Actualités :: Commémoration du 3-Janvier : Menace de grève le 4 février

Les centrales syndicales du Burkina Faso et les syndicats autonomes ont commémoré le 3-Janvier par une conférence de presse à la Bourse du travail. Au menu des échanges, le bilan et les perpectives de la marche-meeting du 18 décembre 2004.

C’est le président du mois, M. Jean-Mathias Liliou qui a fait à la presse, la déclaration liminaire de la conférence. En décidant de placer cette rencontre en ce 39e anniversaire du soulèvement populaire du 03 janvier 1966, les centrales syndicales et les syndicats autonomes veulent réaffirmer leur attachement à ces dates historiques que sont le 3 janvier, les 17 et 18 décembre et le 1er mai. Revenant sur la journée de la marche-meeting du 18 décembre 2004, M. Liliou a noté que le bilan au plan national des manifestations a été globalement satisfaisant. Il a toutefois souligné que le monde du travail pouvait mieux faire en matière de mobilisation.

Augmentation des salaires dérisoire !

Se prononçant sur la mesure prise par le gouvernement d’augmenter les salaires de l’ordre de 4 à 8 %, les secrétaires généraux des centrales syndicales l’ont tout simplement qualifiée de "dérisoire", de "petit effort". Pour eux, non seulement le taux d’augmentation n’atteint pas la moitié de ce que demandent les syndicats (25 %) mais aussi parce qu’elle n’aura aucun impact sur le pouvoir d’achat du citoyen burkinabè face aux multiples problèmes en cours : hausse des prix du carburant, confection de la CIB, rétablissement des vignettes, etc. Les syndicats estiment que s’il y a croissance, elle doit être ressentie par tous. Ils ne peuvent comprendre que les députés soient gratifiés d’une enveloppe de plus d’un million de francs et d’autres gestes pour les fêtes de fin d’année et que le simple travailleur ne ressente nullement cette augmentation qui n’est que de "l’opium".

C’est pourquoi en ce trente neuvième anniversaire du 3 janvier, les syndicats lancent un appel à tous les travailleurs afin qu’ils s’inspirent de la lutte héroïque de leurs aînés de l’intersyndicat et qu’ils renforcent la mobilisation à tous les niveaux en vue de luttes fermes pour le relèvement du pouvoir d’achat, contre les dénis de justice et la culture de l’impunité "érigés en méthode de gouvernement sous la IVe République".

Rendez-vous le 04 février pour une grève

Les centrales syndicales et les syndicats autonomes invitent pour ce faire, leurs militants à une journée de grève le 04 février 2005. Seule la lutte paie, estiment-ils et elle doit se poursuivre autour des points suivants : augmentation de 25 % des salaires et pensions ; diminution des impôts et taxes sur les produits pétroliers, traitement des différents dossiers pendants relatifs à la mise en œuvre des jugements, arrêts de juridiction et aussi des engagements pris par le gouvernement et enfin, la reconstruction diligente du marché central de Ouagadougou (Rood Woko).

Ismaël BICABA (bicabai@yahoo.fr)
Sidwaya

Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Burkina/Attaque de convoi de Gaskindé : Recueillements (...)
Insertion professionnelle : 125 jeunes formés aux (...)
Saisie de poissons avariés à Bobo-Dioulasso : La (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés