Accueil du site > Actualités > Environnement

Dernier ajout : 17 juillet.

Environnement et production minière au Burkina Faso : Les mesures de sauvegarde de l’environnement sont prises

Le Burkina Faso connaît un boom minier ces dernières années. Avec la montée du cours de l’or, les sociétés minières, à la faveur d’un code minier favorable à l’investissement, s’y sont installées aux côtés de plusieurs centaines de sites d’orpaillage. De nos jours on compte huit mines industrielles en production et beaucoup de permis de recherches octroyés. Depuis 2009, l’or est devenu le premier produit d’exportation du Burkina et en 2012 les taxes minières ont rapporté au trésor public plus de 189 (...)

CCEB-SODIGAZ APC : Ensemble pour la préservation de l’environnement grâce à l’utilisation du Gaz butane dans les cantines scolaires

SODIGAZ APC et le Cadre de concertation des ONG et associations actives en éducation de base (CCEB) ont procédé au lancement officiel de l’expérience pilote d’utilisation du gaz butane dans les cantines scolaires. Inscrite dans un projet environnemental, l’Ecole Sadec de Bobo-Dioulasso a eu la chance d’être la première bénéficiaire de cette initiative ce jeudi 16 janvier 2014. A terme, les promoteurs du projet visent à doter toutes les cantines scolaires de gaz butane. Ambiance particulière à l’école (...)

Contribution du système d’information géographique à la cartographie de l’accès à l’eau à l’échelle d’un bassin versant

Le Sahel burkinabè est une région exposée à la rigueur des conditions naturelles surtout climatiques avec des variations irrégulières des pluies aussi bien dans le temps que dans l’espace. L’eau dans ces conditions est une denrée si précieuse du fait de sa rareté. L’accès à l’eau est pour ce faire une corvée pour de nombreuses populations surtout féminines en milieu rural. Depuis des décennies, des initiatives sont développées pour sa mobilisation, sa conservation et surtout sa gestion (Dipama, 2005) par (...)

ACTU VERT ! : 38% du charbon produit au Burkina échappe à tout contrôle

La consommation de combustible provenant de la biomasse comprend le bois de feu, le charbon de bois et les résidus de récolte. Au Burkina Faso, la biomasse en général demeure la principale source d’énergie domestique des populations urbaines et rurales. En 2002, le bois-énergie formait avec le charbon de bois près de 97% de la consommation énergétique des ménages. Depuis quelques années, on constate un développement tout azimut de la production du charbon de bois dans plusieurs régions du pays, (...)

Environnement : Un centre écologique voit le jour à Yagma

Yagma, village situé à une dizaine de kilomètres de Ouagadougou, dispose désormais d’un centre écologique. Il est l’œuvre de l’association TOMITOZI, présidée par un diplomate de carrière à la retraite, par ailleurs ex-ministre de l’environnement. Ce centre dont l’inauguration a eu lieu le 19 décembre 2013 a vu le jour grâce au soutien financier du Japon dans le cadre de son programme dénommé « dons aux micros-projets locaux contribuant à la sécurité humaine ». Promouvoir la conservation et la gestion durable (...)

4e Conférence du CONEDD : Neuf recommandations au Gouvernement

La clôture de la 4e Conférence du Conseil National pour l’Environnement et le Développement Durable (CONEDD) est intervenue ce jeudi 19 décembre 2013 à la salle des Banquets de Ouaga 2000. Après deux jours de discussions, les participants ont établi une liste de neuf recommandations à l’attention du gouvernement. Ces neuf recommandations sont : 1) Définition d’une stratégie globale de transition vers l’économie verte. 2) Nécessité de la mise en place d’une stratégie d’anticipation des besoins en (...)

4e Conférence du CONEDD : Tiao plaide pour l’économie verte et le développement durable

La quatrième session de la Conférence du Conseil National pour l’Environnement et le développement durable (CONEDD) s’ouvrait ce matin à Ouaga 2000. Du 17 au 19 décembre, les 350 participants discuteront du thème : « Économie verte : enjeux et opportunités pour un développement durable au Burkina Faso. » L’occasion, pour le gouvernement du Faso, de réaffirmer, par la voix du Premier ministre Luc Adolphe Tiao, ses engagements en la matière. Censée se tenir tous les deux ans, la Conférence du CONEDD (...)

Barrages de Ouagadougou : Des ouvrages en danger

L’eau, ressource limitée, est indispensable à la vie. Les autorités burkinabè l’ont compris. Elles ont alors entrepris de construire des barrages, un peu partout sur le territoire où le relief s’y prêtait. Et Ouagadougou en compte quatre. L’importance de ces barrages, au cœur de la ville ne fait l’objet d’aucun doute. Cependant, ils sont exposés à toutes sortes de menaces. « Des milliers de personnes vécurent sans amour, mais nul ne vécut sans eau », dixit W. H. Auden. C’est fort de cette conviction que (...)

Vallé du Kou : L’association Mugnu et Karim Barro plantent

Planter pour sauver la Vallée du Kou ou du moins son marigot en proie à un ensablement continue. Sur suggestion d’experts, l’Association Mugnu et la mairie de l’arrondissement 6 de Bobo-Dioulasso ont mis sous terre 1.200 pieds dans la matinée du dimanche 22 septembre 2013. Que d’inquiétudes. Au fil des années, la population de la Vallée du Kou constate un ensablement continu du marigot traversant le village (Kou). Ce qui a comme conséquence, un ralentissement du débit de l’eau et par conséquent des (...)

Initiative IPE : Assita Ouattara et Monseigneur Anselme lancent leur combat contre la désertification

Des arbres dans une école primaire. L’œuvre est du député Assita Ouattara et de l’Emérite Archevêque, Anselme Titiama Sanou. Ambassadeurs onusiens, l’Archevêque et le député ont inauguré leur campagne de reboisement de l’ouest Burkina à l’école primaire de Colsama ce dimanche 14 septembre 2013. Dans la soirée, c’était autour des footballeurs de recevoir la visite d’Assita Ouattara. Ambassadeurs IPE (Initiative pauvreté environnement), Assita Ouattara et Monseigneur Anselme Titiama Sanou ont planté. En (...)

ACTU VERT : A quant la régularisation du statut du parc national d’Arly ?

Le Burkina Faso est à la fois un territoire de chasse extraordinaire et un paradis cynégétique qui fait rêver tous les chasseurs. Ce pays regorge de très belles espèces animales, grâce à sa position géographique unique et à une végétation qui doit sa richesse aux rivières en eau toute l’année et à un climat idéal. On ne peut pas parler de merveilles au Burkina sans évoquer le Parc national d’Arly. Créé en 1950, Arly est certainement l’une des plus grandes réserves de faune du Burkina Faso, à la fois par le (...)

Parc Bangr Weogo : La LONAB plante 1 000 plants

Responsables, agents et partenaires commerciaux de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) ont pris d’assaut, en cette matinée du 14 septembre 2013, le Parc Bangr weogo pour mettre en terre 1 000 plants. L’opération répond, selon la directrice générale de la LONAB Amélie Tamboura, à l’appel du Premier ministre Luc Adolphe Tiao invitant chaque institution publique à planter un millier d’arbres. La présente initiative de la LONAB est saluée par le directeur du parc Bangr Weogo, Moustapha Sarr, surtout (...)

Fléau du sac plastique : Des Burkinabè se prononcent et proposent leurs solutions

Pour clore notre dossier consacré au sac plastique – véritable fléau environnemental, que l’on a bien du mal à éradiquer malgré les nombreuses mesures entreprises sur le continent africain –, nous sommes allée à la rencontre des citoyens burkinabè afin de recueillir leurs avis sur le sujet. Quelle est aujourd’hui l’utilité des sachets en plastique ? Que peut-on faire pour lutter contre leur impact environnemental ? Que penser des mesures proposées par le ministère de l’Environnement et du Développement (...)

Le sac plastique, que faire contre ce fléau environnemental ? (Partie 3 )

Le sac plastique représente un problème pour lequel nul n’a encore trouvé de solution miracle. L’idéal, bien sûr, ne serait autre que son éradication totale de la surface de cette terre. Mais alors que, sur ce sujet, le continent africain est qualifié du « plus répressif » – avec pas moins d’une douzaine de pays ayant déjà légiféré en faveur de son interdiction ou taxation –, il reste pourtant parmi ceux qui souffrent encore le plus de ce fléau. C’est que malgré les mesures gouvernementales prises à leur (...)

Le sac plastique, que faire contre ce fléau environnemental ? (Partie 2 )

Après la Mauritanie, le Mali et (bientôt) la Côte d’Ivoire cette année, le Burkina Faso envisage à son tour de bannir le sac plastique de son territoire. Le ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) a en effet proposé, le mois dernier, deux avant-projets de loi : l’un porte sur une interdiction de production, d’importation, de commercialisation et de distribution d’emballages en plastique non-biodégradables, et l’autre sur l’imposition d’une taxe à l’importation et à la production (...)

Pages : 0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ...

  Météo
Très nuageux
33°C
Ouagadougou
Très nuageux
Humididté : 52%
Mercredi
Orages isolés
23|32°C
Jeudi
Orage épars
23|31°C
Vendredi
Orage épars
23|33°C
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 29 Juillet 2014

4 - 11 - 16 - 10 - 8 NP : 00

ORD :NEANT

DES :3 563 500F

BON : 124 000F

C G : 141 500F

C P A : 41 000F

C P B : 53 500F

C P C : 42 500F


REPORT ORDRE DU VENDREDI 1er AOÛT

18 674 854 F

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter



LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés