Actualités :: Factures d’eau et d’électricité : « Nous ne voulons pas de taxes sur les taxes (...)

Les centrales syndicales et les syndicats autonomes du Burkina ne sont pas satisfaits des négociations qu’ils ont eues avec le gouvernement. Ils l’ont dit lors d’une conférence de presse, le mercredi 25 mai 2005, à la Bourse du travail.

La rencontre des responsables des centrales syndicales et syndicats autonomes avec les hommes de médias le mercredi dernier portait sur les résultats de la concertation Gouvernement/Syndicats du 20 mai 2005, ainsi que les leçons qu’il faut en tirer.

En rappel, quatre points de la plate-forme minimale des organisations syndicales avaient été au menu de cette rencontre. Il s’agit de l’augmentation des salaires et pensions de 25% et la diminution des impôts et taxes sur les produits pétroliers ; ces points, notent les syndicats, ont reçu une réponse négative de la part du Gouvernement.

Les raisons avancées sont les contraintes budgétaires, les efforts déjà faits par le gouvernement dans le cadre de la grille salariale de 1998, la mise en œuvre de l’accord sur les indemnités, les augmentations de décembre 2004. En conséquence, il reconduit sa position de 2004 sur l’augmentation des salaires.

A propos des impôts et taxes, le Gouvernement estime, relèvent les syndicats, qu’une diminution des taxes, notamment celles sur les produits pétroliers, compromettrait l’exécution du budget de l’Etat. Sur cette question des taxes, les conférenciers disent ne pas comprendre qu’il y ait des taxes par exemple sur les factures d’eau, alors qu’il y a déjà une redevance, et la facture de l’électricité, sur laquelle il y a une prime fixe. Factures d’eau et d’électricité en mains, Laurent Ouédraogo, SG de la CNTB, a déclaré : « Nous ne voulons pas de la taxation sur les taxes ».

Concernant cette doléance sur les factures d’eau et d’électricité, le Gouvernement entend rencontrer les deux sociétés concernées pour comprendre avant de donner une réponse, selon les animateurs du point de presse. Sur les deux premiers points, les deux parties ont constaté leur désaccord, ainsi qu’il ressort de la déclaration liminaire, lue par le président du mois des syndicats, Abdoulaye Yra.

Sur le troisième point, relatif au traitement des différents dossiers pendants sur la mise en œuvre des jugements et arrêts de juridiction et des engagements pris par l’Administration publique, le gouvernement a proposé la mise en place d’une commission qui aura mission de recenser les différents cas, d’en faire la situation et de faire des propositions pour leur traitement.

Cette commission aura deux semaines pour déposer ses conclusions. Le quatrième point a porté sur la reconstruction du marché central Rood woko. Le Gouvernement se dit préoccupé et donne le mois de janvier pour le démarrage des travaux de sa reconstruction.

Dans l’ensemble, les organisations syndicales notent qu’il n’y a pas eu en réalité négociations, dans la mesure où le gouvernement est resté sur ses réponses négatives. Elles ont donc convenu de poursuivre la lutte jusqu’à la satisfaction des points de revendication sans suite favorable.

Agnan Kayorgo
Observateur Paalga

Projet « Grand Ouaga » : Une concertation territoriale en (...)
Burkina Faso : Plus de 56 tonnes de vivres saisies pour (...)
Sensibilisation au port de casque à Ouagadougou : (...)
Gestion des risques sociaux : 48h de dialogue entre les (...)
Lutte contre la cécité au Burkina : Du matériel roulant et (...)
Société burkinabè des fibres textiles : Fidèle Ilboudo (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Le directeur (...)
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient (...)
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan (...)
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les (...)
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 (...)
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une (...)
Identification unique de base au Burkina : Vers (...)
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du (...)
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la (...)
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent (...)
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite (...)
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé (...)
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour (...)
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31038

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés