Actualités :: Xe congrès du SUMAC : On a sonné le tocsin du rassemblement

Le Syndicat unique de la météorologie, de l’aviation civile et assimilés (SUMAC) a tenu son 10e congrès ordinaire les 27 et 28 août 2004 à Ouagadougou dans la salle de conférences de la Direction de l’Aviation civile. Conscients de la perspective de privatisation de leur outil de travail, les travailleurs se sont engagés à lutter pour la sauvegarde de leurs intérêts.

"Solidarité mon frère, solidarité ma sœur, solidarité pour toujours". C’était le leitmotiv des congressistes du 10e congrès du SUMAC. Sans la solidarité dans la lutte commune, que peuvent-ils espérer face aux "menaces de plus en plus précises de privatisation qui pèsent sur les activités commerciales et les services de la circulation aérienne" ? pour reprendre les mots du secrétaire général de ladite structure, Emmanuel Gustave Compaoré, réélu à la tête du Bureau exécutif national (BEN) pour un nouveau mandat de trois ans. C’est donc à juste titre que le congrès s’est tenu sous le thème "Privatisation dans le secteur de l’aviation civile : cas des activités commerciales et des services de circulation aérienne".

Près d’une centaine de congressistes ont dressé le bilan du Bureau exécutif sortant, dont le travail a été jugé satisfaisant, et se sont penchés sur les problèmes de l’heure pour dégager les priorités dans leur lutte syndicale. Pour gagner cette lutte, les travailleurs ont relevé la nécessité impérieuse d’accorder leurs violons dans l’unité d’action de la famille aéronautique. C’est ainsi que syndicats frères d’Air Burkina et de l’ASECNA ont été invités à se joindre au SUMAC "Pour un consensus minimum nécessaire". Les congressistes ont unanimement et énergiquement condamné la privatisation des services aéronautique et exigé l’arrêt des ponctions dont ils sont victimes.

En tout état de cause, Emmanuel Gustave Compaoré s’est solennellement engagé, au nom du Bureau exécutif rentrant, à exécuter sans faille les directives dudit congrès durant son mandat, pour l’aboutissement de leurs revendications. Du reste, le secrétaire général de la Confédération syndicale burkinabè (CSB), Jean Mathias Liliou, qui a présidé la cérémonie de clôture, a exhorté la nouvelle équipe à se servir, comme instrument de travail, des textes fondamentaux, des différentes recommandations et résolutions pour mériter la confiance de leurs camarades, pour des victoires plus éclatantes.

Monsieur Liliou a aussi invité ses camarades du SUMAC à faire chorus autour du BEN pour lui donner les moyens nécessaires à l’accomplissement de la mission dont il a été chargé. En bons observateurs MTO et contrôleurs aériens, les travailleurs ont scruté l’horizon en vue d’anticiper sur les problèmes certains à venir. Il reste à savoir si l’unité tant recherchée et nécessaire pour les batailles à venir sera au rendez-vous.

Abdou Karim Sawadogo
L’Observateur Paalga

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés