Accueil > Actualités > Opinions

Dernier ajout : 20 juillet.

Différend sur le site de manganèse de Tambao : Me Paul Kéré met en garde les autorités

 dimanche 8 avril 2018

Ceci est une Lettre ouverte de Me Paul Kéré à son Excellence Monsieur Le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORÉ,
Monsieur Le Président,
Je vous écris en tant que citoyen lambda en vertu de la liberté d’expression garantie par notre constitution, pas en qualité d’avocat indépendant ou de politicien, (je n’en ai jamais fait)... mais que sait-on ? D’ailleurs personnellement, j’aurai préféré vous rencontrer de visu pour vous suggérer respectueusement cette importante question nationale et internationale (...)

Fonds commun : Des vertiges et des chiffres comme moyens d’influence des politiques publiques

 vendredi 6 avril 2018

Le débat récent sur le fonds commun, spécifiquement au ministère de l’Economie, des finances et du développement (MINEFID), nous amène à scruter le sujet sous la loupe des dynamiques et stratégies des politiques publiques. Cet écrit n’a donc pas pour objet de prendre position ou de porter une appréciation sur le bien-fondé ou non des fonds communs. Nous saisissons cette occasion pour mettre en exergue les stratégies que les parties prenantes d’un sujet déploient pour obtenir ou empêcher des reformes, (...)

Union Africaine et Accord-cadre de libre-échange : Pas décisif ou pas de Sisyphe ?

 jeudi 5 avril 2018

Des représentants des Etats membres de la CEEAC (Communauté économique des États de l’Afrique centrale, comptant 11 membres) se sont réunis le 27 mars 2018 dernier à Douala au Cameroun, en vue d’harmoniser leurs moyens d’optimisation de l’Accord-cadre de libre échange signé à Kigali le 21 mars 2018.
44 États africains ont signé le 21 mars dernier l’Accord-cadre de la Zone de libre-échange continental (ZLECA), à l’issue du 10ème Sommet extraordinaire de l’Union Africaine (UA), tenu du 17 au 21 mars à (...)

Il faut sauver les pupilles de la Nation

 jeudi 29 mars 2018

Ceci est une tribune du juriste et analyste politique Wilfried Zoundi. Il se prononce ici sur la loi votée en septembre 2015 portant statut des pupilles de la Nation. Près de trois ans après, cette loi n’a toujours pas connu de décret d’application. Au grand malheur des potentiels bénéficiaires.
« Annus Horribilis » , sommes-nous tenté de qualifier sans hyperbole les années subséquentes aux élections qui ont mis fin à la transition démocratique de notre pays. Des illuminés de l’apocalypse et des « (...)

Procès du putsch manqué du CND : « Décideurs, vous nous devez la diffusion intégrale de ce procès »

 lundi 26 mars 2018

Dans la tribune ci-après, notre lecteur Alfred Hien revient sur la tenue du procès du coup d’Etat manqué de septembre 2015. Pour lui, il faut autoriser la couverture intégrale des audiences. Pour la vérité des faits.
Depuis le 27 février 2018, a débuté le procès du putsch manqué de septembre 2015, dans la salle des banquets de Ouaga 2000, une salle qui est difficilement accessible pour le commun des Burkinabè. Le procès n’étant pas couvert en direct par les médias, la principale frange qui est tenue à (...)

Lettre ouverte au président du Faso par Mamadou Sanou : La réaction de Kader Millogo

 lundi 26 mars 2018

« Le lundi 19 Mars, nous découvrions dans la presse un écrit signé de Mamadou Sanou pour le compte des ressortissants de l’Ouest du Burkina. Dans cet écrit, l’intéressé bien connu à Ouagadougou pour ses activités à relent ethnicistes et militant CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès, ex-parti au pouvoir, ndlr)), tente de faire une récupération éhonté de certaines situations à des fins régionaliste et politique. Nous n’avons pas connaissance de l’existence d’une telle organisation de ressortissants, (...)

A propos d’une prétendue sécurité islamique : "Il faut défendre ce qui est juste", prévient Sayouba Traoré

 dimanche 25 mars 2018

Depuis quelques jours, les réseaux sociaux burkinabè s’enflamment sur le sujet de la création d’un "groupe de sécurité islamique" à Pouytenga ( Centre Est du Burkina ) qui, dans une vidéo, se présente comme "les défenseurs de la religion de Dieu et des biens des esclaves de Dieu". Sur la question, Sayouba Traoré, journaliste et écrivain, tire la sonnette d’alarme.
L’actualité nationale au Burkina Faso parle de scurité islamique. Ce matin, je souhaiterais dire un mot à ce sujet. Car tout croyant cherche ce (...)

Sécurité nationale : Le Burkina est-il au bord du gouffre ?

 vendredi 23 mars 2018

Ceci est une tribune d’un de nos lecteurs, Delwendé Nabayaogo. Il a bien voulu se prononcer sur la situation sécuritaire du Pays des Hommes intègres.
Il y a encore quelques temps lorsqu’on parlait de terrorisme, cela paraissait comme une illusion pour beaucoup d’entre nous. Je me souviens des propos de certaines personnes y compris d’officiers de l’armée à ces époques perdues. Lorsque des camps militaires étaient attaqués dans d’autres pays voisins, nous estimions que leur armée ne valait rien. Nous (...)

Politique et salut du peuple : Une antinomie !

 mardi 20 mars 2018

Pour Privat Kabré, citoyen burkinabè, faire de la politique, ce n’est pas servir ses semblables, mais c’est se servir, "On perd beaucoup à croire que les politiciens résoudront tous les problèmes. Car ils ne connaissent pas vraiment nos problèmes, et ne s’en inquiètent pas", affirme-t-il..
Vraisemblablement on ne ferait plus de politique pour servir ses semblables. Le récent remaniement ministériel a suscité des commentaires et des analyses qui montrent une certaine réserve de l’opinion publique. Mais (...)

Burkina Faso / Mise à plat du système des rémunérations : entre erreur sémantique et mauvaise approche !

 mardi 20 mars 2018

Annoncée en fin d’année 2017 par voie de discours présidentielle, c’est finalement dans une espèce de précipitation que le Premier ministre va engager le processus, juste avant l’échéance de fin février, après la signature du protocole d’accord avec la coordination des syndicats de l’éducation. Le contexte ainsi rappelé est nécessaire pour comprendre les enjeux de la question que le ministre de la fonction publique, Pr Séni Ouédraogo, a tenté d’expliciter le 15 mars 2018, à l’émission « le tribunal de (...)

Gouvernance au Faso : Des populations de l’Ouest pas satisfaites de leur sort

 lundi 19 mars 2018

Dans la lettre ouverte ci-après adressée au Président du Faso, des populations de la région Ouest du Burkina Faso s’insurgent contre certaines décisions prises au sommet de l’Etat. De celles-là, la volonté d’installer les « Koglwéogo » à l’Ouest, l’installation d’une nouvelle usine de transformation de coton à Ouagadougou et la formation du gouvernement Paul Kaba Thièba III. Elles en appellent à l’unité nationale.
Excellence Monsieur le Président du Faso ; Nous, ressortissants de l’Ouest du Burkina Faso, (...)

L’Afrique face au racisme (2/3) : Réaffirmer notre l’identité africaine

 lundi 19 mars 2018

La recrudescence du nationalisme en Amérique, en Europe, en Asie et même en Afrique a fait remonter les sentiments xénophobes dont les premières victimes sont le plus souvent, nous les Africains pour multiples raisons.
Dans la première partie de ma réflexion, j’ai argumenté que vu l’antagonisme séculaire entre les mots « blanc » et « noir », leur utilisation pour désigner des ethnicités ne se prêtait pas nécessairement une certaine concorde entre les ethnies humaines. Le vocabulaire « racial », une (...)

Les Présidents Trump et Kim Jon Un : La Paix nucléaire Réalisée !

 samedi 10 mars 2018

Le vendredi 2 mars 2018, les terroristes djihadistes ont lâchement attaqué notre pays bien aimé et l’Ambassade de France endeuillant plusieurs familles et blessant beaucoup de compatriotes. Je condamne énergiquement cette terreur d’une inhumanité sans nom. Aux soldats tombés sur le champ d’honneur, Que la Terre libre du Burkina Faso leur soit légère. Nous sommes certes vulnérables comme tout autre pays-cible de ces affreux illuminés. Laissons nos divisions dérisoires et mesquines vu les enjeux et, (...)

Le terrible dilemme du Faso : La Patrie ou la mort, mais voulons-nous réellement vaincre ?

 vendredi 9 mars 2018

Salifou NEBIE, ce magistrat intègre, originaire de ma Sissili natale, avait été assassiné sur la route de sa province, parce qu’il refusait la compromission. On s’en souvient encore comme si c’était hier. Avant lui, plusieurs autres personnes ont été régulièrement assassinées, sans que le pays des hommes intègres ne puisse mettre la main sur les auteurs de ces odieux crimes, qui ont toujours réussi comme par enchantement, à s’échapper.
Je me suis toujours posé ces questions (comme chacun de vous du (...)

Oui, la renaissance de l’Afrique au 22ème siècle est possible avec des africains convaincus, audacieux et persévérants au 21ème siècle

 lundi 26 février 2018

Ceci est une tribune de Boubacar ELHADJI, Inspecteur de l’Enseignement du 1er Degré à Dori.
"Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher de faire leur nid dans vos cheveux." L’Afrique actuelle refuse de s’approprier ce proverbe chinois. Elle peine à s’affranchir des peuples, des maux et des mots qui la tiennent en étau depuis des siècles. De tout temps ou presque, elle a été comme une charogne que se disputent les autres, ces (...)

Fonction publique : Une proposition de « mise à plat » des salaires

 vendredi 23 février 2018

Dans son message de fin d’année 2017, le président du Faso, Roch Kaboré, a proposé la « mise à plat » des salaires de la Fonction publique. Dans cette analyse, un citoyen fait des propositions concrètes.
Il peut être opportun de savoir comment les travailleurs de la fonction publique d’autres pays sont traités sur le plan salarial. L’exemple de la France peut servir pour plusieurs raisons : le Burkina Faso garde avec cette nation des liens historique, économique, monétaire, une langue officielle etc. (...)

« Il faut absolument sauver le soldat Roch Kaboré face à la nouvelle constitution », selon le citoyen Souaibou Laura

 mercredi 7 février 2018

Excellence Monsieur le Président du Faso.
L’actuelle Assemblée Nationale est incompétente pour adopter une nouvelle constitution.
Peuple du Burkina ;
Cher Public du Faso ;
Vaillante Jeunesse du pays des hommes intègres.
La constitution est sacrée et d’autant plus sacrée qu’elle oriente l’avenir de tout un pays auquel aucun prix n’est de trop.
Partant de ce postulat, même s’il faut débourser 1000 milliards pour l’avenir du Faso il le faut ce référendum s’adressant directement au Peuple.
Excellence (...)

Les défis du gouvernement Thiéba III

 vendredi 2 février 2018

Parmi les défis qui attendent le gouvernement post-remaniement du Premier Ministre Paul Kaba Thiéba, il y en a deux qui nous semblent majeurs, urgents et incontournables : la situation sécuritaire et la situation alimentaire.
Ces deux défis sont majeurs, parce que c’est le genre de problème dont la résolution ne peut être remise à plus tard. Plus grave, ces deux problèmes peuvent s’auto-entretenir chacun, s’imbriquer l’un dans l’autre et ainsi combiner leurs effets néfastes. Difficile de courir en se (...)

Humeur : Une crise institutionnelle en gestation au ministère de la santé

 mercredi 31 janvier 2018

Une crise latente sans précédent serait en gestation au sein du département de la santé. Elle serait la résultante de nombreuses frustrations que fait subir une catégorie de personnel sur le reste qui constitue pourtant plus de 90 % des effectifs. Que se passe-t-il exactement ?
Il nous est revenu qu’un groupe de médecins, en mal d’inspiration et en marge de l’évolution du monde, aurait en projet la mise à l’écart des cadres non médecins (pharmaciens, infirmiers cadres, administrateurs des services de (...)

Dissolution du conseil municipal de Saponé : Le Gouvernement s’est vraiment pris les pieds dans le tapis selon le citoyen Kuilga Bonkoungou

 dimanche 28 janvier 2018

Le 14 décembre 2017, après la tenue du Conseil des ministres, Monsieur le Ministre chargé des collectivités locales avait laissé entendre qu’un projet de décret dissolvait le conseil municipal de Saponé, sur la base de son rapport. Un deuxième décret sera pris, a-t-il poursuivi, pour nommer un représentant de l’Etat à travers une délégation spéciale et ce pour le reste du mandat du conseil municipal.
Depuis la dissolution du conseil municipal, soit plus de 6 semaines après, les 2 décrets sont (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 4460

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 22/07/2018
ARR : 15-16-6-11-14 NP : 2-7
ORD : NEANT
DES : 409 000 FCFA
TIERCE V : 48 000
COUPLE V :
C G : 53 500
C P A : 11 000
C P B : 2 500
C P C : 21 000

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés