Accueil > Actualités > Politique

Dernier ajout : 21 septembre.

« On ne va pas dénoncer les risques de fraude et, à un moment donné, cautionner les possibilités qui y concourent ! », la majorité présentielle à l’opposition politique

 vendredi 3 août 2018

L’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) a animé, ce jeudi 2 août 2018 à Ouagadougou, une conférence de presse pour se prononcer sur des sujets relatifs à l’actualité nationale. La sécurité nationale et la lutte contre le terrorisme, la campagne agricole, le code électoral et le vote des Burkinabè de l’extérieur, le procès du putsch manqué, l’exécution du PNDES, le forum national de la diaspora ont été les points inscrits à l’ordre du jour de cette sortie, qui a aussi (...)

Politique : « Nous sommes environ 300 militants à quitter le MPP »

 vendredi 3 août 2018

Un groupe d’environ 300 jeunes quitte le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) pour le CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès). Pour se justifier, ils pointent du doigt la « mal gouvernance » au sein du parti au pouvoir et l’ont fait savoir ce jeudi 2 août 2018, au cours d’une conférence de presse animée à Ouagadougou.
Les secousses au sein des partis politiques ont déjà commencé. Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir, enregistre déjà des départs. Dans la salle de (...)

Débaptisation de l’hôpital Blaise Compaoré : « L’essentiel n’est pas le changement de nom, mais c’est de continuer de faire de l’hôpital une référence », Remis Dandjinou

 vendredi 3 août 2018

La 5è conférence de presse du gouvernement s’est tenue ce jeudi 2 août 2018 à Ouagadougou. Quatre ministres ont animés cette rencontre, Rémis Fulgance Dandjinou, de la communication et des relations avec le parlement, Siméon Sawadogo, de l’administration territoriale et de la décentralisation, alkassoum Maïga, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation et Stanislas Ouaro, de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. Au menu, les préparatifs du hadj 2018, le code (...)

Code électoral : Que retenir de la révision des douze articles ?

 mercredi 1er août 2018

L’Assemblée nationale a procédé à la révision de la loi N°014/AN du 3 juillet 2001 portant Code électoral, ce lundi 30 juillet 2018. Douze articles ont été modifiés, mais que retenir de cette nouvelle donne qui ouvre le vote des Burkinabè de l’étranger attendu depuis des années ?
Le Burkina Faso, à travers sa Représentation nationale, vient de réviser son Code électoral. Un acte qui permet de concrétiser, en 2020, le vote des Burkinabè de l’étranger. Enfin, chaque Burkinabè pourra faire valoir son droit de (...)

Code électoral révisé : La vie des Burkinabè est en danger, selon l’opposition politique

 mercredi 1er août 2018

24 heures après l’adoption du nouveau code électoral, les députés de l’opposition parlementaire ont donné de la voix ce mardi, 31 juillet 2018, pour justifier leur position de rejet de ce nouvel instrument . C’était par une conférence de presse animée au siège du Chef de file de l’opposition politique à laquelle ont assisté les responsables de parti politique, accompagnés de plusieurs militants.
C’est dans ce décor aux allures d’assemblée générale, que le député François Bacyé du groupe parlementaire (...)

Révision du Code électoral : Les députés de la majorité justifient le vote et déplorent l’attitude de leurs collègues de l’opposition

 mercredi 1er août 2018

Séance d’explications au lendemain de la révision du code électoral. Les députés de la majorité présidentielle étaient face à la presse ce 31 juillet 2018 pour dire pourquoi ils ont plébiscité le nouveau texte alors que l’opposition a bruyamment claqué la porte de l’hémicycle la veille.
Le code électoral a été relu le 30 juillet 2018 par la représentation nationale. Alors que l’opposition parlementaire a claqué la porte pour manifester son désaccord, le projet de loi a été adopté à la majorité des députés de (...)

Révision du code électoral : « Une mascarade aux conséquences graves et insoupçonnées », selon les jeunes de l’ADF-RDA

 mercredi 1er août 2018

Ceci est une déclaration de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA)
Le gouvernement a entrepris de réviser le code électoral de notre pays en vue de la prise en compte des Burkinabè de l’extérieur aux prochaines élections comme il y était prévu. Cette initiative salutaire se trouve depuis peu captive de velléités malheureuses aux seules fins d’exclure une grande frange des Burkinabè des prochains scrutins.
En effet, selon les dispositions du nouveau (...)

Relecture du code électoral : L’opposition parlementaire claque la porte, le projet de loi adopté à la majorité

 lundi 30 juillet 2018

L’Assemblée nationale a adopté ce lundi 30 juillet 2018, le projet de loi portant modification du Code électoral. Désormais, pour voter (aussi bien pour les Burkinabè de l’intérieur que ceux de la diaspora) il faut disposer soit de la Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB), soit du passeport.
Dernière plénière de la 1re session extraordinaire de l’année 2018. Dossier n°09 relatif au « Projet de loi portant modification de la loi n°014-2001/AN du 03 juillet 2001 portant Code électoral ». C’est une (...)

Relecture du code électoral : Pascal Zaïda appelle à la mobilisation citoyenne

 lundi 30 juillet 2018

Ceci est une déclaration du Cadre d’expression démocratique (CED) relative à la relecture du code électoral du Burkina. Pascal Zaïda appelle les Burkinabè à dénoncer « ce forfait ».
Ce jour 30 juillet 2018 à 14h30, le pouvoir MPP dirigé par le désormais président-candidat Roch Kaboré vient de franchir le rubicond.
Alors même que les différentes interpellations et en dernier ressort, le retrait des élus de l’opposition républicaine commandait une suspension de la dynamique pour dialoguer, les députés de (...)

Situation politique nationale : Le Front patriotique pour le renouveau peint en noir la gouvernance actuelle

 lundi 30 juillet 2018

Dans cette déclaration, Le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d’opposition, s’alarme de la gouvernance actuelle du Burkina. Pour le parti de Dr Aristide Ouédraogo, il faut agir, car « le peuple du Burkina Faso souffre ».
Peuple du Burkina Faso, jeunesse engagée, le chemin qui conduit à la maturité et à la liberté véritable se forge toujours dans le feu de l’adversité. Votre Parti politique de l’opposition, le FPR se tient à nouveau face à vous en considération des exigences de la situation (...)

Révision du code électoral du Burkina Faso : L’opposition parlementaire claque la porte

 lundi 30 juillet 2018

L’assemblée nationale a adopté ce lundi 30 juillet 2018 le projet de loi portant modification du Code électoral. Les documents pour s’inscrire sur la liste électorale et pour voter sont, désormais, pour les burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur la carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et le passeport ordinaire.
Au cours de la plénière, les groupes parlementaires de la majorité (MPP et Burkindlim) et UPC-RD de Daouda Simboro, ont fait leur déclaration invitant les députés à voter ce projet de (...)

Révision du code électoral : « Nouveau code électoral, nouvelle exclusion », avertit le CDP

 dimanche 29 juillet 2018

En prélude à l’adoption, ce lundi 30 juillet 2018 à l’Assemblée nationale, du projet de loi portant modification du code électoral, le Congrès pour la démocratie et le progrès nous a fait parvenir ce communiqué de presse. Pour l’ancien parti au pouvoir, le nouveau code électoral est une forme d’exclusion des Burkinabè de l’extérieur.
Le gouvernement a soumis un avant-projet de loi portant modification de la loi n°014-2001/AN du 03 juillet 2001 portant code électoral. Son adoption est prévue pour le 30 (...)

Vote de la diaspora : savoir avancer progressivement

 dimanche 29 juillet 2018

Ceci est une déclaration du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) sur la révision du code électorale.
Un projet de loi sur le code électoral est soumis par le gouvernement ce lundi 30 Juillet 2018 à l’Assemblée nationale réunie en session extraordinaire depuis la semaine dernière.
Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), au même titre que les autres composantes de la classe politique, a participé activement aux réflexions et aux échanges qui ont permis de déboucher à ce projet de loi. (...)

Modification du code électoral : Le Faso Autrement propose des actions fortes pour rejeter « cette loi d’exclusion »

 dimanche 29 juillet 2018

Ce lundi 30 juillet 2018, l’Assemblée nationale doit adopter la modification du code électoral. Le parti de Ablassé Ouédraogo, Le Faso Autrement, appelle l’opposition à s’unir pour rejeter cette loi.
Dans un Etat de droit, le Code électoral doit garantir des élections libres, transparentes et équitables. Malheureusement, dans la forme, il se précise que la révision du Code électoral, notamment son article 52 portant sur les documents d’identification et de vote des Burkinabè résidant à l’étranger, ne (...)

Révision du code électoral : L’UNIR-PS appelle ses députés à voter pour le projet de loi

 dimanche 29 juillet 2018

Dans ce communiqué de presse, l’Union pour la renaissance-Parti Sankariste (UNIR-PS) invite ses députés et ceux de la majorité à voter, ce 30 juillet à l’Assemblée nationale, pour le projet de loi portant révision du code électoral. Lisez plutôt !
L’Union pour la renaissance-Parti Sankariste, fidèle à sa ligne politique, voudrait rappeler au peuple et à l’ensemble de la communauté nationale et internationale que le vote des Burkinabè de l’étranger fait parti de sa lutte depuis sa création.
Aussi, elle a (...)

Projet de loi modificative du code électoral : La NAFA y voit « une vraie loi d’exclusion » pour empêcher le vote des Burkinabè de l’étranger

 vendredi 27 juillet 2018

Ceci est une déclaration de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) portant sur le projet de modification du code électoral. Le parti de l’opposition dénonce la suppression annoncée de la carte d’électeur et de la carte consulaire de la liste des documents autorisés pour le vote des Burkinabè de l’étranger. Pour le parti, cette modification en cours est un projet d’exclusion de certains Burkinabè de l’extérieur.
Après plusieurs ergotages sans vouloir le consensus, le gouvernement du Burkina Faso, dans sa (...)

Election de Mathias Tankoano à la tête du CSC : Selon l’opposition, « le président du Faso voulait d’un homme de main à ce poste »

 jeudi 26 juillet 2018

Le Cadre de concertation du Chef de file de l’opposition politique (CC-CFOP) a tenu une réunion ordinaire le mardi 24 juillet 2018 au siège du CFOP. Présidée par le chef de file de l’opposition, la réunion portait sur les points suivants : la situation nationale, la vie du Cadre et les divers.
A l’entame de la rencontre, le chef de file de l’opposition a remercié les présidents de partis d’opposition pour la solidarité et le soutien dont ils ont fait preuve à l’occasion du deuxième congrès ordinaire de (...)

Suppression de la carte consulaire pour le vote des burkinabè de l’étranger : La CODER invite les Burkinabè à se « lever contre cette exclusion annoncée »

 jeudi 26 juillet 2018

Ceci est une déclaration de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) sur le projet de loi portant modification de la loi portant code électoral. La coalition dénonce la suppression annoncée de la carte consulaire de la liste des documents autorisés pour le vote des Burkinabè de l’étranger.
L’Assemblée nationale a inscrit à l’ordre du jour de sa session extraordinaire ouverte le 16 juillet 2018, le projet de loi portant modification de la loi n°014-2001/AN du 3 juillet 2001 (...)

Présidentielle de 2020 : L’opposition travaille à un schéma coordonné, révèle Zéphirin Diabré

 lundi 23 juillet 2018

Débuté le 20 Juillet dernier, le 2e congrès ordinaire de l’Union pour le progrès et le Changement (UPC) a pris fin dans la soirée du 22 juillet 2018 au palais des sports de Ouaga 2000. Sans grande surprise, le président sortant Zéphirin Diabré a été reconduit pour un nouveau mandat de 4 ans à la tête du principal parti d’opposition.
Après la grande mobilisation qui a accompagné le président Zéphirin Diabré de la Zone du bois au palais des sports de Ouaga 2000, les congressistes ont réfléchi sur le thème qui (...)

IIème Congrès de l’UPC : La bataille pour 2020 est lancée !

 samedi 21 juillet 2018

C’est dans une ambiance de grande mobilisation que l’Union pour le progrès et le changement (UPC), première force politique de l’opposition, a officiellement ouvert, ce samedi, 21 juillet 2018 à Ouagadougou, les portes de son deuxième Congrès ordinaire (qui dure du 20 au 22 juillet). La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de plusieurs responsables et représentants de partis et formations politiques du Burkina, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal, de la Guinée-Conakry ainsi que (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 9560

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 21/09/2018
ARR : 4 - 3 - 6 - 7 - 9 NP : 00
ORD : 3 539 000 FCFA
DES : 70 500 FCFA
TIERCE V :
COUPLE V :
C G : 13 500
C P A : 4 000
C P B : 4 500
C P C : 6 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés