Accueil > Actualités > Politique

Dernier ajout : 22 septembre.

Politique : Le Parti républicain pour l’intégration et la solidarité installe son bureau de la section régionale du Centre

 dimanche 26 août 2018

Le Parti républicain pour l’intégration et la solidarité (PARIS) a procédé, ce dimanche, 26 août 2018, au cours d’une assemblée générale à Ouagadougou, à la désignation des responsables de la section régionale de la région du Centre. Forte d’une quinzaine de personnes, l’équipe, dirigée par un secrétaire général, Ousseni Adiambo, a pour mission de veiller au rayonnement du parti dans cette région qui abrite la capitale politique. C’est le président du parti, Roland Goungounga, qui a présidé la cérémonie.
Le (...)

Code électoral : L’opposition déboutée par le Conseil constitutionnel

 lundi 20 août 2018

Suite à l’adoption du code électoral le 30 juillet 2018, l’opposition politique a introduit le 02 août dernier, un recours contre les articles 52 et 72, qu’elle trouve contraires à la constitution. Le Conseil constitutionnel a tranché en indiquant que le code est conforme à la constitution.

« Certains ont transporté des urnes dans ce pays, ils se retrouvent aujourd’hui au parti au pouvoir ; donc nous ne pouvons qu’être très inquiets », Aziz Dabo, porte-parole de la NAFA

 mardi 14 août 2018

L’adoption, le 30 juillet 2018, du nouveau code électoral, a ouvert de réelles brèches dans la vie nationale avec ces débats politiques tranchés entre partisans et détracteurs de cette nouvelle législation électorale. Et dans sa position, chaque camp y va de ses arguments. Dans cet entretien, le secrétaire exécutif adjoint de la NAFA (Nouvelle alliance du Faso, opposition), Aziz Dabo, par ailleurs porte-parole du parti, donne son analyse sur cette question qui retient l’attention des Burkinabè. « Ne (...)

Attaque du café Aziz Istanbul : Un douloureux souvenir un an après la tragédie

 lundi 13 août 2018

Dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 août 2017, l’avenue Kwamé N’Krumah, l’une des plus belles de la capitale, subissait sa seconde attaque terroriste en moins de deux ans. Le Café Aziz Istanbul a été pris pour cible par deux individus qui ont ouvert le feu sur les clients. Le bilan est sans appel, 18 morts et de nombreux blessés de plusieurs nationalités.
Après l’attaque terroriste du 15 janvier 2016 de l’avenue Kwamé N’Krumah, la vie reprenait petit à petit son cour normal. Le commun des burkinabè (...)

Erratum : Dans l’interview avec Madi de Gounghin, lire plutôt ministre de l’économie, des finances et du développement

 lundi 13 août 2018

Erratum : Dans l’interview que Madi de Gounghin nous a accordé le vendredi 10 juillet, l’activiste faisait cas d’une convocation dont il a fait l’objet à la gendarmerie pour diffamation de la part du Ministre de l’économie numérique. Il fallait plutôt lire ministre de l’Economie, des finances et du développement. Toutes nos excuses à madame le Ministre de l’économie numérique et à l’ensemble de nos lecteurs.
La (...)

UNIR/PS : Les cadres du parti apportent leur ‘’soutien sans faille ‘’ au nouveau code électoral

 lundi 13 août 2018

L’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS) a, samedi, 11 août 2018 à Ouagadougou, sonné la mobilisation de ses cadres à travers sa deuxième Conférence, instance qui a pour objectif, entre autres, d’échanger sur la politique de promotion de cette catégorie de militants du parti. Ce rendez-vous statutaire, placé sous le thème « la responsabilité du cadre de l’UNIR/PS pour le rayonnement du parti », était présidé par le premier responsable du parti, Me Bénéwendé Stanislas Sankara.
Cette (...)

Politique : Le code électoral du Burkina a été modifié neuf fois depuis 2001, fait remarquer Harouna Dicko

 lundi 13 août 2018

De 1991 à 2001, quatre codes électoraux ont été adoptés au Burkina Faso. Le quatrième code en vigueur depuis 2001, a subi sa 9e modification le 30 juillet au cours de la 1re session extraordinaire de 2018 de l’Assemblée nationale.
Dès la 4e modification de ce code électoral en 2006 dans le but de contourner la décision n°2006-01 du Conseil constitutionnel qui était favorable à ma requête en qualité de Président du RPN un petit parti politique d’alors, j’avais prévenu : que cette succession rapide des (...)

Situation nationale : L’UPC espère que le président du Faso ne promulguera pas le code électoral, « s’il est soucieux de la cohésion sociale »

 dimanche 12 août 2018

La fin des vifs débats sur le nouveau code électoral n’est visiblement pas pour demain. Après la sortie de l’institution Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF), celle de l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP), suivies du parti au pouvoir (et même d’organisations de la société civile), c’est au tour de la première force politique de l’opposition, l’UPC, de donner son avis sur le code électoral. Ce samedi, 11 août 2018 à son siège (...)

Révision du code électoral : L’UPC réagit aux propos de Simon Compaoré selon lesquels "l’opposition sert un film western de mauvaise qualité"

 samedi 11 août 2018

L’Union pour le changement et le progrès (UPC) a appelle ce samedi 11 aout 2018 ses militants de l’intérieur et de l’extérieur à se tenir prêts pour les mots d’ordre de protestations à venir. Pour l’UPC, le code électoral est "une histoire" et doit, de ce fait, faire l’objet de consensus. Le parti a tenu également à réagir aux propos de Simon Compaoré, président par intérim du MPP, qui trouve que l’opposition sert un film western de mauvaise qualité.
Extrait de la déclaration liminaire de la conférence de (...)

Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

 vendredi 10 août 2018

Madi de Gounghin, l’activiste le plus controversé de la toile burkinabè ? En octobre 2014, il soutient l’opposition politique et les masses laborieuses pour renverser le régime de Blaise Compaoré. En 2015, il bat campagne aux côtés du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) qui conduira Roch Marc Christian Kaboré à Kosyam. Il y a une semaine, il a claqué la porte de ce parti et a rejoint le CDP avec, dit-il, plus de 300 autres jeunes. Un jour plus tard, certains de ces jeunes estiment avoir été (...)

Révision du code électoral : Le Parti pour la démocratie et la jeunesse salue une « avancée démocratique »

 vendredi 10 août 2018

Dans cette déclaration, le Parti pour la démocratie et la jeunesse (PDJ) se réjouit de la révision du code électoral. Le parti félicite le gouvernement et l’invite à poursuivre la mise en œuvre du programme présidentiel. Lisez plutôt !
Le lundi 30 juillet 2018, le parlement burkinabè a voté le nouveau code électoral, offrant l’opportunité aux Burkinabè de l’intérieur et de l’étranger de participer aux votes de façon sûre, équitable et transparente.
Le Parti pour la démocratie et la jeunesse (PDJ) salue cette (...)

Débats sur le code électoral : Signe d’une classe politique fatiguée, qui pivote ... !

 mercredi 8 août 2018

Alassane Ouattara, président ivoirien a réitéré, dans son discours prononcé la veille de la célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance, la ‘’nécessité’’ d’un passage de témoin à la nouvelle génération dès l’échéance présidentielle à venir. Un constat et un ‘’besoin’’ qui peuvent s’observer et se justifier dans plusieurs pays africains, notamment au Burkina.
Et ces vifs débats autour du nouveau code électoral (débats de plus en plus acerbes et qui masquent difficilement les intérêts purement politiques) révèlent (...)

Politique : Les groupes parlementaires de l’opposition introduisent un recours contre la modification du code électoral

 mercredi 8 août 2018

L’Opposition parlementaire du Burkina Faso, constituée des groupes parlementaires de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) et du groupe Paix, justice et réconciliation nationale (PJRN), porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, qu’elle a introduit un recours contre la modification du code électoral auprès du Conseil constitutionnel, depuis le jeudi 2 août 2018.
Par cette action, les députés, de même que les (...)

CFOP : Compte-rendu de la réunion ordinaire du 07 août 2018

 mercredi 8 août 2018

Le Cadre de concertation du Chef de file de l’Opposition politique (CC/CFOP) a tenu une réunion ordinaire le mardi 07 août 2018 au siège du CFOP à Ouagadougou. Présidée par le Chef de file de l’Opposition, M. Zéphirin DIABRE, la réunion avait les points suivants inscrits à son ordre du jour : I- Le débat sur le Code électoral ; II- La rencontre avec les OSC ; III- La situation à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). IV- Les directives de l’Opposition.
Concernant le premier point de (...)

Débaptisation de l’hôpital Blaise-Compaoré : Le CDP évoque « un esprit de vengeance »

 mercredi 8 août 2018

Le conseil des ministres, en sa séance du mercredi 1er août 2018, a adopté « un décret portant changement d’appellation de l’hôpital national Blaise Compaoré. Les différents textes existants font référence à un hôpital dénommé tantôt « Hôpital national Blaise Compaoré », tantôt « Centre hospitalier universitaire de Tengandogo ». L’adoption de ce décret permet de fixer définitivement la dénomination de cet hôpital par l’appellation suivante : Centre hospitalier universitaire (CHU) de Tengandogo.
Notre parti, le (...)

Nouveau Code électoral : Le MPP appelle ses adversaires à cesser la "manipulation stérile et puérile"

 mercredi 8 août 2018

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir) a animé dans la matinée de ce mardi, 7 août 2018 à son siège national, à Ouagadougou, une conférence de presse focalisée essentiellement sur le nouveau code électoral. Tout en réitérant le bien-fondé de ce nouvel instrument, le parti au pouvoir annonce des sorties d’explications au plan national et à l’extérieur pour « mettre fin à la désinformation » sur le sujet.
Selon le président par intérim du parti au pouvoir, Simon Compaoré, l’adoption du (...)

Rencontre des femmes CDP du Kadiogo : « Le CDP est le plus gros baobab du monde politique du Burkina. Soyez-en sûres » (Eddie Komboïgo)

 lundi 6 août 2018

Les militantes du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) de la province du Kadiogo, sous la houlette de la secrétaire nationale chargée de la mobilisation des femmes du parti, ont tenu, dans la soirée du samedi, 5 juillet 2018, au siège du parti, une assemblée générale. Il s’est agi, pour cette frange sociale, de « venir féliciter le président pour son élection à la tête du parti » et lui assurer de leur soutien dans la perspective des défis futurs.
La mobilisation était « forte » en cette soirée au (...)

Tribune - Démission de jeunes du MPP pour le CDP : Les luttes juvéniles des 30 et 31 octobre 2014 sont-elles à regretter ?

 lundi 6 août 2018

Si je n’apprécie guère le positionnement de certains hommes/ femmes dans le gouvernement actuel de Son Excellence Paul Kaba Thieba, notamment les titulaires des portefeuilles de la Défense et de la Sécurité - parce que n’ayant pas d’expertise dans ces domaines respectifs - je reste convaincu que le pouvoir MPP se bat tous les jours pour relever les défis qui se posent à notre peuple : insécurité, pauvreté, changements climatiques, etc.
Les luttes de notre peuple, plus particulièrement celles de sa (...)

Relecture du code électoral : Le Rassemblement patriotique donne de la voix

 lundi 6 août 2018

Le toilettage du code électoral n’a pas fait l’unanimité. Avant, pendant et même après le vote de la loi consacrant la nouvelle mouture du texte, majorité et opposition ont étalé leur divergence. Des Organisations de la société civile donnent également de la voix. Le 4 aout 2018, le Rassemblement Patriotique, essentiellement un regroupement d’artistes était face à la presse pour donner sa position sur le nouveau code électoral.
Un pas de franchi dans le long processus devant permettre aux Burkinabè de (...)

Conseil national de la Révolution : Le premier discours du capitaine Thomas Sankara

 samedi 4 août 2018

Nous vous proposons le premier discours du Conseil national de la Révolution (CNR) prononcé par le capitaine Thomas Sankara, le 4 août 1983.
Peuple de Haute-Volta ! Aujourd’hui encore, les soldats, sous-officiers et officiers de l’Armée nationale et des forces para-militaires se sont vus obligés d’intervenir dans la conduite des affaires de l’Etat pour rendre à notre pays son indépendance et sa liberté et à notre peuple sa dignité.
En effet, ces objectifs patriotiques et progressistes qui ont justifié (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 9560

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 21/09/2018
ARR : 4 - 3 - 6 - 7 - 9 NP : 00
ORD : 3 539 000 FCFA
DES : 70 500 FCFA
TIERCE V :
COUPLE V :
C G : 13 500
C P A : 4 000
C P B : 4 500
C P C : 6 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés