Cette expansion est le fait des Jula dont les ancêtres, les Wangara, étaient en activité dans (...)

Insécurité : Tué par des braqueurs, le préfet de Mansila a été inhumé à Taabtenga

 jeudi 26 janvier 2006

Compaba Soumana Ouali, préfet en service au département de Mansila, province du Yagha a été braqué et tué par des bandits dans son département, le lundi 23 janvier 2006 dans la soirée. En présence d’autorités de la République, il a été conduit à sa dernière demeure en fin de soirée du mardi 24 courant au cimetière de Taabtenga à Ouagadougou.
Le banditisme a encore endeuillé une famille. En effet, le préfet de Mansila, département situé dans la province du Yagha, Compaba Soumana Ouali, a été tué au cours d’un (...)

Ouagadougou : 96 pharmacies, mille poésies

 jeudi 26 janvier 2006

Combien de pharmacies à Ouagadougou ? Hippocrate et quelques initiés le savent certainement. Madame Placide Comparé/Koulibiac en a recensées 96. Elle réussit la prouesse de nous les faire découvrir tout en poésie et en finesse.
L’être humain a toujours eu besoin de médication depuis l’époque de la princesse Yennenga jusqu’à l’ère Nouvelle, Pelega comme on dit en mooré ; en temps de Paix comme en temps de guerre ; sur le Rivage du Jourdain en Egypte comme au bord du Nakambé au Burkina, il en est ainsi. (...)

« Rosa Parks Award » : le commandant Jean-Pierre Kondé, lauréat 2005

 jeudi 26 janvier 2006

La fondation Horizon Africa international et la radio Horizon FM ont désigné le commandant Jean-Pierre Kondé de Air Burkina comme l’homme de l’année 2005. Le lauréat a reçu, vendredi 20 janvier dernier sa distinction à Ouagadougou. Dénommé « Rosa Parks Award », ce prix récompense la combativité et les qualités humaines d’une personnalité.
Le prix « Rosa Parks Award » 2005 du groupe Horizon FM est allé au commandant Jean-Pierre Kondé de la compagnie aérienne Air Burkina. Directeur des opérations aériennes, (...)

Assassinats de douaniers : Le Syndicat réclame justice

 jeudi 26 janvier 2006

A l’occasion de la Journée internationale des douanes, le Syndicat national des travailleurs de la douane (SYNATRAD) a fait la déclaration ci-dessous, pour dénoncer entre autres, l’impunité qui entoure le meurtre de douaniers.
L’administration des Douanes du Burkina Faso, à l’instar des administrations douanières du monde, célèbre aujourd’hui la Journée internationale des douanes. Le SYNATRAD, en tant qu’organisation syndicale responsable et soucieuse des intérêts de ses militants, célèbre cette (...)

Koudougou : Deux cambrioleurs en lieu sûr

 jeudi 26 janvier 2006

Le chef de la brigade de recherche et le commandant de la compagnie de gendarmerie de Koudougou nous ont présenté le lundi 23 janvier 2006, deux cambrioleurs, Olivier Zoma et René Kaboré, arrêtés pour cambriolage, vol et recel d’une somme de six (6) millions de francs CFA environ.
C’est dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 janvier que le cambriolage a été commis dans la boutique de M. Regma Gaston Kiendrébéogo. Cette boutique de commerce de marchandises diverses est située en face du marché (...)

Pages : 0 | ... | 19440 | 19460 | 19480 | 19500 | 19520 | 19540 | 19560 | 19580 | 19600 | ... | 21200

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« TIERCE » DU 18/07/2018
ARR : 1 - 5 - 9 NP : 10
ORD : 35 000 FCFA
DES : 4 000 FCFA
TIERCE V : 2 000
COUPLE V :
C G : 10 000
C P A : 3 500
C P B : 6 000
C P C : 3 000

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés