Actualités :: Vœux à l’université de Ouagadougou : pour une université plus forte et plus (...)

La famille universitaire a rendu hommage à son président, M. Joseph Paré à travers une cérémonie de présentation de vœux pour l’année 2005. Une année que le chef de famille et les siens veulent fructueuse pour rendre leur maison commune, plus forte, plus belle. C’était samedi 29 janvier 2005.

C’est par la voix du Pr Augustin Loada que le personnel de l’Université de Ouagadougou a procédé au rituel de présentation de vœux dans une salle comble de l’amphi-théâtre B. "Toute la famille universitaire voudrait vous rendre hommage et vous exprimer ses sentiments les plus déférents, ses vœux les plus sincères de santé, de bonheur et de réussite dans la mission qui vous a été confiée"", a-t-il laissé entendre au président Joseph Paré. Il a ensuite, toujours au nom du personnel, invité celui-ci à persévérer dans ses efforts pour faire de l’université "un havre de paix, de dialogue, de tolérance, un pôle de référence et d’excellence dans une région où la dévotion commence à devenir la chose la mieux partagée."

L’occasion faisant le larron, des doléances n’ont pas manqué d’être signifiées au président. Il s’agit du renforcement en personnel enseignant et administratif, en moyens budgétaires, en matériel informatique, d’infrastructures à la mesure des effectifs sans cesse croissants.

Le président Joseph Paré a dit avoir prêté une oreille attentive à ces doléances. Il a par ailleurs, relevé les acquis de l’année 2004. Il s’agit des nombreuses rencontres scientifiques internationales, de la mise en place du plan stratégique de l’université et des commissions de réflexion sur l’enseignement modulaire. S’agissant des actions à court terme, le président Joseph Paré a mentionné la mise en place d’une mutuelle des travailleurs de l’U.O, le bitumage partiel des voies de l’UO, la création d’un cadre de dialogue et de civisme.

La cérémonie de présentation de vœux a été aussi l’occasion de récompenser par des attestations, des espèces sonnantes trébuchantes et une graduation en échelon des agents qui se sont distingués par leur abnégation au travail.

Ismaël BICABA (bicabai@yahoo.fr)
Sidwaya

Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque (...)
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de (...)
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement
Éducation : Les anciens élèves de l’école primaire A de (...)
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de (...)
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de (...)
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de (...)
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur (...)
Ouagadougou : Huit présumés malfrats dans les filets de (...)
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : « Nos ambitions (...)
Boucle du Mouhoun : Des acteurs de la lutte contre le (...)
Moumouni Lougué, gérant du cabinet NOVID international : (...)
Burkina Faso : Bientôt un état civil moderne et (...)
Corridor Lomé-Ouagadougou : Les jeunes patriotes pour la (...)
Affaire « Elèves filmés par un enseignant » : Ainsi, on (...)
Pèlerinage national 2023 au sanctuaire de Yagma : « (...)
Lutte contre les mutilations génitales féminines : Le (...)
Mort d’un soldat à Dédougou : L’infortuné se serait suicidé (...)
Ministère de l’éducation nationale : Vers l’adoption du (...)
Route Dédougou-Bobo-Dioulasso : Un accident de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32445



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés