Accueil du site > Actualités > Environnement

Dernier ajout : 17 juillet.

Assainissement à Ouagadougou : curer les caniveaux pour minimiser les risques d’inondation !

La mairie de Ouagadougou a procédé le lundi 22 avril 2012 au lancement du curage des caniveaux de la capitale. C’est aux abords du canal de Wemtenga que s’est déroulée la cérémonie qui a réunie toutes les parties prenantes à cette activité, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, les partenaires financiers, la main d’œuvre et les autorités municipales. Un curage qui permettra sans doute de prévenir entre autres, les inondations, d’assurer l’entretien et la gestion durable des ouvrages de drainage et de (...)

La "Stratégie Plus d’Arbres" (2/3)

Bâtir un meilleur moyen de subsistance basé sur la gestion responsable du paysage et un commerce plus équitable des produits forestiers Le succès dans la mise en œuvre des réformes foncières donnant aux petits producteurs un droit sécurisé à la terre en combinaison avec l’amélioration de la coopération entre les producteurs ont amélioré la gestion des terres et les opportunités d’affaires pour les petits producteurs dans un pays en rapide développement comme le Rwanda. Y a-t-il des leçons à tirer de cette (...)

TRIBUNE : ENVIRONNEMENT Le péril du plastique au Burkina

La capitale, les villes moyennes et même les petits villages du Burkina sont menacés par le péril du plastique (sachets noirs, sachets d’eau minérale,…). Cela dérange à peine, tellement tout semble normal dans cet environnement pollué. Au-delà des populations qui ne voient pas venir le danger, les dirigeants qui manquent de bonnes initiatives et les partis dits écologiques qui n’ont d’écologique que leurs appellations, la question reste posée. Faut-il laisser le catastrophe se produire avant de réagir (...)

La "Stratégie Plus d’Arbres" (1/3)

Bâtir un meilleur moyen de subsistance basé sur la gestion responsable du paysage et un commerce plus équitable des produits forestiers "Plus d’arbres dans le paysage du Burkina Faso créera à court et à long terme des possibilités d’amélioration des moyens de subsistance à la fois dans les villes et les zones rurales" (Vue d’ensemble d’un parc à Karité, au sud de Bamako) L’on ne devrait pas s’étonner que la plupart des sociétés et des religions dans le monde considèrent les arbres comme des objets vénérés, (...)

Le Burkina se dote d’un nouveau code de l’environnement

L’Assemblée Nationale en sa séance publique du mardi 02 avril 2013 a adopté le projet de loi portant code de l’environnement au Burkina Faso. C’est à l’unanimité des 116 votants que cette loi a été votée en remplacement du code de 1997 qui s’est révélé insuffisant face aux problèmes émergents en matière d’environnement. Bâti sur cinq titres et 148 articles, le nouveau code de l’environnement « vise à protéger les êtres vivants contre les atteintes nuisibles ou incommodantes et les risques qui gênent ou qui (...)

ACTU VERT : L’agroforesterie mérite d’être prise plus au sérieux au Burkina

La dégradation des ressources environnementales est une des préoccupations majeures dans le monde entier et dans le monde en développement en particulier. En effet, dans ce dernier, l’agriculture est la principale source d’alimentation des populations. Cette agriculture est aujourd’hui confrontée à de sérieux problèmes dont la dégradation des ressources environnementales et celle des sols en particulier. Cette déforestation exacerbée par les sécheresses des années 70 est aujourd’hui plus qu’aggravée (...)

Assainissement dans le Passoré : Encore d’énormes efforts à fournir

En juin 2012, la députée Fatou Diendjéré prenait l’engagement d’accompagner les populations de son village d’origine Song Naba dans la réalisation d’une dizaine de latrines. Cette initiative s’inscrivait dans le cadre de l’approche Assainissement Total Porté par les Leaders (ATPL). A cette occasion, les responsables de la mairie de Yako, se sont aussi engagés à réaliser autant de latrines dans le village. Mais, huit mois après, le bilan est loin d’être reluisant. Les membres du RICHE (Réseau (...)

Actu vert ! Le Burkina Faso déclaré "pays conforme" à l’ITIE et après ?

Lors du conseil des ministres tenu le mercredi 6 mars 2013, le ministre de l’Economie et des Finances a fait au conseil une communication relative à l’obtention par le Burkina Faso du statut de « pays conforme » à l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE). Le pays a obtenu ce statut lors de la session des 26 et 27 février et compte désormais parmi les pays où l’exécutif fait montre d’une gestion audacieuse, crédible, efficace et transparente du secteur des industries (...)

ACTU VERT : Les énergies renouvelables, une alternative à la cherté du pétrole

Découvert au milieu du XIXe siècle en Pennsylvanie, le pétrole est devenu aujourd’hui la principale source d’énergie utilisée par l’homme. Dans presque tous les domaines de développement, l’or noir s’avère indispensable. La consommation d’énergie est donc le corollaire d’une croissance économique forte. Le marché étant régi par la loi de l’offre et de la demande, cela crée une tension sur les prix. La question qui se pose est donc le prix de vente du baril par chaque pays producteur de pétrole. Il ressort (...)

Actu vert ! Le coût environnemental du coton évalué au Burkina

Du rapport publié en août 2011 sur l’analyse économique du coton, dans le cadre du projet Initiative-pauvreté au Burkina Faso (IPE/Burkina), il est ressorti que même si le coton constitue une filière très importante pour l’économie du pays, les conséquences environnementales de l’« or blanc » ne sont pas à négliger et méritent d’être prises en considération. Le rapport indique en effet, que le secteur coton génère actuellement la majeure partie des recettes d’exportation du pays et occupe 25% de la population (...)

Changement climatique : Les fondations d’un programme conjoint posées à Ouagadougou

Un atelier tenu les 11 et 12 février, 2013 à Ouagadougou, pourrait servir de base à un programme conjoint sur les changements climatiques dans l’espace CEDEAO. En effet, les experts environnementaux venus de différents pays membres de la CEDEAO, ont réfléchi sur les axes potentiels de partenariat, en tenant compte des différentes initiatives sous régionales. L’Afrique de l’Ouest est l’une des sous-régions les plus exposées aux changements climatiques avec des cycles de sécheresse et d’inondations (...)

SIERO 2013 : Les acteurs chez le ministre Salif Ouédraogo

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Salif Ouédraogo, a reçu en audience ce mardi les organisateurs et les partenaires de la deuxième édition du Salon international des énergies renouvelables de Ouagadougou (SIERO). Conduits par le coordonnateur du SIERO, Cheick Omar Konossokoro Yéyé, ils sont venus remercier le ministre Ouédraogo pour le soutien dont ils bénéficient de la part de son département. En réaction à cette marque de reconnaissance exprimée de vive voix par M. Yéyé, (...)

Actu vert ! Les pneus d’occasion, nocifs pour la santé de l’homme

Ces dernières années, Ouagadougou, la capitale du Burkina, est devenue un dépotoir de pneus d’occasion appelés couramment, les pneus "France au revoir". Ce type de pneus qui aujourd’hui, connaît un succès auprès des usagers, sont généralement importés d’Europe, sans qu’on ne vérifie leur état. Ce sont généralement des pneus déjà utilisés et destinés à la décharge qui sont acheminés ici. Ils sont peut-être une aubaine pour les automobilistes en raison de leur faible coût, mais ils représentent l’une des premières (...)

Actu vert ! Les lampes à pétrole nocives pour la santé et l’environnement

Au Burkina Faso comme dans la plupart des pays en développement, le difficile accès à l’énergie électrique fait que la lampe à pétrole est très utilisée. Pourtant, on commence à bien connaître les effets néfastes des particules fines et l’un de leurs composants, le carbone suie ou « black carbon ». Fruit d’une mauvaise combustion, ce dernier est doublement nocif. Les particules qui en sont chargées sont, non seulement dangereuses pour la santé, mais ont également un pouvoir réchauffant qui s’ajoute à celui (...)

Actu vert ! 50% des zones humides ont disparu ces cinquante dernières années

Dans quelques jours, notamment le 2 février, la communauté internationale va célébrer la Journée mondiale des zones humides pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne. En attendant cette commémoration, Il est de bon ton de s’interroger sur l’état des zones humides dans le monde en général et au Burkina en particulier. Chaque année depuis 1997, des organismes gouvernementaux, des organisations non (...)

Pages : 0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ...

  Météo
Soleil et nuages épars
31°C
Ouagadougou
Soleil et nuages épars
Humididté : 62%
Vendredi
Inconnu
23|31°C
Samedi
Soleil et nuages épars
23|33°C
Dimanche
Orage épars
24|35°C
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 24 Juillet 2014

3 - 8 - 13 - 2 NP : 00

ORD :354 000F

DES :13 500F

C G : 10 000F

C P A : 2 500F

C P B : 10 500F

C P C : 3 000F

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter



LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés