Actualités :: Les faits divers de Sakré : Le voyeur...

Ce matin-là, Claude prétextant un malaise n’était pas allé au travail. Certains de ses voisins dont Moussa, lui avaient souhaité bonne guérison, puis la concession s’était vidée de ses locataires, exception faite bien sûr de Claude et de la jeune épouse de Moussa. Ses travaux ménagers terminés, Madame Moussa se rendit dans les toilettes communes pour prendre une douche.

La porte des toilettes présentait un défaut : il y avait un trou dans l’une de ses planchettes. Cette ouverture-là, Madame la boucha avec un gros morceau de papier afin de préserver son intimité, puis elle se déshabilla et se mit à se laver. Ce fut par hasard que se retournant sur elle-même, elle constata que la boule de papier était tombée à l’intérieur de la douche. Se baissant, elle vit par le trou quelqu’un qui s’en allait précipitamment. Rapidement elle noua son pagne autour de sa poitrine et ouvrit la porte ce quelqu’un qui s’en allait précipitamment, c’était Claude.

Madame hésita, mais lorsqu’elle remarqua devant la porte le morceau de bois, elle comprit que Claude s’en était servi pour faire tomber le bouchon de papier qui obstruait le trou. Ainsi donc, pendant qu’elle se lavait tranquillement, Claude se rinçait l’œil, violant son intimité, découvrant sa nudité et jouissant profondément de la voir toute nue. La colère monta.

Elle héla Claude et lui demanda ce qu’il faisait devant la porte de la douche. Celui-ci, tel un enfant pris la main dans le sac, se mit à bafouiller, à cafouiller, tandis que de la main il tentait de dissimuler l’espèce de boule qui enflait le devant de son pantalon. Mais ce nœud-là, madame l’avait vu et fut convaincu que Claude n’était qu’un sale voyeur. Bien qu’étant très fâchée parce que se sentant fortement humiliée, madame Moussa prit son mal en patience attendant le retour de son époux le soir .

Et le soir arriva et Moussa revint à la maison. Son épouse ne lui laissa pas le temps de se reposer avant de lui relater les faits, tout en exagérant un peu comme le font toutes les femmes lorsqu’elles se sentent bafouées. Moussa prit mal la chose ; en fait, il se sentait tout autant humilié que son épouse. C’était comme si Claude avait violé son épouse. . . « Comment ça ? Voir mon épouse nue comme s’il était l’époux. . . ? y ’a pas ce chie.!" Et Moussa fonça dans la maison de Claude.

Celui-ci était dans sa chambre. Il l’y rejoignit et bondit sur lui. La bagarre éclata violente, car il y avait maintenant deux honneurs à préserver : celui du couple Moussa et celui de Claude qui tout de même ne pouvait pas accepter être rossé devant toute la concession. C’est dire que les coups pleuvaient durs et précis.

Les gens dehors suivaient en son les éclats du pugilat. Puis Moussa sortit. Il avait l’œil gauche complètement fermé. On attendit un peu et l’on vit Claude apparaître. Il avait du sang partout et une dent cassée. L’honneur de madame venait d’être lavé dans le sang.

Sakré Chédou OUEDRAOGO (seydou_2004@yahoo.fr)
Sidwaya

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés