Actualités :: Aide aux populations touchées par le déficit céréalier : Le gouvernement remet (...)

Le ministère de l’Action sociale et de la Solidarité nationale (MASSN) a remis, vendredi 13 mai 2005 à Yako, des vivres au profit des populations des provinces du Passoré, du Boulkiemdé et de la commune de Ouahigouya. Les vingt-huit (28) tonnes de céréales remises par le gouvernement visent à permettre aux populations touchées par le déficit céréalier, d’affronter la période de soudure.

Le chef-lieu de la province du Passoré, Yako, a abrité, vendredi 13 mai 2005, une cérémonie de remise de vivres. Composé de 28 tonnes de céréales locales, ce don du gouvernement est reparti de façon suivante : 12 tonnes pour la province du Passoré, 10 tonnes pour la province du Boulkiemdé et 6 tonnes pour la commune de Ouahigouya. Ce geste s’adresse aux populations les plus éprouvées et durement touchées par les conséquences désastreuses de la campagne agricole de l’année 2004. Les populations, majoritairement composées de personnes du troisième âge, ont massivement fait le déplacement au haut-commissariat du Passoré où se déroulait la cérémonie.

On notait aussi la présence d’autorité politiques de la province. La campagne écoulée s’est traduite par une faible pluviométrie, situation aggravée par des attaques de criquets pèlerins. La conjugaison de ces deux maux ayant provoqué un déficit céréalier dans des provinces dont celles du Passoré et du Boulkiemdé. Cette remise de vivres constitue un témoignage symbolique de solidarité du gouvernement à l’endroit des couches sociales en extrême difficulté.

En effet, pour la ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale Mme Mariam Lamizana, "ce geste constitue une manifestation de l’engagement des autorités nationales à trouver des solutions aux préoccupations des différentes couches sociales les plus vulnérables de notre pays qui connaissent de multiples difficultés dans leur vécu quotidien".

Ce don vise à leur permettre non seulement d’affronter cette période de soudure, mais surtout à les aider à entreprendre avec succès les prochains travaux champêtres.

Plus de transparence dans la distribution

En outre, selon Mme Mariam Lamizana, cette intervention du gouvernement sous forme de distribution gratuite se veut une interpellation au devoir permanent de solidarité et d’assistance à l’endroit de tous les citoyens. Ceci, dans l’optique du renforcement de la cohésion sociale et le bien-être de la communauté dans son ensemble.

Pour la ministre en charge de l’Action sociale et de la Solidarité, les vertus cardinales de la solidarité résident dans "l’intégration inconditionnelle de tous les membres de la société à travers la gestion collective des événements afin de préserver le bien-être et la paix sociale".

Elle en appelle à beaucoup plus de transparence, de rigueur et d’objectivité dans la conduite efficace des opérations de distribution gratuite aux bénéficiaires. Cette aide vient à point nommé, a-dit le haut-commissaire du Passoré M. Maxime Bandaogo, compte tenu de la situation de déficit agricole que traverse la province ainsi que ses corollaires tels que l’augmentation du prix des vivres.

Les populations bénéficiaires ont, par la voix de leur représentant, remercié les autorités gouvernementales.

Bachirou NANA
Sidwaya

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés