Actualités :: Un monastère pour Honda : Le premier moine dans ses habits

Le diocèse de Ouahigouya a désormais un monastère. Situé dans le département de Sabcé, dans la province du Bam, ce nouveau couvent a accueilli la cérémonie de profession religieuse de son tout premier moine, en la personne de l’abbé Emmanuel Kalmogo. C’était le mercredi 2 février 2005, à Honda.

La création du monastère de Honda est le fruit de la prière et de l’initiative religieuse de l’évêque de Ouahigouya, Mgr Philippe Ouédraogo. Tout a commencé le 23 novembre 1996, à son ordination épiscopale, où dans ses orientations pastorales de Père et pasteur de l’Eglise-famille de Ouahigouya, le prélat du Yatenga faisait la prière de voir un jour s’implanter dans son diocèse des instituts de vie contemplative, nécessaire à l’épanouissement de la vie chrétienne. Depuis, une commission ad hoc, créée pour prier et étudier les voies et moyens pour une fondation monastique, a finalement décidé de l’érection d’un abbaye diocésain.

L’abbé Emmanuel Kalmogo, que l’évêque a responsabilisé pour s’occuper du projet de fondation monastique, devient ainsi le premier moine de Honda. La cérémonie religieuse, qui a installé l’abbé Emmanuel Kalmogo dans la vie monastique, a eu lieu le 2 février 2005 et a été présidée par Mgr Philippe Ouédraogo, en présence de nombreux fidèles chrétiens, parents et amis, ainsi que des autorités politiques, administratives coutumières et religieuses de la localité.

Une seconde naissance pour l’abbé Emmanuel

Celui, qui est devenu le premier moine de Honda aura, en avril prochain, 45 ans de vie sacerdotale. Prêtre du diocèse de Ouahigouya, de la paroisse de Kongoussi, l’abbé Emmanuel Kalmogo entre au couvent, septuagénaire. Par souci de vérité, d’assurance et de sérénité, il a toujours voulu bénéficier d’une formation monastique adéquate. Il découvre donc, à la faveur du colloque sur le centenaire de l’ordination de Père Charles de Foucauld, célébré à Vivien, en France, en 2001, le monastère des Trappistes-Cisterciens de l’abbaye Notre Dame des Neiges. C’est dans ce monastère que Charles de Foucauld, après sa conversion, s’est formé comme novice jusqu’à devenir cistercien.

Sur les traces de Charles de Foucauld, l’abbé Kalmogo fut admis au noviciat par la prise de l’habit monastique à l’abbaye Notre Dame des Neiges, le 31 août 2003. Il y a persévéré avec bonheur et générosité, accomplissant ainsi son année canonique. La profession religieuse, au cours de laquelle le premier moine de Honda a fait ses vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance, pour 3 ans, marque ainsi le début d’une voie nouvelle d’être missionnaire.

L’abbé Emmanuel Kalmogo, sur l’orientation spirituelle du nouveau monastère dit ceci : « Pour ce qui est de la vie monastique globale, il faut compter sur St Benoît, du point de vue organisationnel ; mais pour la mission de ceux qui croient ou ne croient pas en Jésus, c’est le Père Charles de Foucauld qui nous donne l’exemple de se soucier de cette mission. Et c’est la spiritualité de Charles de Foucauld, sa foi, sa confiance dans le Christ et son très fort attachement à Jésus dans l’eucharistie qui fonde notre vie de missionnaire ».

Baptisé « monastère Jésus Sauveur de Honda », ce nouveau monastère est placé sous le patronage de Charles de Foucauld et de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, patronne des missions. L’abbé Emmanuel Kalmogo qu’on appelle désormais « Petit frère Emmanuel » est à la tête d’une communauté de 9 âmes qui aspirent à la vie monastique.

Le monastère Jésus Sauveur de Honda s’étend sur une superficie de 40 hectares, dans la paroisse de Kougoussi, à 9 km de Sabcé, aux abords du marigot dénommé « Honda », un prolongement du lac Bam. Le monastère compte huit cellules, une chapelle et un ensemble réfectoire-cuisine-magasin.

Agnan Kayorgo
L’Observateur

Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Affaire LONAB : 11 ans de prison et 750 millions (...)
Lutte contre la fraude au Burkina : Victor Ilboudo (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)
Burkina-Centre-nord : L’Organisation internationale pour (...)
Personnes déplacées internes au Burkina : La communauté (...)
Commune de Ouagadougou : Du 28 janvier au 5 février les (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Le personnel et (...)
Crise humanitaire au Burkina : Une campagne de collecte (...)
Burkina Faso : Une association peulh exhorte ceux qui (...)
Civisme fiscal au Burkina : Le directeur général des (...)
Burkina : Le Programme de développement d’urgence dresse (...)
Education des filles au Burkina : Le projet FASST en (...)
Audience : Le ministre de l’éducation échange avec des (...)
Tombola Paongo de UBA : Les clients reçoivent leurs lots (...)
Projet sésame au Burkina : Lutheran World Relief lance (...)
Entrepreneuriat : Les entreprises bénéficiaires du projet (...)
Loterie nationale burkinabè : Plus de 71 millions de (...)
Journée internationale des douanes : Le brassage (...)
Burkina Faso : Une stratégie de gestion durable des (...)
Promotion de l’entrepreneuriat résilient au Burkina : Les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32382



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés