Actualités :: Formation en méthodologie du CAD : Fin de sessions et passage de (...)

Le Centre africain de recherche pour une pratique culturelle du développement (CAD) a procédé le samedi 18 septembre 2004 à la clôture de ses sessions de formation en méthodologie. Ces sessions sont organisées chaque année, notamment pendant les vacances et sont dédiées aux élèves, étudiants, candidats aux examens et concours.

La cérémonie de clôture s’est tenue à la Chambre de commerce de Bobo-Dioulasso sous le patronage du haut-commissaire du Houet (représenté par le préfet de Bobo) et sous le parrainage de Mme la ministre de la Promotion des Droits humains (représentée par le secrétaire général dudit ministère).

Les élèves bénéficiaires de la formation ont été les premiers à prendre la parole. Leur porte-parole, Judith Sanou, a dit toute leur satisfaction. La méthode acquise leur a permis d’avoir un autre visage de l’école, une meilleure appréhension de l’espace-temps et des relations sociales, la confiance en soi, a-t-elle déclaré, avant de lancer un appel pour une aide accrue au CAD.

De plus en plus des élèves et des établissements sollicitent l’adhésion à la méthodologie initiée par le CAD, dira Doti Bruno Sanou, initiateur et coordonnateur du CAD. 356 enseignants du Mali l’ont adopté et au Burkina 4 490 élèves.

En stigmatisant les réalités de l’école actuelle, faites de dysfonctionnements et d’échecs, il a souhaité l’introduction dans les programmes d’enseignement d’un module sur les droits humains et rappelé les passages bien à propos de certaines personnalités lors du récent sommet de l’Union africaine sur l’emploi tenu à Ouagadougou début septembre. C’est un devoir de génération que nous voulons avoir conscience d’avoir rempli, lancera-t-il.

Le message du professeur Ki-Zerbo a surtout été un mot d’exhortation pour l’initiateur, pour le renforcement des capacités mentales, une culture de l’intellect. En stigmatisant le mimétisme, la singerie qui fait de l’Africain "la périphérie d’un autre", il a souhaité un développement "clé en tête" plutôt que clé en main. Son message a été livré par le professeur Maxime Bako. Le secrétaire général du ministère de la Promotion des Droits humains représentant la marraine a dit que son ministère se sentait interpellé. Il a loué l’initiative du CAD, l’utilité évidente de la méthodologie et souhaité son adoption par tous les établissements scolaires du pays.

Les sessions 2003-2004 prennent fin. On attend celles de 2004-2005. La ministre Monique Ilboudo en sera la marraine attitrée qui succédera au professeur Joseph Ki-Zerbo. Le passage de fanion entre les représentants des deux personnalités a été le dernier acte de la cérémonie. Bien qu’absents en personne, elles ont été vivement acclamées et leurs mérites publiquement salués.

J.L. BONKIAN
sidwaya

Journée internationale de lutte contre la corruption : « (...)
Grève à Moov Africa Burkina : « Les travailleurs ne (...)
Sud ouest : le projet fonds enfants vole au secours des (...)
Résistance aux antimicrobiens : Les journalistes invités (...)
Première édition du prix de l’intégrité : Trois agents (...)
Burkina Faso : Des civils formés pour aider en cas (...)
Burkina/Santé : APURMED, l’application qui révolutionne (...)
13e AG du Conseil national de la sécurité alimentaire : (...)
11 Décembre 2022 : Le communiqué de la Grande chancellerie
Situation nationale : « Le Burkina nouveau, ce n’est pas (...)
Conférence-débat : Réussir le Nexus Science et Diplomatie (...)
11 décembre 2022 : Adjudant-chef à la retraite, Sansan (...)
Santé : Des épidémiologistes de terrain renforcés pour une (...)
Crise sécuritaire au Burkina : CGE Immobilier redonne le (...)
Droits humains au Burkina Faso : La situation reste (...)
Lutte contre le travail des enfants : La liste des (...)
Perturbations des cours à Ouagadougou : Le ministère de (...)
Assemblée législative de transition du Burkina : Le (...)
Burkina : « Le chantier de la réconciliation nationale (...)
Paix au Burkina : Un atelier national de sensibilisation
Assises criminelles : Le dossier Ousmane Guiro de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31983



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés