Accueil > Actualités > Opinions

Dernier ajout : 17 juin.

Code électoral : L’UNDD démonte les arguments du CDP

 jeudi 13 mai 2004

L’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD) analyse et tire les insuffisances des arguments du CDP par rapport à la révision du Code électoral. Le Secrétaire général à la communication et porte-parole de ce parti, Mathieu N’Do dénonce le "mode opératoire du maître à l’élève" que le CDP aurait employé suite à une conférence de presse de l’opposition tenue le 30 avril à Ouagadougou.
Le CDP, après avoir évalué la conférence de presse de l’opposition du 30 avril (qui, décidément, n’en (...)

Anciens d’Etat du Burkina : Quelle utilité pour la République ?

 mardi 11 mai 2004

Me Appolinaire J. Kyélem, avocat au barreau du Burkina, fait une halte sur le rôle que doivent jouer les anciens chefs d’Etat dans la République.
De l’indépendance à nos jours, la Haute-Volta et le Burkina Faso ont connu six présidents de la République. Le premier d’entre eux, Maurice Yaméogo, est décédé et le cinquième, Thomas Sankara, a été assassiné.
Pour des futilités Thomas Sankara a été assassiné car, comme le disait Jean-Jacques Rousseau, rien ici bas ne vaut d’être acheté au prix du sang (...)

Systèmes électoraux - Modes de scrutin : Ni bons, ni mauvais en soi

 lundi 10 mai 2004

Tirant les leçons et les enseignements des législatives de mai 2002, les élus du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ont jugé nécessaire de déposer sur le bureau du président de l’Assemblée nationale, une proposition de loi portant modification du code électoral.
Pendant ce temps, l’opposition crie au recul de la démocratie par la "volonté unilatérale du parti au pouvoir de réviser coûte que coûte le code électoral". C’est dans un tel contexte où la politique politicienne prend souvent le pas sur (...)

Football burkinabè : Il faut arrêter la plaisanterie

 jeudi 6 mai 2004

M. Demba Fofana n’est pas un inconnu dans le milieu footballistique au Burkina Faso puisq’il a été tour à tour président du RCB et de l’ASRAN, l’actuel RCK. Observateur attentif du football burkinabé, il jette un regard critique sur la participation des clubs en coupes africaines tout en revenant un peu sur le passé. Lisons-le, jusqu’au bout, puisque selon lui, l’honnêteté intellectuelle l’oblige à partager ses expériences avec les autres.
On oublie souvent qu’avant les Etalons, il y a les clubs au niveau (...)

Convergence pour une citoyenneté responsable : promouvoir le civisme et la démocratie

 lundi 3 mai 2004

Convergences pour une citoyenneté responsable est une association laïque et apolitique qui existe légalement depuis le 9 avril 2004. Dans le papier qui suit, cette jeune structure expose les raisons et les objectifs qui expliquent sa création.
De par notre statut de citoyen et d’observateur de la vie politique en Afrique en général et au Burkina Faso en particulier, il nous a semblé que les politiques de développement des pouvoirs publics, plus de quarante ans après les indépendances formelles, (...)

Présidentielle 2005 : Si j’étais Blaise Compaoré !

 mercredi 28 avril 2004

Témoignage singulier, marrant, mais plein d’enseignements que celui de M. Roland W. Zongo résidant à Valancia, en Espagne. Celui-ci ne propose ni plus, ni moins qu’une stratégie politique à la Toumani ou à la Kérékou au président actuel des Burkinabè, Blaise Compaoré.
Laisser le fauteuil pour 10 ans, quitte à revenir après cette décennie, bien sûr, en spéculant, entre autres, sur le mécontentement populaire. En quelque sorte une variante du faux départ du Mogho Naba.
Ainsi, la polémique sur la prochaine (...)

Article 37 : 1 bâtonnet + 1 bâtonnet = 2 bâtonnets

 mercredi 28 avril 2004

La possibilité ou pas pour le président Blaise Compaoré de se présenter en 2005 continue de faire des vagues. Dans une déclaration parue dans l’Observateur Paalga du 24 février 2004, M. Traoré Sayouba trouvait que la réponse à la question était élémentaire : 1 bâtonnet + 1 bâtonnet faisant 2 bâtonnets, 1 mandat + 1 mandat égalent 2 mandats.
En réaction à cette déclaration, la réponse couroucée de M. Toé Zéphyrin François parue dans l’Observateur Paalga du mercredi 13 avril 2004. Dans la présente, M. Traoré (...)

UNDD : Pour un forum national sur l’armée

 mardi 27 avril 2004

Les commentaires sur le verdict de la tentative de coup d’Etat ne sont pas prêts de s’estomper. Salif Ouédraogo, Secrétaire général de l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD) donne son point de vue sur la question. Il propose notamment de diagnostiquer les maux qui minent l’armée.
"Dans un Appel du 14 avril 2004, 19 partis d’opposition (15 + 4 regroupés dans l’OBU) ont donné leur point de vue sur ce procès et l’ont fait suivre d’une demande portant sur la création d’une (...)

Présidentielle 2005 : Des patriotes contre la "compaorose"

 mardi 27 avril 2004

Le débat sur une éventuelle candidature de Blaise Compaoré à l’élection présidentielle de 2005 fait rage. Tiéné Koné, qui se definit comme un patriote, affirme que des jeunes burkinabè sont déterminés à barrer la route à la "compaorose". Il dénonce également les "propos fallacieux" de Salif Kaboré, favorable à une candidature du Président du Faso.
Je réagis suite à votre appel autour de votre "pétrole" ou si vous voulez la "charpente du futur du Faso". En effet, ma réaction est liée à des propos (...)

Ayants droit de Denis Yaméogo : "Dépouillés pour raison politique"

 vendredi 16 avril 2004

Les ayants droit de feu Denis Yaméogo, ministre de l’intérieur sous le regime de Maurice Yaméogo, vivent dans des conditions pénibles. A la faveur de la Journée nationale de pardon, ils ont décidé d’adresser cette correspondance au Président du Faso.
Excellence Monsieur le Président,
La Journée nationale du pardon que vous avez bien voulu instituer est dans l’entendement et dans le coeur de tous les Burkinabè, une Journée de pardon pour tous les fils, sans distinction, de cette Nation qui nous (...)

CONSTITUTION : Civiliser les débats passionnés sur l’article 37

 mercredi 14 avril 2004

A lire attentivement l’article de monsieur Traoré Sayouba paru dans l’Observateur paalga du mardi 24 février 2004, on est tenté de lui répondre pour espérer améliorer ultérieurement le niveau des débats, qui par ailleurs semblent ne plus être nécessaires car les uns et les autres sont maintenant suffisamment éclairés par les différentes prestations dans les journaux.
Aussi, même si les débats sont teintés de passion, ils devraient garder une certaine hauteur de vue, une certaine politesse et une certaine (...)

Opposition burkinabè : Alternance d’accord, alternative d’abord

 jeudi 8 avril 2004

Les formations politiques de l’opposition se seraient-elles enfin convaincues de leurs capacités à provoquer une alternance démocratique au Burkina Faso ? Plus d’une année avant l’élection présidentielle de novembre 2005, elles semblent décidées à marquer leur présence sur la ligne de départ.
A l’issue d’un conclave tenu la semaine dernière à Ouagadougou, 15 partis et regroupements de partis de l’opposition se sont ligués à travers un mémorandum pour, disent-ils, "adopter une stratégie commune pour (...)

Opposition burkinabè : Quelle stratégie pour 2005 ?

 lundi 29 mars 2004

" Le mémorandum qui a été récemment rendu public relève du sophisme (...) il manque d’objectivité ".
Le président du parti national révolutionnaire / juste voie (PNR/JV), Christian T. Koné, se démarque du mémorandum des partis d’opposition contre la candidature de Blaise Compaoré en 2005 tout en les invitant à attendre l’avis de la Cour constitutionnelle.
"Tout est parti du jour où à l’occasion d’une interview dans un quotidien de la place , "l’Eminence Grise" pour les uns, " l’homme fort du régime" (...)

Présidentielle 2005 : "Des experts en peinture apocalyptique"

 vendredi 26 mars 2004

Nous avons reçu de la section CDP de la Comoé la déclaration dont teneur suit sur l’article 37 de la Constitution et la présidentielle de 2005, notamment la candidature probable de Blaise Compaoré, qui divise l’opinion. Le CDP Comoé s’y en prend notamment aux "experts en peinture apocalyptique", aux "sectateurs du catastrophisme" et aux "chantres de l’intolérance".
Depuis la mise en place d’un Etat de droit et l’avènement de la démocratie et des libertés publiques dans les années 1990, le Burkina Faso (...)

Présidentielle de 2005 : les Jeunes inconditionnels de Compaoré soutiennent

 lundi 22 mars 2004

A travers cette déclaration, la Coordination des JIC (Jeunes inconditionnels de Compaoré), par la plume de son secrétaire général, Dieudonné Nitiéma, s’insurge contre ceux qui s’opposent à la candidature de Blaise Compaoré.
"Depuis un certain temps, des partis politiques dits de l’opposition et ses démembrements ont commencé déjà à battre campagne pour les scrutins de 2005 à travers conférences de presse et par des écrits dans des journaux de la place, depuis le scoop lancé par le ministre d’Etat (...)

Mémorandum de partis politiques de l’opposition : Une si curieuse argumentation

 jeudi 18 mars 2004

« Une catastrophe annoncée », tel est le titre d’un mémorandum de partis politiques de l’opposition, mémorandum publié par le quotidien « LE PAYS » dans sa livraison du 15 mars 2004 sous le titre à la une : CANDIDATURE DE BLAISE COMPAORE « une catastrophe annoncée »
A la lecture dudit mémorandum, ce qui a particulièrement retenu notre attention, c’est l’aspect notoirement curieux des arguments avancés par les auteurs. Nous nous proposons d’en examiner les principaux.
Argument : les auteurs indiquent que « (...)

Développement : "Les ONG, une nouvelle bouffe ?"

 jeudi 18 mars 2004

M. Alfred Sawadogo, de l’ONG SOS Sahel International, s’interroge, dans ce point de vue, sur la problématique de la gestion du mouvement associatif dans notre pays en particulier des ONG.
Le titre n’est pas de moi. Il provient d’un article paru dans un hebdomadaire d’un pays voisin dans les années 90. L’auteur fustigeait les promoteurs des ONG de son pays plus soucieux de se remplir les poches que de travailler pour les plus pauvres. Aujourd’hui que j’assume la présidence d’une importante (...)

Mémorandum sur l’application de l’article 37 de la Constitution pour les élections présidentielles de 2005

 lundi 15 mars 2004

Depuis quelques semaines déjà, le débat public s’est intensifié dans la presse nationale autour de la probable candidature de Monsieur Blaise Compaoré, actuel chef de l’Etat burkinabè, aux prochaines élections présidentielles de 2005. Ce débat fait suite à l’affirmation de Monsieur Salif Diallo, premier vice-président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le parti de Blaise Compaoré, selon laquelle ce dernier sera naturellement candidat en 2005.
Si cette affirmation, d’un homme qui passe pour (...)

8-mars : Perception de la femme : hier et aujourd’hui

 lundi 15 mars 2004

La femme, compagne de l’homme n’est pas considérée dans la société à cause de certains préjugés. C’est toujours par rapport à l’homme qu’elle est définie, située, voire jugée. Cette vision condamne inévitablement la femme car elle est mise à l’écart de la gestion de la cité sur le plan politique, économique et socioculturel. Pourtant, elle joue un rôle important dans la société. Elle est symbole de vie et d’humanité.
Dans nos sociétés africaines, la femme était marginalisée, considérée comme un sexe faible. Les (...)

PAREN : Le devoir de solidarité

 jeudi 11 mars 2004

La solidarité nationale a inspiré Jeanne Traoré du PAREN qui, à travers cette réflexion invite les Burkinabè à une solidarité plus profonde, plus vraie. Tout en déplorant les résultats enregistrés lors du mois de solidarité, Mme Traoré propose d’instituer un impôt de solidarité voire un actionnariat populaire pour financer l’industrialisation et le développement national.
L’adage populaire dit que celui qui sait demander son chemin ne le perd jamais. De même, le devoir de solidarité, d’assistance à personne (...)

Pages : 0 | ... | 4280 | 4300 | 4320 | 4340 | 4360 | 4380 | 4400 | 4420 | 4440 | 4460

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 22/06/2018
ARR : 2 - 11 - 8 - 10 - 12 NP : 00
ORD : 1 735 500 FCFA
DES : 13 500 FCFA
TIERCE V :
COUPLE V :
C G : 6 500
C P A : 1 500
C P B : 3 000
C P C : 1 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés