Actualités :: Lotissement à Bogodogo : Le maire Drabo à l’assaut des "maisons (...)

La mairie de l’arrondissement de Bogodogo a procédé, mardi dernier 28 juin 2005, à la destruction des maisons inhabitées dans la zone non lotie du secteur n°28 (quartier Taabtenga).

Le maire dudit arrondissement, Mme Drabo Zénabo était sur les lieux en compagnie du bourgmestre de Ouagadougou, Simon Compaoré.

L’arrondissement de Bogodogo a un vaste chantier de lotissement et l’heure est à la phase d’implantation des bornes. C’est donc avec amertume que Madame le maire a constaté qu’il existe beaucoup de maisons inhabitées auxquelles des numéros ont été octroyés. "Le cabinet a mal fait la numérotation" souligne Madame Drabo. C’est pourquoi Mme le maire a effectué le déplacement dans la zone non lotie de Taabtenga pour superviser la démolition de ces maisons. Elle a été soutenue par le maire de la ville de Ouagadougou qui était sur les lieux.

Selon Mme Drabo, il sera difficile de "déguerpir" les propriétaires de ces maisons au cas où elles retrouveraient quatre bornes. Raison pour laquelle elle a procédé "à l’opération de casse des maisons inhabitées".

Cette opération a connu l’adhésion des habitants de la zone. Ils ont dénoncé certaines personnes qui possèdent chacune 5, 10, 20, maisonnettes.

Dans certaines cours, Mme le maire a constaté qu’il existait 2 ou 3 maisonnettes toutes portant des numéros, et qui appartiennent à une seule personne. C’est cette pratique qui a occasionné le nombre élevé des personnes recensées : 53 000 personnes. "A partir du moment où les gens n’habitent pas les maisonnettes, d’autres ont construit des maisons sans toiture qui font qu’il n’y a pas suffisamment d’espace . Il faut éliminer ces habitations fantômes" martèle Mme Zénabo Drabo.

"L’opération de lotissement dans l’arrondissent poursuit son bonhomme de chemin", ajoute Mme le maire. "Si nous arrivons à résoudre ce cas de figure nous pourrons commencer les attributions sans problème" conclut Zénabo Drabo.

Pour Simon Compaoré, maire de la ville de Ouagadougou, les gens veulent compliquer leur existence. "Nous avons intimé l’ordre aux habitants de ne plus construire dans la zone en cours de lotissement. Mais des petits malins viennent nuitamment pour ériger ces bâtisses vides", explique Simon Compaoré.

"Comment pouvez-vous comprendre qu’une seule personne construise 20 maisonnettes, n’ y dort pas, n’est pas de la zone, que veut une telle personne ?" se demande le maire. Simon Compaoré prend à témoin la population de la zone.

Fouet à la main, le pantalon jean blanc couvert de poussière, la chemise rouge carrolée mouillée de sueur, c’est dans cet état que se présentait le bourgmestre de la ville de Ouagadougou qui a quitté les lieux vers 13 h.

Quant à Mme Drabo, elle a suivi de bout en bout les travaux de démolition jusqu’à la fin.

Par moments, la population a interpellé les maires sur des questions orales. Des explications ont été fournies sur la ceinture verte.

L’ambiance était bon enfant sur les lieux. Les travaux vont se poursuivre jusqu’à terme. Une chose est certaine. "Ce ne sont pas seulement les propriétaires des maisons démolies qui n’auront pas de parcelles. Certaines sont habitées mais ne remplissent pas les conditions requises. Les parcelles seront distribuées en fonction des renseignements consignés sur les documents " conclut Mme Zénabo Drabo, maire de l’arrondissement de Bogodogo.

Simon Céphas BAMOUNI
Sidwaya

Moov Africa : Les raisons de la grève des employés de (...)
Burkina : Les volontaires des Nations-unies solidaires (...)
Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre
Journée internationale des personnes handicapées 2022 : (...)
Gendarmérie nationale du Burkina : Les epreuves (...)
Crise sécuritaire au Burkina Faso : Les forces (...)
Procès Kalifa Yemboado Rodrigue Namoano : Le procureur (...)
Agriculture au Burkina : Des formateurs outillés sur (...)
Formation régionale en genre à l’ISSP : « Le genre prône (...)
Koudougou : L’ENS organise ses 1ères journées scientifiques
Séminaire international sur "Enseignement bilingue (...)
Burkina Faso : Les procédures collectives, l’autre moyen (...)
Réconciliation nationale au Burkina : Vers un consensus (...)
Journées nationales du refus de la corruption : Le (...)
Passation à la direction générale de la LONAB : « Je n’ai (...)
Distribution du gaz butane : Le groupe April Oil met (...)
34e Journée mondiale de lutte contre le SIDA : Agir pour (...)
Filière moringa : Un atelier pour lancer officiellement (...)
Dano : L’ONEA lance les travaux de construction d’une (...)
Campagne de vaccination contre la poliomyélite : La (...)
Vente de dolo : Un commerce qui nourrit son homme, (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31899



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés