Accueil > Diasporas

Dernier ajout : 21 février.

Youssouf Ouédraogo : "Le rôle du Burkina Faso en Afrique et ailleurs, c’est d’aider à créer et à approfondir la démocratie"

 jeudi 8 janvier 2004

Du 27 au 30 novembre dernier, s’est tenue à Ouagadougou la IXe conférence des ambassadeurs et consuls généraux du Burkina Faso. Une occasion pour nos diplomates de faire un bilan des actions passées et de repartir sur de nouvelles bases à même de maintenir haut le flambeau du Burkina Faso à l’extérieur. "Société civile et relations internationales", était d’ailleurs le thème de cette rencontre biennale. Plus que quiconque, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, (...)

Côte d’Ivoire : un Burkinabè tué par un gendarme à Songan

 mardi 6 janvier 2004

Le 19 décembre 2003 à Songan, sous-préfecture de Bianouan (Aboisso), M. Kafando Baba Issa, Burkinabé né en 1981 a été tué par des gendarmes. C’est très tôt le matin, ce vendredi 19 décembre que (6 heures du matin), M. Kafando est allé acheter des poulets dans une ferme non loin de Songan.
Interpellé par les gendarmes pour un contrôle de routine, le ton monte entre les corps habillés et M. Kafando. Ce dernier serait accusé de détenir de la drogue. Un paquet de cigarette contenant de la drogue aurait été (...)

Côte d’Ivoire : Bété, Baoulé, Burkinabé et Maliens font la paix

 mercredi 24 décembre 2003

Le ministre de la Réconciliation,
Sébastien Dano Djédjé, était parmi les siens à Niablé -village situé dans la sous-préfecture de Zikisso-, où il a constaté
l’union et la paix qu’allogènes et autochtones ont scellées. C’était le week-end dernier.
Niablé, village situé à 11 Km de
Gagnoa et à 19 Km de la sous-préfecture de Zikisso dont il dépend, est aussi distancé à 3 Km du village de Logobia. Il est bâti
sur la terre des ancêtres " les Hiridja ". c’est la dénomination d’une entité du canton Zabia. Il comprend (...)

Michel KAFANDO, Ambassadeur du Burkina à l’ONU :"La voix du Burkina Faso se fait entendre à l’ONU"

 lundi 15 décembre 2003

A la faveur de la IXe conférence des ambassadeurs et consuls généraux du Burkina qui s’est tenue du 27 au 30 novembre dernier, nous avons saisi l’occasion pour tendre notre micro à notre représentant au sein du système des Nations unies. Dans cet entretien, S.E.M. Michel KAFANDO nous livre ses impressions sur la vie de l’ONU.
De l’audience de notre pays à l’ONU en passant par la réforme probable de l’institution, sans oublier bien sûr l’avenir de l’Organisation mondiale, autant de questions sur (...)

Crise ivoirienne : lettre ouverte du Tocsin

 mercredi 10 décembre 2003

Excellences, Depuis le 19 septembre 2001, la Côte d’Ivoire est confrontée à des troubles militaro-politiques sans précédent. Sous-estimée au départ par les autorités ivoiriennes, la crise s’est enracinée pour devenir une guerre qui consacre de fait la partition du pays en trois entités militaires. Si le sud est sous la responsabilité des forces dites loyalistes, le nord est contrôlé par le MPCI, tandis que l’ouest est sous la coupe du MPIGO et du MJP.
La crise, qui au départ s’est présentée comme (...)

"Les Burkinabè ont une très bonne image au Gabon"

 lundi 8 décembre 2003

Le pays de El Hadj Omar Bongo, le Gabon, a été longtemps considéré comme un eldorado pour les Burkinabè. On y allait pour se faire son petit pactole et revenir au pays. Seulement voilà, le petit paradis qu’était le Gabon connaît aujourd’hui les effets induits de la crise mondiale.
Les choses sont de plus en plus compliquées pour les émigrants. Avec le consul honoraire du Burkina au Gabon, Philippe Chandezon, nous avons fait le tour des questions de la vie des Burkinabè au Gabon.
Peut-on mieux vous (...)

Diplomatie : Société civile, la nouvelle réalité

 dimanche 7 décembre 2003

Dans la poursuite de la tradition qui s’est installée depuis maintenant quelques années, les ambassadeurs et consuls généraux du Burkina ont tenu leur conclave annuel avec pour thème principal le rôle de la société civile dans la diplomatie.
Leurs Excellences nous avaient tellement habitués à la langue de bois que généralement, ces types de rencontres n’intéressaient que les professionnels de la diplomatie.
Cette année cependant, force est de reconnaître que le sujet est d’actualité, quand on sait que (...)

Conflit foncier à Gagnoa : Le drame des étrangers et des allogènes

 dimanche 7 décembre 2003

Depuis le 21 octobre dernier, plusieurs centaines de Maliens, Burkinabé et des Ivoiriens d’autres régions ont été chassés des villages par des jeunes autochtones Bété, dans la région de Gagnoa. Un mois après, que deviennent ces infortunés ?
Ouragahio, Mahinadopa, Gbadi-est, Nagadougou, Badiépa... dans le département de Gagnoa. Nous sommes au 21 octobre 2003. Ce jour-là, plus de 600 agriculteurs maliens, burkinabé et des Ivoiriens d’autres régions de la Côte d’Ivoire, notamment du Centre et du Nord ont (...)

9e Conférence des ambassadeurs : Optimiser la gouvernance diplomatique

 dimanche 7 décembre 2003

Les ambassadeurs, les consuls généraux du Burkina à l’étranger et les responsables du ministère des Affaires étrangères tiennent du 27 au 30 novembre 2003, leur neuvième conférence bisannuelle. Thème de cette rencontre que Ouagadougou abrite : "Relations internationales et société civile". Avec pour ambition, l’optimisation de la gouvernance diplomatique pour mieux contribuer au développement et au rayonnement du Burkina.
« Notre pays, loin de se résigner, a choisi de s’adapter aux nouveaux déterminants (...)

9e conférence des Ambassadeurs : Autocritique de 12 diplomates

 vendredi 5 décembre 2003

Ils sont venus d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique pour prendre part à la 9e conférence des ambassadeurs et consuls généraux du Burkina. Au terme de cette rencontre, de manière diplomatique, "leurs Excellences du Burkina" tirent les leçons des 96 heures "d’introspection" sur la politique étrangère burkinabè. Insuffisances, succès, réorientations souhaitées...
Mme Béatrice Damiba, ambassadeur du Burkina Faso à Vienne (Autriche) : Je participe pour la 4e fois à ce genre de rencontre. Cette fois-ci, nous (...)

Son Excellence Béatrice Damiba, une pionnière de Sidwaya

 jeudi 4 décembre 2003

Notre ambassadeur en Autriche, Son Excellence Béatrice Damiba, nous a rendu visite, mercredi 3 décembre en fin de matinée. C’est beaucoup plus en tant que journaliste que diplomate que Mme Damiba est venue nous voir. En somme, elle est revenue dans sa maison.
En effet, avant d’aller aux affaires politiques (haut-commissaire du Bazèga, ministre de l’Environnement et de Tourisme, ministre de l’Information, puis ambassadeur), Béatrice Damiba, affectueusement appelée Béa, a d’abord officié en tant que (...)

Diplomatie burkinabè : Et si on parlait de fierté nationale ?

 mercredi 3 décembre 2003

"Société civile et relations internationales". C’est autour de ce rapport que les ambassadeurs et consuls généraux du Burkina se sont retrouvés du 27 au 30 novembre dernier à Ouagadougou. Pour leur 9e conférence annuelle, les représentants de la diplomatie burkinabé ont choisi de s’ouvrir à une dimension qui, en matière de politique extérieure, n’est pas la problématique la mieux partagée par nos Etats.
En effet, malgré la reconnaissance de la place et du rôle incontournables de la société civile (...)

IXe conférence des Ambassadeurs et Consuls généraux : Des préoccupations à la table du Premier ministre

 mardi 2 décembre 2003

Les Ambassadeurs et Consuls généraux du Burkina ont été reçus, hier 30 novembre 2003, par le Premier ministre Paramanga Ernest Yonli. A l’ordre du jour, les préoccupations des "Soldats de la diplomatie burkinabè".
La trentaine d’ambassadeurs et consuls généraux du Burkina, participant à la "Neuvième conférence des "diplomates" burkinabè, ont pri langue, dimanche 30 novembre 2003 avec le chef du gouvernement burkinabè.
Il s’est agi pour les ambassadeurs, conduits par les ministres en charge des Affaires (...)

Le chef de l’Etat appelle au respect des lois des pays d’accueil

 lundi 1er décembre 2003

Les Ambassadeurs et Consuls généraux du Burkina Faso sont allés faire le point des travaux de leur IXe conférence annuelle au chef de l’Etat. C’était au cours d’une séance de travail à la présidence du Faso, samedi 29 novembre 2003 à 10h.
A cette occasion, le président du Faso a invité ses représentants à l’étranger, à intensifier la sensibilisation de nos compatriotes au respect des lois des pays d’accueil.
"Il vous revient d’intensifier vos efforts à l’effet d’organiser et de sensibiliser davantage nos (...)

Jean-Marie Le Pen : "L’immigration reste le problème essentiel en France"

 lundi 1er décembre 2003

En quoi, si vous étiez élu à la présidence de Paca, votre mandat serait-il novateur ?
Dans la limite des prérogatives qui sont dévolues aux responsables, il est possible de faire prévaloir des solutions nationales plutôt que, comme c’est devenu l’habitude, des préférences étrangères.
Cette Région a suffisamment de qualités pour ne pas se contenter d’être une boutique politicienne, comme elle l’a été jusqu’à maintenant. Il faut arracher cette région au marasme général, car tout va encore plus mal ici (...)

Pour le retour des étrangers expulsés de Ouragahio Les autochtones exigent la présence des ambassadeurs du Burkina et du Mali

 jeudi 27 novembre 2003

Cela fait exactement un mois 4 jours que 892 Sénoufo, 1400 Burkinabé et 8 Maliens ont été expulsés des villages de la sous-préfecture de Ouragahio. Ils vivotent dans la région, en attendant la résolution de la crise les opposant à leurs tuteurs .
Un mauvais quiproquo est à l’origine du malheur des allogènes de la région de Ouragahio. Deux voyageurs burkinabé ont été pris à Kehi-Gbahi pour des assaillants. Ils sont expulsés en même temps que tous les Burkinabé, Maliens et Sénoufo, après avoir donné des (...)

Des hommes en armes enlèvent deux Burkinabè à Adjamé

 mercredi 26 novembre 2003

Le phénomène, depuis peu, gagne de l’ampleur mais surtout inspire la peur au sein de la communauté étrangère vivant à Abidjan. Dans le secret le plus absolu, au nez et à la barbe de la hiérarchie des forces de défense et de sécurité, des individus en armes écument les quartiers de la capitale économique, enlèvent d’honnêtes gens, rançonnent leurs familles en menaçant de mettre fin à leur vie.
Depuis le mercredi 19 novembre, Zoungrana Adama, maître d’école coranique fait les frais de ces individus. Il a été (...)

L’ambassadeur Bonkoungou à Québec et à Montréal : des contacts pleins de promesses

 mardi 18 novembre 2003

Après la présentation de ses lettres de créance le 11 août aux autorités, l’ambassadeur Bonkoungou a entrepris une série de consultations qui, s’ils arrivaient à bon port, pourraient constituer des chances d’ouverture pour le Burkina.
Du 4 au 8 août, elle a sillonné Québec et Montréal et a eu des séances de travail aussi bien avec la communauté burkinabè établie dans ces mégapoles que les partenaires du Québec et des structures de financement.
L’objectif était d’entrer dans des sujets de préoccupation qui (...)

Humeur - De quoi sont donc morts les « tirailleurs sénégalais » de la guerre de 14-18 ?

 lundi 17 novembre 2003

La France célèbre aujourd’hui, 11 novembre, le 85è anniversaire de l’armistice qui a signé la fin de la 1ère Guerre mondiale.
A la veille de cette historique journée, j’apprends par RFI que le gouvernement français a décidé de mettre en ligne un site Internet que certains journaux présentent comme « l’un des plus importants services en ligne grand public de l’administration » et qui, selon ses auteurs (en l’occurrence le ministère français de la Défense) a « … pour vocation d’honorer la mémoire de celles (...)

France : les étrangers ne sont pas les bienvenus

 jeudi 6 novembre 2003

28 octobre 2003. Le texte final du projet de loi sur l’immigration du ministre français de l’Intérieur Nicolas Sarkozy a été définitivement adopté.
Allongement de la durée de rétention des étrangers en situation irrégulière, création d’un fichier d’empreintes digitales, attestation d’hébergement plus difficile à obtenir, remise en cause de la carte de résident… Les nouvelles dispositions entreront en vigueur en 2004.
Le Parlement français a définitivement voté, le 28 octobre, le texte final du projet de loi (...)

Pages : 0 | ... | 820 | 840 | 860 | 880 | 900 | 920 | 940 | 960 | 980 | 1000

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« 4+1 » DU 23/02/2018

ARR : 7 - 15 - 13 - 5 - 12 NP : 00
ORD : 18 830 000
DES : 137 000
BONUS : 1 000

C G : 9 000
C P A : 2 500
C P B : 1 000
C P C : 1 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés