Actualités :: Sécurité alimentaire dans la commune de Ouagadougou : La contribution du (...)

Le maire de la ville de Ouagadougou, Simon Compaoré a reçu lundi 27 juin 2005 en fin d’après-midi, des vivres du ministère en charge de l’Agriculture, au profit des populations en situation difficile.

La remise officielle a eu lieu dans la cour de l’hôtel de ville par la directrice générale de la Société nationale de gestion des stocks de sécurité (SONAGESS), Mme Pascaline Tamini, représentant le ministre d’Etat, Salif Diallo.

"Monsieur le maire voudrait bien recevoir 1 000 sacs de 100 kg de sorgho pour les populations nécessiteuses de la commune de Ouagadougou afin de les aider à passer la période de soudure...", dira-t-elle en souhaitant que par la grâce de Dieu, la moisson soit abondante à la fin de cette campagne 2005-2006.

La situation nationale sur le plan alimentaire est actuellement difficile du fait de la mauvaise pluviométrie et de l’invasion acridienne de la campagne écoulée. La production a été largement déficitaire dans les zones réputées grandes productrices. Cette situation a entraîné une hausse vertigineuse des prix des céréales, les rendant inaccessibles aux populations. "C’est conscient donc, a précisé la directrice générale de la SONAGESS, que la ville de Ouagadougou cache des réalités sociales que vous gérez dans la discrétion avec efficacité et courage, que le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques a décidé de contribuer à vos efforts quotidiens de recherche d’un mieux-être et d’une dignité pour les populations vulnérables de votre commune...".

Le ministère en charge de l’Agriculture n’est pas à son premier geste. En 2003, à la même période, la commune de Ouagadougou a reçu des vivres dudit ministère. Le ministre Salif Diallo justifiait ce geste, à l’époque, par le fait que la province du Kadiogo est chroniquement déficitaire sur le plan alimentaire du fait d’une population essentiellement urbaine, tournée vers des activités autres qu’agricoles.

C’est donc tout heureux que le maire Simon Compaoré a reçu symboliquement des mains de Mme la directrice générale de la SONAGESS, les vivres. Geste qui arrive au bon moment selon Simon Compaoré, car les responsables de la commune se demandaient où trouver des céréales pour venir en aide aux populations démunies. "On oublie le plus souvent la ville de Ouagadougou alors que c’est là où tous ceux qui ne trouvent pas à manger dans les périphéries s’entassent. Ce geste arrive au moment où nous nous demandions quelle stratégie imaginer pour trouver de quoi répondre aux sollicitations dont nous sommes quotidiennement l’objet...".

Simon Compaoré a immédiatement procédé, après la réception, à la répartition des 1 000 sacs de 100 kg de sorgho (soit 100 tonnes). Ainsi, les arrondissements de Bogodogo et de Boulmiougou reçoivent respectivement 20 tonnes chacun. Ce sont des arrondissements qui, selon le maire de Ouagadougou, accueillent le plus grand de populations venant de la campagne. Baskuy, Nongr-Massom et Sig-Noghin reçoivent respectueusement quant à eux, 15 tonnes, 10 tonnes et 15 tonnes.

Les deux derniers comptent selon toujours le maire, des villages dont les populations n’ont rien récolté la campagne écoulée parce qu’il n’y avait rien à récolter. Enfin, les braves femmes de la brigade verte et l’Action sociale s’en tirent avec 10 tonnes et 5 tonnes.

Etienne NASSA (nassa_parate@yahoo.fr)
Sidwaya

Pèlerinage à Yagma : « Nous devons abattre les murs de (...)
Cancer du sein : Un million cinq cent mille francs CFA (...)
Régions du Centre-Nord et du Sahel : Des infrastructures (...)
Ouagadougou : Ces compteurs de la SONABEL dans des (...)
Bobo-Dioulasso : Des délégués syndicaux dénoncent des (...)
Mali : Les 49 militaires ivoiriens inculpés et écroués (...)
Prix burkinabè de la qualité : La CAMEG reconnaissante au (...)
Commémoration de la journée internationale de la jeunesse (...)
Burkina Faso : Le Centre d’études, de formation et de (...)
Santé au Burkina : Des acteurs à l’école de la planification
Kaya : Un bébé abandonné dans une école
Burkina Faso : Plus de 56 tonnes de vivres saisies pour (...)
Sensibilisation au port de casque à Ouagadougou : (...)
Projet « Grand Ouaga » : Une concertation territoriale en (...)
Gestion des risques sociaux : 48h de dialogue entre les (...)
Lutte contre la cécité au Burkina : Du matériel roulant et (...)
Société burkinabè des fibres textiles : Fidèle Ilboudo (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Le directeur (...)
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient (...)
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan (...)
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31059

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés