Accueil > Actualités > Opinions

Dernier ajout : 4 décembre.

Koudraogo Ouedraogo : La passion qui se prend pour la raison

 jeudi 18 août 2016

Les deux dernières sorties de M. Ouedraogo (je reprends l’orthographe de l’intéressé lui-même) sur Lefaso.net sont, paraît-il, des "réponses" à deux de mes articles sur Zida et sur la relation Burkina/Côte d’Ivoire. Pourtant l’auteur ne m’a jamais interpellé directement, comme s’il voulait un débat qu’il esquive et fuit en même temps.
Car si les titres ne me nomment pas, il y a des risques que je ne lise pas ses réactions pour y donner suite, si quelqu’un d’autre ne m’en informe pas. Je le comprends non (...)

« Une si courte lettre » au président Roch Marc Christian KABORḖ : Mais, encore et toujours, revenons à l’affaire Zida ! (3/5)

 mercredi 17 août 2016

Toute personne qui me lirait comprendrait l’impatience, voire l’inquiétude de mon client : le général ZIDA. En effet, d’entrée de jeu, j’avais promis de le défendre devant ses juges. Or, me voilà à naviguer vers d’autres cieux ; me voilà à m’aventurer dans les eaux troubles des mœurs sociales ; me voilà à me divertir ; me voilà à parler d’autre chose.
Je tiens cependant à rassurer mon illustre client : mon général, je ne vous ai pas oublié. Chose promise, chose due !
Toutefois, un petit détour par la (...)

Aux élus locaux de Saponé : Acceptez la « Croix » pour sauver votre commune

 mercredi 17 août 2016

Les élections législatives du 22 mai 2016 ont permis aux fils et filles de Saponé de confier leurs voix à des élus locaux pour la promotion du développement de cette commune. A l’issue de ces consultations, le MPP et l’Opposition (UPC-CDP) ont été au coude- à -coude. Pendant que le premier s’en est sorti avec 41 conseillers, le second en a réuni 39. Des difficultés à s’entendre pour former un Conseil Municipal de consensus semblent bloquer le fonctionnement de la commune.
Face à la position intransigeante (...)

Journée internationale de la jeunesse : Apprendre aux jeunes à rêver

 lundi 15 août 2016

La Conférence mondiale des ministres de la jeunesse qui s’est tenue à Lisbonne du 8-12 août 1998 a recommandé de faire du 12 août de chaque année, « la Journée internationale de la jeunesse ».
Cette décision a été approuvée par l’Organisation des Nations Unies en sa session du 17 décembre 1999 à travers la résolution A/RES/54/120. En effet, le point 7 de cette résolution précise entre autre que l’Assemblée générale « Approuve la recommandation de la Conférence mondiale tendant à faire du 12 août la Journée (...)

Jeunesse, quelle est ta mission dans le développement de ta patrie ?

 lundi 15 août 2016

La jeunesse, c’est le fer de lance du développement. La jeunesse, c’est l’avenir de la Nation. La jeunesse, c’est l’espoir de demain et que sais-je encore ? « Aucun gouvernement africain ne peut réussir sa mission de développement s’il ne compte pas sur les jeunes (…) avec les jeunes, tout est possible. Sans les jeunes, attention ! » Président Michel KAFANDO lors du Colloque panafricain pour la Jeunesse tenu à Ouagadougou, 14 aout 2015.
« Notre vaillante jeunesse a donné de la voix et a montré la voie (...)

« Une si courte lettre » au président Roch Marc Christian KABORḖ : Ouaga 2000 : Aurore ou horreur !? (2/5)

 lundi 15 août 2016

Monsieur le Président,
Un détail qui n’a aucune importance, mais je tiens tout de même à le souligner : je ne nourris aucune amertume envers les riches propriétaires de OUAGA 2000. En effet, Charles FOURRIER, dans son socialisme radical, faisait sans doute preuve d’exagération lorsqu’il alla jusqu’à condamner toute sorte de propriété.
Moi, en bon Moaaga, j’essaie de garder le sens de la mesure : « Wâamb kong wedre, n ye t’a miisa » (Le singe, mauvais perdant, juge amer le fruit qu’il n’a pas pu (...)

Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Et si la raison l’emportait sur la passion ?

 dimanche 14 août 2016

La fin de la transition a été surtout marqué par la détérioration des relations entre le Burkina-Faso et la Côte-d’Ivoire. Pour cause, le lancement d’un mandat d’arrêt contre le dauphin constitutionnel d’un pays frère et ami.
Passion ou raison ?
Nous avons tous en mémoire le coup d’Etat du RSP. La résistance du peuple du Burkina ayant eu raison du coup, Zida est libéré, reprend fonction et nous assistons alors à une répression des plus aveugles : Il fallait tirer profit au plus vite du capital de (...)

Où sont les insurgés d’octobre 2014 au Burkina Faso ?(2)

 samedi 13 août 2016

Parce que l’insurrection de 2014 risque bientôt de passer de mode aussi bien dans les discours et actes politiques que dans les esprits des citoyens, si ce n’est même déjà le cas, et que l’on risque de devoir même se cacher et s’excuser désormais et de nous intimer aussi de nous taire si nous continuons de l’évoquer, je proposerai une série d’analyses qui se veulent des focus ou des zooms sur des points précis de la politique au Faso :
Pour, d’une part, mettre en miroir ces zooms avec l’événement de (...)

« Une si courte lettre » à Monsieur le président Roch Marc Christian KABORḖ (1/5)

 samedi 13 août 2016

Monsieur le Président,
J’en appelle à votre sagesse. Dès le début de votre discours d’investiture, vous aviez rendu un vibrant hommage aux victimes des deux répressions sanglantes de l’histoire récente de notre pays. Vos paroles, si profondes, en ont ému plus d’un ; j’en suis. Et jamais je n’aurais pu penser que ces intrépides défenseurs de la liberté et de la démocratie seraient oubliés de si tôt.
En d’autres termes, la noblesse de votre fonction m’interdit de penser, ne serait-ce qu’un instant, que vos (...)

Burkina- Espagne : La « vérité » des rentiers de la politique

 mercredi 10 août 2016

Dans un article paru récemment dans le journal espagnol « El Diario de Sevilla », le Pr. Dondomè-ib-lè Michel-Ange Kambiré a publié un article sur l’exercice de la démocratie dans nos sociétés modernes. Il entendait provoquer une réflexion sur la problématique des élections et l’expression de la citoyenneté avec cela comporte parfois comme différends et tripatouillages.. Nous reprenons son écrit en français, pensant que le contexte reste le même, qu’il s’agisse du Burkina ou de l’Espagne. L’Espagne a voté (...)

Division : Cet acquis de l’insurrection qui assombrit notre avenir

 dimanche 7 août 2016

Elle est née de façon insoupçonnée avant même l’insurrection populaire qu’a connue notre pays en octobre 2014, et participe désormais de la réification de tous nos rapports. Mais la constance et la véhémence avec laquelle cette division s’affirme, nous forcent aujourd’hui à nous interroger sur notre avenir autant qu’elle suscite en nous de très profondes inquiétudes.
Il y eut d’abord les pro et les anti-référendum, les pro et les anti-Article37 avec la cristallisation des positions que nous connûmes. Il y (...)

Des millions de Burkinabè vivent en Côte d’Ivoire : Et alors ?

 dimanche 7 août 2016

Ils sont quatre millions, paraît-il, nos concitoyens qui vivent en Côte d’Ivoire. Les autorités burkinabè, notamment la diplomatie conduite par M. Alpha Barry, le rappellent sans arrêt et constamment depuis le mandat d’arrêt lancé contre le PAN ivoirien, M. Soro. Nos autorités en font donc leur argument nucléaire qui justifierait la nécessité de ne pas créer, disent-elles, des "tensions" voire un "conflit" avec le voisin ivoirien, au nom d’une histoire, d’une fraternité et d’une amitié qui seraient (...)

Thomas Sankara : quand l’esprit du leader pan-africaniste est trahi par une démarche d’expertise sur son précieux corps hors du continent africain

 dimanche 7 août 2016

Suite à la prise du pouvoir en 1983, Thomas Sankara a adopté une jeunesse jusqu’aux plus petits de 5 à 6 ans, un âge visiblement minimal indépassable, pour assimiler et comprendre certaines choses de l’ordre public révolutionnaire. Cette jeunesse était donc spécifique par le fait du destin hasardeux. Elle formait le Capital d’enfants de la Révolution. Ce statut, par le fait du hasard, est peut-être à considérer comme une responsabilité historique.
Ceux d’entre eux qui, comme de la terre perméable, se (...)

Ne confondons pas intégrité et intégrisme au "pays des hommes intègres"

 lundi 1er août 2016

Même pas une faillite (puisqu’il n’a jamais prospéré) mais la vacuité du système judiciaire burkinabè favorise aujourd’hui les échappées et égarements les plus fous et dangereux dans un domaine séduisant qui se moque en réalité de la justice : le domaine de la morale. Mais dans la mesure où le Burkina Faso ne s’est jamais proclamé République de la morale et de la vertu (les récupérations prétendument "sankaristes" en ce sens moraliste sont, on va le montrer, des inepties), il est plus sain de ramener les (...)

Loi de finances rectificative No 2 : Un manque cruel d’imagination !

 lundi 1er août 2016

La deuxième loi de finances rectificative pour l’exécution du budget de l’Etat, gestion 2016 a été adoptée le 25 juillet dernier. Pendant que le gouvernement se vante d’avoir présenté pour la première fois de notre histoire un budget équilibré, les détails sur cette loi de finance commence à faire jour, et cela n’est pas beau à lire !
Des mauvaises nouvelles pour la consommation
Pendant que tout le monde se plaint de la morosité du climat économique, le gouvernement Thiéba ne trouve pas mieux à faire que (...)

La jeunesse burkinabè a le droit de rêver à un vrai changement

 vendredi 29 juillet 2016

Après les 27 ans du pouvoir Blaise Compaoré et la révolte qui a amené le changement, la jeunesse burkinabè a le droit de rêver à un vrai changement. Le Burkina respire, il est vrai, une nouvelle ère de démocratie, mais nous devons tout faire pour que cet enthousiasme ne vire à la désillusion. Les acteurs du nouveau pouvoir ont les moyens d’apporter de vrais changements s’ils le désirent. Ils ont les compétences intellectuelles nécessaires et ils ont la majorité au parlement.
Le pays était malade et nous (...)

Situation nationale : Et si Zéphirin Diabré devenait Premier ministre ?

 vendredi 29 juillet 2016

Décidément, le diesel du Président Roch Kaboré ne finit toujours pas de démarrer et cela devient très inquiétant. Cette machine poussive, dont on nous vantait les mérites lorsqu’elle atteindrait sa vitesse de croisière, n’a pas émis le moindre toussotement pour nous rassurer sur ses capacités, sept (7) mois après sa mise en marche, c’est-à-dire plus d’1/8 du temps du mandat présidentiel. Combien de temps faudra-t-il alors attendre pour voir la réalisation du trop ambitieux programme présidentiel ?
Sept (7) (...)

Il faut recouvrir nos caniveaux : ça ne coûte « que dalle » !

 samedi 23 juillet 2016

Le Burkina Faso connait encore, comme à l’accoutumée, des inondations. Certes, les pluies sont un phénomène naturel, mais nous n’avons pas toujours à en souffrir des effets prévisibles.
Les caniveaux construits aux abords des routes sont censés canaliser et faciliter la circulation des eaux de pluie et des eaux usées des ménages afin de réduire les inondations. Malheureusement, on constate que ces caniveaux sont, pour la plupart, laissés à ciel ouvert alors qu’il faut absolument poser des dalles (...)

Risques d’inondations répétées : Nos pleurs célébreraient-ils notre auto-malédiction collective ?

 vendredi 22 juillet 2016

Je m’appelle « Kinkirga ». Chères majestés du village, chers parents, je vous demande des excuses pour briser l’habitude. Il n’est pas d’ordinaire qu’un enfant ait la parole sous l’arbre à palabre des adultes. Mais j’ai éprouvé la nécessité « de crier fort aujourd’hui pour faire taire ce qui crie en moi ». Merci de votre compréhension.
Je voudrais chers parents, vous demander de ne pas être fiers de l’image que vous donnez de nous. Le 1er Septembre 2009, une grande pluie s’est abattue sur le village. Une très (...)

L’intégration des Kogleweogo aux FDS de Proximité : La solution du pire

 vendredi 22 juillet 2016

L’attitude de nos hommes politiques devant certaines situations, en l’occurrence ici, le cas des milices communément appelées forces d’auto-défense ou encore Kogleweogo en mooré, est de plus en plus surprenante.
Face aux différents excès de ces miliciens dont la simple existence est présentée comme un danger eut égard à l’histoire récente des pays comme le Mali avec les Ansardine, les Gandakoï, en République centrafricaine avec les SELEKA, ANTIBALAK (les Anti-Balles AK) les Jamjawides au Soudan, les Zulu (...)

Pages : 0 | ... | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | 220 | 240 | ... | 4400

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 10/12/2017

ARR : 16-17-6-10-13 NP : 00
ORD : 13 747 000
DES : 31 500
BONUS : 1 500

C G : 7 500
C P A : 2 000
C P B : 12 500
C P C : 3 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés