Accueil > Actualités > DOSSIERS > 15 octobre 1987- 15 octobre 2016 : le Burkina Faso, 29 ans plus (...)

Dernier ajout : 17 octobre 2016.

Thomas Sankara 29 ans après : Des Fadalais se souviennent

 lundi 17 octobre 2016

Le 15 octobre 2016 marquait le 29ème anniversaire de l’assassinat du capitaine Thomas Sankara, ancien chef d’Etat burkinabè. 29ans après cette tragique tuerie, quel souvenir les fadalais gardent du chef de la révolution burkinabè ? Nous avons rencontré certains d’entre eux.
Dahani Moussa, menuisier : « L’affaire concernant Thomas Sankara, mon souhait pour ce 29ème anniversaire de son assassinant, est qu’il y ait la justice, les coupables soient punis. On a remarqué que depuis sa mort, il n’ya jamais (...)

Dossier Thomas Sankara : Plus d’avancées en 22 mois qu’en 18 ans sous la quatrième République

 jeudi 13 octobre 2016

Les avocats en charge du dossier du défunt président du CNR (Conseil national de la révolution), Thomas Sankara ont animé un point de presse ce jeudi 12 octobre 2016 à Ouagadougou. Il s’agissait pour les représentants burkinabè du collectif des avocats représentant les ayants droits, de situer l’opinion nationale et internationale sur l’évolution du dossier Sankara.
Ils étaient trois avocats du collectif des avocats représentant les ayants droits de feu le capitaine Thomas Sankara, président du CNR, tué (...)

Mémorial Thomas Sankara : Un symposium pour magnifier le panafricaniste

 mardi 4 octobre 2016

Le lancement du projet de mémorial Thomas Sankara s’est tenu ce dimanche 2 octobre 2016, à Ouagadougou. Ce sont des jeunes du Burkina et de la sous région qui ont pris d’assaut la maison du peuple pour suivre le symposium panafricain dédié au père de la révolution burkinabè du 4 août 1983.
Cette journée de lancement a été marquée par plusieurs faits majeurs. Il s’agit du symposium panafricain, de la marche des jeunes, du lancement officiel et du concert live.
L’ouverture du symposium a été faite en (...)

Mémorial Thomas Sankara : La flamme de la révolution confiée à Rawlings

 mardi 4 octobre 2016

Le projet de mémorial Thomas Sankara, a été lancé officiellement ce dimanche 2 octobre 2016, à la place de la révolution de Ouagadougou. Les Burkinabè et ceux venus de la sous région étaient mobilisés pour l’occasion.
A l’issue du symposium panafricain dédié au père de la révolution burkinabè du 4 août 1983, Burkinabè et pays invités ont battu le macadam de la maison du peuple à la place de la révolution. Cette marche « populaire » est significative car, elle vise à exiger la justice pour Thomas Sankara et ses (...)

La presse dans la tourmente : Quand le rideau de fer s’abat

 jeudi 8 novembre 2007

Beaucoup d’indices plus ou moins visibles annonçaient le 15 octobre 1987 et le dénouement sanglant de la crise ouverte au sein du CNR. Le débat sur l’absence ou non de démocratie interne à l’organe dirigeant fut résumé par un sankariste bien pensant qui laisse entendre que c’est « le trop de liberté et de démocratie qui a tué le CNR (sic) ».
En tout cas, pour la presse qui a payé un lourd tribut à cette période, dont justement le journal qui lui a ouvert ses pages pour jouir de la liberté retrouvée de tous (...)

Avènement du 15 octobre 1987 : Mettre fin à la déviation fasciste

 jeudi 8 novembre 2007

Le 15 octobre 1987 est la résultante de l’exacerbation de la crise qui minait le Conseil national de la Révolution (CNR), crise née de la déviation observée dans la conduite de la Révolution avec l’inorganisation, le spontanéisme et l’autocratie comme manifestations visibles.
L’une des grandes faiblesses de la Révolution d’Août (son péché originel diront certains) c’est qu’elle a triomphé en l’absence de l’organisation d’avant-garde de la classe ouvrière, et qu’elle devrait forcément résoudre prioritairement (...)

15-octobre : Le ver était dans le fruit

 jeudi 8 novembre 2007

La fièvre de la commémoration du 15 octobre 1987 est aujourd’hui tombée. Les uns et les autres étaient tant préoccupés par « qui mobilisera plus que qui ? », que le vrai débat sur « qui a fait quoi et pourquoi ? » a été pour ainsi dire occulté. Et pourtant il fallait commencer par là même si sur la question il est évident qu’on ne pouvait entendre que des sons de cloches très divergents.
Plus que jamais, la question est d’actualité d’autant que la majeure partie de notre peuple n’a que des connaissances (...)

Le complot de 20 heures : L’heure à laquelle Blaise COMPAORE devait mourir

 jeudi 8 novembre 2007

Dans son incapacité à résorber la crise qui minait le cercle du pouvoir, et face à la désobéissance aux mots d’ordre du CNR, Thomas SANKARA avait décidé de faire la peau à Blaise COMPAORE, Jean-Baptiste LINGANI et Henri ZONGO à partir d’un vaste complot programmé pour le 15 octobre 1987 à 20h. Retour sur un scénario macabre qui aura fait long feu.
« C’était soit Thom, soit Blaise » dit-on souvent de l’avènement du 15 octobre 1987 à l’endroit de ceux qui utilisent la mort de Thomas SANKARA comme un fonds de (...)

20 ans de renaissance démocratique : Le Collectif dénonce une "falsification de l’histoire"

 mercredi 31 octobre 2007

Le Collectif contre l’impunité, à travers la déclaration suivante, se prononce sur la situation nationale, en particulier la commémoration du 15 octobre. Pour lui, il y a eu une "tentative grossière et inacceptable de falsifier l’histoire de notre pays".
Le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP) constate aujourd’hui encore que la situation nationale est préoccupante tant sur le plan des droits humains fondamentaux que sur le plan social, économique et (...)

Etienne Traoré, député PDP/PS : "Il a manqué à Sankara une certaine pédagogie révolutionnaire"

 mercredi 31 octobre 2007

Etienne Traoré est une figure politique qui n’est plus à présenter. Enseignant de philosophie morale et politique à l’université de Ouagadougou, il est, depuis les législatives de mai 2007, député à l’Assemblée nationale pour le compte de son parti, le PDP/PS. A l’occasion des "20 ans de renaissance démocratique avec Blaise Compaoré", qu’il qualifie de "mensonge grossier", Etienne Traoré s’exprime sur ses rapports tumultueux avec Blaise Compaoré du temps où il était inspecteur général d’Etat.
Des leaders de (...)

Document : L’appel du 19-Octobre 1987

 mardi 23 octobre 2007

Peuple combattant du Burkina Faso,
Camarades militantes et militants de la Révolution démocratique et populaire,
Lorsque le 4 août 1983 à la tête des forces populaires insurgées nous sommes entrés à Ouagadougou, nous étions tous animés, Thomas SANKARA et moi, de la ferme détermination de conduire notre vaillant peuple vers un avenir radieux.
A l’époque, j’ai fait comprendre le fait d’avoir participé activement au renversement du régime de Jean-Baptiste OUEDRAOGO ne me conférait aucun droit particulier (...)

Document : Discours prononcé à l’occasion de l’ouverture des assises sur l’avant- projet de la constitution(14 décembre 1990)

 mardi 23 octobre 2007

Honorables invités,
Camarades délégués aux assises,
Militantes et militants de la Révolution démocratique et populaire,
Lorsque le 19 octobre 1987, le Front populaire lançait un appel à tous les patriotes révolutionnaires et démocrates ainsi qu’à toutes les sensibilités sociales du Burkina afin qu’ils s’organisent pour participer pleinement à la gestion des affaires publiques, ce n’était point un simple coup de propagande médiatique, mais l’expression d’une volonté sincère de démocratiser la société au (...)

Document Allocution à l’ouverture du forum de réconciliation nationale

 mardi 23 octobre 2007

Camarades délégués,
Mesdames, messsieurs,
Honorables invités,
Notre rencontre d’aujourd’hui est certainement très attendue par l’ensemble de notre pays. Elle intervient, en effet, à une période déterminante de notre évolution nationale marquée par la volonté manifeste de toute la classe politique de sortir de l’Etat d’exception pour s’engager dans un processus irréversible de démocratisation.
Depuis quatre années, nous avons entrepris, chacun avec ses convictions et ses moyens, de modifier notre (...)

20e anniversaire du 15 octobre : La loi du talion est un cercle vicieux

 lundi 22 octobre 2007

Exit le 20e anniversaire du 15 octobre 1987. En attendant le 21e, le 25e, le 30e et qui sait peut-être le 50e, voire le 100e, place aux leçons d’aujourd’hui. Dualiste pour ne pas dire antagonique, la célébration de cet anniversaire l’aura été jusqu’au bout. Et première leçon dont il faut se rendre à l’évidence, c’est que trop de passions entourent encore le ou les symbolismes de cette date. Des rancoeurs qui s’étaient assoupies depuis 20 ans sont revenues avec laideur au devant de la scène.
C’est la faute (...)

Anniversaire du 15 Octobre : C’est la démocratie qui a gagné

 lundi 22 octobre 2007

Depuis le début de la semaine dernière les Burkinabè vivent au rythme de la célébration du 15-Octobre. Un 15-Octobre diversement célébré, chaque camp donnant de la voix. Les partisans de la renaissance démocratique d’un côté et les Sankaristes de l’autre.
Ce 15-Octobre diversement célébré est l’expression de la vitalité de notre démocratie. L’acceptation de la différence, la tolérance ont permis à notre pays d’asseoir des fondements démocratiques solides. L’arrivée de Mariam Sankara, la procession à la tombe de (...)

Démocratie et Développement : Déclaration de Ouagadougou

 lundi 22 octobre 2007

A l’initiative du président Blaise Compaoré du Burkina Faso, s’est tenu les 14, 15 et 16 octobre 2007 à Ouagadougou, un Colloque international sur la démocratie et le développement en Afrique.
Ont pris part à ce dialogue, des représentants de partis politiques, d’organisations de la société civile, des milieux de la science et de la culture, venus d’Afrique, d’Amérique Latine, d’Asie et d’Europe.
Analysant la situation socio-économique et l’état de la démocratie dans les pays d’Afrique, les participants, (...)

20 ans de renaissance démocratique au Burkina Faso avec Blaise Compaoré : Démocratie et développement, questions d’actualité en Afrique

 lundi 22 octobre 2007

Dans le cadre du xxe anniversaire de la renaissance démocratique au Burkina Faso, s’est tenu du 13 au 16 octobre dernier, un colloque sur le Thème « Démocratie et développement en Afrique ». L’ouverture de ce colloque qui a réuni trois jours durant les participants (personnalités politiques, chercheurs, hommes et femmes de sciences) venus d’Afrique d’Europe, d’Asie, d’Amérique Latine a été présidée par le président Blaise Compaoré.
La démocratie est un système dans lequel l’ensemble de la société peut (...)

15 octobre 1987 - 15 octobre 2007 : Petit à petit, l’oiseau fait son nid

 jeudi 18 octobre 2007

L’histoire de notre pays a montré a un moment donné sa vulnérabilité. Les Etats comme les individus évoluent dans un espace de permanente remise en cause. Le Burkina Faso en a l’expérience. Ayant vécu ces périodes de tensions latentes et ouvertes, l’enfant terrible de Ziniaré a compris que le salut du pays dépendait de son investissement personnel. 20 ans après, le Burkina est un pays qui avance sur la voie du développement. Ces 20 ans de stabilité ont permis de cultiver la paix, la tolérance et la (...)

15-cotobre à Pô : Euphorie des partisans de Compaoré, mutisme des sankaristes...

 jeudi 18 octobre 2007

L’insurrection populaire du 4 août 1983 est, on le sait, partie de Pô, capitale du Nahouri. Tout le temps, cette ville est restée comme le symbole de la résistance, de la révolution burkinabè. Le 15 octobre 1987, l’assassinat du leader de cette révolution, le capitaine Thomas Sankara, marque par ailleurs, le début du règne de Blaise Compaoré au pouvoir.
Ces 2 acteurs emblématiques de cette période de l’histoire de notre pays ayant mené tout leur combat à partir de Pô, nombreux sont ceux qui ont pensé que (...)

15 octobre 1987 : De la révolution à la démocratie

 mardi 16 octobre 2007

Le Burkina comme la plupart des pays africains n’a pas été épargné par le vent de la démocratie. Dès le 31 décembre 1987 le Capitaine Blaise COMPAORE, Président du Front Populaire lançait l’appel suivant : « je vous invite donc révolutionnaires, patriotes, démocrates à plus d’ouverture les uns envers les autres pour créer les conditions de l’unité du peuple autour du Front populaire. »
Une approche historique de la vie politique de l’époque fait ressortir le caractère nouveau et quelque peu insolite de ce (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« TIERCE » DU 25/03/2017

ARR : 1 - 3 - 8 NP : 00
ORD : 206 000
DES : 10 000
TIERCE V :
BONUS :

C G : 95 500
C P A : 22 000
C P B : 7 000
C P C : 1 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés