Actualités :: Adam’s refait surface : "Je n’en veux à personne"

Mis en liberté provisoire le jeudi 27 janvier dernier, Adama Bella dit Adam’s, propriétaire de l’alimentation "La Surface", a regagné Ouagadougou le samedi 29 janvier.

Depuis Bobo Dioulasso où il avait été incarcéré le 28 octobre 2004, pour une affaire encore non élucidée de vol de voitures de luxe, l’homme s’était confié sur ses nouvelles ambitions quand la justice rendra son verdict final : "Continuer à travailler pour faire prospérer encore plus mon commerce et participer au développement de mon pays comme tous mes frères et soeurs burkinabè".

C’est le samedi 29 janvier dernier, vers 20h30, que Adam’s est rentré à Ouagadougou. Le départ de Bobo n’a pas été chose facile parce que "mes amis et parents qui sont là-bas voulaient que je reste un peu avec eux", a-t-il révélé, dans une assemblée restreinte de membres de sa famille qui sont venus le saluer le dimanche 30 janvier dans la soirée.

Entre deux coups de fil, les "papa, papa" de ses deux petites filles jumelles à qui il a visiblement manqué, Adam’s s’est ouvert à tous en quelques mots. Encore le portable qui sonne. "Je ne défie personne, mais je reste égal à moi-même, souvent en bien et peut-être parfois en mal," a fini par lâcher Adama Bella, la voix chargée d’humilité.

Et le mea culpa de tomber : "Si j’ai eu à faire du mal à quelqu’un ou si je le faisais dans l’avenir, que cela soit mis au compte de l’imperfection qui, sans être la chose la plus partagée par tout le monde n’en est pas moins une caractéristique inhérente à la nature humaine". Ne dit-on pas en effet que la perfection n’est pas de ce monde ? "Sinon, j’ai toujours eu la foi en Dieu et j’ai constamment la volonté de faire du bien autour de moi". Ajoutant que le bienfait n’est jamais perdu, et qu’il est et demeure Burkinabè, Adam’s "reste dans ce pays", même s’il a été arrêté, humilié puis mis en liberté en attendant le jugement".

Le plus urgent pour le propriétaire de "La Surface", c’est de reprendre ses affaires en main, notamment son supermarché. "De ce côté, tout est cool car l’alimentation a été bien gérée en mon absence".

C’est donc sans appréhension que Adam’s est retourné à "La Surface" hier 31 janvier. Si ses employés étaient très heureux de le revoir, ce qui est normal, des clients n’ont pas non plus hésité à manifester leur sympathie ponctuée par le légendaire "du courage, ça va aller".

La justice suit son cours normal, mais ce n’est pas de ce côté que Adam’s a peur. "J’ai peur de ne pas être en mesure de remercier à la bonne hauteur tous ceux qui m’ont soutenu quand j’étais incarcéré à Bobo", a murmuré Adama Bella. Pour éviter de verser dans la polémique, Adam’s s’est interdit tout entretien avec la presse et a émis le voeu que justice lui soit rendue. Voici le dernier aveu que Adam’s, qui a ostensiblement perdu du poids, nous a fait : "De vous à moi, ma famille m’a beaucoup manqué et je suis très heureux de la retrouver en bonne santé".

M.Y
Le Pays

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés