Accueil > Actualités > Opinions

Dernier ajout : 17 octobre.

Présidentielle de 2005 : "Blaise Compaoré doit s’abstenir"

 mardi 13 janvier 2004

L’Union des démocrates et progressistes indépendants (UDPI) se jette déjà dans le débat sur la probable candidature de du président Compaoré à l’élection présidentielle de 2005. Pour ce parti, "Blaise Compaoré doit s’abstenir".
Le 2 juin 1991, le peuple burkinabè s’est donné une loi fondamentale. La Constitution de 1991 en son article 37 stipulait : "Le Président du Faso est élu pour sept ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible une fois". Par cet article, le constituant (...)

« Presse Dimanche » : Retour sur une forfaiture démocratique

 vendredi 9 janvier 2004

Ainsi donc, les démocrates du CDP au pouvoir ont lâchement supprimé Presse Dimanche. Cette émission diffusée le dimanche sur la télévision nationale -et non la télévision gouvernementale- était un vrai rendez-vous citoyen.
Animée par des professionnels de l’information de convictions politiques et idéologiques divergentes, cette émission incarnait réellement le débat contradictoire, c’est-à-dire l’essence même de la démocratie. En regardant cette émission, l’étranger de passage au Burkina pouvait repartir (...)

Hermann Yaméogo, président de l’UNDD :"2004, année de toutes les vérités"

 jeudi 8 janvier 2004

A travers cet écrit adressé aux membres de son parti, l’Union nationale pour la démocratie et le développpement ( UNDD), Me Hermann Yaméogo distille des vérités par rapport aux enjeux nationaux. Objectif : "faire de 2005, l’année du changement"
Chers responsables et militants de l’UNDD,
L’année 2003 s’est achevée comme elle avait commencé, dans un contexte de tensions liées aux contestations sur la nature des politiques intérieure et extérieure du pouvoir.
Particulièrement éprouvante pour nous et (...)

Affaire Norbert Zongo : Un "vrai-faux" rebondissement

 mardi 30 décembre 2003

User de tous les artifices, y compris des plus abjects et que la morale (pour laquelle on prétend rechercher la
vérité) réprouve. Bénéficier de financement) occultes pour entretenir des groupuscules d’activistes afin, vaille que vaille, de
maintenir la "flamme" d’un "pseudo combat" au nom de Henri Sebgo, Norbert Zongo. Attitude curieuse et suspecte pour être
sincère.
Décidément, cette affaire apparaît bien comme du "pain béni" à la fois pour des politiques, plus revanchards et
haineux que, pour (...)

Sécheresse de coeur ou pauvreté matérielle

 lundi 22 décembre 2003

Quelqu’un a pu dire, non sans raison, qu’au Burkina, nous souffrons plus de sécheresse de coeur que de pauvreté matérielle.
Plus grave, plus inquiétant et plus injustifiable, ceux qui en sont en grande partie responsables sont ceux (autorités de l’Etat, partis politiques, etc.) qui distillent des discours messianiques sur leur volonté de sortir les populations des ornières du sous-développement endémique mais qui, dans la réalité, ne sont que l’illustration du pire en matière de comportement (...)

Situation nationale : le projet trans-idéologique de Fidèle Hien

 dimanche 30 novembre 2003

Après le professeur Etienne Traoré, c’est le docteur Fidèle Gbaanè Hien de faire son analyse de l’état de la gouvernance dans notre pays. Tout en saluant la contribution de son prédécesseur, il dénonce le cumul de fonctions de l’exécutif qui s’ingère dans les institutions de l’Etat. Il lance enfin un appel à l’opposition et à la société civile à s’inscrire dans la dynamique du changement.
Dans le numéro 3006 du journal "Le Pays" du 18 novembre 2003, M. Etienne Traoré, enseignant de philosophie morale et (...)

Tentative présumée de putsch : "Ce n’est pas surprenant"

 dimanche 30 novembre 2003

La tentative présumée de putsch ne finit pas de susciter des réactions. Dans la déclaration ci-après, le Mouvement pour la promotion de la dignité humaine pour le développement (MPDHD) condamne cette tentative de déstabilisation de notre pays tout en attirant l’attention du peuple burkinabè et de ses leaders sur la déperdition de nos valeurs morales et civiques. Toute chose qui ne reflète pas la qualification de "Pays des hommes intègres".
Le 07 octobre 2003, le commissaire du gouvernement près le (...)

Autosuufisance alimentaire : Les prédateurs sont là

 vendredi 28 novembre 2003

Si l’on en croit nos services compétents, cette année sera celle de la bambula, de la salsa et du Mapuka. Et pour cause. Grâce à la générosité du ciel, la récurrente hantise du déficit céréalier ne sera plus qu’un lointain souvenir. Cependant, si l’on n’y prend garde, nous risquons de subir le sort de la cigale qui, ayant passé son temps à chanter tout l’été, s’est retrouvée complètement démunie.
En effet, selon des sources dignes de foi, certaines de nos régions sont déjà la cible de commerçants (...)

Une loi salutaire contre le trafic d’enfants

 mercredi 26 novembre 2003

Le 27 mai denier, l’Assemblée nationale du Burkina a adopté un texte de loi punissant le trafic d’enfants. Le Burkina Faso manifeste ainsi sa volonté de protéger ses enfants et de lutter contre des individus peu scrupuleux et mal intentionnés qui les exploitent en toute quiétude.
Les trafiquants d’enfants seront désormais châtiés par la loi N°038-2003/AN portant définition et répression du trafic d’enfants au Burkina.
La nouvelle loi donne une définition claire et compréhensible par tous de la notion (...)

Tentative présumée de putsch : la justice militaire n’est pas la cour martiale

 dimanche 23 novembre 2003

Quand un dossier judiciaire est transmis à la justice militaire, pour le justiciable et l’opinion publique, il y a généralement suspicion et angoisse.
Dans un pays qui a connu de longues années d’Etat d’exception ou la gâchette, la crosse de kalach ou, à défaut, le ceinturon et les bottes tenaient lieu d’application des peines, tout ce qui est en rapport avec l’armée fait peur. Ces derniers temps, une structure de l’armée est sur la sellette depuis l’arrestation des 16 suspects au présumé coup d’Etat : (...)

Fin de Ramadan : Une polémique en perspective ?

 vendredi 21 novembre 2003

Dans quelques heures le mois de ramadan 2003 ne sera qu’un souvenir s’il plaît à Dieu. La fin du mois sera commémorée par l’AID EL FITR couramment appelé fête de ramadan. Cette fête est conditionnée par la vue de la lune tout comme le début du jeûne.
Le prophète Muhammed (que la paix et le salut de Dieu soit sur Lui) dit dans un hadith rapporté par Tirmidhi : "On jeûne quand tout le monde jeûne, on rompt le jeûne quand tout le monde le rompt, on célèbre la fête du sacrifice le jour où tout le monde la (...)

Etienne Traoré : pour un Forum civique national

 lundi 17 novembre 2003

En début octobre 2003, le procureur général du Faso, commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire (Abdoulaye Barry) informait l’opinion nationale et internationale qu’un coup d’Etat en préparation venait d’être déjoué et ses auteurs, interpellés.
Il s’en est suivi une polémique qui perdure autour de la véracité de cette troisième tentative présumée de putsch militaire contre le régime constitutionnel du président Blaise Compaoré depuis 1991. Je pense que, par respect et pour défendre notre (...)

Pouls de la cité

 vendredi 14 novembre 2003

Les autorités du ministère de l’Agriculture ont tenu, jeudi 6 novembre dernier à Ouagadougou une conférence de presse sur le bilan de la campagne agricole 2003-2004. Pour l’une des rares fois, la campagne agricole a été jugée satisfaisante (plus de 3 millions de tonnes) avec un excédent d’environ un million de tonnes.
On estime que c’est le moment de penser à trouver des débouchés pour écouler une partie des céréales.
Le Burkina Faso, comme on le sait, a un climat très capricieux qui peut compromettre (...)

Tentative présumée de putsch : "les dérives d’un pouvoir essoufflé"

 mardi 11 novembre 2003

Est-on en train d’assister à la faveur de la tentative présumée de putsch, à la formation d’un large front de l’opposition pour "sauver le Burkina et la démocratie des dérives d’un pouvoir essouflé et incapable de régler les problèmes quotidiens du peuple" ?
C’est la question que l’on peut se poser après la réunion mardi dernier de 18 partis signataires du communiqué de presse suivant.
L’an deux mil trois et le mardi 4 novembre, les partis politiques de l’opposition se sont réunis de 18h à 19h 30 mn au (...)

Tentative présumée de putsch : "les faiseurs de charniers et leurs valets locaux"

 mardi 11 novembre 2003

A l’issue de sa réunion extraordinaire tenue le 19 octobre 2003 à Ouahigouya, la section provinciale du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a pondu cette déclaration sur la tentative présumée de putsch qui serait l’œuvre des "faiseurs de charniers et leurs suppôts locaux".
Après les indépendances de 1960, de toutes les Républiques que notre cher pays ait connues, la IVe République est de loin la seule qui a connu sans discontinuer deux (02) élections présidentielles, trois (03) élections (...)

Situation nationale : faut-il croire que tout va bien ?

 lundi 10 novembre 2003

Il est quelque peu curieux de voir dans l’éditorial du quotidien national, une longue diatribe contre les dérives de l’opposition avec un ton véhément et partial comme une mère défendant son fils.
Je pense que le rôle d’une opposition dans une société démocratique est de créer les conditions de réalisation d’une alternance et naturellement, d’œuvrer au plan social, politique et économique pour que les idées qu’elle défend au nom du peuple trouvent à s’exprimer et à être représentées dans les institutions de (...)

Droit de réponse de Victorien Marie Hien

 jeudi 6 novembre 2003

La triple sortie d’Issaka Luc Kourouma, secrétaire adjoint aux relations extérieures de la Fédération burkinabè de football (FBF) sur le microcosme des journalistes sportifs burkinabè continue de susciter des réactions.
Celle-ci émane de Victorien Marie Hien qui répond à l’interprétation faite de son "Oh ! la ! la !" (cf. L’Observateur paalga n°6009 du mercredi 29 octobre 2003).
Monsieur le directeur de publication et cher confrère,
Je m’étais réservé depuis mon retour de Bangui de répondre à certaines (...)

Tentative présumée de coup d’Etat : Issaka Lingani renvoie la balle

 mercredi 5 novembre 2003

Forcément, les avis divergent sur la tentative présumée de coup d’Etat révélée en début octobre par Abdoulaye Barry, le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire.
Les différentes livraisons des médias en sont la preuve. Le présent droit de réponse de notre confrère Issaka Lingani est à l’adresse de M. Ouédraogo Bédaré qui n’a pas partagé son opinion sur cette affaire.
Pan ! Aie ! C’est certainement l’effet que M. Ouédraogo Bédaré du secteur 17 de Ouagadougou aurait souhaité qu’ait son article, (...)

Sortie du Pr Ki-Zerbo contre le CDP : "Non, nous ne sommes pas dans le système des dépouilles"

 mercredi 5 novembre 2003

Les militants de base de la section CDP du Houet, à travers l’écrit qui suit, répondaient au Pr Joseph Ki-Zerbo qui dans une déclaration publiée dans nos colonnes le 23 octobre estimait que notre administration publique était politisée avec pour conséquence "les médiocres aux commandes".
Pour ces militants, il est bon et juste de créer des sections CDP dans tous les services. Ils rappellent au Pr Ki-Zerbo que les cadres de notre administration sont "compétents".
Le journal "Le Pays" dans sa (...)

Pages : 0 | ... | 4200 | 4220 | 4240 | 4260 | 4280 | 4300 | 4320 | 4340 | 4360 | 4380

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 19/10/2017

ARR : 10-15-7-4 NP : 00
ORD : 1 194 000
DES : 89 000
QUARTE V :
BONUS :

C G : 47 500
C P A : 10 500
C P B : 4 000
C P C : 20 000

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés